Jump to content

La privatisation de l’opérateur Algérie Télécom repoussée à début 2009


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

La privatisation de l’opérateur Algérie Télécom repoussée à début 2009

 

Par sonia lyes le 30/06/2008 à 12:22

 

Nouveau report dans le dossier de privatisation d’Algérie Télécom : selon des informations recueillies par toutsurlalgerie.com auprès d’une source proche du secteur, le gouvernement algérien a informé récemment des opérateurs étrangers intéressés par une prise de participation dans le capital de l’opérateur historique que l’opération d’ouverture du capital interviendrait «à la fin 2008, voire début de l’année 2009». Le flou continue d’entourer les modalités de l’opération : aucune indication n’a été fournie par le gouvernement concernant la part du capital d’Algérie Télécom qui serait mise sur le marché dans le cadre de cette opération très attendue par les investisseurs étrangers.

 

Initialement, l’ouverture du capital d’Algérie Télécom était prévue pour la fin juin 2008, selon les déclarations de l’ancien ministre des télécommunications Boudjemaa Haïchour. Mais fin 2007, le ministre des Participations Hamid Temmar avait indiqué que la privatisation du groupe public n’était pas à l’ordre du jour du gouvernement. Le départ de M. Haïchour du gouvernement à la suite du dernier remaniement ne constitue pas la seule explication de ce report.

 

Lundi dans la matinée, le groupe français France Télécom a réaffirmé son intérêt pour l’opération. Le géant français vient de retirer son offre de rachat sur l'opérateur scandinave TeliaSonera. France Télécom était prêt à débourser entre 32 et 34 milliards d’euros dans cette opération, l’une des plus importantes jamais réalisées en Europe ces dernières années. Désormais, cette somme sera en partie orientée vers des acquisitions dans les pays émergents, dont l’Algérie. «Nous nous intéressons aux marchés émergents. Nous avons trois projets en cours. Deux à l'étude en Algérie et au Vietnam. Et un en cours de discussion au Ghana. Nous cherchons également des compléments de taille sur les marchés matures. Mais il n'y aura pas d'opération d'une taille comparable à celle de TeliaSonera. Ce seront des petits morceaux successifs », a affirmé le directeur financier de France Télécom.

 

D’autres géants mondiaux de la téléphonie – Vodafone, Telefonica, Itissalat, QTel..- seraient également intéressés par une prise de participation dans le capital d’Algérie Télécom. Ils attendent le feu vert du gouvernement pour se lancer dans la bataille.

 

source : http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-telecom-privatisation-4039.html

Link to post
Share on other sites
Pour avoir des gens qui travaillent a la place des bras cassés...

 

ah ok je commences à comprendre ...

donc les notres ne travaillent pas ou koi ???

 

tant qu'à faire pourkoi pas des chinois à l'agriculture !!!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...