Jump to content

Absence du président, colère des citoyens, Le black-out politique !


Recommended Posts

Absence du président de la scène, paralysie des institutions et colère des citoyens,Le black-out politique

 

64_slide_1_120810075347.jpg

 

Les coupures d’électricité récurrentes, conjuguées à une indécision politique, confortent le sentiment général que le pays se trouve dans un black-out politique total, propice à toutes les rumeurs.

 

Depuis les législatives du 10 mai, le sommet de l’État est à l’arrêt temporaire. D’aucuns s’interrogent sur l’éclipse des responsables, l’absence du président de la République et, bien entendu, la toile qui fourmille d’informations, de rumeurs, de supputations et, surtout, un flot de questions que le silence officiel contribue savamment à amplifier sans apporter la moindre réponse.

Black-out également devant les préoccupations de la population exprimées désormais exclusivement par l’émeute. Ni les ministres ni les walis ne peuvent convaincre avec leur “théorie” et leurs chiffres des citoyens excédés par la gestion des affaires et surtout les services publics. En cette période de Ramadhan et de grandes chaleurs, l’État est quasiment out, alors que le citoyen est soumis à des coupures récurrentes d’électricité, d’eau, et justification, au bas de l’échelle des responsabilités, les ministres et le Président étant hors champ, l’incivisme qui s’est érigé ces dernières années en mode national.

C’est cependant oublier trop rapidement les chiffres et les promesses de régler ces problèmes de délestage et de coupure d’eau. En l’absence d’un responsable, un ministre capable de s’adresser à la population, d’expliquer ces ruptures intempestives que les justifications du P-DG de la Sonelgaz n’ont convaincu personne, le citoyen est réduit à un état “élémentaire” usant de tous les moyens pour dire son mécontentement.

 

Domestication du gouvernement

Cela dure depuis des mois, et même les ministres n’arrivent pas à se défaire du blocage que leur ont provoqué les sermons et les critiques du Président qui, avec le temps, a accaparé de larges pans de leurs prérogatives. Jusqu’au droit de regard sur tous les secteurs. Ils ne sont, après tout, que des exécutants de son programme.

Il est devenu le seul maître de la décision, le donneur d’ordre à tel point que même les citoyens ayant saisi ce schéma ont compris que le Président constitue l’ultime et unique recours devant les dépassements de l’administration, le recours pour reprendre un droit. En concentrant tous les pouvoirs, le Président a réussi une sorte de domestication du gouvernement et à focaliser toute l’attention sur lui. Et chacune de ses absences devient un sujet de débat, d’interrogation et, surtout, compte tenu de son état de santé, un motif de suspicion, de doutes et de spéculations. On évoque depuis le début du Ramadhan le rituel des auditions, mais il n’en fut rien. En revanche, le secteur de l’énergie fait bien l’actualité avec la fragilisation de l’économie depuis la dégringolade des prix du brut qui poussa d’ailleurs le ministre à parler. Et cette histoire d’électricité qui touche directement le citoyen que le premier responsable du secteur, M. Youcef Yousfi, évitera comme un black-out.

M. Bouterfa ne pourra rien devant la colère de plusieurs régions qui se sont mises à attaquer les symboles de la compagnie d’énergie. Ne reste alors, comme pour les contractuels de l’éducation, les gardes communaux ou les médecins, que la saisine on live du président de la République.

 

Des questions et des hypothèses

Mais où est-il exactement ? Il n’apparaît plus. Ni à la télévision ni en public. Ce qui a engendré un immobilisme institutionnel, une léthargie politique et donne l’impression que l’État est totalement absent. Là, la voie est ouverte à toutes les hypothèses, les rumeurs les plus fantaisistes, les plus pessimistes, le Net aidant, à toutes les lectures et projections que le silence accrédite dans un certain sens.

Ce qui donne, sans doute, une atmosphère d’opacité dans la gestion du pays. Bien plus, une sorte d’État sans dirigeants dont les clés sont entre les mains d’une seule personne qui trouve un malin plaisir, par ce procédé, à rappeler qu’elle est la seule et unique maîtresse des lieux et dont dépendent tout mouvement et geste dans le pays. Faudra-t-il alors attendre la réapparition du président de la République pour trouver une réponse aux délestages et éventuellement une solution ? Même attente pour la régulation du marché, pour booster l’investissement privé, pour secouer l’administration, pour débloquer les crédits, pour améliorer Internet, pour rendre justice, pour parler diplomatie et prendre position… tout un programme. Aussi lourd qu’un fardeau.

 

À quoi sert alors le gouvernement ? Où est le Président ? Des questions qui doivent faire partie de la spécificité algérienne.


Source

Link to post
Share on other sites

Les algériens ces derniers temps se foutent latéralement de ces questions politiques, ce qui les préoccupe c'est la flambée des prix, les coupures d'électricités ainsi que la chaleurs estivale qui est plus que torride.

Ce qui est de l'absence du gouvernement c'est pas quelque chose de nouveau pour nous nos dirigent sont en vacances"sauf quand il s'agit d'emeutes ou de votes" le long de l'année ce qui est une bonne chose! Pour ce qui est du président tout le monde sait qu'il est souffrant et de plus pour quell raison voudrait on le voir chaque jour, a ce que je sache ce n'est pas le marchand de sable et si il y a toujours des raleurs je leur dit que la majorité des gouvernements du monde sont a Londre entrain de supporter leurs athletes, les notres au moin sont chez nous meme si l'on a pas le sentiment qu'il furent un jour ici. Salutations.

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
Les algériens ces derniers temps se foutent latéralement de ces questions politiques, ce qui les préoccupe c'est la flambée des prix, les coupures d'électricités ainsi que la chaleurs estivale qui est plus que torride.

Ce qui est de l'absence du gouvernement c'est pas quelque chose de nouveau pour nous nos dirigent sont en vacances"sauf quand il s'agit d'emeutes ou de votes" le long de l'année ce qui est une bonne chose! Pour ce qui est du président tout le monde sait qu'il est souffrant et de plus pour quell raison voudrait on le voir chaque jour, a ce que je sache ce n'est pas le marchand de sable et si il y a toujours des raleurs je leur dit que la majorité des gouvernements du monde sont a Londre entrain de supporter leurs athletes, les notres au moin sont chez nous meme si l'on a pas le sentiment qu'il furent un jour ici. Salutations.

 

Salam,

 

la, tu decide au nom des algeriens ya khou... moi je dis plutot que l'algerien est actuellement perdu dans sa quette pour trouver son gagne pain... mais au meme temps on voit de plus en plus des gens (majoritairement jeunes) qui commence a poser des questions sur le regime et la façon dont il dirige le pays...

Link to post
Share on other sites
Salam,

 

la, tu decide au nom des algeriens ya khou... moi je dis plutot que l'algerien est actuellement perdu dans sa quette pour trouver son gagne pain... mais au meme temps on voit de plus en plus des gens (majoritairement jeunes) qui commence a poser des questions sur le regime et la façon dont il dirige le pays...

Sans vouloir vos offenser mon cher je ne décide au nom de personne c'est juste ma pensée et ce que je crois juste, je suis d'accord pour dire que la hantise de l'algérien d'aujourdhui c'est le gagne pain et c'est pour cela que les jeunes de nos jours ne se préoccupent point de la vie politique du pays, ni meme externe, nos jeunes sont de plus en plus abrutis par les fardeaux de la vie quotidienne, le chomage, le marriage, EL HARGA, la politique pour eux c'est du"TAKSSAR ERASS" et ils s'en foutent catégoriquement du temps que ces derniers"dirigeants" leurs foutent la paix. Salutations.

Link to post
Share on other sites

j'ai envie de dire gagner son pain pourquoi ???? bientôt on nous privera de tout nos droits et même l'argent n'aura plus sa place car au lieu de se payer des choses qui nous concernent avec cet argent , on l'utilise pour acheter nos propres droits avec cet argent , faire un papier à la mairie il faut soudoyer un agent mais c'est une honte, maintenant inutile de parler de rechwa ou autre . notre argent durement gagner va devenir de l'argent sale et voilà vive l'algérie.

 

la politique pour eux c'est du"TAKSSAR ERASS" et ils s'en foutent catégoriquement du temps que ces derniers"dirigeants" leurs foutent la paix.

 

si les dirigeants te foutent la paix c'est une chose très grave , ça veut dire qu'il n'y a plus de gouvernement ou bien il fait mal son travail, on aimerait bien qu'ils s'investissent un peu et faire au moins semblant de travailler et nous montrer qu'ils méritent leurs salaires .

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
Sans vouloir vos offenser mon cher je ne décide au nom de personne c'est juste ma pensée et ce que je crois juste, je suis d'accord pour dire que la hantise de l'algérien d'aujourdhui c'est le gagne pain et c'est pour cela que les jeunes de nos jours ne se préoccupent point de la vie politique du pays, ni meme externe, nos jeunes sont de plus en plus abrutis par les fardeaux de la vie quotidienne, le chomage, le marriage, EL HARGA, la politique pour eux c'est du"TAKSSAR ERASS" et ils s'en foutent catégoriquement du temps que ces derniers"dirigeants" leurs foutent la paix. Salutations.

 

Moi contrairement a toi, je dis que c'est pas tous les algeriens qui se foutent carrément de la vie politique et des choix du regime... je dis meme qu'il y a une importante ascension dans le nombre d'algeriens (majoritairement) jeunes qui commencent a mettre la main sur la vraie raison de leurs souffrances que se soit économiques ou sociales...

 

L'algerien n'est plus cet abrutis qui pense a satisfaire ses besoins biologiques (comme fut le cas dans la majeur partie du temps depuis "l’indépendance"... il commence a faire fonctionner ses neurones!!

 

Tu vois ce que je veux dire??

 

Et puis, tu ne m’offense pas au contraire, t'as vraiment un sens d'argumentation et une discipline de dialogue rarement trouvé dans le forum! ;)

Link to post
Share on other sites

L'algerien n'est plus cet abrutis qui pense a satisfaire ses besoins biologiques (comme fut le cas dans la majeur partie du temps depuis "l’indépendance"... il commence a faire fonctionner ses neurones!!

 

héhé ça c'est la phrase de l'année :nevreness:

Link to post
Share on other sites
Salam,

 

la, tu decide au nom des algeriens ya khou... moi je dis plutot que l'algerien est actuellement perdu dans sa quette pour trouver son gagne pain... mais au meme temps on voit de plus en plus des gens (majoritairement jeunes) qui commence a poser des questions sur le regime et la façon dont il dirige le pays...

 

Désolé frère mais tu pue le printemps arabe ^^

 

Les jeunes qui commence a poser des questions sur le régime? tu décide de parler au nom de tout les jeune la. Et je pense pas que parler politque est qlq chose de nouveau chez les Dziens :p

 

L'algerien n'est plus cet abrutis qui pense a satisfaire ses besoins biologiques (comme fut le cas dans la majeur partie du temps depuis "l’indépendance"... il commence a faire fonctionner ses neurones!!

 

Personnellement je trouve pas qu'il a beaucoup changer l'algérien .. de plus en plus d'alcooliques, drogués, et de les prostituées, d'égoïstes et de matérialistes.

 

Si ils sont si nombreux et qu'ils veulent un changement, la meilleur solution c'est de s'investir de la vie politique du pays non ? nous avons foi en vous, gambatte.

Edited by kamui13
Link to post
Share on other sites
  • Moderators
Désolé frère mais tu pue le printemps arabe ^^

 

Les jeunes qui commence a poser des questions sur le régime? tu décide de parler au nom de tout les jeune la. Et je pense pas que parler politque est qlq chose de nouveau chez les Dziens :p

 

Salam,

 

Si tu lis bien mes interventions, tu trouveras que c'est plutôt de l'analyse que je fais, je ne parle pas au nom des autres, je dis seulement ce qui est constaté... et jusqu'a preuve du contraire, mes propos sont valides et coïncident avec la réalité.

 

Concernant le printemps arabe, meme tab jnanou l'a dit, que l'algerie est un pays qui influence et qui est influencé, on est dans la region arabe, la region arabe subit un "printemps" >>> on terminera forcement par être influencer par cet vague!!

Link to post
Share on other sites
Moi je trouve que la presse manque de matière, et c'est pour ça qu'il cherche à en trouver en remuant le couteau dans la plaie.

 

ce n'est pas ce que font la majorité des membres ici ?! :nevreness:

 

je vois des membres qui peuvent parfaitement devenir journalistes , blogger ou même chroniqueurs ils ont tout pour ça !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • salut mon Dlink est bien placé , en hauteur, force de signal extra mais à certains moment j'ai le wifi qui décroche tout seul depuis mon iphone malgré une force de signal trés bonne, je perds la connection et l'icone wifi disparait !! des réglages particuliers à faire sur mon nouveau Dlink 124 ? j'ai utilisé le logiciel inSSIDer mais j'ai pas compris grand chose à part qu'il fallait mettre le canal 11  sur mon Dlink c'est réglé channel number sur auto et current channel 1 autres réglages channel width est sur 20/40 Mhz le logiciel me conseil de mettre sur 40 seulement des suggestions ? 
    • C'est très claqué sur MyDzStore quand même, https://mydzstore.com/ mais bon, c'est à l'image du pays  
    • salut 80cm suffit pour astra. et  nilesat au nord de l'Algerie mais ca dépend aussi de la qualité de la tête LNB . Tu comprendras tout sur cette page        
    • j'ai activé l'adsl mercredi samedi 16:55 raccordé. je viens de remarqué le message et les appelle en absence d'AT
    • merci pour la réponse...mais c'est pas ce que je demandais... 80cm suffit pour astra...ou eutelsat ou nilesat oui.... MAIS moi je veux savoir si une LNB monobloc-icone (c'est pas la meme chose qu'une tete simple a 4 sortie) captera sur une parabole de 80.... helas tu n'as pas fais de tests...et la plupart des vendeurs ne savent pas...
×
×
  • Create New...