Jump to content
algérien_dz

Les habitants refusent d’être relogés en dehors d’Alger

Recommended Posts

Les habitants refusent d’être relogés en dehors d’Alger : Emeutes dans le quartier de Bab-El-Oued

 

Des échauffourées ont éclaté dans la soirée du mardi 20 juillet dans le quartier de Bab-el-Oued, à Alger, a constaté un journaliste de DNA sur place. Ces échauffourées se sont poursuivies dans la matinée du mercredi 21 juillet. Les axes routiers menant vers Bouzaréah, sur les hauteurs de la capitale ainsi que vers Bab El –Oued, ont été coupés à la circulation.

D’importants renforts de la police anti-émeute ont été dépêchés sur les lieux. Notre reporter fait état de l’arrestation de quatre manifestants. Des sources policières indiquent à DNA sous couvert d'anonymat que le quartier est totalement bouclé et qu'une dizaine de policiers ont été blessés, dont certains grièvement. La colère est vite montée chez les habitants des bidonvilles de « la Carrière Jobert » et « Climat de France » sur les hauteurs du rond point « Triolet », à l'entrée de Bab El Oued, suite à des tentatives des autorités de déplacer les familles pour les reloger à Bentalha, à Birtouta et aux Eucalyptus, à une trentaine de kilomètres à l’est d’Alger. Les affrontements entre les jeunes des quartiers et les forces de l'ordre ont éclaté mardi soir vers 22 heures lorsque les forces de l'ordre ont tenté de déloger les habitants. Des bandes de jeunes armés de sabres, de couteaux et de barres de fer ont déferlé dans les rues pour saccager voitures, vitres de magasins et édifices publics.

 

Le garage du concessionnaire Renault a été saccagé et les voitures qui s’y trouvaient ont été brulées.

Ce mercredi 21 juillet, les émeutes se sont étendues à d'autres endroits de Bab-El-Oued, l’un des quartiers les plus populaires et les plus pauvres de la capitale. On signale des affrontements sporadiques entre jeunes et membres des forces de l'ordre. En janvier dernier, le même quartier a connu des « nuits blanches » pendant plusieurs jours en raison d’affrontements entre bandes rivales.

 

 

« La carrière Jobert » qui surplombe la ville, date de l’époque coloniale. Depuis des décennies, des familles s’y sont installées en construisant des baraques de fortune au point ou le quartier est devenu un bidonville au cœur de la capitale. Ce sont ces baraquements que les autorités souhaitent raser en proposant aux habitants de les reloger en dehors d’Alger. Ce qui n’a pas été du goût de certains jeunes habitants.

 

 

yacine%20b_7074.jpg

yacine%20b_7079.jpg

 

Source

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wallah ces gens la ont détruit Alger , leurs enfants sont mal élevé et font du trafic de drogue ,brule des voiture , cassent tout , et ils veulent avoir un logement gratuitement ?? sans meme essayer de trouver un boulot ? ou en envoyant leur enfant travailler sur la route , ces gens la me dégoutent au plus haut point, Vraiment il faut condamné a mort la construction de bidon ville , c'est le seul moyen de sauver Alger et les autres villes importantes en Algérie.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

la solution est de construire un banlieue 13 :p

 

serieusement, si c'était moi ca serait la politique de eddi wella khelli.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Wallah ces gens la ont détruit Alger , leurs enfants sont mal élevé et font du trafic de drogue ,brule des voiture , cassent tout , et ils veulent avoir un logement gratuitement ?? sans meme essayer de trouver un boulot ? ou en envoyant leur enfant travailler sur la route , ces gens la me dégoutent au plus haut point, Vraiment il faut condamné a mort la construction de bidon ville , c'est le seul moyen de sauver Alger et les autres villes importantes en Algérie.

 

Sauver alger et laisser les gens dehors? les jetter à la rue?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauver alger et laisser les gens dehors? les jetter à la rue?

 

il leur propose un logement c'est déjà sa non ? il vont pas faire les difficiles non plus :mad::mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dan sun autre pays , comme chez nos voisins ils n'auraient jamais eu de logements ! alors rir yehemdou rebbi

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi le gouvernement était très généreux avec ces gens la , dans d'autres pays ils donnent une période pour les gens des bidons villes pour sortir du quartiers et en plus ils ne donnent aucun logement a ces gents. et si vous fêtes une petite recherche sur quelques personnes de ces bidons villes vous trouvez qu'ils ont déjà des logements alors maintenant ils ont 2 appartements.et a vous de juger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


Announcements



×
×
  • Create New...