Jump to content

IBM dévoile le zBC12, un mainframe milieu de gamme !


Hicham
 Share

Recommended Posts

IBM dévoile le zBC12, un mainframe milieu de gamme

 

000000034394.jpg

 

Avec le zBC12, IBM propose un petit frère au zEC12, lancé l'été dernier. De quoi répondre aux besoins des moyennes entreprises à la recherche d'une machine plus sûre et d'un meilleur rapport pour le TCO.

Comme tous les étés, IBM a fait sa traditionnelle annonce mainframe avec la sortie du zBC12 ou zEnterprise BC12. Un système milieu de gamme optimisé pour les charges de travail de type décisionnel, cloud et mobile. Selon José Lui Catalan, en charge de l'activité System z chez IBM France, « il s'agit d'une annonce majeure dans le prolongement de celle du zEnterprise EC12 ». La zBC12 est une machine capable de traiter des charges de travail traditionnelles, mais également des tâches spécifiques comme supporter la connexion de terminaux mobiles à des applicatifs mainframe. « Toutes les fonctionnalités du système zEC12 sont disponibles, notamment en terme de granularité, mais à un prix de départ de 90 000 euros avec une cinquantaine de Mips ». La machine peut bien sûr grimper à beaucoup plus, jusqu'à 4900 mips en fonctions des besoins des clients.

 

« Répondant aux besoins des clients à la recherche de sécurité et souhaitant améliorer leur TCO, cette machine a été positionnée pour gagner des parts de marché, notamment sur le marché des PME», nous a indiqué Alain Henry, vice-président en charge de l'activité Systems & Technology group chez IBM France. « Depuis juin 2010, 210 nouveaux clients sont arrivés sur des technologies z et pas seulement dans les pays émergents. Nous ne pouvons pas citer de clients en France, mais les ventes sont bien là et des projets de consolidation de l'hébergement sur mainframe sont à l'étude. Les System z répondent bien aux problématiques de sécurité, de consolidation, de maitrise du TCO et de baisse du coût énergétique dans les entreprises. [...] On arrive à très bien positionner les z face à des serveurs x86 ».

 

Des puces cadencées à 4,2 GHz

 

Au chapitre technique, le zBC12 est doté de processeurs cadencés à 4,2 GHz et d'une capacité mémoire disponible deux fois supérieure à celle du z114. Il permet également aux clients de faire évoluer leur système en activant les processeurs en fonction de leurs besoins.

 

Pour la partie applicative, on retrouve IBM DB2 Analytics Accelerator, pour traiter d'importantes quantités de données. Pour le cloud, sur Linux, le zBC12 peut consolider jusqu'à 40 serveurs virtuels par coeur ou jusqu'à 520 dans un même système. ZVM 6.3 arrive d'ailleurs avec cette machine tout comme le système d'exploitation z/OD dans sa version 2.1. Enfin, une version du zBC12 dédiée à Linux, l'Enterprise Linux Server (ELS) avec le matériel et un hyperviseur z/VM, peut exploiter un portefeuille d'environ 3 000 applications Linux. Deux nouvelles solutions sont d'ailleurs disponibles : ELS for Analytics et Cloud-Ready for Linux on System z, véritables tremplins pour se lancer dans l'analytique et le cloud computing. Et une fois l'acquisition de CSL International terminée, IBM possédera une solution complète pour le déploiement et la gestion d'environnements cloud sur Linux et z/VM.


Source

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • certes...mais la finalité est bel et bien: AT continue d'installer uniquement ADSL ! 99% des algeriens ne savent pas pas que VDSL existe...et AT ne souhaite pas communiquer l'info. RESULTAT: le pays CONTINUE le déploiement de ADSL et rien d'autre...mais bon libre a toi de penser autrement
    • Je fus l’un de ces membres, mais après investigations, j’ai découvert que, notamment ceux de Nokia, viennent par défaut en adsl2+. Mais sont parfaitement compatible au vdsl/vdsl2. Tu me diras que les techniciens sont pour la plupart ne sont pas formés, je suis tout à fait d’accord. Car dans 99% des cas, il aura fallu une simple activation du profil..
    • @DarkMat66 certains membres du forum ont confirmé que leur MSAN est recent 2019/2020/2021...et ils n'ont pas de VDSL...que ADSL...donc et d'autres personnes que je connais aussi ont eu des MSAN durant covid...pour avoir un bitrate MAX de 15 megas...no comment 
    • @genio je ne crois pas, voire je suis quasiment certain que les cartes réseaux adsl2+ ne sont plus installés depuis 2019. C’est une information, et non pas une simple supposition. D’autre part, je le dis et le répète, même ailleurs, sous d’autres cieux et je sais de quoi je parle par expérience, le 35b est installé à des endroits spécifiques. Celui qui est à -200 m, a du 300 mega et celui qui est à 400 mètres, stop à 100. Où est l’intérêt ?! 
    • le cout d'une carte 17a vs 35b est minime...je le repete : en 2022 installer des MSAN qui font uniquement ADSL est du gachis... aucun pays au monde n'investit dans l'ADSL depuis longtemps, toute la terre est passée au FTTH; en algerie ADSL continue a etre deployée pour offrir aux gens des debits de meme pas 10 megas..
×
×
  • Create New...