Jump to content
Guest salimdz

Alger reste vulnérable aux fortes pluies

Recommended Posts

Guest salimdz

Alger reste vulnérable aux fortes pluies

Par ali idir , le 27/09/2008

 

inondations.jpg

 

Sept ans après les inondations meurtrières de novembre 2001, la capitale n'est toujours pas suffisamment protégée contre les eaux de pluie. A deux mois du début de l’hiver, Alger vient de passer un week-end pluvieux qui a ravivé des souvenirs douloureux des inondations de Bab El Oued.

 

Vendredi, en fin de journée, la pluie qui s'est abattue sur Alger a montré des insuffisances dangereuses dans l'entretien du réseau d'assainissement de la capitale. Une demie d'heure de précipitations a suffit pour bloquer rues et ruelles, provoquant d’interminables bouchons. « J'étais dans ma voiture juste à la sortie de Tafourah. Il était 17heures passées. La circulation était bloquée par un véritable oued qui venait de la Place du 1er mai vers le port. Aucun service de réparation n'était sur place pour déboucher les regards et réguler le trafic », témoigne un automobiliste. Les automobilistes ont été surpris par les eaux qui ont traversé l'autoroute de l'est, à la sortie de la ville. Même situation à la rue Hassiba Ben Bouali où l'eau jaillissait de partout : des regards et conduites d'eau.

 

L'eau de pluie a fortement perturbé la circulation dans toutes les autres localités de la wilaya d'Alger. Les importantes averses ont inondé la nouvelle route à double voie qui relie Bordj El Kiffan à Bordj El Bahri où la voirie est dans un état catastrophique. A l'intérieur des cités, la voirie est devenue impraticable, à cause de la boue et des flaques d'eau. Les automobilistes ont été obligés de faire beaucoup de gymnastique pour éviter les trous et les flaques d'eau, reflétant la dégradation des conditions de vie dans la capitale.

 

Malgré les milliards de dinars dépensés chaque année dans l'entretien du réseau routier à l'intérieur d'Alger, les routes de la capitale restent étrangement vulnérables face aux pluies. Le manque d'entretien du réseau d'assainissement, le ramassage aléatoire des ordures, des chantiers anarchiques un peu partout constituent des menaces sérieuses pour la capitale qui n'est pas à l'abri de nouvelles inondations meurtrières.

 

source : http://www.toutsurlalgerie.com/Algerie---Alger-reste-vulnerable-aux-fortes-pluies_4941.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui l'Algérie est pays de fortes pluies!!! Je me souviens des années ou on disais que notre problème économique est causé par la sécheresse :eek:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...