Jump to content

Recommended Posts

Guest Maverick - JUDAS
Qui lui a conseillé club des pins? L’année dernière certaines filles ont nagé en string :D

 

Si tu va la bas vazy seul ou avec des amis mais surtout pas avec ta femme :p

 

je préfair que des filles se baigne en string kon jelbabe ou meme tte abié c koi sa celui ki aime pas reste chez lui laissé nous libre merci ;)

Link to post
Share on other sites

TOUS LES OCEANS COMMUNIQUENT ET N'EN FORMENT QU'UN :

L'OCEAN MONDIAL

 

Celui-ci se dégrade de plus en plus rapidement :

l’environnement de la Planète s’en trouve affecté,

la vie sur Terre s’en trouve menacée.

C’est pourquoi nous, les membres du Réseau Océan Mondial, décidons de réagir en créant le statut de Citoyen de l’Océan.

 

Nous proposons ainsi à chacun de contribuer à préserver les océans, à mieux gérer les ressources marines, pour offrir un avenir viable aux générations futures.

 

Chaque Citoyen de l’Océan représente la mer surTerre.

 

Agir avec son Passeport de Citoyen de l’Océan, c’est un premier geste.

Et chacun de nos gestes compte pour l’avenir de la Planète bleue :

Six milliards de petits gestes peuvent devenir un grand mouvement !

 

Le Réseau Océan Mondial rassemble des aquariums, centres de sciences, musées, associations et ONG, organisations éducatives ou environnementales du monde entier. Ces organismes touchent chaque année 200 millions de personnes.

 

Le Réseau Océan Mondial vous invite notamment à célébrer la Journée Mondiale de l’Océan le 8 juin chaque année.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

 

• L’Océan mondial couvre 72 % de la surface de notre planète .

• Plus de 90% de la biomasse vivante de la planète se trouvent dans l'Océan.

• La moitié de la population mondiale, soit 3 milliards d’hommes, vit à moins de 80 kilomètres des côtes. Dans 30 ans, 6 milliards y vivront, soit les trois quarts de la population estimée en 2035 .

• L’Océan mondial a connu ces cinq dernières années une dégradation sans précédent : pollutions, destructions, surexploitation des ressources…

 

 

Il est urgent d’agir !

 

Notre avenir et celui des générations futures dépendent en grande partie des efforts que chacun de nous fera dès maintenant pour préserver l’Océan.

 

Plus nous serons nombreux à agir, plus longtemps et mieux nous bénéficierons des ressources de l’Océan mondial.

 

Ce passeport nous invite à œuvrer en faveur du développement durable, avec des millions d’autres personnes à travers le monde.

 

Je choisis de devenir Citoyen de l’Océan

 

J'ai le droit

1 - D’utiliser les ressources de l’Océan pour me nourrir

 

2 - De bénéficier de l’Océan et du littoral pour me distraire

 

3 - D’être un représentant de la mer sur Terre

 

4 - De solliciter les membres du Réseau Océan Mondial pour obtenir des informations et réaliser des actions

 

 

 

J'ai le devoir

 

1 - De ne pas mettre en péril les ressources de l’Océan pour les générations à venir

 

 

2 - D’adopter un comportement responsable pour ne pas perturber l’environnement

 

3 - De faire entendre ma voix chaque fois que l’Océan sera menacé

 

4 - D’aider le Réseau Océan Mondial à réaliser ses projets

Edited by tchoutch
Link to post
Share on other sites

POLLUTION PAR LES DECHETS

L’Océan est fortement affecté par les pollutions. 75 % des débris trouvés en mer sont en matière plastique. 80 % des débris trouvés en mer proviennent de la terre .

 

QUELQUES IDEES DE GESTES ET D'ACTIVITES

 

• Loin de la mer, ne pas jeter ses déchets en dehors des endroits appropriés.

 

• Pour faire des courses, emporter un panier ou un carton. Eviter d’utiliser des sacs en plastique jetables .

 

• Acheter de préférence des produits en vrac ou bien des produits qui ont un emballage minimal.

 

• Organiser le tri de déchets, à la maison, sur son lieu de travail, dans son quartier .

 

• Collecter les piles usagées et les déposer dans un conteneur prévu à cet effet. Faire de même pour les autres produits polluants.

 

• Réagir face à un problème de pollution, en participant ou bien en organisant une opération de nettoyage d’un site. Alerter les autorités compétentes .

 

• Organiser une action d’information sur l’Océan, sur son lieu de travail ou auprès d’un groupe de parents et d’amis .

 

MENACES SUR LES MILIEUX AQUATIQUES ET MARINES

 

L’équilibre des milieux aquatiques et marins est menacé par les conséquences d’activités humaines polluantes et destructrices. Ainsi les zones fragiles des estuaires et des marais ont été très dégradées. 50 % des zones de mangroves ont déjà disparu, 27 % des récifs coralliens ont été détruits.

 

QUELQUES IDEES DE GESTES ET D'ACTIVITES

 

• Apprendre à connaître et à respecter les rivières, les lacs, les marais ou bien encore les bords de mer de sa région.

 

• Ne pas déverser de produits polluants dans les eaux, ou sur le sol, par exemple des huiles usagées. Les apporter dans un lieu où ils sont collectés pour être traités

 

• Acheter de préférence des produits (pour la maison, le jardin, la voiture…) qui ne sont pas nocifs pour l’environnement et la santé.

 

• Participer à des actions en faveur des zones marines fragiles (littoral, récifs coralliens, mangroves…) et pour l’extension des aires marines protégées.

 

• Rechercher des informations sur un problème de pollution des eaux et alerter les autorités compétentes .

 

• Apporter son soutien à une organisation qui agit en faveur de la préservation de l’environnement et du développement durable.

 

PECHE ET CONSOMMATION DES PRODUITS DE LA MER

 

75 % des stocks de poissons pêchés à des fins commerciales sont soit exploités au maximum, soit surexploités. A ce rythme, dans 30 ans, on ne pourra plus retirer de poissons sauvages de la mer.

 

QUELQUES IDEES DE GESTES ET D'ACTIVITES

 

• Ne pas pêcher ou ne pas acheter de poissons trop petits ; ils n’ont pas le temps de grandir et de se reproduire .

 

• Se renseigner sur la provenance des produits de la mer qui sont vendus ; diversifier ses achats et ne pas acheter d’espèces surexploitées .

 

• Découvrir et partager de nouvelles recettes de poissons et de produits de la mer ; apprendre à préparer des espèces qui ne sont pas consommées couramment.

 

• S’informer sur la question des ressources marines auprès d’un pêcheur, d’un professionnel de l’élevage de poissons, de coquillages ou de crustacés, ou bien encore d’un poissonnier.

 

• Visiter une exposition ou bien participer à une sortie sur le thème de l’eau ou de l’Océan. Inviter des parents, des amis ou des collègues.

 

POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES

 

L’augmentation importante de dioxyde de carbone dans l’atmosphère entraîne un réchauffement des eaux de surface et l’élévation du niveau des mers. Cela met en péril les équilibres océaniques et les modes de vie de dizaines de millions de personnes à travers le monde.

 

QUELQUES IDEES DE GESTES ET D'ACTIVITES

 

• Privilégier le mode de déplacement le plus économe en énergie : vélo, bus, co-voiturage… Acheter de préférence des produits locaux et des produits de saison qui n’ont pas voyagé sur de longues distances .

 

• Prendre l’habitude de ne pas laisser les appareils électriques en veille.

 

• S’informer sur les sources d’énergie renouvelables et étudier la possibilité d’en utiliser.

 

• Essayer de convaincre des amis ou des collègues de travail de faire la même chose.

 

• Installer des ampoules dite « basse consommation », à la maison, sur son lieu de travail.

 

• Alerter les décideurs politiques et économiques sur un problème de pollution atmosphérique que l’on constate.

 

L'OCEAN : ZONE DE NON-DROIT ?

 

Des réglementations existent pour la pêche, le commerce et le transport maritimes, comme pour les loisirs. Elles ne sont pas toujours respectées. Les conséquences sont graves : surexploitation des ressources, pollutions de toutes sortes, difficultés économiques et sociales pour les professionnels de la mer et les riverains.

 

QUELQUES IDEES DE GESTES ET D'ACTIVITES

 

• Ne pas acheter des souvenirs fabriqués à partir d’animaux : coquillages, étoiles de mer, hippocampes… Ne pas acheter d’espèces protégées dont la vente est interdite par la loi.

 

• Au bord de l’eau, sur le littoral et aussi en mer, adopter un comportement respectueux de l’environnement et se conformer aux règles existantes.

 

• Inciter les autres usagers de la mer à ne rien jeter dans l’eau, sur la plage, dans la nature…

 

• Etre attentif aux actualités sur le naufrage de pétroliers ou de navires qui transportent des produits toxiques. Contribuer à la remise en état des milieux pollués.

 

• Signer des pétitions contre la pollution des océans, les atteintes à l’environnement et aux droits humains.

 

• Soutenir une association de défense de l’environnement, d’éducation au développement durable ou de solidarité internationale.

 

• Participer à l’organisation d’une activité dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Océan (chaque année, le 08 juin).

Link to post
Share on other sites
bein ya béjaia les plages en général la-bas sont tres peu pollué surtout MELBOU qui a l'éxtrémité vers jijel on dirait que t'es au carraibes c ultra propres car ya peu de personnes

 

Tu peux rajouter Saket à l'ouest de Bejaïa :)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...