Jump to content
Sign in to follow this  
Guest salimdz

5000 jeunes intéressés par le projet - PRODIGES de Djezzy

Recommended Posts

Guest salimdz

PRODIGES de Djezzy

 

5000 jeunes intéressés par le projet

 

Publié le 09.01.2012

 

Djezzy_299896610.jpg

 

Djezzy_Prodige_622704567.jpg

 

Lancé en novembre 2011, Djezzy fait aujourd’hui le bilan de son tout nouveau projet « PRODIGES ». A peine deux mois après son lancement, ce programme artistique en direction de la jeunesse algérienne est un grand succès. En effet, pas moins de 5.000 candidats ont envoyés ces deux derniers mois leurs vidéos sur Djezzy.tv.

 

Au vu des statistiques, on peut déjà dire que le projet ‘’Prodiges’’ est un succès. Mieux encore, plus de 15O milles visiteurs et 400 milles pages vues; les internautes ont passé 13 000 heures sur ce site, soit une moyenne de 5 minutes par visiteur. Aussi, plus de 45.000 personnes interagissent sur le site (commentaires, like etc…)

 

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin au niveau de l’hôtel Hilton, M. Tamer El Mahdi, directeur général de l’opérateur, a tenu à préciser que le projet ‘’Prodiges’’ a connu un très grand engouement dès son lancement. « Cela fait un an que je pense à un projet unique à travers lequel Djezzy aiderai des jeunes talents à promouvoir et développer leur savoir-faire. A cette question il fallait trouver une réponse à sa mesure. Nous avons eu alors une idée créative et novatrice: créer la première plateforme de promotion des jeunes talents pour les rendre plus visibles au plus grand nombre. C’est cette culture du mérite et du talent, qui font partie du patrimoine génétique de Djezzy et qui comptent parmi nos valeurs phares, dont nous avons voulu faire profiter les jeunes Algériens doués», a-t-il annoncé dans une salle

archi-comble.

 

Lors de son allocution, le premier responsable de Djezzy insistera sur le potentiel de la jeunesse Algérienne dynamique et fière dont Djezzy a décidé de promouvoir les plus talentueux. « C’est notre responsabilité sociétale que d’accompagner ces jeunes. Djezzy a toujours été une entreprise citoyenne à l’écoute de sa société », a-t-il encore souligné.

 

Cette opération, première du genre, vise à promouvoir une cinquantaine de talents en hommage au cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, soit jusqu’en juillet 2012. « L’objectif est de choisir 50 talents en six mois. Néanmoins et vu le succès de ce projet, nous pouvons prévoir une 2ème et pourquoi pas une 3ème édition de Prodiges », a ajouté M. Tamer El Mahdi.

 

A propos de la manière à travers laquelle Djezzy matérialisera son engagement en faveur de ces jeunes talents, le DG de Djezzy souligne : « Notre engagement se concrétisera à travers un certain nombre d’actions de marketing promotionnel : une plateforme WEB d’envergure mettant en exergue la plus grande variété de talents, un film de promotion de grande facture, un entretien dans un grand quotidien national, un book photo professionnel, un blog dédié sur Djezzy.tv ».

 

En présentant un nouveau spot publicitaire qui passe à partir de ce soir sur la télévision algérienne, Djezzy a mis en avant quelques jeunes talents, notamment la jeune chanteuse Hadjer de Constantine, ainsi que la slameuse Hilda de Sétif, deux jeunes filles au look BCBG et au talent affirmé qui confirment l’énorme potentiel artistique de la jeunesse algérienne.

 

A ce généreux projet Prodiges, il fallait des ambassadeurs à leur mesure. C’est ainsi que trois références, trois modèles de talent, de mérite et d’excellence ont été choisis par Djezzy. Il s’agit du talentueux écrivain Yasmina Khadra mondialement connu, dont les œuvres ont été traduites dans 41 langues, le cinéaste Mohamed-Lakhdar Hamina qui demeure le seul réalisateur Arabe à avoir remporté la palme d’or au Festival de Cannes en 1975 pour son film « Chroniques des années de braise ». Et enfin, le grand maitre : Boudjemaâ El-Ankis, auteur-compositeur et interprète qu’on pourrait considérer comme le dernier géant de la musique chaabi algérienne encore en vie. Nul doute que l’exemple de ces trois modèles qui forcent le respect et l’admiration de tous inspirera les jeunes talents.

 

Il est à noter que cette conférence a été marquée par la présence des représentants des ministères de la Poste et des TIC et de la Jeunesse et des sports qui n’ont pas manqué de saluer cette louable initiative et affirmer leur soutien au talent de la jeunesse algérienne.

 

source

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  



  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...