Jump to content
Hicham

Elections Locales 2012 : Début de la Campagne électorale dès Demain !

Recommended Posts

Début dimanche de la campagne électorale

 

 

arton69202-3cf8a.jpg

 

ALGER - La campagne pour le double scrutin du 29 novembre pour le renouvellement des membres des 1.541 Assemblées populaires communales (APC) et des 48 Assemblées populaires de wilayas (APW) débutera dimanche, avec en lice 52 partis politiques et des candidats indépendants.

 

La campagne électorale sera déclarée ouverte dimanche, soit vingt-cinq jours avant la date du scrutin pour s’achever trois jours avant la tenue de celui-ci, conformément à loi régissant le régime électoral.

En prévision du lancement de la campagne, les partis politiques s’attellent à finaliser leurs programmes et leurs préparatifs, au moment où les collectivités locales procèdent à l’installation des panneaux publicitaires pour y afficher les listes.

Pour la réussite de ce rendez-vous électoral, le gouvernement s’est engagé à garantir sa préparation matérielle et son organisation, et à soutenir davantage les futures Assemblées populaires communales.

 

Le gouvernement mobilisera "tous les moyens nécessaires" pour la réussite de ces élections, a assuré, à ce propos, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, car, a-t-il fait valoir, "la priorité des priorités" de son plan d’action consiste à "assurer un service public à la hauteur des attentes des citoyen".

De même pour le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales Daho Ould Kablia, qui a assuré, de son coté, que toutes les dispositions administratives et techniques ont été prises pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale au titre des élections.

A cet effet, 4.313 structures, dont 2.122 salles, 943 stades, 960 espaces publics et 287 autres infrastructures ont été dégagés pour les besoins de la campagne électorale, a-t-il précisé, ajoutant que 48.000 bureaux de vote dotés de deux urnes, seront mis à la disposition des électeurs pour le scrutin.

 

Le nombre de listes des candidatures déposées au titre de ces élections a atteint, à l’expiration du délai réglementaire requis le 10 octobre dernier, 9.177 listes pour les APC et 615 pour les APW.

Parmi ces listes, 8.383 ont été déposées par les 52 partis en lice et 179 par les indépendants pour les APC, alors que pour les APW, les partis ont déposé 615 listes et les indépendants 9 listes, a précisé le ministre de l’Intérieur.

M. Ould Kablia a fait état, également, de 20.673.818 inscrits sur les listes électorales au 31 mars 2012, dont 520.128 nouveaux inscrits, tandis que le nombre de radiés de ces listes a atteint 230.107 personnes à la même date.

Par ailleurs, la Commission nationale de supervision des élections locales a reçu de la part de la Commission nationale de surveillance des élections locales 47 saisines durant la phase de dépôt de candidatures.

 

La commission a avalisé 5 saisines en ordonnant l’acceptation de la candidature et la remise de l’accusé de réception et refusé 35 recours, la plupart pour conflits partisans internes, 6 autres relevant de la compétence des tribunaux administratifs et 01 décision relevant éventuellement du pénal transférée au parquet général, seul habilité à se prononcer sur le cas, a expliqué son président , Slimane Boudi.

Pour sa part, la Commission nationale de surveillance des élections locales (CNSEL) a organisé, mercredi, le tirage au sort relatif à la distribution des numéros d’identification des listes électorales aux partis politiques et aux indépendants en compétition, en élaborant deux listes de numéros d’identification qui seront soumises au ministère de l’Intérieur, qui devra en choisir une.

 

"La première liste comprend 53 numéros d’identification nationaux et la deuxième 57 numéros après la demande formulée par l’Alliance de l’Algérie verte et d’autres partis qui envisagent des alliances, pour obtenir des numéros propres à eux, ce qui a nécessité un deuxième tirage au sort", a son président M. Seddiki.

 

D’autre part, le président de la CNSEL avait annoncé mardi le "gel" de l’opération d’installation des commissions communales et de wilayas de surveillance des élections à travers le territoire national.

 

Il a expliqué que ce gel intervient pour "protester contre l’attitude des pouvoirs publics" qui n’ont pas permis la mise en place de la CNSEL à temps "d’où toutes les contraintes qui en découlent". Il a également estimé que les pouvoirs publics réservent un "traitement différent à la CNSEL par rapport à celui dont bénéficie la Commission de supervision des élections locales".

 

M. Seddiki a souligné, en outre, que la CNSEL a été mise en place "tardivement", soit 47 jours après la convocation du corps électoral, estimant que sa commission n’"a pas été associée notamment aux opérations de révision des listes électorales et de dépôt des dossiers de candidature".

Le président de la CNSEL, avait déclaré, auparavant, que "la crédibilité des élections est à l’épreuve" et les prochaines élections constituent "une opportunité pour redonner confiance aux citoyens dans le scrutin", faute de quoi cette confiance sera "perdue à jamais", a-t-il dit.


Source

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi je vote ...... pour "Fibre Optique pour tous en 2014" :p

 

Salam,

 

Ne rêve pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...