Jump to content
Guest durn

Gateaux traditionnels Algérois

Recommended Posts

Guest durn

bonjour;

 

j'ai trouvé ces recettes trainer dans mes Documents va savoir pourquoi ;)

 

CREDIT: wallah je sais pas merci quand même.

 

Les Gâteaux d'Alger La Blanche

DZIRIA

 

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

1 verre d'eau de rose

1 C, à soupe de vanille

1 pincée de sel de table

Pour la farce:

02 mesures d'amande moyennes moulues

01 mesure de sucre glace

03 œufs

Zeste d'un citron

 

Pour le sirop (cherbet):

03 mesures de miel

01 mesure d'eau de rose

 

Dans un récipient, mettre la farine, le beurre fondu et la vanille. Ajouter la pincée de sel puis mouiller petit à petit avec l'eau de rose: jusqu'à obtenir une pâte facile à travailler.

Laisser reposer.

En même temps, préparer la farce avec les ingrédients indiqués, manière à former une pâte. Former des petites boules de 3 cms de diamètre. Les disposer sur un plateau saupoudré de maïzena ou de sucre glace pour qu'elles ne collent pas. Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, puis passer à la à machine à pâte N°5 puis N°7. La découper ensuite en formes de cercles à l'aide d'un verre à rebord fin.

 

Mettre une boule de farce au milieu de chaque cercle et refermer les bords de la pâte autour de la farce avec le bout des doigts, comme indiqué sur la photo.

 

Décorer chaque gâteau avec 1/2 amande. Les disposer ensuite sur un moule saupoudre de farine. Mettre à cuire à four à température moyenne jusqu'à obtenir une couleur dorée.

 

Dès la sortie du four, humecter de sirop chaud. Présenter dans des caissettes.

 

BAKLAWA

 

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

01 œuf

Eau de rose

01 pincée de sel de table

Pour la farce:

02 mesures d'amande moyennes moulues

01 mesure de sucre glace

1/2 verre d'eau de rose

1/2 verre de smen fondu

01 pincée de cannelle Pour le sirop (cherbet):

03 mesures de miel

 

Dans un récipient, mettre la farine tamisée, Faire une fontaine au milieu et verser le smen fondu (pas très chaud). Ajouter l'œuf puis la pincée de sel. Mouiller petit à petit avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte malléable. Former des petites boules.

Laisser reposer 20 mns.

En même temps, préparer la farce avec les ingrédients indiqués. Mouiller petit à petit avec l'eau de rose. Bien mélanger avec le bout des doigts. Etaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, puis passer à la machine à pâte N°5 puis N°7, de façon à obtenir des feuilles de pâte fine.

En même temps, beurrer le moule, puis étaler la première bande de pâte, puis la deuxième à coté, puis la troisième... jusqu'à recouvrir entièrement le fond du moule dans le sens horizontal.

Utiliser un pinceau propre pour beurrer chaque couche de pâte. Répéter l'opération en alternant les couches verticales puis horizontales jusqu'à former 7 couches de pâte. Etaler la farce sur toute la surface, de manière à former une couche homogène. Continuer d'étaler les bandes de pâte en beurrant à chaque couche, jusqu'à obtenir les 7 couches.

Couper les Baklawa en losanges de 4 crus de coté. Disposer au milieu de chaque pièce 1/2 amande : la surface doit aussi être beurrée avec du smen.

Mettre à cuire au four à température moyenne pendant 1h, jusqu'à obtenir une couleur dorée. Dès la sortie du four, humecter de sirop tiède. Laisser absorber jusqu'au lendemain.

Découper ensuite, et présenter dans des caissettes.

 

 

CORNET

 

Pour la pâte:

03 mesures de farine

1/2 mesure de smen ou de margarine fondue

1 verre d'eau de rose

01 pincée de sel de table

Pour la farce:

2 mesures de fruits secs (amandes, noix"")

l mesure de sucre glace

1 C. à soupe de vanille

03 veufs

Pour le sirop (cherbet):

3 mesures de miel

1 mesure d'eau de rose

 

Dans une terrine, mélanger la farine, la margarine fondue et la pincée de sel, verser ensuite progressivement l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte lisse.

Laisser reposer.

En même temps, préparer la farce en mélangeant les fruits secs, le sucre glace et la vanille. Humecteur progressivement avec les neufs jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Avec la farce, former des boules de 3 cm de diamètre.

Les disposer sur un plat saupoudré de farine ou de maïzena pour qu'elles ne collent pas. A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte à une épaisseur de 3 mm.

Avec un verre à rebord fin, découper des cercles au milieu desquels vous disposerez des boules de farce.

Refermer ensuite les bords de manière à former des cornets.

 

Décorer comme indiqué sur la photo, puis disposer sur un plat saupoudré de farine et mettre à cuire au four à 200°, jusqu'à obtenir une couleur dorée.

 

Une fois cuits, plongez les cornets dans le sirop tiède, puis décorer la farce avec des fruits concassés. Présenter dans des caissettes.

 

 

CRAVATE

 

Pour la pâte:

3 mesures de farine (250 gr environ)

1/2 mesure de margarine fondue

1 pincée de sel

5 C, à soupe d'eau de fleurs d'oranger

Eau

Ingrédients pour la farce:

500 gr d'amande finement moulues

250 gr de sucre glace

Zeste d'un citron

1 C, à soupe de vanille

03 veufs

ingrédients pour le sirop (" cherbet "):

500 gr de miel

1 /4 1 d'eau de fleurs d'oranger

Pour la décoration:

01 blanc d'œuf

Amandes effilées

Dans un récipient, mélanger la farine, le sel et le beurre fondu. Bien frotter entre les mains jusqu'à ce que la farine absorbe bien la matière grasse.

Humecter avec de l'eau de roses jusqu'à obtenir une pâte homogène. Former des boules et laisser reposer.

En attendant, préparer la farce Mélanger les amandes, le sucre glace, le zeste de citron et la vanille. Ajouter les neufs jusqu'à obtenir une farce ferme. (Vous pouvez ajouter le colorant de votre choix, dilué dans l'arôme correspondant).

Sur un plan de travail enfariné, étaler la pâte jusqu'à une épaisseur de 2 à 3 mm à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Recouvrir avec une couche de farce. Ajouter dessus une deuxième couche de pâte. Abaisser encore une fois, toujours avec le rouleau à pâtisserie.

A l'aide d'un couteau, découper ensuite des bandes de 15 cm de long sur 02 cm de large. Rouler ces bandes en torsades sur 2 tours.

Pour la décoration, badigeonner la surface de blanc d'œuf à l'aide d'un pinceau, puis saupoudrer d'amandes effilées. Disposer sur un plat saupoudré de farine allant au four. Mettre à cuire à four moyen pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que la surface soit dorée.

Dès sottie du four, arroser avec le sirop.

 

Présenter dans des caissettes.

 

ENVELOPPE

Pour la pâte:

03 mesure de farine

1/2 mesure de margarine fondue

1 C. à café de vanille

1 pincée de sel

1/2 verre à thé d'eau de fleurs d'oranger

pour la farce:

500 gr d'amandes (ou de noix) finement moulues

300 gr de sucre glace

Zeste d'un citron

1 C, à café de vanille

02 ou 03 veufs

pour le sirop (cherbet):

500 gr de miel

1/4 de 1, d'eau de

Dans un récipient, mettre la farine, le sel et la vanille. Faire une fontaine au milieu et verser la margarine fondue. Bien frotter le mélange entre les mains jusqu'à ce que la margarine soit bien absorbée par la farine. Arroser progressivement avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte souple facile à travailler.

Former des boules et laisser reposer. Préparer la farce avec les ingrédients indiqués. Verser progressivement les neufs jusqu'à obtenir une pâte homogène. Former des boules de 3 cm de diamètre.

Abaisser ensuite les boules de pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie puis à la machine à pâte N°5 puis N°7.

Découper des carrés de 10 cm de côté. Disposer une boule de farce au milieu de chacun de ces carrés. Relever ensuite les coins opposés 2 par 2 vers le centre; Pour finir, piquer une amande au milieu et pincer les côtés avec un "Nekkach".

Disposer sur un plat saupoudré de farine allant au four moyen pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que la surface soit dorée.

Dès sortie du four, arroser avec le sirop.

Présenter dans des caissettes.

FANIDE

Pour la pâte:

250 g d'amandes moulues en poudre

400 g de Sucre glace tannisé

04 C. à soupe de beurre fondu

01 blanc d'œuf

01 C. à café de vanille

 

Pour la décoration :

Roses et feuilles en pâte d'amandes

Perles de couleur

Dans un récipient, mettre les amandes, le sucre glace, le beurre fondu refroidi et la vanille. Humecter le mélange avec le blanc d'œuf battu en neige, jusqu'à obtenir une pâte ferme.

 

Saupoudrer le plan de travail de farine et former 2 boudins de pâte de 15 cm de long et de 1 cm de large. Les superposer puis disposer sur un plat saupoudré de farine et mettre à cuire au four à température moyenne pendant 10 mn, en laissant la porte du four entr’ouverte.

 

Le gâteau doit être cuit sans prendre de couleur.

 

Dès sortie du four, décorer avec des feuilles de roses réalisées avec la pâte d'amandes, de couleurs préparées, selon les goûts, avec du colorant, alimentaire dilué dans l'arôme correspondant.

 

FLEUR

 

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

1 verre d'eau de rose

1 C, à soupe de vanille

7 pincée de sel de table

Colorant vert dilué dans 1 arôme de pistache

Colorant jaune dilué dans 1 arôme de citron

Colorant rouge dilué dans l'arôme de fraise

Noisettes pour la décoration

Pour la farce:

02 mesures d'amande moyennes moulues

01 mesure de sucre glace

03 œufs

Zeste d'un citron

Pour le sirop (cherbet):

03 mesures de miel

01 mesure d'eau de rose

 

Dans un récipient, mettre la farine, le beurre fondu et la vanille.

Ajouter la pincée de sel puis mouiller petit à petit avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte facile à travailler.

La partager en 03 boules, chacune sera coloré comme indiqué sur la photo. Laisser reposer. en même temps, préparer la farce avec les ingrédients indiqués, de manière à former une pâte. Former des petites boules de 4 cms de diamètre. Les disposer sur un plateau saupoudré de sucre glace pour qu'elles ne collent pas.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, puis passer à la à machine â pâte N°5 puis N°7. Sur un plan de travail, disposer la pâte rose et l'enduire de margarine. Déposer dessus la pâte jaune. Découper ensuite en formes de carrés de G à 7 cm de côté.

Mettre une boule de farce au milieu de chaque carré et refermer les bords de la pâte autour de la farce avec le bout des doigts, comme indiqué sur la photo. Décorer chaque gâteau avec une noisette. Les disposer ensuite sur un moule saupoudré de farine.

Mettre à cuire à four à température moyenne jusqu'à obtenir une couleur dorée.

Dès sortie du four, humecter de sirop chaud.

 

Présenter dans des caissettes.

 

H'RISSA

Pour la pâte:

1 mesure d'amandes finement moulues (500 gr)

1 mesure de sucre glace bien tannisé (500 gr)

Colorants avec arômes correspondants

4 d 5 blancs d'œufs

 

Dans un récipient, mettre les amandes et le sucre glace. Ajouter au fur et à mesure les blancs d'œufs battus en neige, jusqu'à obtenir une pâte malléable.

 

Diviser en boules de même dimension, que vous colorerez chacune d'une couleur différente, à l'aide des colorants alimentaires dilués avec leurs arômes correspondants.

 

Mélanger ensuite toutes les boules ensemble, afin d'obtenir une couleur dégradée.

 

Former des petites boules de 3 cm de diamètre. Les aplatir puis pincer leurs pourtours à l'aide d'un "nekkach".

 

Pour finir, piquer une amande au sommet de chaque gâteau.

 

Présenter dans des caissettes.

 

Remarque:

Ces gâteaux ne doivent pas être cuits au four.

 

KELBELOUZ

Pour la pâte:

01 hg de semoule moyenne

500 gr de sucre cristallisé

250 gr de beurre fondu

1 verre d'eau de fleurs d'oranger + eau

1 C. à soupe de vanille

 

Pour le sirop (cherbet):

1 L & 1/2 d'eau

500 grs de sucre cristallisé

La veille de la cuisson, mélanger la semoule, le beurre, la vanille et l'eau de fleurs d'oranger.

 

Le lendemain, mélanger avec 1/2 verre d'eau de fleurs d'oranger.

 

Préparation du sirop:

Mettre à cuire l'eau et le sucre cristallisé de manière à obtenir un liquide pas trop épais.

 

Sur un plat bien beurré, disposer la pâte, puis la farce puis la pâte. Décorer avec des 1/2 amandes.

 

Mettre à cuire à four moyen pendant 30 mn jusqu'à ce que la surface obtienne une couleur dorée allant vers le marron

 

Sortir du four et arroser de sirop, Remettre au four éteint pour que le sirop soit bien absorbé et qu'on puisse facilement couper la pâte.

 

Présenter dans dus caissettes.

 

 

 

KEMOUSETTE

 

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01l mesure de smen ou de margarine fondue

01 pincée de sel de table

1 verre d'eau de rose

01 C, à soupe de vanille

Pour la farce:

3 mesures de fruits secs

1 mesure de sucre glace

3 C, à soupe de vanille

Zeste d'un citron

02 œufs

2 C . à soupe de beurre fondu

 

Pour le sirop (cherbet):

02 verres de miel

1/2 verre d'eau de rose

 

Dans un récipient, mettre la farine, le sel et la vanille. Faire une fontaine au milieu et verser la margarine fondue.

Bien frotter le mélange entre les mains jusqu'à ce que la margarine soit bien absorbée par la farine. Arroser progressivement avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte souple facile à travailler. Former avec des boules et laisser reposer. Préparer la farce avec les ingrédients indiqués. Verser progressivement les œufs jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Former des boules de 3 cm de diamètre. Abaisser ensuite les boules de pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie puis à la machine à pâte N°5 puis N°7.

Découper des ronds à l'aide d'un verre de 12 cm de diamètre au milieu desquels disposer les boules de farce. Remonter les bords de la pâte et fermer juste au dessus de la farce. Plisser les rebords qui dépassent comme indiqué sur la photo.

Disposer les gâteaux dans un plat saupoudré de farine. Mettre ensuite à cuire au four à température moyenne, jusqu'à obtenir une couleur dorée.

Dès sortie du four, les plonger dans le sirop.

Décorer le dessus des gâteaux avec des roses formées de pâte d'amandes de couleur à votre goût.

Présenter dans des caissettes.

 

KHEBZET

 

Pour la pâte:

3 à 4 boules de K'taïef

100 gr de margarine fondue

Pour la farce:

2 verres d'amandes finement moulues

2 C. à soupe de sucre cristallisé

1 C. à café de vanille

1 C. à soupe de margarine fondue

Eau de fleurs d'oranger

Pour le sirop (cherbet):

03 mesures de miel

01 mesure d'eau de rose

 

Mélanger les amandes, le sucre, la vanille et la margarine fondue. Humecter d'eau de roses jusqu'à obtention d'une farce molle.

 

Dans une poêle bien beurrée, bien ouvrir les boules de K'taïef déjà arrosées avec de la margarine fondue. Disposer une couche de K'taïef, recouvrir d'une couche de farce puis d'une autre couche de K'taïef.

 

Quand le fond est bien cuit, recouvrir avec un couvercle, puis retourner sur la poêle pour faire cuire l'autre côté.

 

Arroser avec du sirop et présenter dans une assiette saupoudrée de pistaches concassées.

 

Pour décorer, disposer une fleur "gaufrette", disponible dans le commerce.

ARAYECH

 

Pour la pâte:

03 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

01 pincée de sel de table

1 verre d'eau de rose

01 C. à soupe de vanille

Pour la farce:

3 mesures d'amandes

1 mesure de sucre moulues glace

Eau de rose

1 C. à soupe de vanille

1 pincée de cannelle

Pour le glaçage:

3 blancs d’œufs

1 C, à soupe de jus de citron

1 C, à café d'huile

5 C, à soupe d'eau de rose

Sucre glace tamisé

Nœuds satinés

Dans un récipient, mettre la farine, le sucre, la vanille et la pincée de sel. Faire une fontaine et verser la margarine fondue refroidie.

Frotter le mélange entre les mains jusqu'à ce que la margarine soit bien absorbée par la farine. Arroser progressivement d'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte facile à travailler. Former des boules et laisser reposer.

Préparer la farce avec les ingrédients indiqués et arroser progressivement avec de l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte moite, la diviser en boules de 3 cm de diamètre. Les abaisser à l'aide du rouleau à pâtisserie à une épaisseur de 3 mm. Découper des ronds avec un verre de 10 cm de diamètre; dans lesquels vous disposerez des boudins de farce. Il faut donner à la farce une forme en Y. Avec le bout des doigts, relever les bords de la pâte vers le centre en suivant la forme en Y de la farce. Bien refermer les bords, puis retourner les gâteaux.

Les disposer sur un plat saupoudré de farine et mettre à cuire au four à 200° jusqu'à obtenir une couleur dorée.

 

PRÉPARATION DU GLAÇAGE:

 

Battre les blancs d'œuf en neige. Ajouter le zeste de citron, l'huile, l'eau de rose et le sucre glace au fur et à mesure jusqu'à obtenir un glaçage qui ne coule pas: tester sur un gâteau, si c'est trop coulant, ajouter du sucre glace. Vous pouvez donner au glaçage la couleur de votre choix.

 

Pour le rose: colorant rouge dilué avec de l'extrait de fraise.

 

TCHEREK

Pour la pâte:

03 mesures de farine

01 mesure de smen au de margarine fondue

5 C. à soupe de sucre glace

1 œuf entier

1 sachet de levure chimique

1 verre d'eau de rose

1 C. à soupe de vanille

Pour la farce:

3 mesures d'amandes moulues

1 mesure de sucre glace

Eau de rose

pincée de cannelle

1 C. à soupe de vanille

Pour la décoration:

Amandes grossièrement moulues

1 jaune d’œuf

 

Dans un récipient, mettre la farine, le sucre glace, la levure chimique, l'œuf et la vanille. Faire une fontaine au milieu et verser la margarine fondue. Bien frotter le mélange entre les mains jusqu'à ce que la margarine soit bien absorbée par la farine.

Arroser progressivement avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte souple facile à travailler.

Former des boules et laisser reposer.

Préparer la farce avec les ingrédients indiqués; Arroser progressivement de l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte homogène. Abaisser la pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie à une épaisseur de 3 mm.

Dans une fiche cartonnée, découper un triangle de 10 cm de base et 13 cm de côté. Poser le triangle sur la pâte et découper la même forme avec une roulette.

Disposer la farce à la base du triangle formé et rouler jusqu'à la pointe. Donner ensuite la forme d'un croissant de lune. A l'aide d'un pinceau, badigeonner avec le jaune d’œuf, plonger ensuite dans les amandes concassées.

Mettre à cuire au four à 200° dans un plateau saupoudré de farine, jusqu'à obtenir une couleur dorée.

 

M'CHEKLA

Pour la pâte:

4 verres de farine

1 verre de margarine fondue

1 pincée de sel

1 C, à soupe de sucre semoule

01 jaune d’œuf

Eau de fleurs d'oranger Pour la farce

1 verre de fruits secs moulus (amandes, noix, noisettes, pistaches ...)

1/2 verre de sucre semoule

1 C, à soupe de vanille

2 à 3 veufs (selon la grosseur des veufs)

 

Dans un récipient, faire une fontaine au milieu de la farine.

 

Verser le beurre fondu, le sel, le sucre semoule et le jaune d'œuf. Frotter entre les mains puis ramasser le tout avec de l'eau de fleurs d'oranger jusqu'à obtenir une pâte lisse. Laisser reposer pendant 15 mn.

 

Préparer la farce avec les fruits secs, le sucre semoule et la vanille, puis la ramasser avec les œufs. A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte à une épaisseur de 1 à 2 mm. Découper successivement la pâte et la farce, puis réaliser les gâteaux en alternant une couche de pâte, puis une couche de farce puis une autre couche de pâte. Pincer le pourtour avec un " nekkach ".

 

Pour finir, décorer chaque gâteau avec une amande. Mettre à cuire à four moyen dans un plat enfariné pendant 20 mn.

 

Dès sortie du four, tremper dans le sirop.

 

Présenter dans des caissettes.

 

 

M'CHEKEK

 

Pour la pâte:

03 mesures d'amandes finement moulues

02 mesures de sucre glace

03 à 04 blancs d'œufs (selon la grosseur des œufs)

Vanille

Colorants dilués dans leurs arômes correspondants

Pour la décoration:

Sucre glace

Amandes entières

Dans un récipient, mélanger les amandes, le sucre glace et la vanille. Humecter avec les blancs d'œufs jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

 

Ajouter le colorant dilué dans son arôme correspondant.

 

Former des petites boules de 3 cm de diamètre. Les plonger dans le sucre glace. Les piquer avec une amande, puis les mettre à cuire à four moyen.

 

Présenter dans des caissettes.

 

M'CHEWEK

 

Pour la pâte:

03 mesures d'amandes moulues

2 mesures de sucre glace

3 ou 4 veufs (selon la taille des œufs)

 

1 C, à café de levure chimique

Pour le décor:

Amandes effilées

Cerises confites

Dans un récipient, mélanger les amandes, le sucre et la vanille. Ajouter les neufs jusqu'à obtenir une pâte malléable.

 

Former des petites boules de 3 cm de diamètre. Les plonger dans les blancs d'œufs battus puis dans les amandes effilées. Ajouter 1/2 cerise confite sur chaque boule.

 

Disposer sur un plateau 1 C, à saupoudré de farine.

 

Mettre à cuire au four à température moyenne.

 

Présenter dans des caissettes.

M'HANCHA

 

Pour la pâte:

2 à 3 douzaines de "diouls"

 

Pour la farce:

2 verres d'amandes finement moulues

2 C. à soupe de sucre cristallisé

1 C. à café de vanille

1 C. à soupe de margarine ne fondue

Eau de fleurs d'oranger

Pour le sirop (cherbet):

03 mesures de miel

01 mesure d'eau de rose

 

Sur un plan de travail, ouvrir toutes les feuilles de diouls, puis les séparer en les décalant légèrement.

 

Mettre un boudin de farce de 3 cm de diamètre et d'une longueur égale à toutes les feuilles de diouls étalées.

 

Rouler ensuite les diouls autour de la farce, puis enrouler la M'hancha en spirale et la disposer dans une poêle bien beurrée, Quand le fond est bien cuit, recouvrir avec un couvercle, puis retourner sur la poêle pour faire cuire l'autre côté.

 

Arroser avec du sirop et présenter dans une assiette saupoudrée de pistaches concassées.

 

Pour décorer, disposer une fleur " gaufrette ", disponible dans le commerce.

 

M'KHEBEZ

Pour la pâte:

3 mesures d'amandes moulues

2 mesures de sucre glace

Zeste d'un citron

3 ou 4 veufs (selon la taille des veufs)

1 C, à soupe de vanille

Pour le glaçage:

3 blancs d’œufs

1 C, à soupe de jus de citron

1 C, à café d'huile

5 C, à soupe d'eau de rose

Sucre glace tamisé

Dans un récipient, mélanger les amandes, le sucre glace, la vanille et le zeste de citron.

 

Ajouter progressivement les neufs, jusqu'à obtenir une pâte souple et malléable. Saupoudrer le plan de travail de farine. A l'aide du rouleau à pâtisserie, former une pâte de 3 cm d'épaisseur. Découper ensuite des rondelles à l'aide d'un verre à thé.

Mettre à cuire au four pendant 20 mn sur un plateau saupoudré de farine, jusqu'à ce qu'elles sèchent et que leur fond obtienne une couleur rosée.

Préparation du glaçage:

Battre les blancs d'œuf en neige. Ajouter le zeste de citron, l'huile, l'eau de rose et le sucre glace au fur et à mesure jusqu'à obtenir un glaçage qui ne coule pas : tester sur un gâteau, si c'est trop coulant, ajouter du sucre glace.

Vous pouvez donner au glaçage la couleur de votre choix.

Pour le rose: colorant rouge dilué avec de l'extrait de fraise.

Pour le jaune: colorant jaune dilué avec de l'extrait de citron.

Pour le marron: 1 C, à café de Nescafé dilué avec de l'eau de rose.

 

MACARON

 

Pour la pâte:

500 gr d'amandes non émondées, finement moulues

500 gr de sucre glace

4 à 5 blancs d'œuf (selon la grosseur des œufs)

5 C, à soupe de farine tamisée

2 C. à soupe de miel

Dans un récipient, mettre les amandes, le sucre, la vanille et la farine.

 

Humecter avec les blancs d'œufs. Ajouter le miel jusqu'à obtention d'une pâte souple.

 

Disposer une feuille de papier aluminium sur un plat. Former dessus des petites boules de 3 cm de diamètre, avec la poche à douille.

 

Mettre à cuire au four pendant 20 mn, jusqu'à ce que la pâte devienne dorée.

 

Verser de l'eau entre le plat et le papier aluminium. Retirer ensuite les gâteaux à l'aide d'une pelle à gâteau.

 

Pour finir, les coller ensuite 2 par 2.

MEKROUTE EL-LOUZ

 

Pour la pâte:

500 g d'amandes moulues

300 g de sucre glace

3 ou 4 veufs (selon la taille des veufs)

1 C, à soupe de vanille

Eau de rose

Dans un récipient, mettre les amandes, le sucre et les zestes de citron. Ajoutez progressivement les neufs, jusqu'à obtenir une pâte malléable.

 

Saupoudrer le plan de travail de farine. Former un boudin de pâte de 3 à 4 crus de diamètre. Découper ensuite Zestes de 3 citrons te des losanges de 3 ou 4 crus de long.

 

Les disposer sur un plateau saupoudré de farine et mettre à cuire au four pendant 20 mn.

 

Plonger les gâteaux dans l'eau de rose, puis laisser égoutter.

 

Les sucrer ensuite un par un avec deux couches de sucre glace.

 

Présenter dans des caissettes.

 

MERAKCHIETTE

Pour la pâte:

500 gr de farine

02 C. à soupe de sucre glace

250 gr de margarine fondue

01 œuf

1 pincée de sel

Eau de fleurs d'oranger

Ingrédients pour la farce:

2 mesures d'amandes finement moulues (ou autres fruits secs)

01 mesure de sucre glace

03 veufs

1 C. à soupe de vanille

Eau de fleurs d'oranger

Ingrédients pour le sirop ("cherbet"):

500 gr de miel

1 /4 de litre, d'eau de fleurs d'oranger

Dans un récipient, mélanger la farine, le sel, le beurre fondu et le sucre glace. Bien frotter entre les mains jusqu'à ce que la farine absorbe bien la matière grasse.

Ajouter un neuf jusqu'à obtenir une pâte lisse. Former des boules et laisser reposer.

Pendant ce temps, préparer la farce. Mélanger les amandes (ou autre fuit sec) avec le sucre glace et la vanille. Ajouter un neuf jusqu'à obtention d'une pâte ferme. Si elle est trop ferme, ajouter un peu d'eau de fleurs d'oranger. Former des boules de 03 cm de diamètre. Les disposer ensuite sur un plat saupoudré de sucre glace, pour qu'elles ne collent pas. Sur un plan de travail enfariné, abaisser la pâte jusqu'à une épaisseur de 2 mm. Découper des rondelles de 10 cm de diamètre. Disposer une boule de farce au milieu de chacune de ces rondelles. En relever ensuite 2 bords autour des boules de farce. Poser dessus une rondelle de pâte de 03 cm de diamètre. Pour finir, piquer une amande au sommet du gâteau. Avec un " Nekkach ", pincer les 02 côtés. Disposer sur un plat saupoudré de farine allant au four moyen pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que la surface soit dorée.

Dès sortie du four, arroser avec le sirop.

 

Présenter dans des caissettes.

 

PETIT FOUR

Pour la pâte:

3 mesures d'amandes non émondées

3 mesures de sucre glace

5 à 6 blancs d'œufs

1 C. à soupe de vanille

 

Dans un récipient, mettre les amandes, la vanille et le sucre glace. Ajouter progressivement les blancs d'œufs jusqu'à obtenir une pâte souple. La mettre dans une poche à douille.

 

Former des boules sur un plateau enfariné. Disposer sur chaque gâteau 1/2 cerise confite.

 

Mettre à cuire au four.

 

Présenter dans des caissettes.

PISTACHE

Pour la pâte:

4 mesures d'amandes finement moulues

2 mesures de sucre glace tamisé

Arôme pistache

Colorant vert

3 blancs d'œufs

 

Pour la décoration

Amandes effilées

 

Pour le sirop

3 mesures de miel

1 mesure d'eau de rose

 

Dans un récipient, mettre les amandes, le sucre glace et le colorant dilué dans l'arôme pistache.

 

Humecter avec les blancs d'œufs battus en neige jusqu'à obtenir une pâte ferme. Laisser reposer. A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte à une épaisseur de 3 cm sur un plan de travail saupoudré de farine. Découper ensuite des ronds avec un verre à thé. Badigeonner la surface avec le blanc d'œuf, puis ajouter les amandes effilées.

 

Disposer les gâteaux sur un plat enfariné et mettre à cuire au four pendant 20 mn. Après cuisson, mouiller avec du sirop.

 

Présenter dans des caissettes.

 

KNIDLETTE

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01 mesure de Smen ou de margarine fondue

01 pincée de sel de table

01 C. à soupe de vanille

1 verre d'eau de rose

Pour la farce :

500 g d'amande moulues

300 g de sucre glace

1 C. à café de vanille

Zeste d'un citron

03 veufs

Dans un récipient, mettre la farine. Faire une fontaine. Verser la margarine fondue refroidie. Ajouter le colorant rouge dilué dans de l'arôme de fraise. Ajouter le sel et frotter entre les mains jusqu'à ce que la farine absorbe la margarine.

Arroser progressivement avec de l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte lisse.

 

Préparation de la farce:

Dans un récipient, mettre les amandes, le sucre, la vanille et le zeste de citron. Ajouter progressivement les neufs jusqu'à obtenir une pâte homogène. Former des petites boules de 3 cm de diamètre.

Les disposer sur un plateau saupoudré de maïzena ou de farine, pour qu'elles ne collent pas. Laisser reposer. Abaisser ensuite la pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie, puis à la machine à pâte N°5 puis N°7.

Couper des ronds à l'aide d'un verre, au milieu desquels vous disposerez une rondelle de farce. Relever les bords de la pâte autour de la farce et former des plis rapprochés avec le bout des doigts.

Décorer avec des perles de couleur et laisser les gâteaux reposer pendant 2 H.

Disposer sur un plat saupoudré de farine puis mettre à cuire au four pendant 15 mn.

 

Présenter dans des caissettes.

 

SLILETTE

 

Pour la pâte:

04 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

1 verre d'eau de rose

01 pincée de sel de table

01 C, à soupe de vanille

Pour la farce:

5 mesures d'amandes finement moulues

3 mesures de sucre glace

Zeste d'un citron

03 œuf s

Pour la décoration:

Perles de couleur

Nœuds satinés

Feuilles et fleurs en pâte d'amandes

Dans un récipient, mettre la farine, la margarine, le sel et la vanille.

Arroser ensuite progressivement avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte lisse.

Former des petites boules puis laisser reposer. Préparer la farce avec les ingrédients indiqués. Verser progressivement les veufs jusqu'à obtenir une pâte très ferme.

Former des boules de 3 cm de diamètre. Les disposer sur un plat saupoudré de maïzena ou de sucre glace. Confectionner l'anse de la corbeille avec une tige de pâte de 12 cm de long en forme de demi-cercle. La mettre à cuire au four pendant 5 mn.

Abaisser la pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie puis à la machine à pâte N°5 puis N°7.

A l'aide d'un verre de 5 cm de diamètre, découper des cercles au milieu desquels vous disposerez des boules de farce. Relever les bords de la pâte avec le bout des doigts et faire des plis de manière à obtenir la forme d'une corbeille. Disposer les gâteaux sur un plat saupoudré de farine. Faire cuire au four à température moyenne pendant 17 mn.

Dès sortie du four, coller les anses des corbeilles. Préparer les feuilles et les fleurs avec la pâte d'amandes, aux couleurs de votre choix (le colorant alimentaire doit être dilué avec l'arôme correspondant).

 

Finir la décoration avec les perles de couleurs et les nœuds satinés.

 

SKENDRIETTE

 

Pour la pâte:

03 mesures de farine

01 mesure de Smen ou de margarine fondue

01 pincée de sel de table

1 verre d'eau de rose

01 C. à café de vanille

Pour la farce:

500 g d'amande moulues

300 g de sucre glace

Colorant alimentaire dilué avec son arôme, suivant les couleurs

01 blanc d’œuf

3 C, à soupe de beurre fondu

Pour le sirop (cherbet):

02 verre de miel

01 verre d'eau de rose

Dans un récipient, mettre la farine, la margarine fondue, la pincée de sel et la vanille. Arroser progressivement d'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte souple facile à travailler.

Former des boules puis laisser reposer.

Préparation de la pâte d'amandes:

 

Mélanger les amandes, le sucre glace, le colorant dilué avec l'arôme, le beurre fondu et le blanc d'œuf jusqu'à obtenir une pâte ferme. A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte jusqu'à une épaisseur de 2 mm.

Disposer au bord un boudin de pâte d'amandes de 3 cm de diamètre, puis rouler la pâte dessus sur 2 tours. Pincer sur toute la longueur à l'aide du " nekkach ". Couper ensuite en losanges.

Mettre à cuire au four à température moyenne pendant 20 mn, puis plonger dans le sirop tiède.

 

Présenter dans des caissettes.

 

TCHEREK MSEKER

Pour la pâte:

03 mesures de farine

01 mesure de smen ou de margarine fondue

01 pincée de sel de table

01 verre d'eau de rose

01 C. à soupe de sucre glace

01 C. à soupe de vanille Pour la farce

3 mesures d'amandes moulues

1 mesure de sucre glace

Eau de rose

1 C. à soupe de vanille

1 pincée de cannelle

Pour le sirop ("cherbet")

 

1 verre d'eau de rose

1 verre d'eau

250 g de sucre cristallisé

Dans un récipient, mettre la farine, le sucre, la vanille et la pincée de sel. Faire une fontaine et verser la margarine fondue refroidie.

Frotter le mélange entre les mains jusqu'à ce que la margarine soit bien absorbée par la farine. Arroser progressivement d'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte facile à travailler. La couper en boules et laisser reposer.

Préparer la farce avec les ingrédients indiqués et arroser progressivement avec de l'eau de rose jusqu'à obtenir une pâte homogène à diviser en boules de 2 cm de diamètre. Les abaisser à l'aide du rouleau à pâtisserie à une épaisseur de 3 mm. Découper des ronds avec un verre à rebord fin dans les quels vous disposerez des boudins de farce.

Rouler jusqu'à ce que toute la pâte entoure la farce. Bien refermer les bouts puis donner la forme d'un croissant de lune.

Disposer les gâteaux sur un plat saupoudré de farine puis mettre à cuire à four moyen pendant 20 mn, jusqu'à ce que le fond des gâteaux prenne une couleur rosée.

 

 

Préparation du sirop

Mettre l'eau et le sucre à cuire jusqu'à ce que le mélange épaississe. Ajouter l'eau de rose et laisser refroidir.

Plonger les gâteaux dans le sirop et laisser égoutter dans une passoire.

Pour finir, sucrer avec deux couches de sucre glace.

 

ZLABIA

 

Pour la pâte:

1 kg de grosse semoule

2 C, à soupe de levure

1 C, à soupe de sel

Eau Ingrédients sirop:

3 mesures de miel

1 mesure d'eau

fleurs d'oranger

A l'origine de cette recette, un pâtissier du Moyen Orient qui avait raté sa pâte à pain, parce qu'elle était beaucoup trop liquide.

Il s'était alors exclamé : "Zella Bia", qui signifie : "je l'ai ratée". Il la fait donc cuire directement dans l'huile de friture, et c'est depuis devenu une sucrerie très appréciée.

Elle est apparue pour la première fois en Algérie chez la famille "AKSIL", dans la région de Boufarik, et qui la préparait dans leur maison, où les gens venaient passer leurs commandes.

 

Avec le temps, elle s'est répandue et est consommée aujourd'hui dans tout le pays; surtout durant le mois de Ramadhan.

PRÉPARATION:

Dans un récipient, mettre la semoule, la levure délayer déjà dans de l'eau tiède et le sel. Mélanger avec de l'eau jusqu'à obtenir une pâte de la même consistance que la pâte à crêpes.

Laisser reposer pendant 48 h, jusqu'à ce que le volume de la pâte se multiplie par 4.

Ajouter ensuite un peu d'eau et mélanger avec une spatule.

Préparer un bain de friture chaud. Mettre la pâte dans un cornet à pâte et faire frire en donnant les formes de la zlabia, comme indiqué sur la photo.

Une fois cuite, trempez la zlabia dans le sirop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...