Jump to content
sifoou

De Windows 1.0 à Windows 7 : 23 ans d'évolutions en images

Recommended Posts

De Windows 1.0 à Windows 7 : 23 ans d'évolutions en images

 

Microsoft a démocratisé l'informatique personnelle en proposant, en 1985, la version 1.0 de Windows qui a introduit le concept de fenêtres. Au fil des versions, son système d'exploitation a gagné en fonctionnalités et conquis le marché du PC.

 

 

01-evolution-windows.jpg

 

Windows 1.0

 

La toute première version de Microsoft Windows est arrivée sur le marché en 1985. Malgré la concurrence croissante des systèmes d’exploitation Mac OS et ceux basés sur Linux, qui grignotent aujourd'hui du terrain, l’application créée par Bill Gates reste l’OS dominant en terme de base installée dans le monde.

 

Windows 1.0 a révolutionné la façon dont l’utilisateur pouvait interagir avec son ordinateur PC, avec une souris - qui fête ses 40 ans ces jours – et des images bitmaps. En mode 16 bits, Windows 1.0 proposait le système des fenêtres, qui lui a valu son nom, et une interface utilisateur graphique, rompant radicalement avec les lignes de commande en langage C des précédents OS, tels que MS-DOS.

 

Autre innovation majeure pour l’utilisateur : la possibilité d’exécuter plusieurs applications simultanément, notamment le gestionnaire de fichiers MS-DOS, un calendrier agenda, une calculatrice, une horloge et un bloc-notes

 

02-evolution-windows.jpg

 

Windows 2.0

 

Windows 2.0 est apparu deux ans après, en 1987, avec de nouvelles fonctionnalités, profitant de l’augmentation de la mémoire et de la puissance apportées par le processeur Intel 286.

 

Les utilisateurs de l’époque ont pu découvrir la communication entre différentes applications (Dynamic Data Exchange), l’usage simultané de plusieurs fenêtres et les combinaisons de touches du clavier pour effectuer certaines opérations.

 

03-evolution-windows.jpg

 

Windows 3.0

Windows 3.0 disposait d’un kit de développement logiciel (SDK), permettant aux développeurs de créer des applications et pilotes de périphériques. Le succès fut immédiat, contribuant à l’ascension progressive de Windows

 

04-evolution-windows.jpg

 

Windows NT 3.1

Lancé en 1993, Windows NT 3.1 était dédié à un usage professionnel avec une version PC de bureau (desktop) et une version pour serveurs (Windows NT Advanced Server). A la différence de Windows 3.1, NT (pour Nouvelle technologie) était un OS 32 bits. Avec de nouvelles applications telles que la sécurité des sessions sur domaines et la prise en charge d’architectures multiprocesseurs.

 

 

 

05-evolution-windows.jpg

 

Windows 95

Mise à jour majeure suivante : Windows 95 apparu en…1995. Lancé en fanfare, l’OS 32 bits était censé remplacer Windows 3.1, Windows for Workgroups et MS-DOS.

Windows 95 était le premier système d’exploitation à réellement prendre en charge l’internet et l’accès réseau à distance (dial-up networking). Avec lui, l’installation de logiciels et matériels était plus facile, et plus adaptée pour les applications multimédias.

 

Son successeur, Windows 98, en était dans les faits une version révisée.

 

06-evolution-windows.jpg

 

Windows Millennium Edition

En 2000, Microsoft publi Windows Millennium Edition (ME), un an avant le raz-de-marée Windows XP. ME, destiné aux particuliers, a été le dernier Windows basé sur le code de Windows 95. Sa déclinaison pour entreprises, Windows 2000 Professional, reposait quant à elle sur Windows NT Workstation 4.0.

 

ME disposait d’une fonctionnalité de restauration du système permettant aux utilisateurs, en cas de problème, de récupérer la configuration de leur système précédente.

 

07-evolution-windows.jpg

 

Windows XP

2001, arrivée de Windows XP, dans le sillon de Windows ME et Windows 2000.

 

Avec XP (pour "experience"), Microsoft fusionnait pour la première fois ses gammes d’OS pour grand public et professionnels. XP, basé sur le code de Windows 2000, domine toujours, 7 ans après sa sortie, le marché. Il est toujours plébiscité par le public, ce qui a poussé à plusieurs reprises Microsoft à prolonger sa durée de vie, jusqu’en juillet 2009 . Un succès que n’a pas démenti Vista, son successeur qui ne suscite pas le même engouement.

 

08-evolution-windows.jpg

 

La version actuelle de Windows, Vista, arrivée fin 2006. Un vent de changement a soufflé sur l’OS de Microsoft, avec déjà une interface repensée. Pourtant l’accueil n’a pas été au rendez-vous, les utilisateurs déplorant les ressources système nécessaires et la lenteur d’exécution des tâches.

 

Migrer vers Vista n’est toujours pas une priorité pour nombre d’entreprises encore aujourd’hui, malgré l’arrivée de son premier Service Pack (SP1) et de la première version bêta de son SP2. Mais il est un succès en terme de ventes de licences, largement dû à la vente liée puisqu’il est proposé avec les nouveaux PC commercialisés.

 

Certains utilisateurs, toujours satisfaits de XP, préfèrent carrément attendre le successeur de Vista, Windows 7, programmé pour la fin 2009. Microsoft a même fait un mea culpa officiel estimant les critiques justifiées.

 

09-evolution-windows.jpg

 

Windows 7

 

Les premières captures d’écran de Windows 7 ont été dévoilées par Microsoft lors de sa dernière Professional Developer Conference (PDC) aux États-Unis. L’éditeur, tirant les leçons de Vista, a promis de doper les temps de démarrage de l’OS. Entre autres caractéristiques, Windows 7 offrira une meilleure gestion des fenêtres multiples et prendra en charge les interfaces tactiles, ouvrant la voie à une utilisation assez inédite sur les PC de bureau ou autres terminaux.

 

Le prochain OS, sur le plan technologique, aura un socle commun avec Vista, en gommant des fonctionnalités qui ont déplu chez ce dernier. La première version bêta de Windows 7 - réservée aux développeurs - est prévue en janvier. Ceux qui ont assisté aux conférences PDC et WinHEC (Pékin) de Microsoft ont obtenu une toute première version d’évaluation - Build - pour se faire une petite idée.

 

Microsoft est très actif sur le front des systèmes d’exploitation, puisqu’il a également dévoilé Azure, un OS sur le principe du Cloud computing, hébergé sur ses serveurs.

 

(Crédit photo : Microsoft)

 

Source

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon amie sifoou !! cet article tu l'aurait pas pris du cite ZDNET ?????? si c'est le cas alors faudré maitre Tout en bas copié !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon amie sifoou !! cet article tu l'aurait pas pris du cite ZDNET ?????? si c'est le cas alors faudré maitre Tout en bas copié !!

 

4 points d’exclamations et 6 points d’interrogations me dire que l’article est copié, fallait lire en bas de la page la source (ou plutôt c’est un lien hypertexte ou tu peux cliqué et par magie il te conduira directement à la source).

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi mon premier c'était windows 3.11 avant on avait un PC avec dos j' était trop petit pour connaitre la version ou savoir travailler avec ,aaah c'était pas aussi compliquer avant , on joue a prince of persia sans avoir recourt a une carte graphique qui coute la peau des fesse (snif) ...solitaire et démineur , gestionnaire des fichier .......étaient plus fun.

Edited by el3anif

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai la chance de travailler avec tout les OS cité sauf le 1.0 2.0 et 3.0 mais ki ma marqué le plus c win 95 jai méme les souvenirs de mes jeux préférés plus de microsoft à lépoque earth worm et monster truck madness c'était le bon vieux temps ^__^

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu la chance aussi mon ami (الحمد لله) de travailler avec le Dos 5.0 6.0 et 6.22 et avec le Windows a partir de la version 3.1 et la 3.11

et faire démarrer le 3.11 automatiquement sans passer par le Dos

Ensuite le win 95 qui été vraiment une révolution

et le fameux 98 que j'aime bien et je l'utilise encore

Le 2000 pour les pro, et le millénium (qui est un échec selon moi tous comme le vista)

le XP 2eme révolution

Le vista qui consomme pour lui seul 1 Go de Ram ou presque et le Seven qui me semble bon (je l'ai pas encore essayer vraiment)

Pour le Hard a partir du 286, etc etc le 386 le 486 sx et dx le pentium ... et on est au i7...

 

En résumé : VIVIE LAKDIM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre article intéressant: (Source: http://ngassu.canalblog.com/archives/2010/03/14/17237078.html)

 

 

 

14 mars 2010

 

LE SYSTEME D’EXPLOITATION WINDOWS : évolution historique et comparaison des différentes versions.

 

I. EVOLUTION HISTORIQUE

 

Implanté à Seattle, la firme Microsoft a développé et mis sur le marché le système d’exploitation Windows. Même-si son activité commerciale commence avec le MS-DOS. La notoriété de la firme ne commence à prendre forme qu’avec le succès de Windows 3.0, puis Windows 3.1 en 1992 et enfin Microsoft Windows for Workgroup comprenant des fonctionnalités réseau. Tout ceci débouche sur le Windows Seven que beaucoup d’utilisateur n’ont pas fini de découvrir.

 

Par souci chronologique, il convient de présenter les faits d’une manière linaire :

 

 

 

Système d’exploitation 16 bits

 

C’est par un système d’exploitation 16 bits en ligne de commande (MS DOS) Microsoft Dos que la firme ouvre ses activités commerciales. Ledit système connaitra des modifications au fil du temps ainsi qu’il suit :

 

a. apparue en novembre 1985, Microsoft Windows 1.0 est la première version de Microsoft Windows ;

 

b. Windows 2.0, lancé le 9 décembre 1987 ;

 

c. Windows 3.0, puis Windows 3.1 en 1992 ;

 

d. Microsoft Windows 95 le 24 août 1995 ;

 

e. Windows 95A OSR1, Windows 95B OSR2, Windows 95B OSR2.1 et Windows 95C OSR2.5 sont de légères révisions mineures de Microsoft Windows 95 ;

 

f. Windows 98 juin 1998

 

g. Windows 98 SE (pour «Second Edition») seconde édition de Windows 98 parue le 17 février 2000

 

h. Windows Me (pour Millenium Edition), également appelé Windows Millenium commercialisé dès le 14 septembre 2000.

 

 

 

De manière globale, toutes ces versions du système d’exploitation Windows s’appuient sur MS DOS avec des ajouts progressifs dont les fonctionnalités multimédia et réseau sont les plus remarquables.

 

 

 

Système d'exploitation 32 bits

 

 

 

Pour des usages professionnels la firme Microsoft a lancé, en parallèle, dès le 1992 un système d’exploitation 32 bits indépendant de MS-DOS. Il s’agit de Windows NT «New Technology».Ce système d’exploitation de la firme Microsoft évolue de la manière suivante :

 

 

 

1. Windows NT 3.1, mai 1993 ;

 

2. Windows NT 3.5, (Daytona) : septembre 1994;

 

3. Windows 3.51 en juin 1995 ;

 

4. Windows NT 4.0, août 1996 ;

 

5. Windows NT 4.0 TSE (Terminal Server Emulation) juillet 1998 ;

 

6. Windows NT 4.0 (Cairo) est baptisée Windows 2000 février 2000 ;

 

7. Windows 2000 SP1 : août 2000 ;

 

8. Windows 2000 SP2 : mai 2001 ;

 

9. Windows XP (Whistler, né de la fusion du projet grand public Neptune et du projet professionnel Odyssey) : octobre 2001 ;

 

10. Windows 2000 SP3 : juillet 2002 ;

 

11. Windows XP SP1 : septembre 2002 ;

 

12. Windows XP Édition Media Center : 2002 ;

 

13. Windows Server 2003 : mai 2003 ;

 

14. Windows 2000 SP4 : juillet 2003 ;

 

15. Windows XP Édition Starter : août 2004 ;

 

16. Windows XP SP2 : août 2004 ;

 

17. Windows XP Home Édition N (Windows XP Édition familiale) : avril 2005 ;

 

18. Windows XP 64 : avril 2005 ;

 

19. Windows XP Édition Media Center 2005 : août 2005 ;

 

20. Windows Vista (Longhorn) : novembre 2006 pour les entreprises ; 30 janvier 2007 pour le grand public ;

 

21. Windows Server 2008 : annoncé en février 2008 ;

 

22. Windows XP SP3 : avril 2008 ;

 

23. Windows Vista SP1 (Windows Fiji) : mars 2008 ;

 

24. Windows Vista SP2 : juin 2009 ;

 

25. Windows 7 : octobre 2009 ;

 

26. Windows 8 : prévu pour 2012.

 

 

 

 

 

 

 

Windows 9x

 

Première branche grand public 32 bits, ce système d’exploitation autonome de la firme Microsoft exista parallèlement à la branche NT et avait pour finalité de se substituer le 16 bits.

 

Ainsi, on aura donc connu :

 

1. Windows 95 ;

 

2. Windows 98 ;

 

3. Windows ME.

 

 

 

Windows CE

 

 

 

Windows CE 1.0 est considéré comme la base de Windows Mobile et Pocket PC dès 1996.

 

 

 

 

 

II. ANALYSE COMPARATIVE DES DIFFERENTES VERSIONS DU SYSTEME D’EXPLOITATION WINDOWS

 

Le travail envisagé à ce niveau aura pour finalité de montrer les améliorations successives apportées par Microsoft aux différentes branches de système d’exploitation qui en constituent la gamme. Pour un travail judicieux, l’option recommandée sera de comparer les versions serveur entre elles et les autres entre elles également.

 

 

 

Windows 2000 Server

 

1. Présentation

 

Le système d’exploitation Windows 2000 doit son noyau au système d’exploitation Windows NT. Contrairement aux versions précédentes, la stabilité de ce système d’exploitation semble faire l’unanimité.

 

Par couche successive de 2000 à 2003, des améliorations se sont greffées sur la version d’origine. Ainsi arrivèrent le Data center ou Service Pack1, le Service Pack 2, le Service Pack3 et enfin le Service Pack 4.

 

2. Innovation

 

Très sommairement, on peut affirmer que Windows 2000 serveur offre la majorité des avantages de Windows NT serveur en plus de quelques fonctionnalités supplémentaires.

 

Comme aménagement Windows 2000 serveur présente :

 

1. Prise en charge de plusieurs protocoles ;

2. Un annuaire évolué d’organisation et de gestion des objets réseau ;

3. L’intégration d’un serveur web IIS et la simplification de l’utilisation interface administrateur ;

4. L’ouverture de session à distance par Terminal Server ;

5. Gestion centralisée de client multiple ;

6. Processeur multiple et prise en charge d’une mémoire vive considérable ;

7. Interface de gestion réseau pratique.

 

 

 

3. Critique

 

Le gros reproche fait par la communauté des informaticiens à Windows 2000 porte sur le volet sécuritaire. Ces brèches n’ont pas cessé de faire le bonheur et la réputation des vers informatiques Code Red et Code Red II qui exploitèrent allègrement la porosité des systèmes d’indexation du serveur web IIS de Windows 2000. Sobig et Blaster connurent également le moment de gloire inespéré dans leur vie de ver puisqu’on leur doit la plus couteuse panne informatique jamais enregistrée. Sur ces entre-faits, Microsoft fut contraint de mettre à disposition de ses consommateurs frileux des mises à jour par le service Microsoft Update pour les particuliers et la version professionnelle SUS et ensuite WSUS (Windows serveur Update).

 

 

 

 

 

Microsoft Windows Server 2003

 

Développé par Microsoft, Windows Server 2003 est la base des produits serveurs professionnels Windows Server System. Il a pour prédécesseur Windows server 2000 et pour successeur Windows serveur 2008. il incorpore la compatibilité permettant aux anciennes applications de fonctionner avec une meilleure stabilité. Windows Server 2003 apporte une compatibilité améliorée avec Active Directory et un meilleur support de déploiement facilitant la transition de Windows NT 4.0 vers Windows Server 2003 et Windows XP Professionnel.

 

 

 

1. Innovations de Windows Server 2003

 

Il y a ici l’incorporation d’ une version améliorée IIS, l’augmentation du niveau de sécurité par défaut grâce au pare-feu intégré par défaut et à la désactivation de la plupart des services par défaut l’amélioration considérable du Message Queuing, la gestion de son serveur, l’amélioration de l’Active Directory, l’amélioration de la gestion et des stratégies de groupe, l’amélioration de la gestion des disques du scripting et des outils en ligne de commande, l’introduction du support matériel basé sur la technologie watchdog timer permettant de redémarrer automatiquement du serveur si le SE ne répond pas.

 

2. Les mises à jour

 

Les fonctionnalités apportées par le Service Pack 1 de Windows Server 2003 incluent: l’Assistant de configuration de la Sécurité ;Hot Patching permettant d'étendre la capacité de Windows Server 2003 à mettre à jour des fichiers DLL, des pilotes, et des patches non-kernel sans avoir à effectuer un redémarrage ; IIS 6.0 Metabase Auditing;Pare-feu Windows ; des améliorations réseaux concernant le support des Services de Fournisseurs Sans-fil (Wireless Provisioning Services) ; des mises à jour de sécurité post-installation ; Data Execution Prevention (DEP) permettant de prévenir les attaques de type buffer overflow qui sont souvent des vecteurs d'attaques de Windows Server ; Windows Media Player version 10 ; Internet Explorer 6 contenant Une liste complète des mises à jour contenues dans le Service Pack 1 est disponible dans la Base de connaissance Microsoft.

 

Le Service Pack 2 quant à lui contient la console de gestion Microsoft en version 3.0 (Microsoft Management Console 3.0), Windows Deployment Services, le support de WPA2, et des améliorations apportées à IPSec et MSConfig, le Pack d'Evolution Réseau à Windows Server 2003 (Scalable Networking Pack - SNP).

 

Windows Server 2003 R2 est distribué en 2 CD, dont un CD correspondant au CD d'installation de Windows Server 2003 SP1. Le second CD ajoute plusieurs fonctionnalités optionnelles et installables à Windows Server 2003. La mise à jour R2 est disponible pour les versions x86 et x64 mais pas pour les versions Itanium.

 

 

 

3. Editions disponibles

 

Windows Server 2003 est disponible en plusieurs éditions, chacune étant destinée à un type et une taille d'entreprise spécifique. En général, toutes les éditions de Windows Server 2003 ont la capacité de fournir des services de messageries, de partager des fichiers et des imprimantes, d'agir en tant que serveur applicatif, et d'héberger des files de messages, d'effectuer d'autres opérations orientées serveurs d'authentifier les utilisateurs, d'agir en tant que serveur de certificat X.509, de servir de serveur de diffusion de médias, et de fournir un annuaire de service LDAP.

 

On retrouvera dans la liste de différentes éditions l’Edition Small Business Server (SBS) ; Windows Server 2003 Edition Standard destinée aux petites et moyennes entreprises ; Windows Server 2003 Entreprise Edition destinée aux entreprises de taille moyenne et grande ; Windows Server 2003 Datacenter Edition destinée aux infrastructures nécessitant une haute sécurité et haute fiabilité ; Windows Computer Cluster Server 2003 (CCS) destinée aux applications nécessitant des serveurs de calcul de très hautes performances ; Windows Storage Server 2003 membre de la série des Windows Server 2003 spécialisé dans les espaces de stockage rattachés (Network Attached Storage - NAS) ; Windows Home Server basé sur Windows Server 2003 avec Service Pack 2.

 

 

 

Windows server 2008

 

 

 

Windows Server 2008 est basé sur la même base de code et partagent la même architecture et les mêmes fonctionnalités que Windows Vista. La base de code étant commune, Windows Server 2008 contient par défaut la plupart des fonctionnalités techniques, de sécurité, de gestion et d'administration nouvelles à Windows Vista telle que la réécriture de la couche

 

réseau; amélioration du déploiement, de la récupération et de l'installation basée sur une image source ; amélioration des outils de diagnostic, de supervision, de traçabilité des évènements et de rapports ; apport de nouvelles fonctionnalités de sécurité telles que Bitlocker et ASLR.

 

 

 

Les innovations significatives de Windows 2008 porte sur le Core Serveur surement qui est la possibilité d'installation appelée Core Serveur ; Active Directory comprenant désormais les services d'identité, de certificats et de gestion numérique des droits ; Terminal Services désormais compatible avec le protocole de bureau à distance en version 6.0 Remote Desktop Protocol 6.0. ;Windows PowerShell désormais extensible en ligne de commande de Microsoft incluant des fonctionnalités de technologie de scripting (task-based scripting technology) ;Auto-réparation NTFS ; Hyper-V est un hyperviseur de système virtuel ; Windows System Resource Manager gérant les ressources systèmes; Server Manager comme un nouvel outil de gestion pour Windows Server 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A présent, on s’intéressera au système d’exploitation autre que les serveurs à partir de 2000.

 

Aussi il sera passé en revue Windows 2000 ; Windows XP ; Windows VISTA et Windows SEVEN.

 

 

 

Windows 2000

 

Il est nécessaire de préciser que les anomalies constatées sur la version familiale de Windows 2000 ne diffèrent pas grandement de celles observées sur la version serveur.

 

 

 

Windows XP

 

1. Présentation

 

Microsoft à mis sur le marché plusieurs éditions du système d’exploitation Windows XP notamment, des versions spécifiques pour un matériel et des éditions limitées pour les pays émergents et Windows XP Professionnel offrant plus de fonctionnalité que la version Windows XP Familial. On peut citer parmi ces fonctionnalités : le contrôle d’accès spécifique ; la maintenance à distance ; le support de plusieurs processeurs ; le contrôle à distance permettant de contrôler l’ordinateur par un autre système sous XP par Internet ou dans un réseau local ; la copie automatique des fichiers d’un autre ordinateur ; la gestion de l’ordinateur depuis un serveur et l’Encrypting File System sécurisant les données sans mot de passe.

 

Par ailleurs Microsoft a édité des versions de Windows XP relatif à plusieurs matériels ou débouchés. Aussi, auro-t- on eu cinq versions et deux déclinaisons pour processeur 64 bits ; Windows XP Edition Multimédia Center ; Windows XP Edition Tablet PC ; Windows XP Embedded ; Windows XP Edition Starter ; Windows XP Edition N.

 

 

 

2. Innovations

 

La popularité de Windows XP est assise sur des fonctionnalités nouvelles et attrayantes pour les utilisateurs. Au-delà du fait ce soit la première version grand public affranchie du MS-DOS Microsoft innove ici en offrant la mise en veille et redémarrage rapide ; le bureau à distance ; la possible intégration de nouveaux pilotes ; le moteur de rendu des caractères Clear type ; le support de connexion pour modems ADSL, Wi-fi et fire-wire et l’ergonomie de l’interface utilisateur.

 

Pour pallier les éventuelles difficultés et offrir des fonctions supplémentaires aux utilisateurs, Microsoft a déployé successivement plusieurs services packs.

 

Ainsi le service packs 1 de Windows XP (SP1) porte majoritairement sur le support USB en version 2.0 et le module de gestion des programmes par défaut. Le service pack 2 (SP2) aura pour visée principale la sécurité informatique. Microsoft Windows XP Service Pack 3 (SP3) corrige une panoplie de problème du système d’exploitation et En plus des améliorations de Sécurité (la prise en charge du NAP (Network Access Protection), la détection de routeur de type trou noir.), certaines fonctionnalités provenant de Vista ont été backportées, notamment Windows Imaging Component (WIC).

 

 

 

3. Insuffisances

 

La grosse limite de Windows XP porte sur son exposition particulière aux hackers et chevaux de Troie entre autre, d’où la publication régulière des patchs destinés à pallier les limites sécuritaires. L’interface utilisateur ne sort pas indemne des critiques faisant remarquer le caractère superflu de Luna. De plus, la politique commerciale de Microsoft a du être revue suite aux accusations de concurrence déloyale mise en œuvre par l’intégration de certaines applications (Windows media Player, Windows Messenger…)

 

 

 

 

 

Windows VISTA

 

Dans l’éventail des Système d’exploitation offert par Microsoft, Windows Vista (Windows Vista Starter ; Windows Vista Édition Familiale Basique ; Windows Vista Édition Familiale Premium ; Windows Vista Professionnel ; Windows Vista Entreprise ; Windows Vista Édition Intégrale) se situe après Windows XP et juste avant Windows 7 la sortie officielle de Windows Vista pour le grand public avec les premières versions boîtes date du 30 janvier 2007.

 

1. Nouveautés

 

Globalement, les couloirs de développement de Windows Vista reposent sur la clarté, la confiance (meilleure sécurité manquant au OS précédente de Microsoft) et la connectivité.

 

Aussi la nouveauté significative attendue de Vista relève des aspects sécuritaires. C’est ce qui justifie l’intégration du l’UAC (User Account Control) permettant l’utilisation de l’ordinateur avec un nombre réduit de privilège par défaut. La sécurité d’Internet Explorer 7 s’est vue renforcée par l’insertion du filtre anti-phishing, de l’exécution des contrôles ActiveX désactivée par défaut IDN avec des capacités anti-spoofing, ou encore du contrôle parental. De plus Windows Vista dès sa sortie est disponible en version 64 et 32 bits. Vista présente entre autre une architecture DotNet, un sous système graphique (Windows Presentation Foundation)et une interface graphique Aero.et beaucoup d’autre nouveauté Windows PowerShell (anciennement Monad) ; Next-generation secure computing base ; BitLocker Drive Encryption ; SuperFetch ; ReadyBoost ; DirectX 10 ; OpenGL ; PatchGuard (Kernel Patch Protection) ; Recherche instantanée ; Internet Explorer 7 ; Lecteur Windows Media 11 ; Centre de sauvegarde et de restauration ; Windows Mail ; Windows Media Center ; Centre de mobilité Windows…

 

 

 

2. Critiques

 

Les critiques faites sur Windows Vista sont nombreuses et crient la déception du public qui pourtant salivait grandement durant la grande attente. Sur le plan sécuritaire, Symantec accuse Windows d’introduire de nouvelles failles sécuritaires en utilisant un nouveau code non vérifié. L'intégration de la Gestion numérique des droits (DRM) dans le système d'exploitation Windows

 

Vista, et en particulier le Protected Video Path (PVP), impliquant des technologies comme le Highbandwidth Digital Content Protection (HDCP) et l'Image Constraint Token (ICT), est une autre cible de critiques. Les nouvelles fonctionnalités de sécurité concernant le contrôle d'accès utilisateur (User Account Control) sont jugées superflues par Andrew Jaquith, analyste au Yankee Group. Vista aurait par ailleurs copié des fonctionnalités spécifiques de du système Mac OS X. l’abus de position dominante revient inlassablement en plus de l’absence d’égalité dans les prix pratiqué ailleurs qu’aux USA et au Canada.

 

 

 

 

 

Windows SEVEN

 

1. Innovations significatives

 

Parmi les aménagements importants que Microsoft déploie dans le système d’exploitation Windows Seven, l’évolution visuelle de l’interface portera entre autre sur la SuperBar ( barre de taches ) ; le Jump list (affichant les taches les plus courantes pour une application) ;l es thèmes ; présence de gadget directement sur le bureau ; le Aero Snap redynamisant rapidement les fenêtres du bureau ; ou encore le Aero shake. La gestion du réseau quant à elle innove avec une icône présentant une liste des reseaux Wi-fi ; un groupe résidentiel facilitant le partage de fichier et d’imprimante. Parlant de périphériques d’entrée, Windows 7 gère les périphériques tactiles, qu’ils soient multi-point ou non. Windows Seven propose également une nouvelles fonction appelée bibliothèques. En matière sécuritaire, le Centre de maintenance se substitue au Centre de sécurité Windows en centralisant les messages de sécurité, maintenance, solutions aux problèmes, et les paramètres de contrôle de compte utilisateur. L’équipement de Seven d’un GPS pour répondre à certains besoins de localisation d’ordinateur volés ou perdus

 

 

 

2. Critiques

 

Apres le lancement de la campagne commerciale autour du système d’exploitation Windows7, des dénigrements de GNU/Linux ont apparu lors de la formation de vendeurs ; ce fut également le cas pour le Mac OS. Comme toujours les aspects sécuritaires sont épinglés. Selon le G Data Security Labs, qui a soumis Windows 7 à un contrôle de sécurité, Windows 7 n’est pas plus sûr que Windows Vista. Car à l’aide d’un logiciel de leur conception, ils ont démontré qu’il est possible de prendre le contrôle de l’ordinateur dès le chargement du système d’exploitation. On également noter la suspicion découlant de la participation de la NSA à l’amélioration de la sécurité de Windows Seven.

 

 

 

Références

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Server_2008 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows 05/03/2010

 

.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_7 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_2000 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Server_2003 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Server_2008 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Vista 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Vista_SP1 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_XP 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_XP 05/03/2010

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_XP_%C3%89dition_Media_Center 05/03/2010

 

http://www.commentcamarche.net/contents/win/winintro.php3 05/03/2010

 

http://www.commentcamarche.net/faq/13759-comparatif-des-differentes-versions-de-... 05/03/2010

 

http://www.presence-pc.com/lexique/Windows,03-0-380.html 05/03/2010

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • @genio Le saut était énorme, Ma précédente tv est LG FULL HD 3D 42" je l'avais depuis 2013, elle a vraiment  tenue toutes ses promesses, superbe image une très bonne luminosité.  
    • ca va l'améliorer c'est sur, mais de la a dire la rendre parfaite non, car il reste le probleme du ping et le packetloss, y'a que la fibre qui peu regler notre probleme petite astuce : diminue encore un peu plus ta vitesse d'upload genre 300kbps a 250 kpbs
    • Merci 1conito, effectivement je connais aussi DDWRT et TOMATO, mais même problème, ya peut etre aucun modem routeur actuellement compatible sur notre marché... pour en revenir a mon buffer bloat j'ai ADSL 8 mo, avec TP-LINK VR400 en activant le QoS avec limitation des débits a 5 Mbps en Down et 500 Kbps en Up  J'arrive enfin a avoir des bonnes games Multiplayer ( Hit Reg Ok, et Fluides) sur Modern Warfare , et un léger mieux sur Warzone...  avec des Spike de Ping a 4000 ms sur DLS Report , c'est comme si j'avais un PING a 4000 ms a cause du Buffer Bloat alors que le jeu affiche 60ms dans son net graph ... je me demande juste Si mon Modem actuel gère les Algorithme Cake ou Fq_codel ou pas du tout... sinon en passant a OpenWRT + limitation des débits + Cake + priorisation des packets de jeu....ca peut fix ma connexion in game pour de bon ?
    • y'a pas que openwrt qui gere le bufferbloat , il y'a DDWRT et TOMATO, chaque firmware a son lot de routeurs qui sont supportés sinon pour repondre a ta question, c'est le routeur qui va gerer le traffic avec son QOS et non plus le modem
    • Salem,  Ayant un Buffer Bloat Monstre sur ma connexion, et Ne trouvant pas de Modem routeur compatible OpenWrt... Sur le marché Algérien actuel il y'a  que le D-LINK ROUTEUR  DIR-615  qui est compatible OpenWRT ( Routeur seulement). en utilisant OpenWRT sur le Routeur avec un autre Modem D Link Simple , j'aurais tous les bénéfices de OpenWRT ou le Modem prendra le dessus ? Merci  
×
×
  • Create New...