Jump to content

Le Scandale des puces GSM d'Algérie Télécom Annaba : 5 à 7 ans de prison requis


Hicham
 Share

Recommended Posts

LE SCANDALE DES PUCES GSM D'ALGÉRIE TÉLÉCOM ANNABA

 

5 à 7 ans de prison requis

 

P121009-12.jpg

 

les accusés ont tenté de se disculper des accusations, en donnant des explications peu convaincantes.

Ont comparu dimanche dernier, devant le tribunal correctionnel de Annaba, les 13 cadres d'Algérie Telecom/ Annaba, accusés de dilapidation des deniers publics, faux et usage de faux et abus d'autorité.

Un procès qui, durant plusieurs heures, a mis les mis en cause devant les charges retenues à leur encontre, et entendu les victimes dans cette affaire qui a défrayé la chronique.

Tout le long du procès, les accusés ont tenté de se disculper des accusations portées à leur encontre en donnant des explications qui n'ont pas convaincu le représentant du ministère public, lequel a requis entre 5 à 7 ans de prison ferme à l'encontre des inculpés dans cette affaire.

Pour rappel, la genèse de ce scandale, ayant trait à l'attribution suspecte de centaines de lignes téléphoniques de type GSM cédées à des personnes fictives, qui aurait eu lieu durant l'année 2004, du temps où la gestion des lignes téléphoniques de type GSM était confiée à Algérie Télécom.

Ce trafic organisé remonte au 12 juillet 2006 et pris en charge par les éléments de la brigade économique de la Gendarmerie nationale, lorsque les services d'Algérie Télécom Mobile-Mobilis avaient sollicité de l'unité opérationnelle de Annaba l'ouverture d'une information administrative initiée par la direction de l'unité opérationnelle des télécommunications.

Il avait été procédé à l'époque à l'examen de 7 contrats d'attribution suspects de lignes téléphoniques de type GSM, transmis par les services d'ATM Mobilis, d'où il a été découvert 232 dossiers suspects.

Une affaire qui fait l'objet de plusieurs rapports, dont le premier avait fait choux blanc, pour les enquêteurs, pour qui la directrice commerciale de l'époque partie en retraite, avait refusé de remettre les dossiers litigieux pour des raisons inconnues.

Il avait été fait état, dans une première étape de 07 dossiers examinés.

A eux seulement le préjudice était de l'ordre de 200 millions de centimes, de factures impayées.

En outre, trois faux bénéficiaires avaient à leur tour, intenté une action en justice contre Mobilis pour usurpation d'identité.

Par ailleurs, l'intrigant comportement des responsables locaux de Mobilis, en ordonnant à leur personnel de ne pas répondre aux questions posées par les enquêteurs, avait ajouté aux soupçons des enquêteurs habilités.

Les minutieuses investigations se sont tout de même soldées par la découverte d'un lot de 800 puces dont 103 avaient été attribuées fictivement. Les faux dossiers de ces puces vendues au prix fort ont été «montés» par trois présumés complices travaillant à l'état civil de la mairie Bouzered Hocine.

Les personnes impliquées dans ce scandale, au nombre d'une dizaine, dont l'ex-PDG d'Algérie Télécom, Slimane Kheireddine, déjà condamné pour trafic de marchés publics, Boukhatem Soltani, l'ex-directeur territorial d'Annaba et actuel directeur régional de Mobilis, Doghmane Khemis, l'ex-directeur opérationnel parti en retraite, Chaouch Abdallah, l'ex-chef de centre Actel Port, le couple Bellal, cadres à Mobilis, ainsi que d'autres agents ont été placés sous contrôle judiciaire pour faux et usage de faux, détournement de deniers publics, falsification de documents comptables et de commerce et abus d'autorité.

Au moment où nous mettons sous presse, le verdict n'est pas encore tombé, et les accusés s'apprêtent d'ores et déjà à faire appel en deuxième instance.


Source

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Bonjour,   j'ai depuis plusieurs mois un problème de hausse de ping et/ou perte de paquets ( j'arrive pas à savoir ) et ce chaque 5/10 secondes: mon ping passe de 60ms a 200ms pendant une fraction de seconde ce qui est très peu mais ça suffit a rendre l'expérience de jeu insupportable, et ça arrive à n'importe quelle heure de la journée que je sois seul à utiliser la connexion internet ou pas.   En aout dernier,j'ai aperçu un changement dans les stats du modem, l'interleaver depth est passé de 64/8 a 384/8 et le delay ainsi que l'INP ont changé. résultat :  j'avais une connexion beaucoup plus stable et je n'avais plus ce problème de ping ! ça a duré plusieurs semaines comme ça et quand je suis passé à l'abonnement 20 méga il m'ont diminuer l'interleaver depth et j'ai eu de nouveau ce problème de ping   ma question est la suivante : ce problème peut-il vraiment venir des valeurs de l'interleaver depth ? si oui y'a t'il un moyen de modifier les valeurs de ce dernier ? 
    • merci pour votre réponse je vais me renseigner sur ça 
    • Commence à lire quelques article ici https://www.superphysique.org/ Ne fonce pas directement sur les machines, lis d'abord des articles pour comprendre ce sport, comment il affecte ton corps, comment fonctionnent les muscles. Il ne faut pas faire l'erreur des gens qui executent des mouvements sans comprendre pourquoi ils les font, just parce qu'on leur a montré. Lis, comprend, determine ce qu'il te faut, ensuite execute.  
    • normalement tu devrais etre suivi par un coach,  tout seul tu n'arrivera a rien, tu risques meme de te blesser    
×
×
  • Create New...