Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Introduction de la téléphonie mobile 3G en Algérie : doutes et interrogations


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Introduction de la téléphonie mobile 3G en Algérie : doutes et interrogations des experts

 

Par sonia lyes le 18/04/2008 à 16:10

 

L’Algérie s’apprête à lancer, d’ici à la fin du mois d’avril, un appel d’offres en vue d’attribuer une ou plusieurs licences de téléphonie mobile de type 3G (troisième génération), selon le ministre des télécommunications Boudjemaa Haichour. Pour la lancer cet ambitieux projet, le gouvernement s’est appuyé sur une étude menée par l’institut français Idate, spécialisé dans les télécommunications. Selon nos informations, l’étude a été menée sur une période de trois mois, avant de conclure que le marché algérien était prêt pour le lancement d’offres de type 3G.

 

Or, des experts interrogés par toutsurlalgerie.com doutent du sérieux de ces conclusions. La cause ? « La 3G nécessite la construction d’un nouveau réseau entièrement indépendant des réseaux GSM existants. Or, le coût d’une telle opération se chiffre en plusieurs centaines de millions d’euros, voire en quelques milliards. Hormis Orascom, Quel opérateur possède de telles capacités financières en Algérie ? », s’interroge un expert en télécommunications qui a requis l’anonymat. Or, selon des sources proches de l’opérateur, Djezzy, filiale d’Orascom, aurait montré peu d’intérêt pour investir dans un réseau de troisième génération dans la mesure un réseau de type 2,5G (un GSM amélioré) permet largement de répondre aux attentes des Algériens en matières de contenus multimédias : consulter des courriels, échanger des MMS photos, lire les journaux…Pour leur part, les opérateurs Mobilis et Nedjma pourraient décider de se contenter de développer leurs services 2,5G.

 

Les réseaux 3G ont été conçus pour des applications qui demandent des capacités importantes en bande passante permettant notamment de recevoir la télévision, écouter de la musique ou de consulter des vidéos. Autant de services que les réseaux GSM ne supportent pas. « Or, en Algérie, il existe une seule chaîne de télévision, ENTV. Boudée dans les foyers au profit des chaînes étrangères, il est peu probable que des Algériens acceptent de débourser d’importantes sommes d’argent pour la regarder sur leurs mobiles. A moins que le gouvernement ne décide d’autoriser d’autres chaînes d’émettre sur les réseaux mobiles. Dans ce cas de figure, c’est tout la loi sur l’audiovisuel qu’il va devoir revoir », souligne un autre expert.

 

Autre détail auquel sera confronté le futur opérateur 3G : comment faire payer des services sur le mobile (musique, films, télévisions…) alors que le consommateur algérien a appris à les consulter gratuitement ou à des prix dérisoire grâce au piratage? « C’est tout le modèle économique du futur opérateur 3G qui reste à déterminer. Autant de difficultés qui laissent plusieurs experts sceptiques. Interrogé par toutsurlalgerie.com, l’Idate n’était pas disponible pour commenter nos informations.

Dans ce contexte, pourquoi le gouvernement cherche à introduire la 3G ? A moins que le lancement d’un appel d’offres pour une licence 3G ne soit un prétexte pour permettre à un quatrième entrant de s’implanter sur le marché algérien. Une manière de faire oublier les errements de la privatisation d’Algérie Télécom ?

 

source : http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-telephonie-3G-doutes-3263.html

Link to comment
Share on other sites

Or, des experts interrogés par toutsurlalgerie.com doutent du sérieux de ces conclusions. La cause ? « La 3G nécessite la construction d’un nouveau réseau entièrement indépendant des réseaux GSM existants. Or, le coût d’une telle opération se chiffre en plusieurs centaines de millions d’euros, voire en quelques milliards. Hormis Orascom, Quel opérateur possède de telles capacités financières en Algérie ? », s’interroge un expert en télécommunications qui a requis l’anonymat. Or, selon des sources proches de l’opérateur, Djezzy, filiale d’Orascom, aurait montré peu d’intérêt pour investir dans un réseau de troisième génération dans la mesure un réseau de type 2,5G (un GSM amélioré) permet largement de répondre aux attentes des Algériens en matières de contenus multimédias : consulter des courriels, échanger des MMS photos, lire les journaux…Pour leur part, les opérateurs Mobilis et Nedjma pourraient décider de se contenter de développer leurs services 2,5G.

 

Voici un article du Jeudi dernier paru sur le Quotidien d'Oran qui dissipe les thèses de ces "experts" si anonymes ;)

 

"Un contrat est signé avec Nokia Siemens Networks Nedjma perfectionne son réseau"

 

 

Lien : Le Quotidien d'Oran du Jeudi dernier (17/04/08)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, ce que je n'arrive pas a saisir, pourquoi faut il un nouvel appel d'offre donc nouvel operateur pour introduire la 3G en Algerie ? , ceux qui existent deja n'ont pas le droit de le faire ? mais pourtant nedjma se prépare !!.

 

perso je pense que sa sera une bonne chose , certe question de contenue c'est tout un truc a revoir mais question d'acces a internet a HAUT debit c'est trés interessant à l'image de ce que fait SFR avec sa box a 30 €, je pense que nedjma doit activer dans ce domaine pour rattraper et voire depasser les autres opérateurs si son projet se concretise.

 

wait and see comme d'habitude en Algerie tout est flou.

salutations

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, ce que je n'arrive pas a saisir, pourquoi faut il une nouvel appel offre donc nouvel operateur pour introduire la 3G en Algerie ? , ceux qui existent deja n'ont pas le droit de le faire ? mais pourtant nedjma se prépare !!.

 

je suis daccord sur ce point avec toi mon ami zving moi aussi j'ai rien compris

 

perso je pense que sa sera une bonne chose , certe question de contenue c'est tout un truc a revoir mais question d'acces a internet a HAUT debit c'est trés interessant à l'image de ce que fait SFR avec sa box a 30 €, je pense que nedjma doit activer dans ce domaine pour rattraper et voire depasser les autres opérateurs si son projet se concretise.

 

wait and see comme d'habitude en Algerie tout est flou.

salutations

 

si nedjam fera comme SFR alors la bye bye djezzy et mobilis:D

 

vive NEDJMA:)

Link to comment
Share on other sites

pourquoi faut il une nouvel appel offre donc nouvel operateur pour introduire la 3G en Algerie ? , ceux qui existent deja n'ont pas le droit de le faire ?

 

Je ne suis pas spécialiste du domaine, mais je crois que c'est une question de contenu, ou plutôt disons que la 3G permettra la télé sur portable , et qui dit télé dit médias à grande diffusion, donc nécessité d'agrément spécifique.

Link to comment
Share on other sites

slt amine , mais si je suit ton raisonnement, pour la triplay (TV+ADSL+VOIP), il fallait lancer un nouvel appel d'offre aussi alors que eepad va le faire . il faut des autorisations sa c'est sur mais pas au point de ramener de nouveaux opérateurs pour sa, enfin c'est ce que je pense.

Link to comment
Share on other sites

Guest salimdz
lancer un nouvel appel d'offre

 

pour avoir un bon montant d'argent pour le trésor publique, il est appliqué dans les créneau prometteur comme les télécom ou le pétrole ou les mines ou les mines de l'or ...

 

et aussi il peut l'un des ces 2 opérateur nedjma ou djezzy achetée cette licence, pour mobilis il à le droit de l'exploité sans licence

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas spécialiste du domaine, mais je crois que c'est une question de contenu, ou plutôt disons que la 3G permettra la télé sur portable , et qui dit télé dit médias à grande diffusion, donc nécessité d'agrément spécifique.

+1 pour le contenu : Nous n'avons pas de contenu à offrir en 3G, à quoi sert tous ces buzzs alors ? ça sera de la 3G pour télécharger des sonneries Nadjwa Karam ? huh !

 

Link to comment
Share on other sites

Guest salimdz

le 3G existe en maroc quelle est la différence pour l'algerie

 

Offre 3G Méditel : La concurrence s’aiguise

arton857.gif

 

Le jeudi 19 avril 2007.

 

premiers services 3G arrivent chez Méditel. Celui-ci avait déjà annoncé, à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels en mars, son futur produit 3G.

 

En attendant la téléphonie, programmée pour le début de l’année prochaine, c’est l’offre data qui sera mise ces jours-ci sur le marché. Une connectivité à l’Internet illimité, haut débit allant jusqu’à 3,6 Mb/s.

 

La connexion est basée sur la technologie HSDPA, dite 3,5 G ou 3G+, protocole offrant des performances dix fois supérieures à la 3G-UMTS R’99 – dont il est une évolution logicielle. Résultat : une connexion rapide réalisée grâce à un modem USB ou à une carte intégrée PCMCIA, sans besoin de ligne téléphonique, elle est donc mobile. Casablanca, Rabat et Marrakech auront le privilège du lancement.

 

« Les autres villes suivront », précise le management de l’opérateur. Côté prix, Méditel s’aligne sur le marché : 599 DH/HTpar mois, Maroc Telecom propose l’ADSL 4 Mb/s à 583 DH//HT, mais sans l’avantage de la mobilité. L’offre 3G de Wana est, pour sa part, à 540 DH/HT, mais pour une connexion entre 300 Kb/s et 700 Kb/s par utilisateur avec des pics possibles de 2Mb/s. Le modem par contre est à 0 DH chez Méditel pour un abonnement de 24 mois et de 690 DH pour 12 mois. A concurrence, encore une fois, avec Wana qui propose 990 DH pour un abonnement d’une année, 600 DH pour deux ans et moins de la moitié pour un engagement de trois ans.

 

Le lancement de la 3G sera accompagné d’une multitude de services. Le package nommé « Innovation », avec une campagne en « teaser » déjà en place, est destiné à la même cible. Les petits plus comprennent notamment des services à valeur ajoutée comme la « copie contact » qui permet aux abonnés de sauvegarder leur répertoire sur une base de données de l’opérateur et de le récupérer en cas de pertes de la carte Sim. Ou encore le « transfert de solde » permettant de permuter un crédit d’un numéro à un autre. En plus, les points de vente seront relookés selon le concept « Espace ». Une reconfiguration des agences plus cosy où le client pourra écouter de la musique, télécharger des documents ou encore surfer sur Internet. Méditel compte aussi remettre son portail au goût du jour. Discrétion absolue par-contre sur les montants d’investissements.

 

source : http://www.itmaroc.com/Offre-3G-Meditel-La-concurrence-s.html

 

Le 3G arrive au Maroc !

28 mars 2007

 

arton11936.jpg

 

Ça y est, les premiers produits 3G arrivent sur le marché. Et c’est le troisième opérateur qui dame le pion à ses concurrents. Maroc Telecom et Méditel ne tarderont certainement pas à répliquer. Le team de Wana n’est pas peu fier de lancer « le premier service 3G en Afrique du Nord »,Wana Moov. Il s’agit en fait d’une offre de connectivité à l’Internet illimitée, sans contrainte de volume et à haut débit, dévoilée hier à Casablanca.

La connexion est réalisée grâce à un modem USB de 4 cm qui s’insère dans le PC. Comme tous les services Wana, l’offre repose sur la technologie CDMA 2000, contrairement à ses deux concurrents qui ont opté pour l’UMTS. D’abord, sur l’axe Casablanca-Rabat, pour couvrir l’essentiel des villes marocaines avant la fin de l’année. Deux options sont proposées à partir d’aujourd’hui. La 3G 1 x RTT et une autre version, plus sophistiquée, dite 3G+, avec un flux audio-video (CDMA 2000 1 x EV). Le tout pour des débits pouvant atteindre entre 300kb/s et 700 kb/s par utilisateur avec des pics possibles de 2Mb/s. Comme tous les services 3G de par le monde, les débits ne sont évidemment pas garantis. L’infrastructure 3G étant mutualisée entre tous les utilisateurs connectés au même moment dans les zones couvertes par la station radio.

 

source : http://www.bladi.net/11936-3g-maroc.html

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • selem ahlikoum que pensez vous de cette technique qu'on m'a conseillé en france pour me connecter en algérie   Si tu as toujours un appart en France c'est hyper simple avec wireguard. Tu actives le port forward sur ta box (orange, sfr etc...) pour le port wireguard (51820) Tu branches un serveur VPN sur ta box (je conseille un Glinet Brume2, hyper simple a mettre en place) Tu prends un routeur exclusivement connecté sur le serveur VPN en tant que client (je suggéres un glinet Berylax, encore une fois configurable en quelques clics) Tu connectes ton PC du taf sur ton routeur client et voila ton trafic sort en France depuis ton appart ou que tu sois dans le monde
    • Bonjour, A noter que cette carte existe depuis des années sur ForumDZ à cette adresse dans l'onglet "Carte de couverture mobile" : https://www.forumdz.com/debit/ Vous pouvez également y faire un speedtest
    • Bonsoir laliche; Comme toujours des sujets intéressants.  
    • Les données proviennent de l’application nPerf, téléchargeable sur smartphone. Les utilisateurs de l’application effectuent des mesures en conditions réelles, contribuant ainsi à la création d’une base de données collaborative. Plus il y a d’utilisateurs de l’application nPerf, plus les données collectées seront nombreuses et précises. La participation de chacun est donc essentielle pour enrichir la carte et offrir une meilleure représentation des débits mobiles en Algérie. Fiabilité et précision Les mesures sont réalisées sur les terminaux des utilisateurs et la précision de la géolocalisation dépend de la qualité du signal GPS. Des règles de filtrage strictes sont appliquées pour garantir la fiabilité des données publiées : Couverture réseau: Seules les mesures avec une précision de géolocalisation inférieure à 50 mètres sont conservées. Débits mobiles: Seules les mesures avec une précision de géolocalisation inférieure à 200 mètres sont prises en compte.
    • Sur votre modem vous avez accès à deux réseaux Wi-Fi : un à 5 GHz et un autre à 2.4 GHz. Le réseau à 5 GHz permet d'éviter bon nombre d'interférences avec d'autres appareils électroniques et bénéficie d'un débit plus élevé. Sachez cependant que celui-ci bénéficie d'une portée bien plus courte que le 2.4 GHz. Il est donc plus utile de vous en servir lorsque vous êtes proches de votre modem. Chaque réseau Wi-Fi occupe une bande de fréquences particulière. Cette bande peut déjà être occupée par d'autres appareils électroniques comme un four micro-ondes, la box de vos voisins, un baby phone,…Dans ces conditions, vous pourriez donc améliorer la qualité de votre réseau en changer de canal en modifiant celui-ci dans la configuration et les paramètres de votre modem. Chaque opérateur dispose d'un processus particulier, mais cette manipulation est généralement assez simple. L'application Wifi Analyzer permet de trouver les canaux non encombrés dans votre voisinage  
×
×
  • Create New...