Jump to content

Toute l'algerie avec le ghana contre les tricheurs egyptiens de la caf


Recommended Posts

Egypte 1 - Ghana 0 : les Egyptiens champions d’Afrique de l’anti-jeu et de l’intox

 

Amar Naili

 

 

L’Egypte a remporté la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en battant difficilement le Ghana (1-0) dimanche à Luanda, en Angola. Le but égyptien a été inscrit à la 85eme minute par Gedo, après avoir été largement dominés par la jeune équipe ghanéenne. Tout au long de la rencontre, le Ghana s’était créé de nombreuses occasions de buts mais les « Blacks stars » ont manqué de réussite face aux buts d’El Hadari qui n’a pas chômé durant les 93 minutes de la rencontre.

 

Malgré ce succès et le record obtenu – trois finales consécutives remportés-, pour l’Egypte, cette 27eme édition de la CAN aura surtout été celle de l’intox et de l’anti-jeu. Une nouvelle démonstration de ces pratiques qui ont commencé dès la phase de poules a été donnée dimanche en finale : les joueurs égyptiens ont multiplié les fautes et se sont montrés agressifs notamment en seconde période, profitant une nouvelle fois d’un arbitrage partial même si ce dimanche ils ont récolté trois cartons jaunes. En réalité, ils ont mérité beaucoup plus.

 

Tout au long de la rencontre, les Egyptiens ont tenté d’influencer l’arbitre, notamment en simulant des fautes dans la surface ghanéenne. Mais à aucun moment, l’arbitre n’a sanctionné ces gestes d’anti-jeu. Une belle illustration des abus égyptiens face à des arbitres africains complaisants a été donnée à la 42eme minute : le capitaine égyptien Hassan se jette au second poteau sur un centre d'Al Muhamadi et tente de marquer main en touchant le ballon. Mis, l'arbitre, au lieu de sanctionner de geste grave, siffle un hors jeu.

 

On ne sait pas comment cette équipe égyptienne pouvait prétendre aller au Mondial. En Coupe du monde, les arbitres ne sifflent pas les simulations de blessures et sont rarement influencés par les plongeons des joueurs dans la surface de l’équipe adverse. Or, tout au long de cette CAN, ces pratiques ont été la marque de fabrique des Egyptiens.

 

Cette CAN a été remporté par l’Egypte grâce à la partialité des arbitres choisis par une CAF qui semble définitivement dominée par les Egyptiens. Le Cameroun et l’Algérie, deux mondialistes, ont fait les frais de ces abus. Ces pays devraient protester plus énergiquement et exiger un meilleur contrôle de la FIFA sur les activités de la CAF au Caire. Dans le cas contraire, les Egyptiens continueront de dominer le football africain pour de nombreuses années.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...