Jump to content

Commune d’Aït Chaffaâ - Des potentialités oubliées


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

Commune d’Aït Chaffaâ

 

Des potentialités oubliées

 

arton110607-f6347.jpg

 

Avec ses 7 km de côte dont deux plages renommées (Petit paradis et Sidi Khelifa), Aït chaffaâ est l’une des rares communes de la Kabylie à avoir autant de potentialités de développement.

Les élus de l’APC d’Aït Chaffaâ disent ne ménager aucun effort pour développer cette vaste région encore vierge. Avec sa richesse en foncier, plus de 80 km2 de superficie, 7 km de côte, dont deux plages renommées (Petit paradis et Sidi Khelifa), notamment depuis leur aménagement l’été dernier, Aït Chaffaâ est l’une des rares communes de la Kabylie à avoir autant de potentialités pour des projets d’envergure. « Même si nous ne perdons pas de vue le développement de nos 23 villages et l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, affirme M. Bazi Mohand Ameziane, le P/APC, notre priorité est pour un développement global de notre région. » Plusieurs projets sont réalisés, ou en cours de réalisation à travers la commune. La plupart dans le cadre des PCD. Concernant les travaux publics, le revêtement du CW159, reliant le chef-lieu à Zekri, est en cours. Les villages Ibdassen et Igoujdal ont bénéficié d’ouverture de pistes permettant le désenclavement de ces localités. Des dallages en béton ont été réalisés dans les villages Koudia, Aït Hamad Idjermnane, Ighil M’hend et Agoulmime Guighil. Quant à la route d’Ivahrizen, elle a été bitumée. Des opérations similaires sont inscrites pour toucher les autres villages de la commune. Les réseaux d’AEP sont finalisés dans les villages Agoulmime Guighil, Koudia, Ibdassen (haut et bas) et Aït Hamad, pendant que les travaux de réfection de la conduite de refoulement depuis la station de pompage à Sidi Khelifa sont en voie de finition. Par ailleurs, un projet réfection d’un réseau touchant une dizaine de villages, d’Igoujdal jusqu’à la mer est à l’étude. Au fait, c’est pour anticiper sur un problème qui surviendrait fatalement, car les anciennes conduites ne sont pas conformes aux normes, en dimensions ; s’ajoute à cela le problème de calcaire qui finirait par boucher ces conduites.

 

Dans toute la commune d’Aït Chaffaâ, il ne subsiste que trois écoles primaires : celle du chef-lieu, celle d’Oulkhou et celle d’Igoujdal. L’APC, qui prend totalement en charge ces établissements, est confrontée au problème de ramassage scolaire, puisqu’il faudrait transporter tous les élèves des autres villages disséminés à travers la commune, vers ces trois écoles. D’ailleurs, elle attend un geste du ministère de la Solidarité, où elle a déposé un dossier pour l’octroi d’un car pour renforcer le ramassage scolaire. Par ailleurs, un CEM en dur est inscrit en remplacement de celui en préfabriqué dont la durée de vie est écoulée, mais qui continue à fonctionner avec neuf divisions. L’APC tente également de rouvrir les écoles de Koudia et d’Idjermnane pour soulager un tant soit peu les élèves en les rapprochant de leur lieu de scolarisation. La réhabilitation de ces deux écoles nécessite une enveloppe de 3,5 millions de dinars. Le chef-lieu communal, qui a bénéficié d’un plan d’aménagement urbain, change peu à peu de physionomie avec le dallage de ses ruelles, des trottoirs ainsi que l’éclairage public. Le changement est surtout attendu avec le projet d’amélioration urbaine et rurale, dont l’étude est terminée et approuvée. Une enveloppe de 14 milliards de centimes est prévue pour l’embellissement du chef-lieu (placettes publiques, abribus…). Quant à l’embellissement des villages, c’est selon leurs spécificités et l’étude sera faite en collaboration avec les comités de ces villages. La vaste commune d’Aït Chaffaâ aspire à un développement important. Elle possède toutes les potentialités, particulièrement dans le domaine du tourisme. « Nous voulons des projets structurants, nous affirme encore le maire. Nous luttons sans relâche pour la réalisation de la ZET (zone d’expansion touristique) qui s’étend sur plusieurs hectares et les 7 km de côte. Il faut que les hautes autorités comprennent que notre commune peut jouer un rôle important dans le développement du tourisme en Kabylie. Il faut qu’elles activent ; de notre côté, nous sommes prêts ».

 

source : http://www.elwatan.com/Des-potentialites-oubliees,110607

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Bonjour, alors par où commencer? 🤔 1. Premièrement, la prise de RDV de visa ou n'importe quelle autre opération sur internet (demande de carte Chiffa pour un tiers, carte edhahabia etc.) ne nécessite pas une entreprise, tu peux le faire depuis chez toi en mettant une annonce sur internet, tu n'as pas besoin d'ouvrir une boite pour cela. Je peux comprendre qu'il y ait encore des personnes qui ne savent pas utiliser les outils numériques et font appelle à d'autres personnes; 2. Deuxièmement, on n'ouvre pas une boite informatique pour faire du traitement de texte ou de prise de RDV chez le médecin, on le fait pour proposer et créer des solutions informatiques à des clients (création de sites, développement de logiciels, d'applications métier, intégration de solutions open source, cyber-sécurité, architecture réseau etc.); 3. Troisièmement, la prise de RDV chez les centres de réceptions des demandes de VISA (les CRDV) n'est pas une activité enregistrée au CNRC, alors tu ne peux pas avoir un registre de commerce pour faire cela, d'ailleurs, je te renvoie vers le n°01; 4. Quatrièmement, la prise de RDV est gratuite, revendre un RDV n'est pas interdit à proprement dit si tu trouves des pigeons, cependant, c'est considéré comme une arnaque, en d'autres termes, tu cherches à devenir un arnaqueur; 5. Cinquièmement, effectuer une opération pour quelqu'un qui sait pas faire à 200 DA est une chose, mais utiliser des "programmes" comme tu dis pour monopoliser la plateforme de prise de RDV et profiter du fait que tu seras le seul à les avoir, et les revendre à 20.000 DA pièce en est une autre, comment appelle-t-on ce genre de personnes? 🤔; 6. Sixièmement, ce que tu vois sur Ouedkniss, et je pointe du doigt leur responsabilité dans cette mascarade car ils valident ce genre d'annonces, sont des profiteurs, des tricheurs et des voleurs, il n'y a aucune différence entre eux et ceux qui ont stocké l'huile et la banane en masse pour causer une pénurie et profiter ensuite en les revendant à prix fort, c'est exactement la même chose; 7. Oui, je connais les programmes, comment ils sont créés et je n'en dirai rien, et franchement, M. crusty, je suis un peu déçu par ce que t'as en tête;    Pour conclure, t'es libre de faire ce que tu veux, c'est entre toi et ta conscience, mais je souhaite que tu reviennes à la raison.    
    • Au fait ce n'est qu'un partenariat avec la BNA via leur application winpay.  C'est en prévision du lancement prochain du paiement sans contact. Donc ce n'est rien d'autre qu'un nouveau mode de paiement.
    • https://ileanafilio.com/cong-ty-co-phan-dau-tu-lien-doanh-viet-anh/ https://ileanafilio.com/tu-dong-viet-hoa-dau-dong-trong-excel-2007/ https://ileanafilio.com/tai-bai-hat-yeu-lai-tu-dau/ https://ileanafilio.com/phan-ky-dau-tu-du-an/ https://ileanafilio.com/su-lua-chon-so-phan-tap-62/ https://ileanafilio.com/cong-ty-co-phan-thuong-mai-dau-tu-va-phat-trien-cong-nghe-sctt/ https://ileanafilio.com/karate-co-nguon-goc-tu-dau/ https://ileanafilio.com/tap-doan-co-khi-xay-dung-thuong-mai-dai-dung/ https://ileanafilio.com/cach-tinh-dau-tu-tai-san-co-dinh/
    • Pour ce qui est de la VDSL même s'il n'y a aucune annonce officielle il semblerait que ça commence discrètement à se généraliser. En effet, j’habite à El Achour avec un MSAN datant de 2014, mais il parait que malgré tout, je puisse être branché en VDSL (un agent du technique me l'a confirmé). Donc tout content je suis allé à l'Actel avec ma carte identité ( le seul document requis pour pouvoir faire la demande) et après l'avoir faite, l'agent m'a dit que bientôt il m’appelleront pour venir faire le branchement... et effectivement, 2/3 heures après il m'ont appelé, sauf qu’ils ont exigé que je monte mon abonnement à 50 mégas, autrement l’opération de raccordement ne se fera pas. Il est inutile de dire que j'ai refusé directement. Je suis abonné 10 méga, et payer 3600 Da même pour 50 mégas, c'est excessif pour ma part. En tout cas, ça confirme une fois de plus qu'AT c'est une sacré bande de voleurs et d'opportunistes. Exiger une augmentation de débit juste pour un accès à une technologie presque désuète, faut vraiment avoir honte de rien. Si encore il m'avaient demandé de monter vers 15 ou 20 méga passe encore mais non c'est 50 minimum ou rien.  Je voulais passer en VDSL pour l'upload et je comptais migrer vers 20 méga une fois la prochaine baisse des prix officialisée ( quand la 10 mégas n'existera plus) mais bon, avec AT, rien ne se passe jamais comme on le voudrait ! à croire que son seul but c'est de pourrir la vie de ses clients.😠
×
×
  • Create New...