Jump to content

L’Algérie sollicitée pour accroître la capacité de prêt du FMI aux pays en crise


Recommended Posts

-files.php?file=djoudi_lagarde_663902312.jpg

 

L’Algérie a été sollicitée par le FMI pour qu’elle contribue dans le renforcement des capacités de prêt de cette institution financière internationale dans un contexte d’incertitude économique mondiale.

 

C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances, Karim Djoudi, en marge de la réunion de printemps du FMI et de la Banque mondiale. Après plusieurs appels lancés par la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, à la communauté internationale pour conforter le « pare-feu » financier de cette institution financière, le G20, rappelle-t-on, s’était engagé vendredi dernier à Washington à accorder au FMI plus de 430 milliards de dollars de ressources supplémentaires.

 

« La demande a été donc faite par le FMI à l’Algérie en tant que pays doté d’excédents financiers pour accroître les ressources de l’institution de Bretton Woods afin de lui permettre d’accorder des prêts aux pays qui en ont besoin», souligne Djoudi. Quant à la réponse qui sera donnée, le premier argentier du pays a précisé que l’Algérie « va étudier et évaluer les conditions dans lesquelles cette demande sera proposée dans les détails ». En effet, explique-t-il, « nous avons besoin de savoir si le FMI envisage de réaliser cette opération de renforcement de ses capacités financières à partir de demandes de prêts ou de dépôts rémunérés, ainsi que le rendement qu’il compte proposer ». « C’est à partir de ces conditions que nous donnerons la réponse », indique le ministre, ajoutant que pour le moment, « nous ne disposons pas encore des éléments relatifs aux conditions de cette initiative proposée par le FMI ».

 

Sur ce plan, Djoudi a tenu à rappeler que la gestion prudente des réserves de change du pays se fonde sur trois critères que sont la préservation de la valeur du capital, la couverture contre les risques de change par le maintien notamment d’un portefeuille diversifié, et leur liquidité, c’est-à-dire qu’elles peuvent être retirées à tout moment. Quant au délai auquel l’Algérie fera connaître sa position à cette demande, le ministre a seulement avancé qu’elle le fera avant la tenue de la prochaine assemblée annuelle du FMI et de la BM qui aura lieu en octobre prochain à Tokyo (Japon).

 

source ..

Link to post
Share on other sites
  • Moderators

lol, si comme si c'etait ton argent ;)

 

dit toi une chose importante, si les pays industrialisés coulent, ils ne produirons plus ou peu, donc les prix vont flamber sur les marchés internationaux, par consequent , el batata que nous aimons tant, sera soit absente de nos menu et pour tres longtemps, soit elle sera vendue dans les bijouteries et les magasins high tech

 

en grosso-modo si nous aidons pas , nous n'aurons plus rien a manger a moyen terme, notre probleme c'est qu'il ya beaucoup d'argent qui dort

Link to post
Share on other sites

oui les aider c'est bien , ils nous ont aider eux en période de crise , mais leurs exigences nous ont couté plus de 150 000 vie et 20 ans de retard , alors a nos politiciens d’être intelligent et souverain et d'exiger ce qui nous arrange le plus économiquement afin de débloqué les prêts au pays en crise ..

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...