Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'réseau social'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions
    • Actu - News High-Tech
    • Guesra
    • Etudes et enseignement
    • Juridique et administratif
    • Cuisine DZ
    • Photos et vidéos
    • Cimetière مقبرة
  • اللغة العربية
    • مناقشة عامة
    • عرض الهاتف المحمول والمشغل (3G ، 4G ...)
  • البرامج والأجهزة (نظام التشغيل / البرامج / الأجهزة)
  • التلفزيون ، الأقمار الصناعية ، فك التشفير ، IPTV
  • Réception TV
    • Les récepteurs SAT
    • IPTV
  • L'Internet en Algérie
    • ADSL Algérie
    • FTTH
    • hébergement et noms de domaine (HOSTING)
    • Liaisons Spécialisées : LS, FTTX
    • Toip / Voip : Services Téléphoniques sur Internet
  • News Téléphonie Fixe & Mobile
    • Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    • Les téléphones GSM
  • Auto - Moto ALGÉRIE
    • Géolocalisation, SIG et cartographie
    • Actualités diverses
    • Achat-Vente
    • Tuning Auto ALGERIE
    • Dépannage mécanique
    • Location/vente des engins de travaux public
  • Systèmes d'Exploitation (OS)
    • GNU/Linux et Unix
    • Windows
    • Macintosh
  • Jeux : Pc / Consoles / Lan
    • Jeux en Réseau / LAN Arena
    • Consoles de salon
    • Consoles portables
    • Jeux Web
  • Informatique / Télécoms / Développement
  • Ventes & achats
  • Hébergeurs (privé)

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Lieu


Loisirs


Occupation


ID Facebook

Found 3 results

  1. Pour découvrir ce site , c'est une mine d'or pour ceux qui sauront l’exploiter , musique, vidéo, voyage , réseau social etc... allez vite sur: http://www.DUBLI.com/TOWW32K7 Email: ivra27@dubli.com
  2. So.cl : Microsoft ouvre son réseau social à tous les internautes près une période de tests réservée à quelques écoles, Microsoft ouvre officiellement son réseau social So.cl, destiné aux étudiants. Mais la plate-forme peine à masquer ses nombreux défauts et les éléments empruntés à ses concurrents ne suffisent pas à convaincre. Dans l'ombre de l'entrée en bourse de Facebook, Microsoft a ouvert les portes de son réseau social So.cl. Jusqu'ici réservé à quelques écoles test, l'ensemble des internautes peuvent désormais s'inscrire et créer leur profil. Les étudiants restent cependant la cible principale de la plate-forme, Microsoft expliquant qu'il veut "explorer [ses] possibilités dans une démarche pédagogique". La firme de Redmond ne veut donc pas faire de So.cl (prononcer Social) un simple concurrent de Facebook ou de Google +, son objectif étant de permettre l'échange d'informations dans les classes. Mais on y retrouve des mécanismes largement empruntés aux leaders du marché. Les fonctionnalités de partage ou de recommandation sont identiques à celles de Facebook, l'abonnement fonctionne comme sur Twitter et le flux d'actualité est similaire à celui de Google +. Certaines subtilités peinent à masquer ces ressemblances, comme le "Like" (J'aime) de Facebook qui se transforme ici en "Smile" (sourire). De bonnes idées Quelques bonnes idées sont quand même à noter et peuvent justifier que les internautes s'attardent sur le site malgré ses ressemblances avec la concurrence. Ainsi, la recherche est centrale et permet de partager ses résultats très simplement avec son réseau. Les étudiants étant la cible de So.cl, si l'un d'entre eux trouve des articles pertinents pour un devoir, il pourra facilement en faire profiter ses camarades d'un simple clic. Les "video parties" sont également intéressantes. Elles permettent à plusieurs membres de créer des listes de vidéos qu'ils peuvent ensuite regarder ensemble, chacun devant son ordinateur. Un service raté ? Mais la première impression n'est franchement pas bonne. L'ergonomie est complexe, plusieurs options ne sont pas disponibles et des bugs en pagaille sont encore en ligne. Microsoft préfère donc parler de "projet expérimental", comme si la firme voulait minimiser un éventuel échec. D'ailleurs, elle est lucide quand à sa capacité à en faire une référence et préfère laisser la possibilité aux internautes de s'y inscrire depuis leur compte Facebook. Source
  3. Grande secte gratuite où se retrouvent aujourd'hui plus de 500 millions "d'amis", Facebook est également un magnifique vivier à problèmes. Voici quelques conseils afin d'éviter que votre vraie vie privée se retrouve polluée à cause de votre vie virtuelle. Il fut un temps où révéler des éléments de sa vie privée au monde entier était inconcevable. Puis vint Facebook et sa redéfinition de cette notion jadis sacrée. Partage d’informations, de moments de vie, de photo de soi ou d’autres. Et malgré tous les paramétrages du monde pour s’assurer un partage hyper restreint (si souhaité) de ses infos, le réseau social star reste l’une des cibles privilégiées des pirates et un site bien loin d’être imperméable aux attaques virtuelles. Les informations qui suivent n’ont pas rôles d’interdits mais plutôt de conseils afin d’éviter au maximum que voleurs (virtuels ou non), employeurs, farceurs ou assureurs se servent de votre cyber-occupation première contre vous. Conseils issus pour la plupart d’un rapport émis par Beth Givens, directrice de l’association américaine Privacy Rights Clearinghouse. Alors, que devriez-vous éviter d’afficher sur Facebook ? Vos date et lieu de naissance En réalité, fournir sa date de naissance sur Facebook ne constitue pas un danger en soi, tant que n’apparaît pas l’année de naissance et que le tout n’est pas complété du véritable lieu de naissance. En effet, l’addition de ces informations associée à votre nom permet de remonter très facilement le fil de votre identité, à commencer par vos informations de sécurité sociale. Un vivier d’indices pour vous nuire s’ouvrirait alors. Par ailleurs, les personnes un peu trop susceptibles par rapport à leur âge y trouveront une justification ! Votre adresse Cela paraît presque une formalité logique mais mettre à disposition de tous son adresse complète apporte son lot d’ennuis allant de la petite frayeur sans conséquences aux fait divers sordides (plusieurs cas d’agressions ont été relatés ces derniers mois aux domiciles d’utilisateurs). Fournir son adresse, c’est aussi augmenter de façon exponentielle le risque ci-après. Vos plans pour les vacances « Je pars me ressourcer pendant 3 semaines ! (Je vous en prie, volez-moi ! » Indiquer ses dates de départ en vacances, c’est potentiellement donner une fenêtre de tir à des cambrioleurs. Le mieux reste donc d’informer le réseau à votre retour, en postant une photo ou ajoutant un statut encore empli du bonheur des vacances, non terni par un appartement vidé au retour. Vos confessions intimes Vous ne supportez peut-être pas votre boss, avez sans doute quelques bons tuyaux pour passer au travers des impôts ou possédez quelques penchants pour des substances pas très nettes aux yeux de la loi, mais le mieux est encore de les garder pour vous. Si vous suivez les infos relatives au réseau des réseaux sociaux, les faits divers ne manquent pas concernant des employés renvoyés après avoir insulté ou même s’être moqué de leur patron ou leur entreprise. La même chose peut également arriver aux étudiants et collégiens qui se répandent un peu trop sur leur établissement ou profs. Nous n’en sommes pas encore au niveau des États-Unis, où une récente étude révèle que 8 % des entreprises ayant licencié en 2009 l’ont fait en conséquence d’un mauvais usage des réseaux sociaux. Si Facebook sert aujourd’hui à obtenir des informations fiables pour tout recruteur, il sert donc logiquement pour vous nuire au travail. Un peu de tenue ! Des indices sur vos mots de passe Vous possédez sans doute des dizaines de comptes en ligne (banque, sites d’infos, sites marchands, réseaux sociaux, etc.) et donc avez répondu à tout un tas de questions personnelles nécessaires à l’ouverture de n’importe quel pass web. Ces informations et votre comptes sont en sûreté derrière un ou plusieurs mots de passe. Et nous savons tous que par fainéantise et praticité, la plupart de nos mots de passe sont autant d’échos de notre vie, histoire de ne pas se tordre l’esprit pour s’en souvenir. Potentiellement, c’est bien sur Facebook que tout pirate peut alors venir puiser toutes les informations susceptibles de lui offrir sur un plateau tous vos mots de passe. Soyez donc vigilants et intelligents en évitant qu’apparaissent sur Facebook des infos brûlantes et d’éventuelles pistes. Vos petits écarts Utiliser sa nouvelle voiture pour faire des courses, se servir de son appartement comme place des fêtes ouverte, fumer comme un pompier (photos de soirées avec « tags » à l’appui), sports dangereux… les assureurs sont rarement compréhensifs lorsque l’on joue avec les lignes de leurs contrats. Ce point est, certes, un peu à part, mais il ne faut en aucun écarter aujourd’hui Facebook de n’importe qu’elle enquête qui peut être faite sur votre compte ou celui de vos biens. Il serait dommage de rater la vente de votre appartement dans lequel se cache quelques vices cachés parce que certains apparaissent dans vos statuts ou photos. Source : Romain Thuret / techyou .
×
×
  • Create New...