Jump to content

“Le marché noir de la devise ne nous dérange pas” a Déclaré "Daho Ould Kablia"


Hicham
 Share

Recommended Posts

Daho Ould Kablia l’a déclaré hier

 

“Le marché noir de la devise ne nous dérange pas”

 

4_200_150.jpg

 

Le ministre de l’Intérieur a reconnu que les prochaines élections locales ne captent pas l’intérêt des électeurs ni de la classe politique. Selon lui, un taux de participation de l’ordre de 40 à 45% serait correct.

 

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a animé, hier au Palais des nations, à l’issue de la rencontre avec les cadres de l’administration locale, sa deuxième conférence de presse en moins d’une semaine. S’il n’a éludé, cette fois-ci, aucune question, le débat a porté naturellement sur l’actualité dont la volonté de l’État de venir à bout du commerce au noir avant le mois du Ramadhan 2013. Il s’agissait alors de savoir si cette guerre contre l’informel sera élargie au marché parallèle de la devise étrangère. “Il est facile d’éradiquer le marché noir de la devise en une seule journée. Mais le citoyen y trouve son compte tant qu’il n’existe pas de bureaux de change”, a répondu Daho Ould Kablia. “C’est une activité illégale, certes, mais je ne vois pas d’inconvénient à ce qu’elle soit éradiquée ou qu’elle soit maintenue. C’est un problème mineur”, a-t-il poursuivi, assurant que ceux qui activent dans cette filière “sont identifiés et peuvent prémunir contre la fausse monnaie”.

Au chapitre des élections locales du 29 novembre prochain, le ministre de l’Intérieur a reconnu que ce rendez-vous ne capte pas l’intérêt des électeurs ni de la classe politique. Selon lui, un taux de participation de l’ordre de 40 à 45% serait correct.

Il a révélé aussi que plus de la moitié des formations politiques en lice pour des sièges dans les Assemblées communales, a déposé moins de 50 listes électorales. “Certains partis politiques participent avec deux ou trois listes. C’est symbolique”, a-t-il commenté. “On dit que Ould Kablia est un producteur industriel de partis politiques. Je ne produis rien. J’applique la loi”, s’est-il défendu. Sur la fiabilité du fichier électoral, le ministre a indiqué que les services de son département font, chaque année, un toilettage des listes. “C’est extrêmement difficile car qui dit 20 millions d’électeurs dit nécessité de mener 20 millions d’enquêtes. Nous règlerons ce problème quand nous aurons un fichier électoral uniforme, établi sur la base de supports électroniques”. Interpellé sur les inscriptions collectives des militaires sur les listes électorales, il a invoqué la loi organique portant régime électoral qui autorise cette démarche pour tous les corps constitués. “Ceux qui sont contre les inscriptions collectives sont les partis politiques pour lesquels les militaires ne votent pas pour leurs accointances avec des groupes qu’ils ont combattus”, a-t-il déclaré tout de go.

M. Ould Kablia a expliqué que la délivrance de passeports biométriques, qui sera généralisée au plus tard le 25 novembre 2015, est “liée à la mise en place des plates-formes techniques et des équipements appropriés. Jusqu’à présent, les circonscriptions administratives de la capitale en sont dotées, ainsi que deux daïras par wilaya”. Il a indiqué que sur 221 108 demandes de passeport biométrique introduites, 2 800 ont reçu un avis défavorable et 205 288 ont été agréées. Plus de 189 200 documents de voyage normalisés ont été déjà délivrés tandis que 13 017 sont en cours de traitement.


Source

Link to comment
Share on other sites

quand l'informel sert les besoins de l'etat, comme si ca leur est difficile de mettre en place des bureaux de change, le probleme n'est pas la, et comme d'hab, DOK ne fait que passer a autre chose sans pointer dans le vif du sujet.

dans ce cas, le gros du probleme vient de l'allocation touristique, comme si -140€ vont suffire a passer des vacances "correctes", au lieu de ca, ils s'enrichissent avec pré de 40da par € vendu, et qu'ils viennent pas dire que tt l'€ du marché noir vient de ce que ramene les touristes .............

Link to comment
Share on other sites

j ai lu cet article sur le journal est franchement je suis rester étonné , je me demande pourquoi l’état ne vend pas des devises pour les citoyens algériens , l’Algérie a assez de réserves pour le faire comme tous les autres pays du monde , moi je dis il dérange car l Algérie importe tous les produits sauf l'eau le marché parallèle et la contre bande est alimenté a travers ce réseau ,sachant que tous les produits flambent a cause de la devise vendu en noir , si je me trompe corrigez moi svp.

Link to comment
Share on other sites

la vente libre de devises est restreinte partout dans le monde, surtout que le dinar algerien n'est qu'une monnaie locale, rien a voir avec les devises tel que l'€ ou l' us $

pour la chereté de la vie, j dirais que c'est fait expré pour "gerer" l'inflation en forcant les gens de debourser leur argent, si vous remarquez, les prix ont fait un bond apré les recentes augmentations salariales d'une certaines categorie de travailleurs

Link to comment
Share on other sites

1 euro se vend 100 DA en banque , en noir il se vend jusqu'à 150 DA et plus , le Calcul est vite fait (l'état est gagnante) à votre avis d'où viens toute la devise , elle vient des banques algériennes bien sur et le bénéfice c'est elle qui l’empoche ...... s'ils ont décidé de médiatiser tout ça c'est pour grignoter quelques points sur les prochaines éléctions , ahhh qu'est ce que l'état ne peut pas faire pour gagner les éléctions bien qu'elle n'en a pas besoin (elle triche tout le temps) .

Link to comment
Share on other sites

A mon avis c'est un sujet assez compliqué et en parler demande beaucoup de connaissance en convertibilité des monnaies. Et comme le dinar n'est pas encore convertible, parce qu'on exporte rien du tout ou presque à part les hydrocarbures, il ne faut pas s'attendre à ce que le DZD devient convertible d'aussi tôt.

Link to comment
Share on other sites

A mon avis c'est un sujet assez compliqué et en parler demande beaucoup de connaissance en convertibilité des monnaies. Et comme le dinar n'est pas encore convertible, parce qu'on exporte rien du tout ou presque à part les hydrocarbures, il ne faut pas s'attendre à ce que le DZD devient convertible d'aussi tôt.

 

+1 l'ami, parceque certain devrait vraiment revoir leurs cours, car ils nous sortent des énormités !!!

Link to comment
Share on other sites

c'est clair que ça ne le dérange pas ! c'est son argent et l'argent des hauts placés qui est sur marché parallèle. On retrouves la vente illégale de toutes les devises du monde en bas de la court d'Alger et sous la surveillance 24h/24 par des policiers ! N'allez pas me dire que c'est l'argent du simple citoyen :)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le clin d'oeil mon cher clandestinodz, sache que les cours c'est pas ce qui se fait de mieux surtout en algérie tu devrais le savoir toi qui ne jure que par les cours , et c'est toujours un plaisir qu'on me fasse de la pub et qui plus est gratuite.

 

Je sais pas pourquoi certains membres se mettent tout d'un coup à me haïr alors que tout ce que je fais (ou du moins essayer) c'est d'animer un peu le forum.

 

A chaque Topic , y a au moins un membre qui sort du sujet et oblige les autres à riposter ou à faire des leçons de morale, ça deviens ridicule et c'est pesant à la longue.

 

Si vous aimez ou détestez quelqu'un tant mieux dieu nous a créée ainsi pour faire l'amour pour faire la guerre hadi hiya denya , mais laissez vos préjugez et vos sentiments chez vous , on a besoin de votre avis sur le sujet c'est tout , on a pas besoin de connaître votre vie la notre nous suffit amplement.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

beaucoup de forums algériens avec des millions de membres sont devenus déserts du jour au lendemain tout ça parce que " tout le monde ne s'intéresse qu'à lui , aucun esprit de partage , aucun respect entre les membres, si vous voulez que forumdz ressemble à ça, vous êtes sur la bonne voix , vous n'avez pas idée de la chance que vous avez d'avoir un forum 100% algérien où vous pouvez parler librement de tous les sujets qui concernent votre pays.

 

"on se rend compte de l'importance de quelque chose qu'une fois qu'on la perdu , hélas à ce moment là c'est déjà trop tard".

 

+1 l'ami, parceque certain devrait vraiment revoir leurs cours, car ils nous sortent des énormités !!!

 

juste une chose , essaye de faire mieux que moi , c'est également valable pour tes semblables ils se reconnaitront dans la liste des remerciements (comme dans une secte) , moi j'ai rien à prouver à qui que ce soit , suffit juste d'ouvrir les yeux et voir le résultat.

Edited by Hicham
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share



  • Posts

    • si seulement ils utilisent le gel d'isolation après l'installation des câbles dans la boîte, je pense que ca résoudrait tous problème de dégradation de qualité et instabilité des lignes due au changement climatique.
    • Bonsoir, quand on sait que le pétrole est une roche sédimentaire, il n'y a pas mieux que Sonatrach en effet ou une autre entreprise pétrolière, et je te conseille d'écrire correctement le nom de l'entreprise lorsque tu leur enverras la lettre. Par ailleurs, à part les hydrocarbures, je ne vois pas où la sédimentologie peut intervenir économiquement. C'est plus une sciences d'études et de recherches. à mon avis. Les erreurs à éviter sont les suivantes: Ne pas plagier Ne pas refaire ce qui a été fait Ne pas prendre un sujet banal Ce qu'il faut faire: Innover, trouver de nouvelles façons d'arriver au résultat souhaité trouver un sujet intéressant, original Utiliser les nouvelles technologies (les SIG c'est dépassé, la télédétection est plus recherchée) Je vais corriger le dernier point, je ne le supprime pas mais je précise. Dans ton cas la télédétection est inutile, car t'auras besoin de ce qui se trouve au sous sol, je te dirais bien d'utiliser un gravimètre ou un résistivimètre mais tu devras changer de spécialité et passer à la Géophysique  
    • Je n'aime pas parler de risques  car les risques cela se gère à chaque risque correspondent des contremesures. Je préfère parler des implications. Il y a des implications de sécurité, d'intégrité des processus et des données, des implications techniques, des implications commerciales et financières qu'il faut prendre en compte. SIM= Subscriber Identification Module La SIM physique contient et encrypte des données permettant à un abonné d'accéder au réseau de l'opérateur. Si les clés qui permettent l'identification de l'abonné et son enregistrement au réseau sont sur un support physique séparé et fourni par l'opérateur dans le cadre des lois du pays c'est une chose. Ce qu'essaye de faire Apple et d'autres c'est de remplacer le support physique 'discret' par un support intégré au terminal dans lequel ces données ayant trait à l'abonné et à l'opérateur vont être stockées et traitées, en symbiose avec leur cloud. Le rôle des autorités est de s'assurer de l'intégrité du processus d'abord. Il faut pouvoir contraindre la société qui va traiter ces données de le faire conformément à la loi, tout en s'assurant que seuls les personnes identifiées puissent accéder au réseau de télécommunications. C'est le rôle de l'état. Ensuite la dématérialisation implique des prérequis logiciels et matériels côté opérateur, il y a donc necessité d'acheter, installer des outils de provisionning nécessaires et former les gens pour les utiliser.  Si Ooredoo se prépare plus vite que Mobilis c'est parceque ils répliquent en Algérie ce qui a été réalisé à Qatar ou ailleurs. De plus le cout par abonné pour eux sera inférieur car il est mutualisé sur plusieurs pays, alors que pour un opérateur national comme Mobilis, cela se traduira un peu plus dans ses marges par abonné. D'ailleurs les télécoms nationales américaines aussi ont trainé la patte longtemps aux USA avant d'adopter l'esim car cela a un coût, et les premieres à se lancer la bas étaient les telcos présentes dans plusieurs pays. Enfin il faut prendre en compte la motivation et les objectifs de cette fonctionalité eSim/iSim : en réalité ce que veut Apple (ou Samsung, etc) c'est prendre le contrôle de la relation avec le client et concentrer au maximum les DONNEES de l'utilisateur,  pour servir d'intermédiaire à terme, entre le client et les opérateurs, voire devenir un opérateur virtuel -MVNO- d'un nouveau type. Donc il existe des implications commerciales et financières qui sont loin d'être triviales. Dans les pays comme les USA, la dynamique entre les opérateurs et les fabricants comme Apple et Samsung est très différente de chez nous. Chez nous chacun achète son mobile, soit neuf en le payant au prix fort, soit d'occasion. La bas en gros la plupart des gens font une location de iPhone, etc, qu'ils payent à l'opérateur, qui reverse l'argent à Apple ou Samsung, et les gens renouvellent leur abonnement pour avoir un nouveau terminal à 1500 dollars qu'ils payent par mois. Les enjeux et les rapports de force ne sont pas les mêmes. Les fabricants de terminaux partagent leurs marges avec les opérateurs et réciproquement. Pas en Algérie, ni dans beaucoup d'autre pays. Personellement, je ne vois pas trop l'intérêt pour l'opérateur algérien ou autre de transférer totalement les données d'identification sur une eSim voire sur un SoC dont l'architecture est contrôlée par Cupertino (Apple) ou San Diego (Qualcomm/Samsung). Pour les fabricants et les états dans lesquels ils opèrent c'est autre chose ils ont un intérêt à le faire, qui ne coincide pas nécéssairement avec celui des opérateurs ou de pays tiers qui doivent protéger les données de leurs citoyens. Quant au citoyen/consommateur lambda il peut avoir un intérêt à avoir une montre connectée en 5G, ou autre, sans pour autant que ses données d'identification et celles de son opérateur soit confiées à des entreprises étrangères qui n'ont aucune existence légale chez lui. En revanche un terminal mobile équipé d'un SoC qui dématérialise la sim, cela présente quelle utilité pour l'utilisateur par rapport à une sim classique? Apple ou Samsung parlent de miniaturisation mais bon, une nano sim, cela change pas grand chose à la taille d'un téléphone, donc c'est un peu léger, ils veulent surtout contrôler les données et la relation avec le client, c'est de bonne guerre... Peut être que quelqu'un sur le forum peut nous expliquer les avantages fonctionnels pour l'utlisateur, pour ce qui me concerne, je ne les connais pas. Ce qui ne veut pas dire que cela ne se fera pas, à terme, les opérateurs seront peut être contraint de le faire, par souci de compatibilité avec les terminaux qui existent sur le marché. Mais pas nécessairement parceque c'est leur intérêt ou celui du citoyen/client/consommateur.
    • Non ça c'est pas du SPAM ça s'appelle de la "Smata"
×
×
  • Create New...