Jump to content
Guest salimdz

La 4éme Rocade d'Alger

Recommended Posts

Guest salimdz

La 4éme Rocade

 

Pourquoi une 4ème rocade d’Alger ?

 

La 4ème Rocade d’Alger s’inscrit dans le Schéma Directeur Routier et Autoroutier (SDRA) élaboré par le Ministère des Travaux Publics dans le cadre du développement et de la modernisation des infrastructures routières et autoroutières du pays Celui-ci englobe, entre autres, l’étude et la réalisation de plusieurs Rocades destinées à désengorger la région du « Grand Alger », à savoir :

 

- La 2ème rocade qui relie Zeralda à Boudouaou ;

- La 3ème Rocade qui relie Cherchel à Tizi-ouzou ;

- Et la 4ème Rocade qui relie Bordj Bou Arreridj à Khemis Miliana.

 

La 4ème Rocade Autoroutière contribuera au soulagement des régions du centre du pays du trafic de transit Est-Ouest, ainsi qu’au renforcement et à la consolidation de l’infrastructure routière de la région du Titteri (Médéa) et celle du sud de Bouira.

 

Cette nouvelle infrastructure à péage constituera à terme une option de plus pour le trafic empruntant l’autoroute Est-Ouest et permettra également de diminuer la pression, de plus en plus accrue, qui s’exerce sur les principaux axes routiers tels que la RN4, la RN5 et la RN1.

 

Descriptif du tracé.

 

La 4ème Rocade d’Alger est une Autoroute à péage qui traverse les territoires de cinq (05) Wilayas Du centre du pays, à savoir : Ain Defla, Médéa, Bouira, M’Sila et Bordj Bou Arerridj.Elle prend naissance dans la wilaya d’Aïn Defla, au niveau de l’échangeur de l’Autoroute Est-Ouest situé à 03 Kms de Khemis Miliana et traverse le territoire de cette Wilaya en passant par Les localités de Djendel et Ammoura, puis traverse le territoire de la Wilaya de Médéa, en passant Par les localités de Hennacha et Ouled Bouachra, pour arriver à environ 5 km au sud de la ville de Berrouaghia (au niveau de la RN1), puis Rébaïa et Chellalet El Adhaoura. Elle traverse par la suite les territoires des Wilaya de Bouira et M’Sila en passant non loin de Dirah, De Sidi Aissa et de Tarmount, pour terminer en fin sa course dans la Wilaya de Bord Bou Arreridj,Au niveau de l’Autoroute Est-Ouest, en passant près des localités d’El Ach et El Hamadia.

 

Caractéristiques de la 4ème rocade d’Alger.

 

La 4ème Rocade d’Alger présentera les caractéristiques d’une Autoroute de liaison à péage, dont Le profil en travers est en 2x2 voies, élargis sable à terme à 2x3 voies par l’intérieur. Les ouvrages D’art et le tunnel prévus seront étudiés et réalisés directement en 2x3 voies. La vitesse de circulation Sera de 120 km/h.

 

Consistance physique du projet.

 

[TABLE=width: 728]

[TR]

[TD]Linéaire Autoroute ( Tracé direct )[/TD]

[TD]260 Km[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Linéaire des rétablissements[/TD]

[TD]78 Km[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre de viaducs[/TD]

[TD]20 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre de passages supérieurs[/TD]

[TD]72 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre de passages inférieurs[/TD]

[TD]37 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre de passages agricoles[/TD]

[TD]26 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre de tunnel[/TD]

[TD]1U ( éventuel )[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre d’échangeurs avec gare de péage[/TD]

[TD]8 U + 3 U éventuelles[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Nombre d’échangeurs sans gare de péage[/TD]

[TD]1 U (RN1) + 2 U (Noeuds avec l’Autoroute Est -Ouest)[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Gare de péage[/TD]

[TD]8 U + 3 U éventuelles[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Aire de repos[/TD]

[TD]8 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Aire de service[/TD]

[TD]8 U[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD]Centre d’entretien[/TD]

[TD]5 U[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

 

Effets Socio-économiques attendus.

 

L’étude socio-économique a permis d’estimer les effets attendus sur les secteurs économiques et sur la Structure du territoire dont les principaux sont les suivants :

 

Développement agricole : Impact sur les prix du sol et émergence d’industries agricoles.

Développement de l’élevage : Notamment en ce qui concerne les wilayas de Médéa, Bordj Bou Arreridj et M’Sila.

Localisation industrielle : Il est prévu l’essor de grandes zones industrielles, surtout à proximité des Intersections avec les principales routes nationales qui se présentent tout au long du parcours.

Développement urbain et structure du territoire : La réalisation de la 4ème Rocade va Permettre une restructuration des régions traversées, par l’essor de grandes villes et l’émergence de Nouvelles localités avec un renforcement du potentiel résidentiel et touristique. Les zones les plus favorisées seront les villes les plus proches des liaisons : Khémis Miliana, Djendel, Berrouaghia, Chellalet el Adhaoura, Sidi Aissa, Hammam Dalaa, El Hammadia et Bordj Bou Arreridj.

Une Autoroute à péage.

 

Le péage peut être défini comme une redevance perçue pour service rendu dans le cadre de L’utilisation de la route par l’usager.

La 4ème Rocade constitue une option de plus pour les usagers de l’Autoroute Est-Ouest au niveau des villes de Bordj Bou Arreridj et Khemis Miliana.

L’instauration du péage au niveau de la 4ème Rocade s’inscrit dans la continuité avec celui de l’autoroute Est-Ouest.

Les recettes procurées par ce dernier permettent D’entrevoir le financement de l’entretien Et la gestion de cette infrastructure, Ainsi que, la création D’emplois.

 

source

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à toi Salim, mais je connais cette photo et elle est tellement petite qu'on a rrive pas à tout distinguer. J'aurai aimé voir une photo avec une grosse résolution

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest salimdz

de rien, je ne pense pas qu'il y a une photo détaillé, il est en phase d'étude

 

Autoroute Est-Ouest : La 4ème rocade aura 2 variantes

 

Mercredi 2 septembre à 2:45

 

Le projet préliminaire de la 4e rocade d’Alger a été le thème d’une rencontre-débat organisée hier à l’Institut national de la formation professionnelle de Bouira. Deux groupes de bureaux d’études soumissionnaires au projet étaient présents: Scetauroute, un bureau d’études français, et Cobaeurostudios, consortium espano-portugais.

 

La 4e rocade d’Alger, projet autoroutier, reliera Khemis Miliana dans la wilaya de Aïn Defla et la ville de Bordj Bou Arréridj en passant par les wilayas de Médéa- Bouira-M’sila.

 

Ce projet situé entre, au Nord, par l’autoroute Est-Ouest et la rocade des Hauts-Plateaux au Sud, se veut structurant et destiné à désenclaver les régions traversées.

 

Le projet passe par la wilaya de Bouira à la jonction avec la RN 8 à Dirah, le CW 24 à Hadjra Ezzarga- RN 60 à M’Sila…jusqu’à la frontière avec Bordj Bou Arréridj.

 

Les deux bureaux d’études ont présenté les esquisses d’études préliminaires qui se ressemblent et qui prennent en compte les mêmes paramètres, à savoir les impacts du relief, de l’environnement géophysiques…sur une bande de 30 mètres.

 

Les deux bureaux ont proposé deux variantes. Un tracé qui passera par le nord et un autre qui empruntera le sud. Dans les deux cas, la jonction se fera avec l’autoroute Est-Ouest à Bordj Bou Arréridj.

 

Dans leurs études respectives, les deux concepteurs privilégient l’accès par le sud parce que le relief est de loin moins contraignant.

 

L’autoroute finalisée sera constituée de deux routes à deux sens munies chacune d’une bande d’arrêt d’urgence, de 2 voies de 3,5 mètres en plus d’une éventuelle extension à 3 passages de 3,5 mètres.

 

La vitesse tolérée sera de 120km/h et des échangeurs dénivelés assureront les liaisons avec les autres infrastructures.

 

Les deux bureaux proposent une répartition de l’ouvrage en plusieurs tronçons.

 

Chaque soumissionnaire à cette étude préliminaire, a tenté de préserver le patrimoine archéologique, les terres céréalières, les agglomérations existantes… pour donner au projet sa vocation de moyen de développement.

 

La 4e rocade d’Alger passe à travers les deux communes les plus pauvres et les plus isolées de la wilaya.

 

Le wali, dans son intervention, a invité l’Agence nationale des autoroutes, le maître de l’ouvrage à se pencher un peu sur l’éventualité de joindre cet édifice par des jonctions intrawilaya.

 

L’échangeur Ahnif sur l’autoroute Est-Ouest est le point de liaison avec Béjaïa.

 

Une liaison entre cet échangeur et Dirah désenclavera toute une région et donnera la possibilité aux Bougiotes de se rendre à l’Ouest sans passer par Alger et ses périphéries, La perspective de la rocade des Hauts-Plateaux, autoroute qui passera plus au sud, créera trois lignes parallèles qui relieront l’est à l’ouest du pays.

 

Ces trois projets ont, à ne pas douter, un impact économique. Notamment sur les plans de l’agriculture, de la localisation industrielle, des services, le marché de l’emploi et du tourisme.

 

A la clôture des débats et des exposés, le wali a invité ses collaborateurs à consulter attentivement la documentation et à émettre toutes les remarques qui seront en mesure d’apporter les correctifs, les réserves et les propositions pour que le projet, des études à sa finalisation, soit complet.

 

source

Share this post


Link to post
Share on other sites
reseauautoroutiers.jpg

 

2025 ! LOL ? :p

 

2x2 vois élargisable à 2x3 ... ce qui veut dire encore des travaux même après l'avoir fini, pourquoi il ne font pas 2x3 voies directement ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

khla3tni en disant 4ème rocad d'alger je penseait qu'il allait la mettre au dessus de la rocade sud et la rocade sud 2 pour en fait 4 autoroutes

 

bref on peut pas parler d'alger dans ce cas, mais de la RNC (région nord centre), ou le hinter land d'Alger

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avantage c'est d'éviter de passer par Alger centre et avant comme Boumerdes et après où il y a une circulation monstre et donc c'est clairement très utile en contournant le bouchon d'Alger !

Share this post


Link to post
Share on other sites

il est pas utile si on dresse des barrage comme celui qu'on a dressé aujourd'hui juste après la cote, j'espère qu'il est pas permanent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest salimdz
Ils feraient mieux de nous faire une image du tracé avec une grosse résolution.

 

voila j'ai fait le tracé des villes que désert la route

 

Elle prend naissance dans la wilaya d’Aïn Defla, au niveau de l’échangeur de l’Autoroute Est-Ouest situé à 03 Kms de Khemis Miliana et traverse le territoire de cette Wilaya en passant par Les localités de Djendel et Ammoura, puis traverse le territoire de la Wilaya de Médéa, en passant Par les localités de Hennacha et Ouled Bouachra, pour arriver à environ 5 km au sud de la ville de Berrouaghia (au niveau de la RN1), puis Rébaïa et Chellalet El Adhaoura. Elle traverse par la suite les territoires des Wilaya de Bouira et M’Sila en passant non loin de Dirah, De Sidi Aissa et de Tarmount, pour terminer en fin sa course dans la Wilaya de Bord Bou Arreridj,Au niveau de l’Autoroute Est-Ouest, en passant près des localités d’El Ach et El Hamadia.

 

 

recate41.jpg

 

 

Recade4.jpg (437.9 KB)

Edited by salimdz

Share this post


Link to post
Share on other sites
il est pas utile si on dresse des barrage comme celui qu'on a dressé aujourd'hui juste après la cote, j'espère qu'il est pas permanent

 

Au lieu de passer par 3 ou 4 barrages c'est réduit à un, de toute façon y aura des barrages pour la simple raison que le terrorisme est toujours d'actualité même si les politiques disent le contraire !

 

Et pour la la 4ème je pense qu'il sera inutile de placer des barrages car c'est surtout une spécialité de la wilaya d'alger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...