Jump to content

Le marché informel en Algérie représente 40% du chiffre d’affaire des importations


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

Importation d’appareils et accessoires de téléphonie mobile

Le marché informel en Algérie représente 40% du chiffre d’affaire des importations

26 octobre 2008

1203.jpg

 

Le marché informel des équipements de téléphonie mobile menace sérieusement le marché réel. Selon une source digne de foi des douanes Algérienne, 40% du chiffres d’affaire de se secteur est réaliser par le marché informel. (Par Maroua T)

 

Le marché de la téléphonie mobile en Algérie reste toujours menacé par le marché informel qui représente plus de 40% du chiffre d’affaire du secteur. Comme est le cas pour les puces anonymes, il faudra que les autorités concernées prennent des mesures adéquates pour stopper ce fléau qui d’autant plus favorise la contrefaçon.

 

Selon la même source, « les importations des téléphones portables ainsi que les équipements mobiles (chargeurs, carcasses, etc) enregistre une croissance vertigineuse». Les importations de l’Algérie en matière de téléphonie ont dépassé, de la période allant de janvier à septembre de l’année en cours, 159.9 millions de dollars. Alors que durant la même période de l’année précédente, l’importation des équipements de téléphonie mobile a atteint 109.41 millions de dollars. La plupart des produits liés à la télécommunication, souligne-t-on, nous proviennent de Chine, Corée du Sud mais aussi d’Inde.

 

A ce sujet, la cellule de communication auprès de la douane algérienne a classé l’Inde comme la première source d’importation de mobiles et d’accessoires de téléphones avec une valeur de 56 millions dollars, suivie de Chine pour un montant de 44.381 millions de dollars et enfin la Corée du Sud avec 18.380 millions de dollars.

 

Notre interlocuteur souligne que selon les informations détenues par les douanes Algériennes, ses mêmes pays figurent parmi les sources d’approvisionnements privilégiés du marché parallèle Ainsi, les mêmes pays qui alimentent le marché réel, alimentent celui de l’informel.

 

Les distributeurs et les filiales des grands équipementiers mondiaux de téléphonie mobile ont à maintes reprises tirés à leur tour la sonnette d’alarme. Les marques de mobiles notoirement connues tel que Nokia, Sony Ericsson, LG ou Samsung vivent chaque année des situations difficiles, marquées essentiellement par des importations sauvages et une concurrence déloyale imposée par le secteur informel. Des marques ont même vus des produits qu’ils devaient commercialiser en exclusivité se vende dans des marchés parallèles et poursuive des circuits non officiels, au détriment de la qualité, de la garantie et de la durée de vie.

 

source : http://www.mobilealgerie.com/modules.php?name=News&file=article&sid=1203

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...