Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Recommended Posts

pourquoi ne fait tu pas un blog, ou mieux, faire des animations et les mettre dans youtube, si tu as vraiment du talent, il faut le montrer

 

j'y est pensé ,mais j'ai un canal dans youtube plutot religieux (http://www.youtube.com/user/hanzo77777?feature=mhum), alors je veux pas melanger un peut les choses, et puis les animaitions, rendus, eclairages...etc ,que j'ai realiser sont un peut de type TEST et pas vraiment finis, puisque je travail pas vraiment dans le domaine...

Edited by hanzo7
Link to comment
Share on other sites

Tout comme moi, jamais de réalisations finies, que des "Brouillon", et tests...

 

Tu peux voir quelque unes dans ma chaine:

http://www.youtube.com/user/HouWWari

 

A mon avis, pour travailler, on va sûrement te demander des anim que t'a fais, donc il faudra préparer quelque unes :)

 

A+

 

ah oui, il est cool ton canal, mais tu doit penser a le mettre a jour, surtout avec la sortie de 3ds max 2012 (je suis un peut decu pour 3ds max 2012, j'ai cru qu'ils vont ameliorer le skin modifier...mais toujour le meme)...j'appreci le 3d spot, il est reussi (mais tu aurais pu decocher 'face contours")...cela dit pour tes animations, je te conseil de skinner avec "bonespro" http://www.bonespro.com/ , il va te sauver beaucoup de temp dans le processus du skinning...(si tu ne la jamais essayer) avec CAT.

quand a moi je crois que je vais abondonner l'idée de travailler dans la 3d et rester ou je suis, j'ai un diplome deua en electrotechnique qui marche bien mdr ...malgré qu'il ne me plais pas comme le monde de la CG.

wa essalam

Link to comment
Share on other sites

Salut!

 

Je connaissais pas ce soft, je jetterai un coup d’œil dessus quand j'aurai un peu de temps, merci.

 

Sinon, je voulais surtout pas t'influencer pour abandonner, au contraire, un boulot sert au moins pour l’expérience. Ce que je voulais t'apporter comme remarque, est que réaliser des brouillons et des scenes de productions sont deux choses totalement différentes, et crois moi, après que tu aura fixer un objectif de faire une animation fini par exemple, non seulement tu sora que c'est pas dutout facile, et deuxièmement t’apprendra beaucoups d'autre choses que tu pensais les connaitre si tu voie ce que je veux dire.

 

Moi personnellement, j'aime trop ce domaine malgré que mon gagne pain n'est pas du tout ça :)

 

je te souhaite bonne chance l'ami.

 

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

merci kho houari....je sais ce que animer un character veut dire, tu peut mettre des jours rien que pour faire une animation d'une dizaine de secondes...j'ai deja fait des animations avec CAT motion si tu connais (integrer depuis 3ds max 2010).le probleme avec l'animation des characters c'est que pour chaque frame tu doit animer chaque partie du corps du character ,par exemple:

faire des pas..il faut non seulement crée des clés pour les pieds ,mais aussi pour les mains, la tete...etc (et tu sait bien de quoi je parle mdr)

mais disons que pour animer les characters y'a pas mieux qu' AUTODESK MOTIONBUILDER ,mais bon j'ai pa eu le temps de l'apprendre, deja pour connaitre 3ds max c'est des annés...

mais si je fais quelque chose sous 3ds max je vais penser a le mettre dans youtube...toi aussi ^^. wa essalam

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • Posts

    • merci cest sympa , suis la pour ca pas que pour vendre , c est ça le sav , on lâche pas temps que ça ne fonctionne pas , et si au final l'offre prise ne correspond pas j en ai bq d autre à proposer .. y en a pour tout les goûts toutes les bourses   
    • Bon voilà, ça fonctionne Un grand merci à MichelDZ, le pauvre, 2h hier à essayer de faire fonctionner ca sur mon pc. Aller savoir pourquoi, mais rien ne fonctionnait, pas moyen de faire une machine virtuelle, et les logiciels habituels ne voulait rien afficher, allez comprendre pourquoi, des fois il ne faut pas grand-chose pour que ca parte en cacahouète.  Il n'a pas lâché l'affaire, j'avais abandonné avant lui ^^ mais il a réussi à me le faire fonctionner.  Il m’a même relancé ce matin, savoir si ca allait toujours bien.  👍 Étant ma 1er iptv, je manque de point de comparaison, pour ce qui est du bouquet, je ne pourrais pas dire si c'est mieux ou moins bien que d'autres, mais je suis ravi, ceux qui se plaignent sont difficiles, à ce prix, c'est fou toutes ces chaines, et cette collection de films et séries. Mais pourquoi je ne suis pas venu avant, au lieu de me faire ch** avec le streaming. Enfin voilà, SAV au top, et offre complète, un vendeur que je recommande et garde précieusement dans mes contacts. 🥰
    • Alors que nous peinons à déployer du 100 % fibre optique et à sortir du débit de base  mesquin de 10Mbps, ailleurs le monde scientifique travaille déjà depuis plusieurs années au réseau Internet de demain. Vous avez sûrement au moins entendu parler de la théorie physique sur laquelle il se base : la mécanique quantique. Pour résumer, il s'agit de l'étude des comportements des particules à l'échelle des atomes et plus petit. Pour la première fois, des chercheurs ont créé un système qui relie ces deux composants clés et utilise des fibres optiques classiques pour transmettre les données quantiques. L'exploit a été réalisé par des chercheurs de l'Imperial College de Londres, de l'Université de Southampton et des universités de Stuttgart et de Wurzburg en Allemagne, et les résultats ont été publiés dans Science Advances . Le co-premier auteur , le Dr Sarah Thomas , du Département de physique de l'Imperial College de Londres, a déclaré : « L'interfaçage de deux appareils clés ensemble est une étape cruciale dans la mise en réseau quantique, et nous sommes vraiment ravis d'être la première équipe à avoir pu pour le démontrer. » Le co-premier auteur Lukas Wagner, de l’Université de Stuttgart, a ajouté : « Permettre aux emplacements longue distance, et même aux ordinateurs quantiques, de se connecter est une tâche essentielle pour les futurs réseaux quantiques. » Communication longue distance Dans les télécommunications classiques – comme Internet ou les lignes téléphoniques – les informations peuvent être perdues sur de grandes distances. Pour lutter contre cela, ces systèmes utilisent des « répéteurs » à des points réguliers, qui lisent et réamplifient le signal, garantissant ainsi qu'il arrive intact à sa destination. Toutefois, les répéteurs classiques ne peuvent pas être utilisés avec des informations quantiques, car toute tentative de lecture et de copie de ces informations les détruirait. Il s'agit d'un avantage dans un sens, dans la mesure où les connexions quantiques ne peuvent être « exploitées » sans détruire les informations et alerter les utilisateurs. Mais c’est un défi à relever pour les réseaux quantiques longue distance. Mais des chercheurs ont trouvé la solution. Une façon de surmonter ce problème consiste à partager des informations quantiques sous la forme de particules de lumière intriquées, ou photons. Les photons intriqués partagent des propriétés de telle manière que vous ne pouvez pas comprendre les unes sans les autres. Pour partager l'intrication sur de longues distances à travers un réseau quantique, vous avez besoin de deux appareils : un pour créer les photons intriqués et un pour les stocker et permettre leur récupération ultérieure. Il existe plusieurs dispositifs utilisés pour créer des informations quantiques sous forme de photons intriqués et pour les stocker, mais la génération de ces photons à la demande et la disponibilité d'une mémoire quantique compatible dans laquelle les stocker ont longtemps échappé aux chercheurs. Les photons ont certaines longueurs d'onde (qui, dans la lumière visible, créent des couleurs différentes), mais les dispositifs permettant de les créer et de les stocker sont souvent réglés pour fonctionner avec des longueurs d'onde différentes, ce qui les empêche de s'interfacer. Pour créer une interface entre les appareils, l’équipe a créé un système dans lequel les deux appareils utilisaient la même longueur d’onde. Un « point quantique » produisait des photons (non intriqués), qui étaient ensuite transmis à un système de mémoire quantique qui stockait les photons dans un nuage d'atomes de rubidium. Un laser a activé et désactivé la mémoire, permettant aux photons d'être stockés et libérés à la demande. Non seulement la longueur d'onde de ces deux appareils correspondait, mais elle était également à la même longueur d'onde que celle des réseaux de télécommunications utilisés aujourd'hui, ce qui permettait de la transmettre avec des câbles à fibre optique classiques, familiers aux connexions Internet quotidiennes. L’équipe va maintenant chercher à améliorer le système, notamment en s’assurant que tous les photons sont produits à la même longueur d’onde, en améliorant la durée de stockage des photons et en réduisant la taille de l’ensemble du système. Cependant, en tant que preuve de concept, il s'agit d'un pas en avant important, déclare le co-auteur Dr Patrick Ledingham de l'Université de Southampton : « Les membres de la communauté quantique tentent activement d'établir ce lien depuis un certain temps. Cela inclut nous, qui avons déjà tenté cette expérience à deux reprises avec différents dispositifs de mémoire et de points quantiques, remontant à plus de cinq ans, ce qui montre à quel point c'est difficile à réaliser. "Cette fois, la percée a été de réunir des experts pour développer et exécuter chaque partie de l'expérience avec un équipement spécialisé et de travailler ensemble pour synchroniser les appareils."  
    • bonjour passe en mp , j ai un truc pour toi 
×
×
  • Create New...