Jump to content

Eepad, une société bâtie sur l’hypothèque


Recommended Posts

Qualifiée de tendue après la première décision prise par l’opérateur historique de ne plus fournir des services Internet et voix sur IP à l’Eepad après que ce dernier n’ait pas honoré ses factures, la relation entre ces deux entités économiques a véhiculé beaucoup de fausses informations tendant à lui donner un autre sens jusqu’à lui conférer un caractère d’imbroglio aux relents de scandale financier. Une tentative qui obéit au souci de donner au coupable le statut de victime. Selon des sources proches d’Algérie Télécom (AT), la décision de «déconnecter» l’Eepad est prise après que ce dernier n’a pas honoré ses engagements pris en concertation avec AT au sujet du paiement de ses dettes. Une situation que ne pouvait supporter la trésorerie d’AT d’autant plus que la facture de l’Eepad ne cessait de s’alourdir sans qu’aucune garantie palpable de payement ne soit avancée. Endossant cet endettement à la décision ministérielle d’appliquer une baisse de 50% des tarifs d’accès à l’Internet, M. Harzallah, P-DG d’Eepad, essaye de justifier son non-paiement de ses créances par cette réduction drastique par rapport aux investissements qu’il a lancés. Un argument battu en brèche dans la mesure qu’il était parmi les premiers à applaudir cette décision prise par Haïchour.... suite

 

http://www.lanouvellerepublique.com

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...