Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'nedjma 3g'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions
    • Actu - News High-Tech
    • Guesra
    • Etudes et enseignement
    • Juridique et administratif
    • Cuisine DZ
    • Photos et vidéos
    • Cimetière مقبرة
  • اللغة العربية
    • مناقشة عامة
    • عرض الهاتف المحمول والمشغل (3G ، 4G ...)
  • البرامج والأجهزة (نظام التشغيل / البرامج / الأجهزة)
  • التلفزيون ، الأقمار الصناعية ، فك التشفير ، IPTV
  • Réception TV
    • Les récepteurs SAT
    • IPTV
  • L'Internet en Algérie
    • ADSL Algérie
    • FTTH
    • hébergement et noms de domaine (HOSTING)
    • Liaisons Spécialisées : LS, FTTX
    • Toip / Voip : Services Téléphoniques sur Internet
  • News Téléphonie Fixe & Mobile
    • Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    • Les téléphones GSM
  • Auto - Moto ALGÉRIE
    • Géolocalisation, SIG et cartographie
    • Actualités diverses
    • Achat-Vente
    • Tuning Auto ALGERIE
    • Dépannage mécanique
    • Location/vente des engins de travaux public
  • Systèmes d'Exploitation (OS)
    • GNU/Linux et Unix
    • Windows
    • Macintosh
  • Jeux : Pc / Consoles / Lan
    • Jeux en Réseau / LAN Arena
    • Consoles de salon
    • Consoles portables
    • Jeux Web
  • Informatique / Télécoms / Développement
  • Ventes & achats
  • Hébergeurs (privé)

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Lieu


Loisirs


Occupation


ID Facebook

Found 5 results

  1. Nous avons acquis des modems/routeurs DLINK DSL-2750U pour le compte de notre magasin informatique et à travers ce poste, je compte vous faire des captures d'écran de l'interface de configuration dudit modem/routeur, vous guidant ainsi à configurer une connexion Internet via les clés 2G ou 3G proposées par les opérateurs de téléphonie mobile algériens. En effet le modem/routeur DLINK DSL-2750U dispose d'un connecteur USB au dos, près du switch ethernet qui permet aux utilisateurs d'y connecter une clé Nedjma, Mobilis ou Djezzy (qu'elle soit 2G ou 3G d'ailleurs). Une fois la clé connecté au dos du modem, il suffit d'accéder à l'interface de configuration du modem (rubrique 3G) et d'y configurer les identifiants d'accès à Internet. Le modem se charge de connecter la clé 2G ou 3G et partage ainsi la connexion GRPS/EDGE/CDMA/UMTS ... en Wi-Fi ou via le câble ethernet aux membres de votre famille. Je complèterai ce poste dans les meilleures délais, pour les intéressés.
  2. Dans un entretien accordé au journal de l'information électronique TSA, le directeur général de Nedjma, Joseph Ged, a annoncé, à un mois du lancement commercial de la 3G, le 1er décembre prochain, que les prix d'accès à internet ne changeront pas pour la 3G. Lors de cet entretien, M. Ged a tenu à rassurer ses clients que les prix ne seront pas augmentés et cela malgré les investissements lourds consentis pour déployer un réseau 3G de standard international. Il a indiqué à cet effet qu' " il n'y aura pas de frais d'entrée pour la 3G. Les prix resteront les mêmes, aussi bien pour l'abonnement mensuel internet illimité, que pour les utilisations journalières. Nous avons décidé de démocratiser l'internet mobile et de permettre aux Algériens d'y accéder à travers les quatre coins du pays. Après s’être félicité que Nedjma soit classée en deuxième position à l'issue de l'appel à la concurrence lancé par l'ARPT pour la vente de licences 3G, il a indiqué que " nous sommes fiers de ce classement. Nous avons réussi, grâce à notre croissance, à dépasser un opérateur dominant dans une technologie assez développée comme la 3G. Suite à ce classement, il y a eu la sélection des wilayas à couvrir ". À ce propos, le responsable a précisé que Nedjma a pris la décision de couvrir les wilayas obligatoires, dès le 1er décembre, avec une qualité de service exceptionnelle, il s'agira donc d'Alger, Oran, Constantine et Ouargla. Il a, en outre, poursuivi que Nedjma lancera ses services 3G dans six autres wilayas à savoir Sétif, Djelfa et en exclusivité pour la première année Béjaia, Chlef, Bouira et Ghardaïa. Pour plus de détails il a ajouté que dans les semaines qui suivront après la date du lancement " nous lancerons la 3G dans les wilayas optionnelles à savoir Blida, Boumerdes, Tipaza, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Ain Defla, Biskra, El Oued et en exclusivité pour la première année Médéa ". De ce fait, le même responsable a déclaré que " Nedjma déploiera son réseau 3G dans 25 wilayas avant fin 2014 et qui représentent 80 % de la population ". Concernant l'accès des abonnés aux services de la 3G, M Ged a souligné " nous allons faciliter au maximum la tâche à nos clients et aux nouveaux abonnés ". Il a précisé que " nous sommes prêts à toutes les décisions. S'il y a une décision d'attribuer un autre numéro pour les clients 3G, nous sommes prêts à le faire. Si la décision est de maintenir le même numéro, nous sommes également prêts ", tout en ajoutant que " les clients, qui ont des Smartphones, des tablettes ou des clés internet, peuvent balancer automatiquement vers le réseau 3G dès le 1er décembre prochain ". Répondant à la question d'attribuer un nouveau numéro, M. Ged a déclaré qu' " on préfère que les gens gardent leurs numéros, c'est plus facile. Mais on a la possibilité technique d'allouer un autre numéro pour les clients d'une façon transparente. Dans les deux cas, les clients de Nedjma n'auront aucune difficulté à accéder à la 3G ". Pour " démocratiser " la 3G auprès des Algériens, M Ged a souligné que " notre stratégie de proposer des packs et des appareils aux consommateurs à des prix très abordables a déjà commencé depuis des mois et sera renforcée avec le lancement de la 3G ". Concernant les atouts que Nedjma recèle pour faire face à ses concurrent M.Ged a annoncé que " notre expérience client et de la qualité de notre réseau nous ont permis d'attirer autant d'abonnés data. Ce qui est un record mondial pour un opérateur EDGE d'avoir trois millions d'abonnés ", tout en poursuivant que " Nedjma est le premier opérateur internet et il est bien positionné pour garder sa place avec la 3G ". S'exprimant sur le montant des investissements consentis par Nedjma pour déployer le réseau 3G, le responsable a annoncé qu'" on a investi un milliard de dollars pour moderniser ce réseau et cela dans une période allant de 2011à 2013 ". Pour plus de détails, le même responsable a fait savoir qu' " en 2013, on a investi plus que 50 % de nos revenus nets pour la modernisation du réseau. Ces chiffres placent Nedjma comme premier investisseur dans les télécoms en Algérie. Nous avons déjà investi deux milliards de dollars jusqu'à maintenant avec un milliard de dollars d'investissement direct étranger ". Pour les trois prochaines années, jusqu'en 2016, M. Ged prévoit un investissement d'un milliard de dollars. Pour le paiement par mobile, M. Ged a indiqué que " nous espérons avancer avec Algérie Poste et les banques " tout en poursuivant que la 3G va amener beaucoup de nouveaux services qui ne sont pas accessibles aujourd'hui sur les téléphones mobiles à savoir les vidéos, les applications de jeux, de divertissements, de collaboration entre les professionnels, développer les échanges commerciaux, scientifiques, etc. Il a, en outre, précisé que " nous avons tenu compte du choix de la fréquence qui est la 2 100 Mégahertz. Nous allons avoir une connexion très adéquate sur le réseau Nedjma à l'extérieur et l'intérieur des maisons et des bureaux. Pour couvrir les régions éloignées et les autoroutes, nous espérons obtenir la fréquence 900 Mégahertz, mais cela nous allons le discuter avec l'autorité de régulation. Pour ce qui est de passer directement à la 4G, le responsable a indiqué qu'" aujourd'hui, le nombre de clients dans le monde qui utilisent la 3G est énorme comparativement à celui de la 4G. Donc, les équipements et les terminaux de la 3G sont moins chers. Par ailleurs, ajoute-t-il, Nedjma déploie la 3G++ qui offre des débits plus élevés. " Il faut d'abord démocratiser l'internet haut débit mobile, après on peut aller à la 4G dans des zones bien précises, dans les grandes villes, les parcs industriels "a-t-il dit. Pour ce qui est de la possibilité d'introduire la Bourse d'Alger, le directeur de Nedjma a indiqué que " ça se pourrait être l'année prochaine avec la 3G et la situation financière exceptionnelle de Nedjma". Pour conclure, M. Ged a tenu à préciser que concernant la question s'il continue de sponsoriser l'équipe nationale, il a indiqué que " celle-ci ne se pose même pas ! ". " Ooredoo soutiendra toujours l'équipe nationale quels que soient les résultats ", a-t-il dit. Leïla Sefta Source : http://www.presse-dz.com/info-algerie/28489-nos-clients-ne-payeront-pas-plus-pour-la-3g.html
  3. A moins de trois semaines de son lancement, les trente-trois millions d’abonnés à la téléphonie mobile ne savent pas exactement à quoi s’attendre pour la 3G. De leur côté, les opérateurs se contentent pour l’instant de lancer des campagnes de «promo» et des communications imprécises, sans se donner la peine de fournir des explications exhaustives. Doit-on changer de puce ? Eh oui, peut-être pas, cela dépend des opérateurs. Techniquement, l’utilisation de la 3G se fait par une carte Sim spécifique appelée U.Sim, aux dimensions plus petites que la puce «classique». Son acquisition se fait auprès de l’opérateur téléphonique. Récemment, le patron de Mobilis a affirmé que ses abonnés ne seront pas obligés de changer de puce. Auprès d’autres opérateurs que nous avons interrogés sur le sujet, les réponses sont peu convaincantes. « Chez nous, pas besoin de changer de puce, nos cartes Sim sont déjà adaptables à la 3G ». Aux Emirats Arabes unis par exemple, le lancement de la 3G a obligé les clients à se faire «tailler» leur carte Sim pour qu’elle soit compatible avec les smartphones, des terminaux téléphoniques compatibles avec la 3G. Doit-on changer de numéro ? Non, si l’on en croit nos informations. «Je rassure à ce sujet en affirmant que le numéro de téléphone ne sera pas changé sauf si le client le souhaite », explique à Algérie news M. Amar Enegrachen, attaché de presse à l’ARPT. Doit-on changer de téléphone ? Un téléphone classique ne convient pas à la 3G. Seuls les appareils appelés smartphones ou « téléphones intelligents» sont adaptés à la technique 3G. Ce type d’appareils est déjà commercialisé en Algérie depuis quatre mois par quelques constructeurs comme Samsung, installé en Algérie et numéro un mondial. Pour les abonnés ne disposant pas de smartphone, ils devront dépenser plus de dix-huit mille dinars pour un nouveau terminal. Apple, constructeur américain des fameux Iphones n’est pas installé en Algérie. L’internet mobile plus rapide que l’ADSL ? Théoriquement oui. Selon les précédentes expériences, le débit de la 3G est cent fois plus rapide que l’ADSL classique, monopole d’Algérie Télécom depuis trois ans avec la disparition du dernier provider privé. En réalité, les opérateurs algériens de la téléphonie risquent de décevoir, du moins au début, leurs abonnés. Selon certaines sources d’information, le débit maximal serait de 13 Mo /seconde. D’autres avancent 10 Mo /seconde. Pour les spécialistes, la plus grande crainte c’est de voir Algérie Télécom payer les pots cassés. En effet, au bout de trois ans, période selon laquelle la 3G sera généralisée, les clients auront de plus en plus recours à la connexion mobile délaissant une connexion ADSL loin de satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante en matière de qualité et surtout, de vitesse de téléchargement. Faut-il changer d’opérateur? C’est la question qui fâche. Et pour cause, relevons que de nombreux citoyens estiment que le retard accusé dans le lancement de la 3G est lié à la volonté des autorités de voir l’opérateur public décrocher la licence en position confortée. « Mobilis a eu le temps pour se préparer techniquement. Ce n’était pas le cas, il y a encore trois ans.» Numéro 1 à l’issue de l’avis d’appel d’offres de l’ARPT, beaucoup de clients pensent qu’il vaut mieux être un abonné chez Mobilis pour bénéficier de la 3G. « Ce n’est pas faux» nous confie un expert qui prévoit « une vague de migration vers l’opérateur public et historique aux dépens des deux autres concurrents. Même si vous décidez de rester chez Nedjma ou Djezzy, votre service 3G sera de moindre qualité et plus cher au début ». 3G, à quel prix ? D’après des sources proches du dossier, les prix du service de téléphonie de troisième génération (3G) varieront entre 5 000 et 8 000 DA pour un abonnement mensuel durant la première période chez un opérateur de téléphonie mobile. Pour l’abonnement simple soit consultation d’adresse électronique et revue de presse, avoisinera les 1 000 DA. Concernant les tarifs de l’unité des communications orales ou visuelles, locales ou internationales, à l’intérieur du réseau de l’opérateur ou à l’extérieur, varieront selon l’opérateur téléphonique. S’agissant du prix de la communication visuelle groupée, atteindra les 12 000 DA / mois. Il en est de même pour la diffusion des chaînes TV en direct. À peine quelques jours après le classement des opérateurs par l’ARPT, ces derniers ont commencé une large campagne publicitaire. Certains opérateurs de téléphonie mobile ont même commencé la commercialisation de quelques produits comme les tablettes compatibles avec le réseau 3G . D’après les spécialistes, on doit s’attendre à tout le jour « J ». Hasna ^^^^ri Source : Algérie News http://www.algerienews.info/les-questions-qui-fachent/
  4. Algérie : faut-il changer de numéro de téléphone pour passer à la 3G ? Les Algériens seront-ils obligés de changer leurs numéros de téléphone s’ils décident de passer à la 3 G ? Décidément, oui. C’est du moins ce que laisse entendre Bessaï Mohamed Toufik, le nouveau Directeur général de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT). D’après le quotidien arabophone Echorouk, le nouveau patron de l’ARTP aurait fait savoir que ceux qui seront intéressés par le haut débit et les services de la 3 G seront dans l’obligation de changer de numéros de téléphone puisque la “portabilité” n’est pas autorisée selon la loi algérienne sur les Télécommunications. D’ailleurs, les trois opérateurs de la téléphonie mobile ne couvriront pas toutes les wilayas du pays. Ces dernières seront départagées entre Nedjma, Mobilis et Djezzy selon un accord négocié et approuvé par l’ARPT. Dans ce contexte, beaucoup de citoyens se verront obligés de changer d’opérateurs ou de numéros de téléphone pour pouvoir accéder à la 3G dans leurs wilayas respectives. Ce qui va provoquer, pour les opérateurs en particulier, et le secteur économique en général, des pertes colossales, estiment des observateurs avertis. Pour rappel, la “portabilité” consiste à changer d’opérateurs sans changer forcément de numéro. La nouvelle loi sur les télécoms, proposés au parlement par l’ancien ministre du secteur, Moussa Benhamadi, a planché sur cette question. Mais, suite au dernier remaniement ministériel, et la désignation à la tête de ce département de Fatma-Zohra Dardouri, la tutelle a décidé de retirer le texte en question en maintenant donc l’ancienne loi. Dardouri, qui était DG de l’ARPT auparavant, avait déjà, exprimé son opposition sur ce dossier à l’ancien ministre. Le retrait du projet de cette nouvelle loi ne manquera donc pas de porter préjudice de porter atteinte aux bonnes affaires des télécoms en Algérie. Notons enfin que dans la majorité des pays qui ont lancé la 3G, aucun changement des numéros de téléphone n’a été imposé aux abonnés. Cette mesure ferait de l’Algérie, une nouvelle fois, un cas à part. Source
  5. Nedjma devient Ooredoo à partir de lundi Téléphonie 3G : les wilayas couvertes par Nedjma dès le 1er décembre L’opérateur de téléphonie mobile Nedjma change de nom à partir de lundi 4 novembre pour devenir Ooredoo, la nouvelle appellation de sa maison mère, le groupe Ooredoo (ex-Qtel). Les deux logos Nedjma et Ooredoo vont cohabiter to^^^^ois pendant quelques semaines. « La campagne pour le changement de la marque va commencer demain. Nedjma devient Ooredoo », affirme le directeur général de Nedjma Joseph Ged dans un entretien exclusif à TSA, à paraître lundi. « On ne va jamais oublier Nedjma. Il y a eu un vécu avec cette marque. Nedjma est une marque nationale et un opérateur national qui a décidé d’investir en Algérie tous ses bénéfices et ne pas rapatrier ses dividendes », explique M. Ged. Le changement de la marque intervient moins d’un mois avant le lancement des offres commerciales de la 3G, le 1er décembre prochain. Nedjma revendique la première place dans l’internet mobile avec plus de trois millions d’abonnés et annonce le déploiement du réseau 3G dans 25 wilayas durant la première année de mise en service. « Nous allons lancer le 1er décembre la 3G à Alger, Oran, Constantine, Ouargla, Sétif, Béjaïa, Chlef, Bouira, Ghardaïa et Djelfa. Nous sommes prêts à lancer quelques semaines après la 3G dans les wilayas optionnelles qui sont Blida, Boumerdes, Tipaza, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Ain Defla, Médéa, Biskra et El Oued ». Selon son directeur général, Nedjma lancera six autres wilayas additionnelles avant la fin 2014. Source
×
×
  • Create New...