Jump to content

Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise ....


Recommended Posts

Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise garde ses ambitions

mehmel6.jpg

Azouaou Mehmel veut donner à Algérie telecom une ambition internationale

 

Azouaou Mehmel remet les pendules à l’heure. Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur la situation d’Algérie Telecom, dont il est PDG depuis fin mars, le patron d’AT confirme le constat « alarmant » sur certains volets, mais l’entreprise reste viable, dit-il. A condition de s’adapter.

 

Monsieur Azouaou Mehmel, dès votre installation comme président-directeur général d'Algérie Télécom (AT), fin mars, vous avez adressé aux travailleurs un message dans lequel vous avez qualifié la situation de votre entreprise de «précaire». De quelle situation vous parlez au juste?

 

Azouaou Mehmel : Ce qualificatif est du à la relation que nous avons aujourd’hui avec nos clients. L’insatisfaction et le taux de réclamation a atteint des proportions alarmantes. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation de quasi-monopole, mais qui ne durera pas éternellement. On est donc appelé à changer de comportement vis-à-vis de nos clients. Nous devons mieux satisfaire la demande des clients, en les plaçant au centre de nos intérêts. C’est la seule voie pour se préparer à la concurrence, si concurrence il y a. On a le devoir de rester compétitif sur notre marché.

 

Vous avez déclaré également que l'outil de production d'AT est fragilisé, et que l'avènement du haut débit mobile pourrait sonner le glas de l’entreprise dans le cas où AT persiste dans sa façon de faire ? Est-ce que cela veut dire que vous craignez le détournement d'une partie de votre clientèle du réseau classique ?

 

Azouaou Mehmel : Bien sûr que c’est une de nos craintes. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec l’avènement de la concurrence dans le secteur de la téléphonie mobile. Du moment qu’est une technologie palliative à la téléphonie filaire, Algérie Télécom a perdu des clients. Malheureusement, en l’état actuel des infrastructures, avec d’obsolescence des réseaux, des plateformes et avec les actes de sabotage, comme les vols de câbles, il est clair que la qualité de service n’est pas bonne. Donc si nous n’améliorerons pas la situation je n’écarte pas l’éventualité qu’Algérie Télécom perde davantage de clients, qu’il s’agisse d’entreprises, de ménages ou d’institutions.

 

Vous faites un constat accablant: AT n'a pas encore réussi à passer d'opérateur régi administrativement à celui d'entreprise au service de sa clientèle. Quelles en sont les raisons?

 

Azouaou Mehmel : Les raisons sont historiques. Ce secteur n’a pas évolué comme c’est le cas dans les autres pays. Si on observe l’évolution du secteur des télécommunications ailleurs, on remarquera que la plupart des pays ont structuré ce secteur durant la décennie 1990. Durant cette période, il y a eu des tournants technologiques, avec l’avènement d’Internet, la téléphonie mobile de deuxième génération et l’émergence d’opérateurs alternatifs à ceux historique dans plusieurs pays. La plupart des pays ont donné un caractère d’entreprise commerciale à leur opérateur historique ; des opérateurs qui fonctionnaient auparavant comme auparavant des administrations.

Chez nous, nous avons engagé cette transition à la fin des années 1990. C’était en 2001 à la faveur de la loi 2000-03. Le secteur a été restructuré, avec la création d’Algérie Télécom et Mobilis, tout en ouvrant la concurrence aux opérateurs privés. Mais on l’a fait trop vite. Algérie Télécom n’a pas été accompagné. On a continué à fonctionner administrativement, car nous n’avons pas formé les cadres de l’entreprise aux règles du management actuel. On n’a donc pas pu se débarrasser de cette posture de fonctionnariat.

Là, nous évoluons dans un monde hautement changeant sur le plan technologique et concurrentiel. Il fallait donc développer de nouveaux réflexes que nous n’avions pas. Il faut dire aussi que la réglementation qui régit les entreprises publiques n’est pas adaptée à ce secteur en particulier, qui est à forte évolution technologique.

 

Quelles solutions vous préconisez pour passer de la gestion administrative à celle d'entreprise économique, tout en prenant en compte les contraintes de toutes les entreprises publiques, comme le code des marchés publics, ou l'obligation sociale pour ce qui est des ressources humaines, etc.

 

Azouaou Mehmel : Je pense qu’il y a déjà un travail à faire sur nous-mêmes. Le gros du travail, c’est sur la ressource humaine. La technologie, c’est quelque chose qu’on peut acheter. Des équipements qu’on peut acquérir. Il faut par contre une ressource humaine qualifiée pour une bonne exploitation de ces équipements. Car souvent, il faut les adapter à un environnement et à un marché spécifiques. Il faut maintenant admettre qu’on est une entreprise commerciale, qui évolue dans un marché concurrentiel, avec des clients de plus en plus exigeants.

Cette situation de gestion administrative touche à toutes les entreprises publiques, mais ses conséquences sont beaucoup plus apparentes sur une entreprise comme Algérie Télécom, du fait de la spécificité de son activité. Il faut plus de réactivité, de facilité et de rapidité dans la prise de décision pour pouvoir s’adresser à un marché très réactif.

Nous devons avant tout améliorer notre front office. C’est le premier contact avec le client. Il devrait être respectueux, compréhensif et efficace. Il faut pour cela tout un programme de formation. Les principaux concernés sont tout d’abord les services commerciaux qui activent dans nos agences ; ensuite, tous les agents qui activent chez les clients pour l’installation des réseaux et du matériel de réception. Ces agents devraient donner la meilleure image de l’entreprise. Il faut bien entendu doter ces agents de tout l’équipement nécessaire pour mener à bien leurs missions.

 

Est-ce que le partenaire social est prêt à jouer le jeu ? Est-ce que les travailleurs et le syndicat adhèrent à votre vision des choses?

 

Azouaou Mehmel : Algérie Télécom emploie plus de 21.600 travailleurs. Je préfère éviter les raccourcis qui tendent à dire que nous sommes en situation de pléthore. On ne peut pas faire des comparatifs avec des opérateurs régionaux, car chaque pays a ses spécificités. Nous sommes une entreprise publique qui se trouve investie d’une mission de service public. Nous héritons d’une situation qui est un peu compliquée, certes, mais qui n’est pas de l’ordre de l’ingérable. Il ne faut pas oublier qu’on est le plus grand pays d’Afrique. La couverture du territoire nécessite une organisation, un déploiement et un certain nombre en ressources humaines.

Quant au partenaire social, il est notre partenaire, mais il doit admettre que le bien être du travailleur ne s’aurait exister sans celui de l’entreprise qui l’emploie. Moi, je considère qu’Algérie Télécom a un rôle à jouer sur un plan régional et, pourquoi pas, international. Je pense que chacun a sa place dans ces objectifs. Dans le domaine des nouvelles technologies, il est très facile de prendre des raccourcis. Il suffit d’avoir une bonne stratégie et puis d’acquérir des équipements.

 

Quelle est la situation financière actuelle de l’entreprise ?

 

Azouaou Mehmel : Ce que je peux vous dire, c’est qu’Algérie Télécom n’est pas en situation de cessation de paiement comme l’ont affirmé certains. Maintenant, moi, je viens de commencer et on est en train de travailler sur le bilan de l’année 2011. Les commissaires aux comptes que j’ai rencontrés n’ont pas relevé d’anomalies. L’entreprise n’est pas déficitaire. Elle est viable. Cependant, elle peut être beaucoup plus viable et beaucoup plus rentable qu’elle ne l’est actuellement. Je peux vous assurer qu’avec peu d’actions, en changeant notre manière de gérer et notre façon de nous adresser aux clients, on peut avoir de bons résultats et très vite. Si on commence à travailleur dès maintenant et très sérieusement, dans pas plus de cinq ans, Algérie Télécom peut être un opérateur qui des aspirations autres que nationales.

 

 


Source

 

ahhhh le blablatisme c'est devenu une Religion chez Algérie Télécom :miserable:

Link to post
Share on other sites

La phrase qui tue :

 

"C’est la seule voie pour se préparer à la concurrence, si concurrence il y a. On a le devoir de rester compétitif sur notre marché."

 

 

A les entendre dire y aura jamais de concurrence donc ils peuvent dormir sur leur laurier

Edited by lecorsaire
Link to post
Share on other sites
je pense que ce nouveau pd-g veut vraiment changer les choses mais le problème .... est ce qu'on va le laisser faire ?? car ya beaucoup à qui le changement ne réussie pas !

 

Sauf que la (je me répète...) ça ne peut pas être pire que maintenant...

Edited by Houhou05
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • salut truc bizarre...et besoin de vos experiences... il y a 2 mois j'ai resilié ma convention comme beaucoup d'entre vous...du coup je paye le net au bon prix...ce matin je reçois (via mail) ma facture telephone... SURPRISE : c'est le prix conventionné a 480DA ! c'est quoi ce truc ? je suis supposé payer 595 ! vous payez combien ???
    • L’évènement de Israa wa Miiraj voyage nocturne et l’ascension Le Messager r venait de perdre sa très aimée femme Khadija, source de confort et de soutien. Son oncle Abu Talib, son "second père" un soutient qui le défendait des attaques vicieuses de ses ennemis était lui aussi parti. Sa mission à Taif était pour lui une grande déception. Il avait essayé d'inviter des gens à l'Islam, mais dans une vengeance haineuse et humiliante, ils avaient envoyé leurs enfants après lui, lui jetant des pierres jusqu'à le faire saigner. C'était sincèrement l'année de la tristesse. C'est alors qu’Allah a voulu honorer son Prophète Mohammed r et le conduire au ciel dans un miraculeux et profond voyage terrestre (Isrâ) voyage nocturne puis céleste (Mi’raj) l’ascension. Cela c'est déroulé le 27ème jour du mois du Rajab. Il n’est pas nécessaire de distinguer ce jour ou cette nuit par n’importe quel acte d’adoration ou d’y célébrer une fête, mais juste de rappeler cet événement important qui fait partie de notre foi. Ce n’est pas un mythe mais une réalité, un miracle de Dieu pour honorer son Prophète bien aimé. Le mois de Rajab fait partie des quatre mois sacrés. Il y a des Hadiths qui parlent de ses mérites. Le Messager (r) disait quand il voyait le croissant annonçant le début de ce mois sacré : « Oh Allah ! Béni pour nous le mois de Radjab et de Cha'bân et fais nous parvenir au mois de Ramadhân. » Ce miracle fut une invitation adressée à Son bien-aimé serviteur Muhammad (r), la plus parfaite des créatures, par Le Miséricordieux. Allah a voulu l’honoré et lui fait voir réellement le monde extraordinaire du ciel pour que ce bas monde soit négligeable pour lui. Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. : [1] Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant. » 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’) Dans un autre verset Allah nous parle de l’ascension : « [12] Allez-vous donc lui contester ce qu’il a de ses propres yeux vu, [13] et alors qu’il l’avait déjà vu lors d’une précédente apparition, [14] près du Lotus de la limite, [15] non loin du Jardin du séjour des bienheureux, [16] au moment où un voile indéfinissable recouvrait le Lotus ? [17] Le regard du Prophète n’a ni dévié ni outrepassé la mesure, [18] et c’est ainsi qu’il lui fut donné de voir certains des plus grands signes de son Seigneur. » 53. Sourate de l’Étoile (An-Najm) Selon la majorité des savants, ce voyage a été fait corps et âme et n’était pas un rêve. Le prophète (r) s'est levé dans le milieu de la nuit pour visiter la Kaaba dans la Mecque. Après avoir prié un certain temps, il s'est endormi à coté de la Kaaba. L'Ange Gabriel (u) est venu et l'a réveillé. Il le fit monter sur al-Buraq, une bête blanche avec des ailes, et ils se dirigent à une vitesse étonnante vers le nord, en direction de la mosquée d'Al-Aqsa à Jérusalem. ð Cette mosquée est très importante pour les musulmans. C’est le troisième lieu saint de l’islam après la mosquée de la Mecque et celle de Médine. ð Elle était la première Qibla des musulmans avant que Dieu les ordonne de se diriger vers la Kaaba. ð Ce verset établi une relation étroite entre la mosquée « El Haram » de la Mecque et celle d’al-Quds, « El Aqsa ». Elles ont été toutes deux bénies par Allah ainsi que leur alentour. Un appel pour que les musulmans d’aujourd’hui ne néglige pas de tenter par tous les efforts de sauvegarder et restituer la terre sainte de la Palestine. Quand ils ont atteint Jérusalem le Prophète r a prié en Imam dans les environs de Masdjid Al-Aqsa avec Abraham, Moïse, Jésus (Issa) et d'autres prophètes, paix sur eux. ð La relation étroite entre ce qui a été révélé à Issa r fils de Marie et la révélation de Mohamed r et le lien de la même religion qui uni tous les prophètes qu’Allah a envoyé. Le Miraj est l'ascension du Prophète r du rocher à l'intérieur de la mosquée, qui est connu sous le nom de Dôme du Rocher à Jérusalem vers le ciel. Dans l’ascension Muhammad (r) a pu rencontrer ses frères prophètes (r). Ainsi, il a rencontré Adam (r) dans le premier ciel, Yahia (Jean) et Issa (Jésus) (r) dans le second, Youssef (Joseph) (r) dans le troisième, Idriss (r) dans le quatrième, Haroun (r) dans le cinquième, Moussa (r) dans le sixième et Ibrahim dans le septième ciel. Tous disaient en voyant le prophète (r) : « Bienvenu au frère vertueux et prophète vertueux » excepté Adam et Ibrahim (r) qui disaient Fils au lieu de frère. Durant ce voyage le Prophète r a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur et a parlé avec Allah, Qui a instruit le Prophète r que les Musulmans doivent prier cinq fois par jour. (Elles étaient à l’origine 50) ð L’importance de la prière. Au matin, le Prophète (r) fit part de son voyage nocturne aux Mecquois qui se moquèrent de lui et le rapportèrent à Abou Bakr (t), qui rétorqua : « S'il le dit c'est que c'est vrai ! ». Depuis ce jour là le Messager l’a nommé « le véridique » (Assedik). Selon Abou Hourayra (t), le Prophète reçut, la nuit de son ascension au ciel, deux récipients l'un plein de vin et l'autre plein de lait. Il les regarda et prit finalement le lait. Gabriel lui dit : «La louange est à Dieu qui t'a guidé à la saine nature (= l'Islam). Si tu avais pris le vin, ta communauté serait tombée dans l'errance». (Rapporté par Moslem) Selon Anas (t), le Messager de Dieu a dit : «Au cours démon ascension au ciel, je suis passé devant des gens ayant des ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai : «Qui sont ces gens là ? Ô Gabriel !» Il dit : «Ce sont ceux qui mangeaient la chair de leurs prochains et leur souillaient leur bonne réputation». (Rapporté par Abou Daoud ) 1\2 Le voyage nocturne et l'ascension - Chaykh Gilles Sadek https://www.youtube.com/watch?v=TWwLDzIQGgI 2\2 Le voyage nocturne et l'ascension - Chaykh Gilles Sadek https://www.youtube.com/watch?v=guEd86pnsNA
    • bonjour, pour : inSSIDer est un scanneur de réseau Wifi. pour quoi tu l'utilise ? tu cherche ton wifi avec ton portable  même avec 02 barre tu peut avoir une très bonne connexion MAIS pour le iphone je connais riens 😑
    • Assalamou aleikoum,   Échange crédit Paypal contre espèces (Euro). Merci !
×
×
  • Create New...