Jump to content

Berlin veut sa part du marché algérien


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

Angela Merkel en visite en Algérie les 16 et 17 juillet

Berlin veut sa part du marché algérien

 

10427.jpg

Alger semble faire partie des priorités de la chancelière allemande déterminée à s’y faire une place au soleil au double plan économique et politique, refusant de laisser le champ libre à ses autres rivaux, notamment la France, comme l’indiquent les réticences qu’elle a affichées concernant l’union pour la Méditerranée, forçant Sarkozy à en modifier le contour.

Cette visite d’Angela Merkel intervient à un moment propice pour conforter la présence allemande en Algérie. Apparemment, c’est avec toutes les cartes en main que la chancelière allemande débarquera à Alger. Elle ambitionne de se replacer politiquement, d’abord afin que les relations économiques aient une meilleure assise. Pour se conforter sur ce plan, Berlin entend obtenir l’agrément des services du ministère algérien de l’Intérieur pour l’Institut Goethe et la Fondation Friedrich-Hebert, qui activent en Algérie dans, autant dire, la clandestinité.

 

Comme ces deux structures constituent un moyen de rayonnement de la culture allemande à travers le monde, il est important aux yeux d’Angela Merkel que les autorités algériennes accèdent à sa requête, surtout qu’elle est encouragée dans son entreprise par le fait que le British Council a obtenu son agrément. Par ailleurs, même si le déplacement de la chancelière dans la capitale algérienne aura lieu au lendemain du sommet de l’union pour la Méditerranée, les deux parties semblent avoir des points de vue pas très éloignés l’un de l’autre sur la question, d’où une concertation plus approfondie est attendue sur le sujet. En effet, Merkel a joué un rôle très important dans la configuration actuelle de l’union pour la Méditerranée, transformant radicalement le projet initial du président français qui ne concernait au départ que les États riverains de la Méditerranée. Désormais, ce sont les 27 pays de l’Union européenne qui sont engagés dans le projet. Sur le plan économique, il faut dire que les Allemands voient grand pour leur avenir en Algérie.

 

À commencer par le projet de la grande mosquée d’Alger, d’un coût de 3 milliards de dollars et dont l’étude a été confiée à un bureau germanique, que la chancelière se chargera certainement de défendre lors de ses entretiens avec le président Bouteflika, qui suit personnellement le dossier. Dans le domaine énergétique, Berlin, dont l’approvisionnement en richesses pétrolières algériennes ne dépasse pas 1%, ambitionne de développer l’énergie solaire dans notre pays. Le fait que l’Algérie dispose de l’un des gisements solaires les plus importants au monde intéresse au plus haut point les spécialistes allemands. Selon le président de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie, Andreas Hergenröther, qui cite les conclusions d’une étude allemande sur le sujet, le gisement solaire algérien est évalué à plus de 3 000 heures de soleil par an et à 5 kWh d’énergie quotidienne reçue sur une surface horizontale de 1 m2 sur la majeure partie du territoire algérien. C’est un projet qui semble tenir à cœur aux Allemands, qui rejettent l'option de l'énergie nucléaire. Alors, ils misent énormément sur le solaire et comptent en faire un axe stratégique de leur politique énergétique.

 

Le savoir-faire allemand reconnu dans le domaine viendra à la rescousse de cette richesse délaissée en Algérie. Ainsi, de grandes firmes allemandes de la pétrochimie, de la chimie et autres sont sur le terrain pour de lourds investissements dont le volume dépasse le milliard d’euros, ajoute la même source. L’objectif premier étant de ramener le taux de l’énergie renouvelable à 6% d’ici à 2015. D’après Andreas Hergenröther, 160 compagnies allemandes activent dans plusieurs secteurs, et les engagements allemands envers l’Algérie sont divers et dépendent des orientations de l’économie allemande. Des contrats d’une valeur de plus d’un milliard d’euros et des investissements allemands sont prêts à être réalisés sur le terrain. Le responsable de la Chambre de commerce et d’industrie algéro-allemande a également indiqué que la Deutsch Bank, l’une des plus grandes banques allemandes, a présenté l’année dernière, aux instances compétentes de la Banque d’Algérie, sa demande et le dossier de demande d’agrément. Une chose est sûre, Angela Merkel mettra à profit son séjour algérien pour assurer à son pays la plus grande part possible dans les projets d’investissement et de développement de l’Algérie, d’autant plus que sa cagnotte en devises estimée à plus de 100 milliards de dollars constitue un gage d’assurance supplémentaire.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=96261

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • xD on se calme un peu, pas la peine de rjaouter des commentaires genre "c'est du délire!!!" j'ai dis que je ne comprenais même pas ce que ces stats représentaient, c'est pas comme si j'avais tué quelqu'un, et puis ma 2eme ligne support 20 mega sans aucun probleme    Non à vol d'oiseau elle est à peu prés a 400 metres, c'est quasiement une ligne droite avec un seul tournant, c'est peut-être la ligne qui n'est pas bonne   J'ai refait les cables rj11 il y a 3 semaines à peu près, ceux si sont neufs normalement (par contre je n'ai pas eu de mauvaise experience avec ma ligne, 0 déconnexion depuis plusieurs mois) 
    • @Bakuu je te répète exactement se que a dis @genio et Hicham Ta ligne n'est pas vraiment belle et si on suit les statuts de ta ligne tu est a plus de 1km de distance entre le armoire et toi Vérifie tes câble change le cable rj11 Fais un branchement direct et on verra bien a quelle distance tu est vraiment ces pas 15m ni 500metre 2-pour la vdsl si elle date de 2014 ya 1% de chance que elle soit vdsl surtout si ces pas nokia et depuis 2014 on t'a changer le num et plus rien après Le commercial te vendra sans se poser de question tes 50m et après que ta pas de vdsl tu va faire quoi ?? 1ans a payer alors que même 15 pour l'instant elle arrivera a 13 mega max  Résumé vérifie tes cable et fais un branchement direct / trouve un modem Vdsl (n'achète pas trouve seulement qui te le passera bien ) SI. Non va au centre technique et no le commercial si tu va au commercial demande direct le directeur 
    • C'est pas tous leurs activités qui sont gratos. Ils font ça pour être leader de la banque à distance.
    • Les gars vous vous éloignez du sujet là ... on reste sur l'Algérie si vous voulez bien ! On peut pas comparer la france à l'Algérie voyons ........ on vient juste de découvrir plus de 20 Mbit/s avec le cuivre alors qu'en Europe ça fait 15 ans qu'ils offrent plus de 20 Mbit/s en xDSL. Les offres 2 Gbit/s commencent à se démocratiser en Asie, Europe et Amérique ...... on est très très loin !!!
    • euhh c'est pas la boîte qui est importante mais l'Armoire ..... qui n'est pas du tout à 15 mètres d'après la valeur de l'atténuation de ta ligne qui est liée directement à la distance. tu dis que ton actel est à 500 mètres, à vol d'oiseau je suppose ? ... Ta ligne supporte 20 Mbit/s max donc je dirais que tu dépasses largement les 500 mètres ou bien que ta ligne n'est pas très bonne. y a que les techniciens d'AT qui connaissent cette info et c'est pas comme si c'est marqué sur les armoires.  ton MSAN qu'il date de 2014 ou 2020 ça change pas grand chose ce qui compte c'est de savoir si AT compte upgradé les MSAN de ta région ou pas. Si y a un projet FTTH de prévu alors tu peux pas avoir le VDSL car ils peuvent pas faire les deux en plus perte d'argent. Bon courage !
×
×
  • Create New...