Jump to content
Guest salimdz

Des mesures spéciales pour le mois de Ramadhan

Recommended Posts

Guest salimdz

Des mesures spéciales pour le mois de Ramadhan

 

Après la dégradation de la situation sécuritaire

 

mardi 26 août 2008.

Le porte-parole du gouvernement, M. Abdelaziz Boukerzaza, a réitéré la position du gouvernement dénonçant ces actes criminels barbares et assuré que la lutte contre le terrorisme se poursuivra jusqu’à l’élimination de tous les éléments.

 

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, M. Abdelaziz Boukerzaza, a animé hier une conférence de presse à l’issue d’un Conseil de gouvernement. La question sécuritaire a été largement abordée. D’emblée, le ministre annonce que, pour la période du Ramadhan, des mesures particulières sont prises et un dispositif mis en place pour parer à la menace terroriste. Commentant les derniers attentats kamikazes, le ministre a réitéré la position du gouvernement dénonçant ces actes criminels barbares et assuré que la lutte contre le terrorisme se poursuivra jusqu’à l’élimination de tous les éléments. “L’État poursuivra continuellement la lutte antiterroriste jusqu’à l’élimination de tous les groupes”, a-t-il dit. Selon lui, le recours des terroristes aux attentats kamikazes prouvent d’une part que les services de sécurité ont serré l’étau autour d’eux, et de l’autre, que ces meurtriers “travaillent pour des groupes terroristes étrangers qui ont des intérêts criminels”. Toutefois, l’État, a-t-il précisé, n’abandonnera pas la politique de réconciliation nationale qui, comme la concorde civile, a contribué à diminuer la menace terroriste. La concorde civile, la réconciliation nationale et la lutte contre le terrorisme ont fait reculer ce dernier, a-t-il souligné. Tout en appelant à la vigilance, le ministre de la Communication a appelé à une union dans un front national contre le terrorisme, assurant également que la lutte ne cessera qu’à l’anéantissement de tous les éléments encore en activité. D’où, entre autres, le dispositif de sécurité spécial pour le mois de Ramadhan qui mobilise tous les services de sécurité. Par ailleurs, sur la base d’un baril à 37 $, est élaboré l’avant-projet de loi de finances 2009, qui connaît une importante hausse du budget, débattu hier par le Conseil de gouvernement. Outre la simplification du système fiscal et la lutte contre la fraude, l’avant-projet porte une nouveauté : il n’y aura aucune nouvelle taxe. Le budget colossal, selon le porte-parole du gouvernement, sera réparti entre la réalisation d’infrastructures de base, l’aide et le soutien à l’amélioration du niveau de vie et du pouvoir d’achat des citoyens, le soutien des couches défavorisées, la poursuite du développement de l’investissement et, bien entendu, les enveloppes des secteurs. Le ministre expliquera cette hausse, entre autres, par l’augmentation des salaires induite par le nouveau statut de la Fonction publique. Étant donné qu’il est encore au stade d’avant-projet, M. Boukerzaza ne donnera pas les détails de cette loi. Au sujet du pouvoir d’achat qui commence à se ressentir à quelques jours du début du Ramadhan, le ministre a annoncé que le gouvernement a pris des mesures. Le détail sera annoncé la semaine prochaine, a-t-il déclaré. Et en attendant, la flambée a atteint la majorité des produits, notamment les fruits et légumes qui affichent des prix jamais égalés. Sur un autre plan, interrogé sur le sort des enseignants contractuels qui viennent de geler leur grève de la faim, M. Boukerzaza a d’abord salué ce geste pour la simple raison que l’action des enseignants menait à une impasse. Car, a-t-il indiqué, quelle que soit la pression, ils ne pouvaient pas faire tomber la loi (statut de la Fonction publique) par une simple instruction ou décision. Mais le gouvernement a laissé une petite sortie en leur offrant une faveur. Les contractuels peuvent, pour ceux qui le veulent, renouveler leur contrat dès la prochaine rentrée. Sinon, ils peuvent passer le concours d’intégration comme permanents en bénéficiant au préalable de 5 points supplémentaires. Le Conseil de gouvernement a, enfin, examiné des avant-projets de décrets et d’ordonnances relatifs à l’expropriation pour utilité publique, pour des projets du rail, de transfert d’eau et le parc des Grands-Vents.

 

source : Liberté

 

source : http://algerie.actudz.com/article2469.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc, si je comprends bien! nous n'avons droit à la sécurité de par des dispositifs particuliers que pendant le mois de Ramadhan!?? le reste de l'année, on peut crever....

normal, 3adi fi bladi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...