Jump to content

Algérie : l’enseignant, une denrée rare ?


Hicham
 Share

Recommended Posts

Algérie : l’enseignant, une denrée rare ?

 

Enseignant.jpg

 

La Fédération nationale des associations des parents d’élèves a tiré la sonnette d’alarme. L’Algérie manque cruellement d’enseignements et les autorités publiques ne font rien pour remédier à ce déficit qui met en péril la scolarité des élèves et des écoliers. »Le premier trimestre tire à sa fin et les élèves ne connaissent pas encore certains de leurs enseignants », a confié dans ce sens Khaled Ahmed, le président de cette fédération nationale.

 

A en croire le porte-parole des associations des parents d’élèves, une véritable pénurie d’enseignant frappe de plein fouet l’Algérie. « Nous sommes inquiets de l’ampleur prise par ce phénomène. Les associations des parents d’élèves font écho du manque récurrent au niveau des établissements des quatre coins du pays. Il ne s’agit pas uniquement des deux matières comme les maths et le français dont le ministère peine à trouver des enseignants en nombre suffisant, mais d’autres matières comme les sciences, la physique l’histoire-géographie et les langues étrangères. Cela devient inquiétant », explique-t-il dans une déclaration à El Watan où il aborde les multiples raisons de cette problématique complexe qui menace carrément l’avenir de l’école algérienne d’autant plus que le concours de recrutement organisé avant la rentrée scolaire par le ministère de l’Education nationale ne semble pas avoir donné ses fruits. Pour preuve, « dans des wilayas de l’intérieur du pays, comme Djelfa, Laghouat, Aïn Defla et Adrar, des postes sont restés vacants en raison du refus des enseignants fraîchement recrutés de rejoindre ces régions », a dénoncé Khaled Ahmed selon lequel « 54 000 enseignants se sont présentés comme candidats aux locales ». « Nous ignorons pour le moment le nombre de ceux qui ont été élus, mais nous craignons que leur postes restent vacants pour longtemps, avant que la tutelle ne procède à leur remplacement. Les professeurs élus déposeront certainement une demande de détachement, le temps de leur mandat, ce qui créera un véritable trou pour les services des ressources humaines », assure en dernier lieu le président de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves.


Source

Link to comment
Share on other sites

Avant de parler des profs qui manque, parlons des profs présent et incompétent... !
l'incompétence vient justement de la pénurie de profs , bientôt ils vont ramener des chômeurs de la rue pour enseigner :) la situation est vraiment très grave , déjà moi ça fait un bout de temps que j'ai remarqué une chose : L'université algérienne ne forme plus de professeurs en Mathématique du fait que personne n'étudie dans les filières mathématiques , à peine 10 étudiants choisissent cette filière au cours de leur cursus. donc quand les profs de mathématiques actuels prendront leur retraite y aura personne pour prendre la relève alors juger les compétences d'un prof à l'heure qu'il est c'est un luxe car même un incompétent y en a plus.
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...