Jump to content
mouzak

[AT] le PDG Moussa Benhamadi détaille sa stratégie de relance

Recommended Posts

Dans une interview accordée à TSA

  • Au début de l’année vous aviez annoncé un objectif de 6 millions d’abonnés Internet en 2013. Allez-vous atteindre votre but?

En effet, au vu du rythme soutenu observé actuellement, concernant les extensions des équipements d’accès ADSL (450 000 accès déployés en 2009, 250 000 accès ADSL prévus en 2010), les installations de nouveaux équipements MSAN (400.000 lignes en cours d’installation et 500.000 nouvelles lignes prévues pour fin 2010), la mise en place de plateformes techniques pour la réalisation d’un réseau FTTH Métro Ethernet (50.000 accès en 2009, 250.000 pour 2010) et la mise en place de bornes d’accès WIFI (environ 7.000 bornes), on peut dire que les choses vont dans le bon sens et nous comptons bien respecter cette cadence, pour les années suivantes, afin d’atteindre l’objectif fixé de 6 millions d’accès Internet haut débit en 2013.

Les clients se plaignent des difficultés à accéder à Internet et à la téléphonie fixe : des délais trop longs, des connexions de mauvaise qualité…Y-a-t-il un plan d’action pour améliorer les choses ?

Dès mon arrivée à la tête de l’entreprise, j’ai demandé à établir un diagnostic précis de la situation, d’une manière générale (qualité des réseaux, état des finances, commercialisation des services et produits, gestion des ressources humaines, etc.).Ce diagnostic nous a permis d’élaborer un plan d’urgence établi pour l’année 2008 et qui devait s’étaler jusqu’à juin 2009.

Ce plan s’articulait sur des actions relevant des domaines du commercial, des finances, des infrastructures, de l’organisation, des ressources humaines et de leur valorisation par la formation.

Par la suite, un contrat de performances ayant été signé avec l’Etat, en janvier 2009, nous avons établi un plan d’action à même de répondre aux objectifs qui nous ont été assignés, dans le cadre de ce contrat. Ce plan d’action, intégrant tous les projets de développement du contrat de performances, est caractérisé par des investissements conséquents pour la mise à niveau des infrastructures. Il faut bien préciser que nous avons, en l’espace de deux ans (2008-2009), doublé le nombre d’accès ADSL de 600 000 lignes à 1 200 000 lignes (450 000 accès déployés en 2009). Nous avons aussi mis en service 9 000 accès de technologie EV-DO. Pour l’année 2010, nous prévoyons de mettre en service 250 000 nouveaux accès ADSL, en plus donc des accès MSAN (900 000 au total) et 250 000 accès FTTH. Ceci, pour ce qui concerne la disponibilité des accès Internet.

Pour ce qui est de la téléphonie fixe, nous avons un parc actuel de près de 3 millions d’abonnés, dont 213 893 lignes attribuées en 2009. Dans le cadre de la mise à niveau technologique des infrastructures, nous avons prévu de procéder à un remplacement progressif, entre 2009 et 2013, des 4 millions d’équipements d’abonnés installés dans les centres de commutation. De procéder à l’acquisition de nouveaux équipements d’accès de 2 millions de lignes devant être déployées dans les zones qui en sont dépourvues.

Avec ces nouveaux équipements MSAN, nous comptons donc, d’une part, remplacer les équipements de commutations actuelles, arrivés à obsolescence (modernisation) et d’autre part, permettre d’introduire le réseau téléphonique filaire fixe dans des zones actuellement non pourvues (développement).

Pour ce qui est de la qualité de service, nous avons commencé, dès 2008, à généraliser l’utilisation de liens Fast Ethernet pour les équipements DSLAMs afin d’améliorer le débit de la bande passante entre ces équipements et leur nœud de raccordement. D’autre part, nous avons procédé à l’extension de la bande passante internationale qui est passée de 11,7 Gbps en 2008 à 24,8 Gbps aujourd’hui. Nous avons passé commande pour étendre cette bande passante à 35 Gbps, dans les semaines à venir.

Par ailleurs, nous avons œuvré dans le sens de sécuriser le backbone de transmission, afin d’éviter du mieux possible la non disponibilité du service due aux coupures de fibre optique, et ce, à travers diverses mesures prises pour sa sécurisation optimale, dont la mise à contribution du réseau de fibre optique de Sonelgaz, comme secours (plus de 2400 Km), suite à une convention signée avec AETC.

En parallèle, nous procédons à l’extension de la capacité du backbone de transmission. De la même manière, en matière de qualité de service, Algérie Télécom dans son plan d’action 2010, compte prendre en charge la réhabilitation de la boucle locale, afin de baisser le taux de dérangement des lignes dont souffrent certains clients dans différentes localités.

Toujours dans le même sens, il faut préciser que la mise en place des équipements MSAN permettra une meilleure fiabilité de la connexion ainsi qu’un meilleur débit, du fait de la localisation des équipements installés, à proximité des lieux d’habitation des clients.

Tenant compte de la nécessité d’offrir du haut et du très haut débit, de nombreux tronçons de câbles de transport en cuivre ont été ou seront remplacés par de la fibre optique.

Par rapport au volet commercial, Algérie Télécom a focalisé ses efforts sur le développement de la relation client, la réorganisation des unités commerciales, la diversification des offres, la satisfaction de raccordement des abonnés dans les délais, notamment en matière d’accès à l’Internet et l’assainissement et le recouvrement des créances.

L’Algérie est l’un des rares pays où l’opérateur historique n’est pas leader sur son marché de la téléphonie mobile. Votre filiale mobile Mobilis est très fortement concurrencée par Djezzy et Nedjma. Quelle est la situation de Mobilis aujourd’hui ?

Malgré un démarrage difficile, avec en face deux concurrents de l’envergure de Orascom et de Wataniya, Mobilis a su renforcer sa position en atteignant 10 millions d’abonnés. Nous prévoyons pour 2010, une augmentation de 6% du chiffre d’affaires. Nous avons l’ambition de faire de Mobilis une entreprise leader sur le marché du mobile et ce, en gagnant le maximum de parts de marché. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à des investissements importants afin de faire face à la demande toujours croissante mais aussi afin d’améliorer la qualité de service offerte aux clients tout en diversifiant ces services.

C’est dans ce sens qu’il est prévu la mise en place d’un nouveau système de facturation permettant une meilleure souplesse dans la gestion des clients et des services/produits offerts, l’introduction de TPE (termniaux de paiement électronique) dans les agences, la généralisation de RACIMO aux clients postpayés, etc. En parallèle, nous œuvrons à la mise en place d’une bonne gouvernance pour la gestion de l’entreprise et à la diversification des fournisseurs.

Afin d’améliorer la densification du réseau commercial de Mobilis, la décision a été prise d’intégrer des guichets de l’opérateur Mobilis, et ce, sur l’ensemble des 262 agences commerciales que compte Algérie Télécom et qui sont réparties sur tout le territoire national.

Son PDG, M. Mehmel, a remis récemment sa démission. Depuis c’est le flou…

Monsieur Mehmel a été proposé au conseil d'administration de l'entreprise qui l'a élu.

Quels que soient les problèmes qu'il a rencontrés et qui l'ont poussé, à un certain moment, à déposer sa démission auprès du ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la Communication, il reste toujours le responsable devant le conseil d'administration. Fidèle à son poste, il continue de gérer l’entreprise, le plus normalement du monde. Il a engagé des programmes de développement. Il a réuni le conseil d'administration. Il a présenté, lors de la réunion des cadres du secteur, le bilan 2009 et le plan d’action de Mobilis pour 2010.

L’ouverture du capital d’Algérie Télécom semble avoir été définitivement abandonnée par le gouvernement. AT peut-elle se développer sans alliances avec des opérateurs téléphoniques mondiaux ?

En effet, l’ouverture du capital d’Algérie Télécom n’est plus à l’ordre du jour. Il ne se justifie pas, aujourd’hui, du fait que les conditions qui le justifient ne sont pas réunies. Algérie Télécom a les moyens de sa politique de développement. Il est également attendu de l’Etat un soutien pour l’accès aux crédits, à des conditions avantageuses.

Algérie Télécom a également engagé un vaste programme de formation et de qualification de son encadrement, et ce, conformément au contrat de performances signé avec l’Etat. Jusqu’à présent, Algérie Télécom a conclu quelques partenariats, le plus souvent avec des équipementiers (dont les partenariats pour le déploiement de l’ADSL).

Il n’est cependant pas exclu qu’à l’avenir, Algérie Télécom développe des partenariats avec de grands opérateurs de services, avec lesquels nous entretenons aujourd’hui d’excellentes relations commerciales. Nous sommes ouverts à toute discussion et toute négociation dans ce sens, pour peu que l’on aboutisse à un partenariat win-win-win, c’est-à-dire où tout le monde trouverait son compte (Algérie Télécom, le futur partenaire et nos clients).

Le conflit avec l’Eepad dure depuis bientôt une année. Quelle est la situation de ce dossier ?

Malheureusement, le conflit qui nous oppose à l’EEPAD n’a toujours pas connu de fin, compte tenu du fait que ce dernier ne s’est toujours pas acquitté de ses dettes envers Algérie Télécom, de même qu’il n’a pas présenté de propositions conséquentes à même de résoudre ce problème. L’affaire est aujourd’hui entre les mains de la justice.

Certains vous accusent d’avoir mis en échec un concurrent alors que vous ne parvenez pas à répondre favorablement à la forte demande sur l’ADSL ?

Tout d’abord, permettez-moi de rebondir sur l’expression « m’accuser d’avoir mis en échec ». Dois-je rappeler tous les efforts déployés par Algérie Télécom afin de résoudre le conflit à l’amiable ? Dois-je rappeler le nombre de séances de travail tenues avec cet opérateur, dans le cadre de négociations que nous n’avons jamais refusées ? Dois-je rappeler le nombre de fois que nous lui avons établi des échéanciers, sans qu’il n’ait jamais honoré ses engagements ?

En mon âme et conscience, j’estime qu’Algérie Télécom a déployé tous ses efforts afin d’arriver à une solution à l’amiable, d’autant que nous sommes convaincus que la société EEPAD a grandement contribué au développement de services Internet innovants et que EEPAD aurait pu continuer à jouer un rôle prépondérant dans le développement de l’utilisation des TIC en Algérie.

Pour notre part, nous continuerons à encourager tous les opérateurs ISP à contribuer au développement de l’utilisation des TIC, en Algérie. Pour ce faire, une convention a été signée entre Algérie Télécom et l’Association algérienne des fournisseurs de services Internet, qui permettra de faciliter à ces derniers la commercialisation des services Internet, et ce, à des tarifs très avantageux.

Concernant la prise en charge des clients de EEPAD, je dois préciser que tous les clients ayant demandé le basculement vers Djaweb Services ont été pris en charge, et parmi eux, tous les clients professionnels. Quant à la disponibilité des accès pour faire face à la demande, je rappelle aussi qu’Algérie Télécom dispose actuellement d’un parc de 1 200 000 accès ADSL, et que le nombre d’abonnés a atteint, aujourd’hui, 650 000 abonnés, ce qui fait une disponibilité de 550 000 accès.

Vous avez annoncé dimanche des augmentations de salaires pour vis employés. Qui est concerné ?

L’accord collectif ayant trait à une augmentation de 25% des salaires, décidée conjointement avec le partenaire social, concerne tous les personnels du Groupe Algérie Télécom, soient ceux de la maison mère et ceux des filiales Mobilis et ATS. Ces augmentations prennent effet à compter du 1er janvier 2010.

De grands défis restent à relever pour s’inscrire dans la stratégie e-2013, c’est pour cela que nous attendons, en contrepartie de ces augmentations de salaires, un engagement très fort des personnels d’Algérie Télécom pour l’atteinte de tous les objectifs fixés.

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

chaque fois je lis l'expression " nous prévoyons de mettre en service 250 000 nouveaux accès ADSL" j'ai la grande envie d'arracher mes cheveu, ils pensent qu'à remplir la caisse d'AT.

et aussi "Nous avons procédé à l’extension de la bande passante internationale qui est passée de 11,7 Gbps en 2008 à 24,8 Gbps aujourd’hui" ah Bon ???? , Ni vu , Ni entendu.......

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une ancienne interview ça non ? Quand je lis "s'étaler vers juin 2009" "va prendre effet dès le 1er Janvier 2010" O_o

Share this post


Link to post
Share on other sites
a lire cet entretien ,je croi que khrajna mel gherka yal khaoua .

 

Ouep, l'article est super bien rédigé. Pour une fois bravo au journaliste.

 

C'est une ancienne interview ça non ? Quand je lis "s'étaler vers juin 2009" "va prendre effet dès le 1er Janvier 2010" O_o

A lire ainsi, on dirait que oui ... mis à part si c'est une faute dans l'année ... à savoir !

 

En tous cas ... no comment. Je n'ai rien à rajouter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une ancienne interview ça non ? Quand je lis "s'étaler vers juin 2009" "va prendre effet dès le 1er Janvier 2010" O_o

 

Oui en effet... c'est un article ancien!!! mais pas aussi ancien que leurs promesses... la 3G entre autre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

en plus il parle de 2010 et 2011 c come si ça va arrivé dans 50 ans ,mer** 2011 c demain et rien n'a eté fait ,ils n'on pas la notion du temp chez AT ou quoi ?????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • produit Vendu .  
    • L'antivirus ,Le pare feu ou le fichier Hosts  peuvent aussi te bloquer l'accès au modem. -Débranche le câble qui relie le modem au filtre adsl ensuite désactive temporairement l'antivirus et/ou tout pare feu  et tente la connexion à 192.168.1.1 -Si la connexion au modem ne s'établit pas il faut en tant qu"administrateur ouvrir le fichier hosts (sans extension) qui se trouve dans C:\Windows\System32\drivers\etc Ce fichier s'ouvre comme un fichier.txt Il doit y avoir la ligne suivante : 127.0.0.1  localhost s'il y'a d'autres lignes en dessous qui commencent par 127.0.0.1 et que tu n'as pas ajouté il faut les supprimer Redémarre le pc  et vérifie si tu peux te connecter au modem
    • Salut Il semble que sur ce modem il n'est pas possible de configurer le Qos en choisissant le débit maximal pour chaque appareil connecté. J'ai trouvé dans un forum anglais comment affecter un débit unique et égal  pour tous les appareils connectés. je cite (traduction google): "ÉTAPE 1: Connectez-vous à la page du modem en donnant votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Par défaut, le nom d'utilisateur et le mot de passe sont tous les 2:   admin ÉTAPE 2: Une fois connecté, cliquez sur l'onglet "ADVANCED"  et cliquez sur "ADVANCED SETTINGS". ÉTAPE 3: Dans ADVANCED SETTINGS, vous trouverez les paramètres Advanced Wireless Settings. Par défaut, la vitesse de transmission est Auto. ÉTAPE 4: Cliquez sur le taux de transmission, cela fera tomber une liste de valeurs de 1 à +ou-300 selon l'abonnement. Ici, les valeurs sont Mbps. Choisissez la vitesse souhaitée à laquelle vous souhaitez envoyer les données vers tous les appareils. ÉTAPE 5: Par exemple, si votre vitesse de données (débit) est de 8 Mbps et que vous souhaitez limiter votre vitesse de données pour tous les appareils à 4 Mbps , changez la valeur à 4 et cliquer sur SUBMIT en fin de page. Vous pouvez maintenant tester la vitesse de votre connexion de données . Vous obtiendrez le débit de données inférieur à votre vrai."Fin de citation Donc à toi de trouver l'équilibre selon le nombre d'appareils connectés à ton modem sachant que 4 Mbps au minimum sont nécessaire pour l'iptv.
    • Et est-ce que je peux flasher le mien avec ces firmwares ? C'est aussi un routeur 
    • je ne pense pas qu'elle doit obligatoirement commencer par un 02. elle doit juste contenir 6 paires de lettres et chiffres
×
×
  • Create New...