Jump to content

La fin d'internet illimité en France !


Recommended Posts

Voila qui l'aurait cru , bientôt la France va arrêter tout ces service d'internet illimité , pour opter pour du limité , un scandale pour beaucoup , j'éspere que ça n'affectera pas l'Algérie ! avec nos débits de merde faut bien avoir la connexion 24/24 pour telecharger des jeux...etc

 

Internet à domicile : vers la fin de l’illimité ?

FRANCE INFO - 14:14

Le site Owni révèle que les fournisseurs d’accès internet planchent sur la mise en place de nouvelles grilles de forfaits. Celles-ci instaureraient des plafonds de consommation pour les installations fixes.

A l’appui de ses dires, Owni publie un document du 27 juillet 2011 émanant de la Fédération française des télécoms (FFT) qui regroupe les fournisseurs d’accès tel que France Télécom, Bouyges et SFR.

 

Ce document est une réponse à une demande de l’Arcep (l’ Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) portant sur la neutralité des réseaux. La fédération indique avoir travaillé sur trois axes : premièrement l’uniformisation des termes employés dans les définitions de forfaits, deuxièmement les informations et les conseils pour la qualité de la connexion.

 

Le troisième point est le plus intéressant : les opérateurs y proposent un tableau récapitulatif sur “les usages autorisés, limités, bloqués, ou non autorisés contractuellement dans leurs offres d’accès à Internet” . Et plus spécialement pour les connexions fixes, les connexions par l’intermédiaire du réseau de téléphonie mobile comportant déjà des limitations de débits.

 

Elles proposent “x Mbps” (megabits par seconde) de “débit IP maximum” par abonnement, créant un plafond de consommation. Celui-ci une fois atteint, l’opérateur pourrait réduire le débit, voir le bloquer.

 

Les opérateurs justifient ces limitations par des risques de saturation du réseau, argument qu’ils avaient utilisé pour les expliquer la limitation dans le cadre de la téléphonie. Une comparaison pas forcément justifiée.

 

Pour l’heure, seul Orange admet réfléchir sur le sujet.

 

Source : http://www.france-info.com/sciences-tech-high-tech-2011-08-20-internet-a-domicile-vers-la-fin-de-l-illimite-556623-29-35.html

Edited by trl-lol
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Je regrette ce que j'ai dit

 

Pour ton message , mais aussi parce que j'ai lue les journaux d'info juste après

 

PS : il faudrais que tout les FAI tombent d'accord , si un seul FAI refuse , tout les autre devraient se soumettre

Edited by Cisla
Link to post
Share on other sites
je n'ai pas envi de te décevoir mais si ils appliquent en france , alors ça ne va pas se tarder a nous toucher aussi

 

ils n'ont pas besoin de nous imposer une limite, de toute façon avec le débit qu'on a , on dépasse pas c sur.

Link to post
Share on other sites
je n'ai pas envi de te décevoir mais si ils appliquent en france , alors ça ne va pas se tarder a nous toucher aussi

 

+1 , et bien sur le service limité rapporte plus d'argent que le service illimité !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Link to post
Share on other sites

[h=1]C'est pas chez nous....mais c'est vachement inquiétant !!!!! Les opérateurs de télécom réfléchissent à la fin de l'Internet illimité[/h] La fin des offres Internet illimité à domicile est-elle proche ? Le site Owni l'affirme samedi 20 août, en s'appuyant sur un document de la fédération française des télécoms (FFT), qui regroupe entre autres Orange, SFR et Bouygues.

pub300t.gif

"Un document de travail de cette organisation suggère en effet l'instauration de nouveaux forfaits comportant 'débit IP maximum' et 'plafond de consommation'", écrit le site en mettant en ligne la réponse de la FFT à une consultation de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) sur la "Transparence de l'information consommateurs". Dans ce document, la fédération propose un découpage "par gamme" pour l'Internet fixe des différentes offres que pourraient mettre en place ses membres. Sur les trois offres évoquées, certaines pourraient être bridées, comme l'indique la mention "OUI ou NON", dans la colonne "Plafond de consommation". 1561821_3_33db_le-decoupage-par-gamme-de-l-internet-fixe.jpg Le découpage par gamme de l'Internet fixe suggéré par la fédération française des télécoms.DR "Le fait que certains opérateurs réfléchissent à des offres d'Internet limité est un secret de polichinelle", confirme au Monde.fr Yves Le Mouël, directeur général de la FFT. "Il s'agit d'un document de travail, qui n'est pas encore bouclé, et qui réfléchit à la façon de présenter les offres des différents opérateurs de manière transparente. Comme certains d'entre eux réflechissent à instaurer des offres limitées, elles apparaissent. Mais il n'y a pas de consensus entre opérateurs, affirme-t-il, en écartant toute entente : "nous ne discutons pas au sein de notre fédération de la stratégie concurentielle des uns et des autres". ORANGE EVOQUE UNE "SEGMENTATION" Selon Owni, Orange ne cache pas réfléchir à une limitation. “Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils”, explique le porte-parole du groupe à Owni, en évoquant l'usage intensif fait par certains internautes de leur connexion : "Il n'y a pas de raison de payer pour ceux qui consomment 2 Gigaoctets si on a besoin de 200 Mégaoctets !”. Interrogé par l'AFP, l'opérateur a nuancé ses intentions samedi. "Il n'y a pas de notion de bridage dans la réflexion en cours", a assuré un porte-parole de l'opérateur. Orange envisagerait uniquement de revoir la "segmentation" de ses forfaits, ce qui pourrait consister en "des offres plus adaptées, peut-être plus chères mais avec un débit plus important". La mise en place de cette nouvelle "segmentation" de l'offre "va prendre des mois, voire des années", affirme-t-il. Si l'instauration de plafonds se confirmait, le marché de l'Internet fixe rejoindrait celui du mobile, dans lequel la plupart des opérateurs brident la connexion au-delà d'un certain débit mensuel. Free (dont le fondateur, Xavier Niel, est actionnaire à titre personnel du Monde) et Numéricable, qui ne font tous deux pas partie de la FFT, ont pris leur distance avec ces réflexions. "Chez Free, on se dit 'plus que réservé sur la pertinence d'une telle proposition', qui irait 'à l'encontre des fondamentaux' de la boîte", rapporte Owni. Et "Numericable n'est en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l'internet fixe", précise le second dans un communiqué, rapporté par le site PC Inpact. Le Monde.frLa fin des offres Internet illimité à domicile est-elle proche ? Le site Owni l'affirme samedi 20 août, en s'appuyant sur un document de la fédération française des télécoms (FFT), qui regroupe entre autres Orange, SFR et Bouygues.

pub300t.gif

"Un document de travail de cette organisation suggère en effet l'instauration de nouveaux forfaits comportant 'débit IP maximum' et 'plafond de consommation'", écrit le site en mettant en ligne la réponse de la FFT à une consultation de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) sur la "Transparence de l'information consommateurs". Dans ce document, la fédération propose un découpage "par gamme" pour l'Internet fixe des différentes offres que pourraient mettre en place ses membres. Sur les trois offres évoquées, certaines pourraient être bridées, comme l'indique la mention "OUI ou NON", dans la colonne "Plafond de consommation". Le découpage par gamme de l'Internet fixe suggéré par la fédération française des télécoms.DR "Le fait que certains opérateurs réfléchissent à des offres d'Internet limité est un secret de polichinelle", confirme au Monde.fr Yves Le Mouël, directeur général de la FFT. "Il s'agit d'un document de travail, qui n'est pas encore bouclé, et qui réfléchit à la façon de présenter les offres des différents opérateurs de manière transparente. Comme certains d'entre eux réflechissent à instaurer des offres limitées, elles apparaissent. Mais il n'y a pas de consensus entre opérateurs, affirme-t-il, en écartant toute entente : "nous ne discutons pas au sein de notre fédération de la stratégie concurentielle des uns et des autres". ORANGE EVOQUE UNE "SEGMENTATION" Selon Owni, Orange ne cache pas réfléchir à une limitation. “Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils”, explique le porte-parole du groupe à Owni, en évoquant l'usage intensif fait par certains internautes de leur connexion : "Il n'y a pas de raison de payer pour ceux qui consomment 2 Gigaoctets si on a besoin de 200 Mégaoctets !”. Interrogé par l'AFP, l'opérateur a nuancé ses intentions samedi. "Il n'y a pas de notion de bridage dans la réflexion en cours", a assuré un porte-parole de l'opérateur. Orange envisagerait uniquement de revoir la "segmentation" de ses forfaits, ce qui pourrait consister en "des offres plus adaptées, peut-être plus chères mais avec un débit plus important". La mise en place de cette nouvelle "segmentation" de l'offre "va prendre des mois, voire des années", affirme-t-il. Si l'instauration de plafonds se confirmait, le marché de l'Internet fixe rejoindrait celui du mobile, dans lequel la plupart des opérateurs brident la connexion au-delà d'un certain débit mensuel. Free (dont le fondateur, Xavier Niel, est actionnaire à titre personnel du Monde) et Numéricable, qui ne font tous deux pas partie de la FFT, ont pris leur distance avec ces réflexions. "Chez Free, on se dit 'plus que réservé sur la pertinence d'une telle proposition', qui irait 'à l'encontre des fondamentaux' de la boîte", rapporte Owni. Et "Numericable n'est en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l'internet fixe", précise le second dans un communiqué, rapporté par le site PC Inpact. Le Monde.fr

Edited by fourwinds
Link to post
Share on other sites

Mais en ma connaissance Free n’adhère pas vraiment à cette idée, et du coup ça risque de ne pas marcher.

 

Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que l'objectif n'est pas de limiter le net mais plutôt de le segmenter. Car on trouve des gros consommateurs et des petits consommateurs, et les FAI voudrait bien que les petits ne payent pas pour les gros. Donc ça sera une diversifications des offres qui sera certes plus cher pour l'illimité mais il y aura un gain non négligeable de la bande passante, donc un meilleur débit.

Link to post
Share on other sites
Mais en ma connaissance Free n’adhère pas vraiment à cette idée, et du coup ça risque de ne pas marcher.

Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que l'objectif n'est pas de limiter le net mais plutôt de le segmenter. Car on trouve des gros consommateurs et des petits consommateurs, et les FAI voudrait bien que les petits ne payent pas pour les gros. Donc ça sera une diversifications des offres qui sera certes plus cher pour l'illimité mais il y aura un gain non négligeable de la bande passante, donc un meilleur débit.

 

oué ta raison , les petits ne devraient pas payer pour les gros consommateurs , mais les petits consommateurs n'ont pas besoin de souscrire à 100 Mbps , pourquoi payer 100 Mbps si on sait qu'on va l'utiliser juste pour la navigation , je pense que les opérateurs devraient ouvrir un service d'orientation au lieu de limité le quota !

 

en tous cas si on avait du 100 Mbps en algérie , on aura 100% de gros consommateurs , ahya sahbi , 1 jeu en 15 minutes , 1 film en 1 minute ..... etc après ça on peut mourir en paix , en plus je connais des gens ils n'éteignent pas leur pc une semaine :) si on fait le calcul , il peu vider la moitié d'un tracker :D

Edited by Hicham
Link to post
Share on other sites
j ai vu sa hier sur M6 mais normalement c est confirmé

 

Contrairement à Algérie Télécom , France Télécom travaille pour ses clients pas pour eux même et illimité restera toujours valable parce que internet par heures c'est pas ce qu'on appelle de l'avancement technologique .

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Contrairement à Algérie Télécom , France Télécom travaille pour ses clients pas pour eux même et illimité restera toujours valable parce que internet par heures c'est pas ce qu'on appelle de l'avancement technologique .

AT travail pour ces poches ;)

Vive la concurrence

Link to post
Share on other sites
Je doute que " la compassion pour la clientèle" puisse un jour prendre un sens humain...

AT OU FT C'est toujours et toujours une question de fric.

 

et tu crois que Algérie Télécom n'a pas de fric ? crois moi vaut mieux penser qu'on a pas d'argent que penser qu'on a de l'argent et on l'utilise pas !

 

nous on a le pétrole , la france elle achète notre pétrol , donc on a assez d'argent pour se payer france télécom , mais l'algérie a d'autres projets que le NTIC !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...