Vainqueur du concours “les chevaliers du Coran”
Yacine Iamarane : “Je ferai des études de droit”

Yacine Iamarane, le vainqueur du concours de psalmodie du Coran, organisé par l’ENTV, était hier encore à l’hôtel Dar Diaf d’Alger. Souriant, alerte et le mot toujours facile, il affirme que le second du classement mérite lui aussi d’être lauréat.

Ce jeune bachelier n’oublie pas de rappeler qu’il poursuivra des études de droit à la faculté de Ben Aknoun. “Mais cela ne m’empêchera pas, bien entendu, d’améliorer mes connaissances dans la récitation du Saint Livre”, dit-il. Il est tout heureux d’annoncer qu’il est le petit-fils du chahid Mustapha Ouaguenouni. “C’est mon grand-père maternel. Je sais qu’il fut un grand joueur à l’USMA dans les années 1930 et qu’il avait ensuite rejoint les moudjahidine dès le déclenchement de la Révolution. Même ma mère ne l’a jamais connu.” Il estime qu’il s’agit là d’une extraordinaire expérience, jamais menée dans aucun autre pays musulman. Pour cela, il se réfère au nombre important de SMS reçus par l’émission de tous les pays du monde. Même le candidat classé à la seconde place reconnaît à Yacine des qualités inégalables en matière de psalmodie du Coran. “Vous ne me croirez pas quand je vous dis que dès le début, j’avais pressenti en lui le futur vainqueur”, révèle cheikh Hamidatou Abdellatif, le dauphin. Ce dernier insiste que cette émission a concerné au début 1 500 candidats. “Être le dauphin de Yacine est un honneur pour moi”, ajoute cheikh Hamidatou qui est imam à Oued Souf. Yacine Iamarane affirme avoir décidé de représenter la wilaya de Tizi Ouzou, car il est originaire de cette région. Dans le quartier où habitent les Iamarane, tous les résidents considèrent cette victoire comme étant un peu la leur. La mère du chevalier du Coran ne manque pas d’éloges pour son fils prodige qui a de tout temps fait les choses en catimini. “Des voisines me demandaient d’écouter les appels à la prière avec attention, cela fait trois ans. Je trouvais que le muezzin avait une bonne voix. Je ne voulais pas croire au début celles qui me disaient que c’était mon fils Yacine”, se rappelle Mme Iamarane. Elle tient à rappeler que le jour de l’annonce des résultats, la belle-sœur de Yacine est rentrée de l’hôpital après avoir donné naissance à un garçon en bonne santé.

À signaler que l’heureux gagnant, Yacine Iamarane, recevra un chèque de 2 millions de dinars, un appartement et un billet pour effectuer le pèlerinage.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....droit%E2%80%9D