Jump to content
Golden-boy

Google Public DNS

Recommended Posts

Google a ouvert lundi son propre système de résolution des noms de domaine (DNS), Google Public DNS, grâce auquel il nous promet un Internet plus rapide et plus sûr. La structure et le code du service ne sont pas ouverts, mais Google promet qu'il partagera l'expérience acquise grâce à l'administration de ces DNS avec la communauté ainsi qu'avec les autres sociétés spécialisées dans la résolution d'adresses Web. Dans la documentation associée au service, il assure également que le principe de neutralité du Net sera respecté.

 

Leurs adresses IP sont « 8.8.8.8 » et « 8.8.4.4 »

 

02650826.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces serveurs sont déjà opérationnels ?

 

Oui, d'ailleurs ils sont vraiment rapides, plus que les DNS de Free, SFR, et 9 Telecom.

Share this post


Link to post
Share on other sites

INTERNET - Comme OpenDNS, cela permet un surf en théorie plus rapide et plus fiable. Et pourrait donner un peu plus d'emprise à Google sur le web...

De notre correspondant à Los Angeles

«DNS». Pour beaucoup, il ne s'agit que d'un sigle obscure. Mais sans le savoir, vous l'utilisez des centaines de fois par jour quand vous surfez.. «DNS», c'est pour «domain name system» (système de nom de domaine en VF). Pour faire simple, c'est un peu comme un annuaire téléphonique: le service associe une adresse Internet (un nom de domaine très exactement) comme www.20minutes.fr à son adresse IP (par exemple 62.210.126.65), qui identifie une machine sur un réseau.

 

Comme se souvenir d'une suite de quatre chiffres compris entre 0 et 255 n'est pas aisé, ce système a été mis en place. Pour 99,99% des mortels, c'est le fournisseur d'accès à Internet qui s'occupe de la correspondance entre le nom de domaine et l'adresse IP. Pour cela, il utilise des serveurs/annuaires mis à jour avec les informations fournies par des administrateurs comme l'AFNIC pour les .fr ou l'ICANN pour les .com).

 

Google se substitue au FAI pour cette tâche

 

C'est donc là que Google étend son service aujourd'hui en présentant Google Public DNS. Selon l'entreprise, il s'agit de rendre le web «plus rapide, plus sûr et plus solide». Concrètement, au lieu de laisser le FAI se charger (parfois lentement) de la tâche, l'internaute peut configurer sa connexion pour utiliser un annuaire Google à la place (voir l'encadré ci-dessous pour les réglages).

 

Google n'est pas le premier à proposer un tel service gratuitement. L'entreprise OpenDNS le fait depuis quatre ans et a séduit plus de 20 millions de geeks dans le monde. Constate-on une nette différence en surfant? Cela dépend beaucoup de la qualité de son FAI –certains investissent plus que d'autres dans des serveurs DNS. La partie affectée est la rapidité avec laquelle un site est trouvé: après il reste toujours la page à charger.

 

Contrairement à OpensDNS, Google ne propose pas de redirection automatique (en cas de faute de frappe comme www.google.cmo, OpenDNS redirige vers le bon site) ni de protection contre le phishing. Mais en contrepartie chez Google, il n'y a pas de publicité affichée en cas d'adresse non trouvée.

 

Un pas de plus vers le Google web?

 

En novembre, Google avait déjà expliqué travailler pour accélérer le web en modifiant le protocole HTTP avec SPDY. En s'aventurant sur le terrain des services DNS, Google met un peu plus son nez dans la colonne vertébrale du net.

 

Sur le papier, Google Open DNS pourrait permettre à Google de violer la «net neutralité» (par exemple en ralentissant ou en bloquant des concurrents). Mais si Google s'aventurait sur ce terrain, il signerait son arrêt de mort. Il ne s'agit pas pour autant d'un mouvement purement altruiste: un web plus rapide et plus efficace = plus d'internautes = plus d'utilisateurs de Google = plus de revenus publicitaires. Reste que Google a ici la possibilité d'en savoir plus sur les habitudes des internautes.

 

Face à l'autre grande inquiétude –sur les questions de vie privée– Google explique qu'avec son nouveau service, il ne conserve que «de 24 à 48 heures» les adresses IP personnelles dans des logs temporaires «pour des raisons de sécurité» et qu'aucune information «n'est utilisée ou corrélée avec d'autres services Google comme la recherche ou la publicité». Sinon il reste toujours une ultime solution: se passer de Google.

 

Source: http://www.20minutes.fr/article/368468/High-Tech-Google-lance-son-propre-service-de-DNS.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'utilise depuis hier ,et c'est vrai je constate une légère accelération d'ouverture des pages !!

 

Pour ceux qui veulent essayer Les DNS Google :

 

DNS Server : 8.8.8.8

8.8.4.4

Share this post


Link to post
Share on other sites
et comment peut-on savoir si ça marche ou pas ? je vois aucune différence :s

 

Ping les IP et compare ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

cool c vrais ya zeh c plus rapide et c pas un effet placebo

par contre pour le dl et le ping ca reste kifkif c normal me dirais vous ^^ merci pour le partage

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

 

je suis passer d'opendns a Google Dns et je constate une amélioration de chargement des pages !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demandais bien pourquoi le DNS de Anis ADSL est si souvent défaillant :mad: : un coup il ne marche pas du tout et puis après il se remet en marche mais ne résout pas tous les URL !

Exaspéré, j'ai fini par passer au DNS public de Google et :cool: ça marche très bien, et très vite !

Je crois que j'ai compris : Google a donné des millions de dollars de pot-de-vin aux admins de Anis pour qu'ils sabotent leur serveur DNS et que les utilisateurs se dirigent vers le DNS de Google... Évidemment, ça fait partie de la politique de lutte antiterroriste des dirigeants ********s américains (on connaît l'origine des patrons de Google), l'Algérie est hautement surveillée !

 

... je plaisante bien sûr :p ! .... quoique :confused:

 

 

P.S.: j'ai mis du temps à trouver ce topic dans ce forum: une recherche du mot-clé DNS ne marche pas (il paraît que c'est trop court :() j'ai du finalement mettre "public-dns" avec un trait d'union pour le trouver...

Edited by nh2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'étais trompé : le serveur DNS de Anis n'appartient pas à Anis ! c'est un serveur public lui aussi : 4.2.2.3 et 4.2.2.4 sont les serveurs vnsc-pri.sys.gtei.net mais il paraît qu'ils sont obsolètes. C'est pourquoi on a toujours des problèmes.

La théorie du complot n'est pas démontée pour autant : pourquoi s'obstinent-ils à utiliser ces serveurs défaillants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...