Jump to content
Hicham

La Secrétaire de l'Etat Américain "Hilary Clinton" Attendue Mardi Prochain à Alger !

Recommended Posts

Mme Clinton prochainement à Alger, accélération de la dynamique de rapprochement entre l’Algérie et les Etats-Unis

200px-Secretary_Clinton_8x10_2400_1.jpg

 

 

WASHINGTON - La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, effectuera mardi prochain une visite en Algérie, la deuxième qu’elle entreprend au cours de cette année après celle de février dernier.

A la différence des visites que Mme Clinton effectue à travers le monde où, habituellement, elle se rend successivement dans plusieurs pays voisins, l’agenda de la chef de la diplomatie américaine a retenu, cette fois-ci, l’Algérie comme unique pays de la région auquel elle doit se rendre, avant de faire un périple dans les Balkans.

Cette visite interviendra à moins d’une quinzaine de jours de la première session du Dialogue stratégique algéro-américain tenue le 19 octobre en cours à Washington.

Selon la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland, il s’agira pour Mme Clinton et de ses interlocuteurs algériens de "se consulter sur les questions d’intérêt bilatéral et régional et de poursuivre les discussions fructueuses sur la coopération économique et sécuritaire menées lors du Dialogue stratégique algéro-américain".

Cette visite en Algérie de la chef de la diplomatie de la première puissance mondiale témoigne, incontestablement, d’une accélération de la dynamique de rapprochement de plus en plus dense entre les deux pays, non seulement dans les relations bilatérales, mais aussi dans le cadre des consultations pour les questions régionales où l’Algérie est perçue comme un acteur incontournable.

Le caractère global de la coopération et du partenariat entre les deux pays a été clairement relevé par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, lors de la première réunion du Dialogue stratégique dans la capitale fédérale.

"Les relations entre l’Algérie et les Etats-Unis ont pris, ces dernières années, une ampleur et une importance telle que leur impulsion, dans un cadre formalisé, s’est imposée naturellement, et ce, au moment où les menaces s’étendent et les facteurs d’incertitude se multiplient dangereusement à travers le monde", avait-il affirmé lors de cette rencontre qu’il a co-présidée avec la sous-secrétaire d’Etat américaine aux Affaires politiques, Wendy Sherman.

Sur le plan du partenariat économique entre les deux parties où les Etats-Unis demeurent le premier client de l’Algérie avec plus de 15 milliards de dollars d’importations en 2011, les entreprises américaines sont encouragées à tirer profit des potentialités considérables de l’Algérie en allant au-delà du secteur des hydrocarbures pour trouver leur place également dans les secteurs de la santé, l’habitat, l’agriculture et des nouvelles technologies.

Allant dans le même sens, les Etats-Unis, par la voix de Mme Sherman, considèrent qu’à travers le Dialogue stratégique, il s’agit de "concevoir et de renforcer les objectifs et les ambitions en direction desquels les Etats-Unis et l’Algérie devront continuer à œuvrer et de faire face aux défis auxquels ils sont confrontés pour réaliser ces objectifs".

La contribution "précieuse" de l’Algérie dans la lutte mondiale contre le terrorisme est l’autre point d’intérêt des Etats-Unis, tandis que la conjoncture régionale est marquée actuellement par la situation au Mali en proie à une crise politique, sécuritaire et humanitaire.

Sur ce point, il y a une approche partagée entre Alger et Washington dans la recherche d’une solution globale assurant la stabilité et la préservation de l’intégrité territoriale du Mali, tout en éradiquant le terrorisme et le crime organisé par tous les moyens y compris par la force.

La lutte contre le terrorisme ainsi que la situation au Sahel et la crise au Mali ont été, d’ailleurs, au cœur de la rencontre à la Maison-Blanche, la semaine dernière, entre Abdelkader Messahel et le conseiller du président américain Barack Obama pour la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme, John Brennan.


Source : Algérie Presse Service.

 

C'est bientôt Halloween , une petite visite en Algérie S'impose :smug:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...