Jump to content

Le bac, pour quoi faire ?


Hicham
 Share

Recommended Posts

Le bac, pour quoi faire ?

 

Baccalaureat-algerie.jpg

 

Depuis hier matin, à travers tout le territoire national, plus de 560 000 candidats tentent de répondre aux questions inscrites dans les sujets des différentes filières du baccalauréat. Pendant que les parents s’inquiètent pour leurs ados stressés par leur première épreuve décisive dans le cursus scolaire algérien – qui pousse les élèves les moins méritants jusqu’en classes de terminale –, les cadres du secteur, avec à leur tête, l’inamovible ministre de l’Éducation nationale, Boubekeur Benbouzid, se félicitent des conditions d’examen réservées aux candidats du cru 2012.

On le sait, nos responsables se cachent à chaque fois derrière des artifices matériels, des progrès logistiques pour éviter d’aborder la problématique de la qualité de notre enseignement et, par conséquent, le sens que peut encore avoir le bac dans notre pays. Les gros chiffres voulant mettre en exergue l’accès révolutionnaire du plus grand nombre à l’université n’ont pas réussi à consoler les enseignants du supérieur désemparés par le déficit grave des prérequis. Une déliquescence confirmée chaque année par les regards ébahis des étudiants qui semblent ne rien comprendre du tout aux cours qui se déroulent dans les amphithéâtres.

 

Beaucoup d’enseignants universitaires se résignent à ne s’adresser qu’aux plus téméraires des étudiants pour une sélection silencieuse jetant sur la touche la grande masse des bacheliers victimes de la gestion politicienne des résultats qui leur a donné "la chance" d’obtenir la clé d’une université où ils n’ont rien à faire. Beaucoup d’étudiants abandonnent leurs études, déçus et violentés par les commentaires qu’ils ont subis de la part d’un encadrement pédagogique aigri par le dévoiement de leur mission que les politiques ont pervertie dans leur vision populiste de l’enseignement.

 

À quoi bon alors s’autosatisfaire de l’organisation d’un examen de fin de cycle qui n’apporte pas grand‑chose à la Nation et qui brise plus les jeunes Algériens en formation qu’il ne leur ouvre des portes ? À quoi bon claironner qu’aucune fuite des sujets n’est à craindre pour cette session quand personne n’ignore qu’il est devenu impossible de surveiller les candidats déterminés à tricher non pas par vice collectif mais en raison de leur détresse face à des intitulés de questions en rupture avec le niveau réel de leur progression scolaire ?

 

Il peut paraître pessimiste de remettre en question la sacralité du baccalauréat, mais le temple ayant été mille fois détourné de sa vocation scientifique, l’école algérienne doit être critiquée sans qu’on ne lui accorde aucune circonstance atténuante. Les responsables qui l’ont tirée vers le bas en compromettant des générations de citoyens – qui n’auront plus les élites nécessaires au développement et à la protection de notre souveraineté nationale – devront un jour rendre des comptes.

 

Pour l’heure, seule une conférence nationale sur la réforme urgente de notre système éducatif devrait pouvoir faire le procès d’un crime qui s’opère au quotidien contre nos institutions. Un procès doublé d’une concertation sur les mesures à prendre dans l’immédiat en responsabilisant des cadres plus engagés dans l’application de leurs recommandations que ne l’ont été les intellos disparus de la Commission Benzaghou.


Source

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

dans quelques années tout le monde aura un Master (BAC + 5) , faut vraiment voir le niveau universitaire , déjà que les universités algériennes sont classés parmi les dernières dans le monde alors là le niveau des étudiants il avoisine le 0 croyez moi , ya des étudiants qui savent même pas écrire une phrase correctement c'est grave !

 

bon son , partout dans le monde ya des gens qui étudient ya ceux qui n'ont pas pu accéder à la fac parce qu'ils n'ont pas le niveau requis , ici tout le monde passe , mais faut filtrer un peu , ya des universités où ya plus de 5000 étudiants par faculté (soit environ 20 sections) , Section A ,b ,C .........

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai fais la FAC Algérienne, et en sortant j'avais un sentiment tellement bizarre et effrayant que j'ai dû poser la question aux autres diplômés que je connais dans mon entourage: Avez-vous l'impression (comme moi) que vous n'avez pas appris assez, ou loin de ce que vous attendiez ? Et la réponse était à l'unanimité : OUI. C'est effrayant quand même.

 

Trois ans après, j'ai fais une petite formation dans une école de gestion, et j'avais l'impression que c'était la première fois que je commençais à apprendre.

 

A mon humble avis, tant que les études universitaires Algérienne nage toujours dans le théorique sans se pencher vraiment sur la pratique, ça ne changera jamais.

  • Like 8
Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai fais la FAC Algérienne, et en sortant j'avais un sentiment tellement bizarre et effrayant que j'ai dû poser la question aux autres diplômés que je connais dans mon entourage: Avez-vous l'impression (comme moi) que vous n'avez pas appris assez, ou loin de ce que vous attendiez ? Et la réponse était à l'unanimité : OUI. C'est effrayant quand même.

 

Trois ans après, j'ai fais une petite formation dans une école de gestion, et j'avais l'impression que c'était la première fois que je commençais à apprendre.

 

A mon humble avis, tant que les études universitaires Algérienne nage toujours dans le théorique sans se pencher vraiment sur la pratique, ça ne changera jamais.

bien dit j'avais moi même le même sentiment vraiment désolant l’université algérienne

Link to comment
Share on other sites

oui oui c'est frustrant , par exemple en informatique ils enseignent toujours le Pascal , prolog .... mais euh c'est des langages Seventies (1970) qu'est ce qu'ils viennent foutre en 2012 ma parole !

 

et donc un licencié en informatique qu'est ce qu'il va faire quand il obtient son diplôme , il va aller faire une formation PHP , C++ , JAVA ... etc du n'importe quoi !!!

 

et quand tu pars continuer les études en france, la première question qu'on vous pose : Mr où est ce que vous avez eu votre diplôme ??? et c'est valable pour tous les domaines en algérie même pour le permis de conduire 3iiiib on sait rien faire quoi !

si ça continue comme sa welah un jour ça va éclater ta3 sah pire qu'en Egypte ou Tunisie, rebbi yester !

Edited by Hicham
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

mais bon, on fait avec ce qu'on a :( et puis, si on compte sur les profs pour nous former c'est qu'on a rien compris :(

 

oué ta raison avec internet ya tout on peut carrément s'en passer des profs mais faut encore qu'on est une connexion qui donne envie de l'utiliser ;)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

mais bon, on fait avec ce qu'on a :( et puis, si on compte sur les profs pour nous former c'est qu'on a rien compris :(

 

franchement, moi j'ose pas dire le mot Prof, parce que ils sont vraiment très loin.

je me souviens, un de ces "PROFS", Docteur dans le domaine de la recherche opérationnelle, nous a dit que pour rendre une fonction f(x) additif, il suffit juste d'ajouter un '0' c-à-d f(x)+0 !! alors que plus de 60 étudiant ont éclaté de rire .

Link to comment
Share on other sites

  • Moderators
franchement, moi j'ose pas dire le mot Prof, parce que ils sont vraiment très loin.

je me souviens, un de ces "PROFS", Docteur dans le domaine de la recherche opérationnelle, nous a dit que pour rendre une fonction f(x) additif, il suffit juste d'ajouter un '0' c-à-d f(x)+0 !! alors que plus de 60 étudiant ont éclaté de rire .

 

Je sais de quoi tu parles :( j'ai beaucoup d’anecdotes de ce genre, comme la fois ou un Professeur en Informatique, spécialisé en Architecture des ordinateurs et responsable du laboratoire de recherche en Informatique de Mentouri, nous avait dit que le programme du BIOS est exécuté sans besoin d'être chargé en mémoire, et que que le processeur lisait et écrivait directement sur le BIOS (une ROM) sans passer par la RAM :D en gros, que les vecteurs d’interruption étaient là juste pour faire beau :D de quoi faire retourner un certain Von Neumann dans sa tombe :D et je n'ose même pas vous parler de notre prof d'Analyse de données (Chef Département Informatique), et qui au passage, m'avait presque expulsé de la FAC hagra !!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je sais de quoi tu parles :( j'ai beaucoup d’anecdotes de ce genre, comme la fois ou un Professeur en Informatique, spécialisé en Architecture des ordinateurs et responsable du laboratoire de recherche en Informatique de Mentouri, nous avait dit que le programme du BIOS est exécuté sans besoin d'être chargé en mémoire, et que que le processeur lisait et écrivait directement sur le BIOS (une ROM) sans passer par la RAM :D en gros, que les vecteurs d’interruption étaient là juste pour faire beau :D de quoi faire retourner un certain Von Neumann dans sa tombe :D et je n'ose même pas vous parler de notre prof d'Analyse de données (Chef Département Informatique), et qui au passage, m'avait presque expulsé de la FAC hagra !!

 

hhhhh, oui j'ai étudié dans ce département d'info à mentouri, et le problème c'est que se sont toujours les mêmes Dinosaures mais avec de nouvelles conneries en plus et aucun signe d'amélioration.

 

PS: il m'ont dit que ce chef de département a obtenu le grade "PROFESSEUR" mai dernier ;).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

estimez vous heureux , à Tizi-Ouzou c'est pire , un prof de mathématique avec un niveau d'étude très très haut (on va dire un ^^^^^ en math) , qui trouve une suite convergente et l'année qui suit il trouve la même suite divergente :) c'est hallucinant quoi la convergence d'une suite change d'année en année comme le climat apparemment :p

 

et je vais pas parler des profs en informatique , ....... ils n'ont jamais touché un pc de leur vie et je pèse mes mots , c'est des ^^^^^ en théorie (apprentissage et encore ça dépend en quel année ) tout ce qui concerne l'informatique du 21 siècle khatihoum , les langages enseignés c'est ceux des années 70 !

 

alors là si il vous prend l'envie de discuter des dernières architectures vaut mieux s'abstenir , selon un prof un Core i7 a 7 coeurs (impossible jamais arrivé dans l'histoire d'intel des coeurs impairs) , l'explication du prof ....... ihmala s'il n'a pas 7 coeurs pourquoi il s'appelle i7 loooooool , j'ai ressenti tout d'un coup une migraine passagère , non pas parce que le prof est à coté de la plaque mais plutôt merde on est en 2012 tape sur google core i7 et tu saura qu'il a 4 coeurs !

 

euh oui biensur J'ai oublié ces profs aussi sont allergiques à internet , ils aiment te dire va voir sur internet et documente toi ..... mais à vrai dire ils savent pas c'est quoi internet !

 

ya beaucoup de choses à raconter , ya de quoi faire Best-Seller !

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

oui oui c'est frustrant , par exemple en informatique ils enseignent toujours le Pascal , prolog .... mais euh c'est des langages Seventies (1970) qu'est ce qu'ils viennent foutre en 2012 ma parole !

 

et donc un licencié en informatique qu'est ce qu'il va faire quand il obtient son diplôme , il va aller faire une formation PHP , C++ , JAVA ... etc du n'importe quoi !!!

 

et quand tu pars continuer les études en france, la première question qu'on vous pose : Mr où est ce que vous avez eu votre diplôme ??? et c'est valable pour tous les domaines en algérie même pour le permis de conduire 3iiiib on sait rien faire quoi !

si ça continue comme sa welah un jour ça va éclater ta3 sah pire qu'en Egypte ou Tunisie, rebbi yester !

 

Le pascal est enseigné seulement en première année. (Informatique I), c'est juste pour initier les étudiants à la programmation.

Link to comment
Share on other sites

Le pascal est enseigné seulement en première année. (Informatique I), c'est juste pour initier les étudiants à la programmation.

 

on initie un étudiant pendant 2, 3 mois mais pas pendant 2 ans avec le pascal , il est enseigné aussi en 2 ème année !

 

Pour info le I7 possède 4 coeurs Physiques et 8 coeurs Logique lorsque l'Hyperthreading est initialisé.

 

Goul Wlah sérieux ? :p tu viens de faire une découverte sahbi ;)

Edited by Hicham
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

on initie un étudiant pendant 2, 3 mois mais pas pendant 2 ans avec le pascal , il est enseigné aussi en 2 ème année !

 

 

 

Goul Wlah sérieux ? :p tu viens de faire une découverte sahbi ;)

Promit juré je crache par terre si je mens je vais en enfer. Walah Laadim, on m'a meme promit un prix nobel pour cette fameuse découverte, certe connue par tous les informaticiens initiés. Salutations.

Link to comment
Share on other sites

Promit juré je crache par terre si je mens je vais en enfer. Walah Laadim, on m'a meme promit un prix nobel pour cette fameuse découverte, certe connue par tous les informaticiens initiés. Salutations.

 

looool ma3lich même si on te donne pas le prix , el mouhim el mocharaka :)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

dans quelques années tout le monde aura un Master (BAC + 5) , faut vraiment voir le niveau universitaire , déjà que les universités algériennes sont classés parmi les dernières dans le monde alors là le niveau des étudiants il avoisine le 0 croyez moi , ya des étudiants qui savent même pas écrire une phrase correctement c'est grave !

 

bon son , partout dans le monde ya des gens qui étudient ya ceux qui n'ont pas pu accéder à la fac parce qu'ils n'ont pas le niveau requis , ici tout le monde passe , mais faut filtrer un peu , ya des universités où ya plus de 5000 étudiants par faculté (soit environ 20 sections) , Section A ,b ,C .........

 

Ouais, enfin je crois que ça dépend des facs aussi ainsi que des filières. Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres filières, mais je peux te dire qu'en pharmacie par exemple, mon vieux, tu as vraiment intérêt à t’accrocher pour passer les années (3eme et 4eme surtout). Je veux dire par là, qu'étant donné la difficulté du parcours par laquelle passe l'étudiant avant d'être diplômé, l'étudiant en question va généralement obligatoirement avoir une certaine connaissance et maitrise, théorique tout du moins, de ce sur quoi portent ses études. Après il reste le problème du coté pratique, où t'as un manque de labos, de personnel, de matériel, etc. Mais en tout les cas il existe encore des filières où on se la coule pas douce, et où les étudiants sont globalement très sérieux et très bosseurs et ont un certain "niveau" relatif si tu veux.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...