Jump to content

L’Algérie classée huitième en Afrique


Guest salimdz

Recommended Posts

Dernier rapport de la Cnuced sur les IDE

L’Algérie classée huitième en Afrique

 

1602.jpg

 

Elle a drainé 1,6 milliard de dollars d’IDE en 2007, contre 11,6 milliards de dollars pour l’Égypte, 2,6 milliards de dollars pour le Maroc.

L’Algérie est classée huitième pays destinataire des Investissements directs étrangers (IDE) sur le continent africain pour la période cumulée 2006-2007. Notre pays a enregistré un montant de près de 1,6 milliard de dollars d’IDE en 2007. La valeur des IDE attirés en 2006 a été estimée à près de 1,8 milliard de dollars. Pour la période 2006-2007, ce montant cumulé a atteint ainsi 3,4 milliards de dollars. C’est ce que révèle la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) dans son rapport sur l’investissement dans le monde 2008, publié mercredi dernier sur son site internet. Le classement établi par la Cnuced sur 10 pays à l’échelle africaine indique que l’Algérie est devancée, en termes de valeur des investissements étrangers, par le Nigeria qui a pu attirer l’équivalent de 12,5 milliards de dollars en 2007. Il est suivi de l’Égypte avec un total de 11,6 milliards de dollars, l’Afrique du Sud qui a engrangé une enveloppe de 5,7 milliards de dollars et le Maroc, dont les IDE ont été évalués à près de 2,6 milliards de dollars. Viennent ensuite la Libye et le Soudan qui ont enregistré respectivement 2,5 milliards de dollars et 2,4 milliards de dollars. La Cnuced mentionne qu’en 2007, les IDE en Afrique sont donc restés concentrés sur le plan géographique au niveau de 10 pays dont l’Algérie. Ce groupe a, à lui seul, absorbé 82% du total des investissements, et dont le montant annuel par pays est supérieur ou égal à un milliard de dollars. La valeur globale des IDE à travers toute l’Afrique est, selon le rapport, de l’ordre de 53 milliards de dollars en 2007. Ce qui est considéré comme étant un niveau record. Depuis deux ans, note le document de la Cnuced, la région enregistre un taux de rentabilité des IDE supérieur aux autres régions en développement. Les plus grands producteurs de ressources naturelles tels que l’Algérie, la Jamahiriya arabe libyenne, le Nigeria et l’Afrique du Sud ont accueilli plus des trois quarts des entrées totales. La hausse récente des entrées d’IDE en Afrique, en particulier pendant la période 2001-2007, était due, souligne le rapport, à la fois à la hausse des prix des produits de base et à un climat plus favorable à l’investissement. La révision des cadres juridiques concernant l’IDE y a contribué, notamment les modifications apportées à la réglementation de l’exploitation des ressources naturelles. L’Afrique du Nord a attiré 42% des IDE dans la région, et l’Afrique subsaharienne 58%. Du fait de l’explosion des prix des produits de base, la rentabilité des IDE a bondi de 31% en 2007 et le taux de rendement des investissements a été plus élevé en Afrique que dans les autres régions en développement, aussi bien en 2006 qu’en 2007. Une grande partie des IDE en 2007 a concerné le développement de projets d’exploitation de ressources naturelles, financé pour partie par le réinvestissement des bénéfices dont la part dans le total des IDE a atteint 28%. Les investissements étrangers dans l’exploitation des ressources naturelles ont contribué à une accélération de la croissance des exportations des principaux pays producteurs. Les réserves de change de la région ont augmenté d’environ 36% en 2007, voire plus encore dans certains grands pays exportateurs de pétrole comme l’Algérie, le Nigeria et la Libye. La Cnuced relève néanmoins qu’en dépit de ces augmentations, la part de l’Afrique s’est maintenue aux environs de 3% du montant total des IDE dans le monde entre 2000 et 2006, dont 2,7% en 2006. Il faut noter que les principaux investisseurs sur le continent ont été les sociétés transnationales (STN) américaines et européennes, suivies des investisseurs africains, en particulier d’Afrique du Sud. Les STN asiatiques se sont principalement intéressées à l’exploitation du pétrole et du gaz et aux infrastructures. Selon les prévisions de la Cnuced, les perspectives d’une nouvelle hausse des IDE en 2008 sont encourageantes compte tenu de la persistance des prix élevés des produits de base, des grands projets déjà annoncés pour l’année en cours, et des paiements à venir liés aux opérations passées de fusions et acquisitions transfrontalières. Ainsi, avance-t-elle, les IDE en Afrique pourraient augmenter pour la quatrième année consécutive notant que, pratiquement, toutes les STN envisagent de maintenir ou d’accroître leurs investissements dans la région.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=100215&titre=L%E2%80%99Alg%C3%A9rie%20class%C3%A9e%20huiti%C3%A8me%20en%20Afrique

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Bonjour, que voulez-vous dire par "route" ?! Router peut-être ? 
    • Coucou, merci beaucoup pour l'info !
    • je reviens vers vous comme promis : mon ami a chargé une 3ieme carte IDOOM et comme prévu, il n'y a pas de bonus; il avait tenté le coup en pensant "qu'avec AT on ne sait jamais" ! voila la promo prend fin dans 48h...
    • Hi again !  i can assure you that the problem is not in our End.  I've never had such issue 5 or 6 years ago until they changed their system ( algerie telecom )  i have a FTTC line (fiber to the curb), my ping is close to perfect. Literally tried everything to overcome this issue... still failed. So based on the struggle i passed through. i can claim that the problem persists on the level of algerie telecom switchers, and unfortunately it can't be beaten no matter what we do. As you said, the best decision is to stop playing till the problem gets cleared  
    • Après la fin du mois de Ramadan Le premier jour du mois suivant, après qu'une autre nouvelle lune a été aperçue, une célébration spéciale est organisée, appelée «Id al-Fitr». Une quantité d'aliments de base est donnée aux pauvres (Zakat al-Fitr), La Zakat est l'un des piliers de l'Islam qu'Allah, qu'Il soit exalté, a enjoint aux riches musulmans afin de réaliser une sorte de sécurité sociale, de solidarité et de financement de certains intérêts communs, Allah, qu'Il soit exalté, l'a mentionné à côté de la prière dans plus d'un verset du Coran, ce qui confirme son importance. Le fait que ce soit obligatoire est prouvé selon le Coran, la Sunna et le consensus scientifique. Il y a un consensus parmi les érudits musulmans sur le fait que cela est obligatoire pour tout croyant qui est financièrement capable. Quiconque nie sciemment cette obligation, alors qu'il possède le montant minimum, serait considéré comme un mécréant et un renégat de l'islam. Quiconque est avare ou essaie de tricher est considéré comme un malfaiteur. tout le monde s'est baigné et a mis ses meilleurs vêtements, de préférence neufs, et des prières communes ont lieu tôt le matin, suivies de festins et de visites à des parents et amis. Il y a d'autres jours de jeûne tout au long de l'année. Les musulmans sont encouragés à jeûner six jours à Shawwal, le mois suivant le Ramadan, les lundis et jeudis, et le neuvième et dixième, ou dixième et onzième de Muharram, le premier mois de l'année. Le dixième jour, appelé Ashurah, est aussi un jour de jeûne pour les Juifs (Yom Kippour), et Allah a ordonné aux musulmans de jeûner deux jours pour se distinguer des Gens du Livre. Alors que le jeûne en soi est encouragé, le jeûne constant, ainsi que le monachisme, le célibat et le retrait du monde réel, sont condamnés dans l'Islam. Le jeûne des deux jours du festival, «Id al-Fitr et« Id al-Adha, la fête du Hajj, est strictement interdit Les chinois convertis à l'islam - Partie 1 . https://www.youtube.com/watch?v=7LPI55HZeCs Les chinois convertis à l'islam - Partie 2 . https://www.youtube.com/watch?v=37pWlltnkrQ
×
×
  • Create New...