Jump to content

ktalgerie

Members
  • Posts

    384
  • Joined

Everything posted by ktalgerie

  1. Bonjour, voila le compte rendu et les photos du 1er barcamp algérien. http://ktalgerie.blogspot.com/2009/08/le-premier-barcamp-en-algerie.html Cordialement
  2. @havoc: ton argument ne tiens pas la route.....de tizi
  3. Ouvert à tous les blogueurs, webmasters, acteurs du web "visible et invisible" etc... http://ktalgerie.blogspot.com/2009/08/invitation-premier-barcamp-en-algerie.html
  4. @Mfa12: si votre entreprise est membre de l'ABEF, je crois que je pourais venir, si non votre serveur, il ressemble à ça ? http://ktalgerie.blogspot.com/2009/07/hors-sujet-coup-de-coeur-de-juillet.html @+
  5. @havoc, amarsoft: Merci à vous aussi. @synpho: oui je sais, c'est moi qui a décider de mettre cela, j'écrivais le billet à 22h et c'est pas une heure à appeler les gens sur le mobile. @mfa12: si ta société n'est pas étatique, je serai très heureux de venir chez vous pour faire un billet. Les écrans plats, y en beaucoup , mais dans les endroits ou je pouvais pas prendre de photos. @zving: oui , c'était biunet, mais maintenant c'est un groupe, mais on peut pas dire ex biunet, parce que y a des société du groupe qui sont plus anciennes que biunet. @TOUS: merci d'avoir commenter et lu mon billet, ça me fait très plaisir, wellah. Cordialement
  6. Aujourd'hui j'ai eu l'honneur et l'exclusivité de visiter les locaux du Groupe IT ALGERIA, instigateur du Premier Portail Algérien d'informations "Fibladi.com" et Leader incontesté des Entreprises TIC Algériennes ...... http://ktalgerie.blogspot.com/2009/08/fibladicom-les-coulissesta-cervelle.html
  7. ktalgerie

    Cybercriminalité

    Le titre est faux, j'ai participer à la conférence, et le blackbery à été cité comme exemple, mais c'était pas du tout le sujet de la conférence. Je comprend que mobile algerie, fût un temps webmaster du journal "Le soir d'Algérie" mais faire un article comme ça.....
  8. Vous m'avez oublier walla wach ????????
  9. désolé havoc, mais tu peut pas installer ta propre distrib. tu peut choisir celle que tu veut, mais elles sont toutes modifiés par OVH.
  10. La Debian, est trafiqué, c'est un cru de la maison OVH, au niveau du kernel linux. Tu cache ou tu cache pas, c'est super connu.....
  11. J'ai reçu la même chose; Il faut savoir, d'après une étude ressente, que 80% des forums, sont ouverts par des services de renseignements. Faites avec...!
  12. Barak allah ou fik. merci beaucoup.
  13. Bonjour à la communauté. Je cherche en urgence à avoir la wilaya et la commune qui coïncide avec la plage d'ip 41.105.*.* Merci d'avance
  14. Bonjour; essayez cela http://ktalgerie.blogspot.com/2009/07/une-faille-dans-googleen-directe.html @+
  15. depuis ce matin mon wingware se plante.....et ça m'enerve
  16. Tarifs de connexion ADSL Les prix doublent La baisse des tarifs de connexion ADSL grand public (Easy et Fawri 128 k) décidée au début de l’année 2008, à grand renfort médiatique par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), n’a finalement pas fait long feu. Les abonnés aux connexions à haut débit, Easy et Fawri, qui se sont présentés hier matin aux guichets d’Algérie Télécom pour renouveler leurs abonnements, ont eu la désagréable surprise de constater que le montant des prestations a pratiquement doublé. Le prix de la connexion ADSL est ainsi passé de 551,4 DA hors taxe le mois à 1028,04 DA, auquel il faut ajouter une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 7%. Le prix de la connexion Farwi, autrefois moins cher que celui d’Easy, a, sans explication aucune, été aligné sur le prix le plus élevé de cette dernière, pénalisant du coup ceux qui avaient, pour des raisons financières, opté pour la formule la plus économique. Les journalistes et le personnel d’Algérie Télécom, qui avaient auparavant droit à des remises de prix conséquentes, ne bénéficient plus, pour on ne sait quelle raison, de cet avantage. L’abandon par les pouvoirs publics algériens de la politique de promotion de l’usage de l’internet au profit du plus grand nombre de citoyens s’explique, sans doute, par les pertes subies par les opérateurs publics et privés de haut débit, mais plus encore par l’opérateur historique Algérie Télécom, qui n’arrive pas à recouvrer les créances qu’il détient sur les entreprises utilisant son serveur. Mises à mal par les prix exagérément bas imposés par les pouvoirs publics sans aucune compensation, ces dernières n’arrivent effectivement pas à dégager des marges suffisantes pour faire face aux coûts des prestations que leur facture Algérie Télécom. Pour que la baisse des tarifs de l’ADSL puisse profiter à la fois aux clients, au détenteur du réseau fibre optique à haut débit et aux opérateurs privés, il aurait fallu que l’Etat prenne en charge le différentiel de prix au titre de compensation de service public. Un budget spécial aurait dû être ouvert à cet effet, dès lors que la décision de baisse des prix de l’ADSL fut prise en mars 2008. Rien n’ayant été fait dans ce sens à ce jour, il apparaît bien clair que le ministère concerné ne tient absolument pas à assumer les conséquences financières de son acte. Un bel exemple d’impasses auxquelles conduisent les décisions politiques à relents populistes ! Par Nordine Grim Source
  17. @mouradski je voudrais participer et aider en plus. n'hésite pas a me contacter par mp merci
  18. ATTENTION HORS CHARTE Y a encore des gens sous Windows ???
  19. purééé....les chinois sont en IPV9....!
  20. Bonjour; je croyais que tu l'avait déjà faite, et que ça a été pour toi une mauvaise expérience ? tu te contredit.
  21. Lors d'une réunion dans un séminaire sur les activités scientifiques et techniques de la jeunesse, qui s'est passé en 2000 dans un hôtel à chréa et organisé par le ministère de la jeunesse, j'ai proposé comme idée de promouvoir "la domotique" dans les maisons de jeunes et j'ai expliquer ce que c'était, j'ai donné des exemples "tsukuba etc...". C'est seulement, le jour de mon mariage, qu'on m'apprend que tous le ministère de le jeunesse me surnommait "karim domotique"....avec un sourir après.....
  22. «C’est un grand saut dans la modernité », a déclaré, l’air satisfait, M. Ali Tounsi, DG de la sûreté nationale, hier matin, à Hydra, lors de l’inauguration de la nouvelle académie des techniques d’information de la police, en présence des hauts cadres de son institution. Entrant dans le cadre de la modernisation et du développement des moyens et des méthodes de travail de la police, cette nouvelle infrastructure de 130 places pédagogiques, implantée au niveau du centre d’application technique de la sûreté nationale d’Hydra, assure la formation et la certification des formateurs et des administrateurs des systèmes, réseaux et sécurité informatiques ainsi que la formation et la certification des gestionnaires de bases de données et des développeurs de logiciels. La formation qui est assurée par des ingénieurs et spécialistes algériens dure de 15 jours à 6 mois, tandis que la certification se fait dans le cadre des conventions passées avec les éditeurs, notamment Microsoft. Pour renforcer davantage le système de formation et de perfectionnement des personnels de la sûreté nationale à distance, 8 salles fixes et 9 mobiles ont été mises en place au niveau des principales régions du pays, a-t-on appris sur les lieux. A l’issue de sa visite guidée des salles de cours et des équipements modernes y installés, les responsables de l’académie ont fait état du déploiement de 8.000 PC à travers le territoire national dont 1.700 dans la capitale. Le DG de la sûreté nationale n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction vis-à-vis de l’œuvre gigantesque d’équipement de la police et de modernisation de ses méthodes de travail, en rappelant notamment l’acquisition d’un microscope à balayage laser, des laboratoires d’ADN, de balistique et d’empreintes digitales, etc.. Il a ajouté que cette académie des techniques de l’information et de la communication constitue un grand saut dans la modernité pour la sûreté nationale, en ce sens qu’elle permettra aux divers personnels du secteur d’acquérir une formation de qualité en informatique, leur permettant d’accomplir leur travail correctement et, partant, d’être au diapason des méthodes et techniques modernes utilisées aujourd’hui de par le monde. Dans ce contexte, M. Daâs Omar, sous-directeur des moyens informatiques de la DGSN, a déclaré que beaucoup d’officiers de police sont capables d’assurer le traitement automatique de l’information, avant d’ajouter que la police dispose maintenant de moyens nécessaires pour interroger les bases de données en temps réel. Cette opération pilote est appelée à se généraliser, indique le même responsable informatique, en précisant à l’attention de la presse qu’il est très difficile de parler de sécurité informatique sans évaluation des risques. Ceci dit, tout en participant activement à la lutte antiterroriste, conformément aux lois et conventions, la sûreté nationale est prête à s’engager dans la lutte contre la cybercriminalité, dès que la loi algérienne sur la cybercriminalité sera adoptée et mise en œuvre. Mourad A.
×
×
  • Create New...