Jump to content

Les chercheurs français ont élaboré un élastique qui cicatrise seul


sifoou
 Share

Recommended Posts

Une fibre élastique capable de se recoller spontanément après avoir été coupée, par simple pression des deux extrémités : ce matériau aux propriétés inédites vient d'être mis au point par des chercheurs du laboratoire matière molle et chimie (CNRS/Ecole supérieure de physique et chimie industrielle de la ville de Paris), dirigé par Ludwik Leibler et créé à l'initiative de Pierre Gilles de Gennes, prix Nobel de physique.

 

Le caoutchouc classique est formé de l'assemblage de macromolécules (de longues chaînes de molécules) flexibles, assemblées dans un réseau, et qui acquièrent une forme définitive lors du processus de vulcanisation. Les chercheurs, qui publient leurs travaux dans la revue Nature du 21 février, ont réalisé leur nouvel élastomère en utilisant de petites molécules – au lieu des longues chaînes moléculaires – reliées entre elles par des liaisons hydrogène beaucoup plus faibles.Ces petites entités, constituées de carbone, d'hydrogène, d'azote et d'oxygène, ont été synthétisées à partir d'acides gras d'origine végétale (pin, tournesol, maïs, colza) fournis par l'industrie. A la suite d'un traitement chimique approprié, "elles conservent leur identité et ont la capacité de s'associer spontanément pour créer des édifices moléculaires plus importants en se tenant en quelque sorte par la main", explique Ludwik Leibler, signataire de l'article de Nature. Au moment de la rupture, une fois séparées, elles ont besoin de reconstituer leurs associations. Ce qui enclenche le processus d'auto-cicatrisation".

 

h_9_ill_1013850_caoutchouc.jpg

Un échantillon du matériau élastique, possédant la caractéristique de se recoller, qui a été mis au point par des chercheurs de l'Ecole supérieure de physique et chimie industrielle de la ville de Paris.

 

 

 

BREVETS DÉPOSÉS

 

Au sortir de la synthèse, le mélange de petites molécules a d'abord un comportement vitreux et ressemble à un morceau de plastique cassant. "Pour lui donner les propriétés d'un caoutchouc, il faut le mélanger avec des molécules hydrocarbonées qui abaissent la température de vitrification", précise Francois Tournilhac, autre signataire de l'article. On peut ensuite étirer doucement le matériau, qui retourne à sa forme initiale après quelques minutes. Si on le casse, il suffit de rabouter les deux extrémités, et la cicatrisation commence à température ambiante.

Un commentaire, publié dans le même numéro de Nature, et signé de Justin Mynar et Takuzo Aida de l'école d'ingénierie de l'Université de Tokyo, salue la performance française. D'ores et déjà, plusieurs brevets ont été déposés par le laboratoire et la société Arkema, qui entretiennent une collaboration depuis plusieurs années.

"En utilisant les molécules que nous avons inventées, nous pouvons aussi conférer de nouvelles propriétés à des polymères existants", précise M. Leibler. Cette opération peut s'appliquer à des jouets, des adhésifs, des joints d'étanchéité, des additifs dans les bitumes, ou des revêtements de protection de surface. Le Times de Londres rêve lui à des bas qui ne fileraient plus.

 

Source :http://www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008/02/21/des-chercheurs-francais-ont-elabore-un-elastique-qui-cicatrise-seul_1013846_3244.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • OK. Interleaved depth est une méthode de fragmentation des données qui vise à compenser les perturbations causées par des pics de 'bruit' (noise) sur ta ligne. Le Tenda a 32Mb de mémoire, donc une recrudescence de la fragmentation peut vite saturer la mémoire et occasionner une expérience d'utilisation en yoyo. Pour comprendre cette fonctionalité, je t'invite à lire le lien suivant: https://kitz.co.uk/adsl/interleaving.htm A ta place, je ferais deux choses, sans garantie sur le résultat, mais c'est la manière dont je procèderais: 1) d'abord il serait très utile d'essayer un autre modem sur ta ligne, de comparer les valeurs des stats ADSL avec le Tenda D301 qui  n'est pas un modem particulièrement performant. 2) ensuite l'idéal est de localiser ce qui cause les hausses de bruit sur la ligne. Ce la peut être des facteurs qui sont dans ton installation interne, ou externes en dehors de chez toi. Si tu dis que ton probleme est occasionnel, cela pourrait être dû a des interférences de ta ligne ADSL avec des câbles ou des appareils électriques  situés à proximité par exemple. Cela expliquerait pourquoi l'ajustement automatique soit inadapté, si les perturbations sont brusques, et occasionelles plutôt que constantes et prévisibles. Je t'invite à visionner la vidéo suivante pour illustrer ce point: Concernant l'inerleaved depth, c'est un paramètre qui est ajusté automatiquement par le software côté opérateur, pour compenser les problemes sur la ligne. Il peut être ajusté manuellement aussi, avec des commandes Telnet, sur certains modems. Néanmoins si une hausse de l'interleaved depth peut stabiliser la ligne, cela produit aussi une latence supplémentaire car il agit en fragmentant puis recomposant les données, ce qui nécessite du temps de calcul et occupe de la mémoire. C'est aussi pourquoi avoir un modem plus performant est utile: si le CPU et la mémoire du modem sont meilleurs, ces calculs seront exécutés d'une maniere plus aisée donc moins perceptibles en utilisation. En théorie cela peut impacter aussi la gestion côté opérateur: l'ajustement automatique de l'interleaved depth sur ta ligne tient compte de la rapidité avec laquelle ton modem réagit. Ceci étant il est toujours préférable de localiser la source du bruit, et la supprimer, que d'avoir recours à l'interleaved depth, même si parfois c'est la seule solution. J'espère que ces clarifications seront utiles, bon courage.  
    • C'est comme booking.com avec un représentant en Algérie. La question que je me pose, c'est quel est le statut légal du bureau de bez, ça m'intrigue. Pour qu'il puisse toucher du fric au nom de omodoo légalement, ça doit être un partenariat. Dans ce cas, comment le bureau de bez peut transférer les revenus au QG de UK?? Exporter de la devise est interdite, à moins que ça soit une succursale. Là c'est possible, mais dans ce cas, ça ne peut pas être plus économique que passer par une agence de voyage.
    • Dans la Circulaire_n01_du_31_mars_2022_relative_à_la_préinscription_et_à_lorientation_des_titulaires_du_baccalauréat_au_titre_de_lannée_universitaire_2022-2023_Fr ICI
×
×
  • Create New...