IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 1 sur 1
Share |

Discussion: Rencontre "Sellal - Hollande" : entretien bref et photo de famille sans Bo^^^^^ika !

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 804
    Remerciements
    342
    Remercié 893 fois dans 556 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Par défaut Rencontre "Sellal - Hollande" : entretien bref et photo de famille sans Bo^^^^^ika !


    Bo^^^^^ika absent, entretien bref et photo de famille entre Sellal et Hollande


    Cliquer ici pour agrandir & Cliquer ici pour agrandir

    Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, s’est brièvement entretenu vendredi 5 octobre à La Valette (Malte) avec le président français François Hollande, a indiqué l'agence APS. La rencontre entre les deux hommes s'est déroulée avant l’ouverture des travaux du sommet du dialogue 5+5.

    Aucune information n’a filtré pour l’heure sur la teneur de ce bref échange entre les deux responsables qui se rencontrent officiellement pour la première fois.
    Le président français a également prévu de rencontrer les présidents mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, tunisien, Moncef Marzouki ainsi que le premiers marocain, Abdelilah Benkirane.
    M. Sellal a été désigné par le président Bo^^^^^ika pour diriger la délégation algérienne au sommet du dialogue 5+5 : cinq pays de l’Union du Maghreb arabe (Algérie, Tunisie, Maroc, Libye et Mauritanie) et cinq pays de l’Union européenne (France, Italie, Espagne, Portugal et Malte).
    La présidence algérienne n’a pas fourni d’explications sur l’absence du chef de l’Etat à ce sommet, mais aujourd’hui Bo^^^^^ika ne voyage presque plus à l’étranger et n’assiste plus aux réunions et aux sommets internationaux comme ce fut le cas par le passé.

    Source



    Mise à Jour du 06/10/2012


    Ce que Hollande et Sellal se sont dit à Malte


    Cliquer ici pour agrandir

    Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a rencontré, ce vendredi à Malte, le président français François Hollande, en marge de la réunion des 5+5 (Algérie, Tunisie, Maroc, Libye et Mauritanie, France, Italie, Espagne, Portugal et Malte). Selon une source diplomatique française, l’entretien a duré 20 minutes. « Il y avait beaucoup d’entretiens bilatéraux et aucun ne pouvait durer plus de 20 minutes », a précisé notre source. L’entretien s’est déroulé en présence de responsables des délégations des deux pays, dont Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères.
    Abdelmalek Sellal a confirmé l’invitation du président Bo^^^^^ika pour une visite de François Hollande à Alger « début décembre ». Mais ni la date de la visite, qui n’a toujours pas été fixée, ni les détails du programme du déplacement du président français n’ont été évoqués. Les deux responsables avaient en effet un sujet plus urgent à aborder : la situation au Sahel, particulièrement au Nord Mali. « Il y a une convergence de vues sur la question de la lutte contre le terrorisme et la nécessité d’aider le Mali à recouvrer sa souveraineté », résume notre source qui refuse de confirmer des divergences concernant l’intervention militaire au Nord Mali.

    « Les modalités pratiques de l’intervention militaire de la Cédéao ne sont pas connues. La Cédéao doit d’abord préciser les modalités de son action militaire : financières, logistiques, etc. » pour pouvoir connaître le rôle de chacun, ajoute la même source. Un projet de résolution a été déposé au Conseil de sécurité de l’ONU pour autoriser une intervention au Nord Mali. « On espère qu’il sera adopté d’ici quinze jours », ajoute la même source qui rappelle que la France ne prendra pas directement part à l’action militaire. Son rôle se limiterait à un appui logistique.

    Les deux parties sont d’accord sur la nécessité de dialoguer avec les forces politiques qui rejettent le terrorisme, notamment les Touareg. Mais contrairement aux Algériens, les Français ne semblent pas prêts à discuter avec Ansar Eddine. « Abdelmalek Sellal a expliqué avoir été sous‑préfet à Tamnarasset et qu’il connaissait très bien la région et ses problèmes, notamment la question touareg », précise notre source. Le Premier ministre algérien a insisté sur la protection de la frontière algérienne. Il a aussi évoqué le problème du trafic de drogue dans le Sahel, qui affecte, selon lui, la jeunesse en Algérie et dans toute la région du Maghreb. Début décembre, la situation au Nord Mali devrait être au cœur de la visite de François Hollande à Alger. Au risque d’éclipser la relation bilatérale.

    Source
    Dernière modification par Hicham ; 06/10/2012 à 07h48.

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 20/12/2012, 18h28
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2012, 18h24
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 20/10/2012, 20h01
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 13/09/2012, 13h58
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 06/02/2012, 13h54

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon