Jump to content

Voilà pourquoi on a une connexion de merde


sparrow210
 Share

Recommended Posts

Voilà pourquoi on a une connexion de merde en Algérie, ils ramènent les chinois et ils prennent des millions de dollars comme pots de vin...

 

[h=2] C’est vers 21h qu’a pris fin, mardi dernier à la cour d’Alger, l’audience en appel consacrée à l’affaire de Mohamed Boukhari, ex-conseiller du PDG d’Algérie Télécom et de Mejdoub Chani, homme d’affaires (poursuivi également dans le dossier de l’autoroute Est-Ouest), ainsi que de deux sociétés chinoises, ZTE et Huwaei, dont le verdict ne sera connu que le 11 décembre prochain.

[/h] Très riche en révélations, ce procès a commencé avec l’intervention de la défense qui a relevé plusieurs vices de forme qui annulent la procédure. Les avocats estiment qu’en matière délictuelle, la prescription est de trois ans alors que dans cette affaire, la plainte a été déposée plus de sept ans après les faits. Ils ont également dénoncé le fait que les prévenus soient poursuivis pour «blanchiment» alors que la loi (sur le blanchiment) n’a été promulguée qu’en 2006. Les avocats s’insurgent contre «la violation des conventions internationales régissant les commissions rogatoires qui stipulent que l’état requérant ne peut en aucun cas utiliser les informations données dans le cadre de ces commissions et qui ne concernent pas les faits pour lesquelles celles-ci a été délivrées».

Présidant l’audience, le juge Aït Okacha «prend acte de ces vices de forme» qu’il dit joindre au fond du dossier. Le premier à être interrogé est Mohamed Boukhari, ancien conseiller du ministre des Télécommunications (2002-2003) et du PDG d’AT (2003-2005), poursuivi pour «corruption, trafic d’influence et blanchiment». Il revient sur les faits et révèle que c’est en 2002 qu’il a rejoint Algérie Télécom. «Lors d’une réception organisée par Huawei et à laquelle j’ai été convié, la proposition de travailler pour la société chinoise comme conseiller m’a été faite. Le contrat de consulting portait sur les analyses du marché de la téléphonie en Algérie et les opportunités d’affaires. Je leur ai dit que je n’avais pas de relations avec les marchés. J’ai compris qu’ils cherchaient à se faire connaître en Algérie, mais aussi à avoir une idée sur le marché algérien et les opportunités d’affaires.»

Le prévenu accepte l’offre sans pour autant négocier la rémunération. «Ils m’ont dit que la société mère avait beaucoup d’argent et qu’ils allaient me donner plus que je pourrais demander, à la seule condition que je partage les montants avec eux. La société mère dépense 10% des 28 milliards de dollars de son chiffre d’affaires annuel pour la communication, donc l’argent existait», déclare le prévenu, qui poursuit : «Les Chinois m’ont expliqué que pour me verser ma rémunération, il fallait avoir un compte bancaire au nom d’une personne morale. J’ai demandé à un ami, Harzellah, patron de l’Eepad, qui connaissait bien ce domaine, de me conseiller.

Il m’a remis la carte de visite de Dominique Fermine, représentant de Natixis au Luxembourg. Je l’ai contacté. Il m’a dit qu’il y avait possibilité d’ouvrir des comptes en offshore. Comme il ne pouvait pas se déplacer sur Alger, nous nous sommes rencontrés à Paris où j’ai rempli un formulaire et remis une photocopie de mon passeport.» Deux sociétés offshore, Doney et Traco sont alors créées, par le bureau de conseil de Mejdoub Chani (qui reste l’unique fondé de pouvoir) à la demande de Natixis.

Boukhari reçoit alors de nombreux montants, atteignant les 10 millions de dollars. «C’est vrai que je n’avais jamais pensé recevoir une telle rémunération. Mais pour moi, il ne s’agissait pas de corruption. C’était mon salaire. Fermier m’avait dit qu’il avait vérifié sur le site web du ministère si j’occupais encore le poste de conseiller, mais il n’a rien trouvé», déclare le prévenu. Il affirme avoir signé cinq conventions avec les Chinois. «J’étais à l’aise dans ce travail parce que j’estimais qu’il n’y avait aucun conflit d’intérêt avec ma fonction de conseiller», répète-t-il.

Le juge : «Vous avez acheté des chalutiers, des biens immobiliers…» Le prévenu répond : «Non, ce sont des biens que j’avais achetés avec mon argent, bien avant que je travaille avec les Chinois. J’ai toujours été à l’aise financièrement. J’ai prêté la somme de 3 millions de dinars à mon neveu pour qu’il puisse bénéficier de l’aide de l’Etat pour l’acquisition d’un bateau et j’ai vendu ma maison pour en acheter une autre. D’ailleurs, sur ces comptes il y a encore 8 millions de dollars, je n’en ai utilisé qu’une petite partie.» Et Boukhari de noter, plus loin, que le Natixis lui a demandé de «domicilier son argent ailleurs» après l’éclatement de l’affaire Chani. Les représentants des sociétés chinoises, ZTE et Huawei, affirment n’être au courant de rien. Ils disent qu’«ils n’étaient pas en poste» lors des faits et que la société mère ne leur a rien dit à ce sujet.

 

 

[h=3]«C’est Mejdoub Chani qui est victime», selon la défense :[/h] Durant des heures, les avocats des prévenus ont tenté de démonter les inculpations. D’abord ceux de Mohamed Boukhari. «Où sont les témoins ? Pourquoi les responsables d’Algérie Télécom ne sont pas parmi nous ?» demande maître Maachou, qui précise que dans cette affaire, «il n’y a ni partie civile ni préjudice». Il conteste le statut de «personnalité à risque» donné à son mandant, arguant du fait que ce dernier travaillait à Algérie Télécom, qui est une société à caractère commercial.

«Il n’a jamais fait pression sur les responsables pour que les marchés soient donnés aux sociétés chinoises, alors où est le trafic d’influence ? Sur quelle base le poursuit-on pour blanchiment alors que les Chinois ne lui ont jamais dit que son salaire était trop important», plaide l’avocat, réclamant l’annulation de la procédure.

Défendant Mejdoub Chani, maîtres Chelgham, Bourayou, William Bourdon et Belarif abondent tous dans le même sens, affirmant que la seule victime dans ce dossier est leur mandant auquel Natixis a confisqué ses prérogatives.

Ils contestent le grief de «blanchiment d’argent» pour lequel il est poursuivi, arguant du fait que le texte qui réprime ce délit a été promulgué bien après les faits. Pour la défense, Chani fait l’objet d’une «machination» parce qu’«il a déposé plainte contre ses tortionnaires en prison. Une plainte que le procureur général a classée».

Elle dénonce aussi le fait que le juge a «utilisé» les réponses de la commission rogatoire liée à l’affaire de l’autoroute Est-Ouest pour ouvrir un autre dossier et inculper une seconde fois le mis en cause. L’Algérie est signataire de conventions internationales qu’elle est tenue de respecter, disent les avocats, avant de demander la relaxe pour Chani.

Maîtres Lemiti et Chenaif défendent, pour leur part, les sociétés chinoises Huwaei et ZTE ; ils ont axé leur plaidoirie sur la procédure. Selon eux, celle-ci doit être annulée parce qu’il y a prescription. Les faits dépassent les trois ans édictés par la loi. Ils relèvent que les prévenus ne peuvent être poursuivis pour blanchiment du fait que la loi a été promulguée bien après l’affaire.

Ils estiment que le juge n’a pas le droit d’utiliser les informations contenues les commissions rogatoires si elles n’ont pas de relation avec celles pour laquelle elles ont été délivrées.

 

 

 

[h=3]Mejdoub Chani : «la banque a utilisé frauduleusement les comptes pour trafiquer»[/h] Mejdoub Chani explique à la barre ce qu’est la finance au Luxembourg, ses contraintes, son métier, ses partenaires, ses clients, en disant que cette place financière est en tenaille entre les récentes lois sur le terrorisme et le blanchiment, d’un côté, et celles protégeant le secret bancaire de l’autre. «Le Luxembourg n’a jamais reculé sur le secret bancaire.

Il a juste fini par confier la mission de gendarme aux banques, désormais soumises à l’obligation de diligence, élargie depuis peu aux professionnels de la finance», déclare-t-il. Son métier, dit-il, consiste à faire des études et analyses, des mises en relation d’affaires, des études de restructuration de la dette, des négociations auprès des banques… mais «aussi, même si cela ne m’est arrivé que quatre fois durant mes 20 ans de carrière, la création de sociétés offshore».

«En tant que cabinet connu sur la place, j’ai été contacté par le représentant de Natixis, qui était Dominique Fermine, afin d’élaborer une demande d’entrée en relation au nom de deux sociétés offshore dont j’étais le fondé de pouvoir, c’est-à-dire qu’aucun mouvement ne pouvait être opéré sans mon autorisation. C’est dicté par la loi et à charge pour la banque, qui a un comité de veille, de vérifier si la personne qui ouvre ses comptes n’est pas une PPE (personnalité politiquement exposée).

Je n’ai su que ces comptes ont été mouvementés qu’une fois devant le juge. Mieux, je n’ai vu la fonction de conseiller du ministre, portée sur le passeport de Boukhari, que devant le magistrat. La responsabilité pénale de cette situation incombe à Natixis. Dominique Fermine n’avait pas le droit de confectionner un cachet au nom de Boukhari.» Chani hausse la voix : «C’est la banque qui a violé les lois. Elle a utilisé frauduleusement les comptes dont je suis le fondé de pouvoir pour trafiquer.

Comment peut-elle demander à Boukhari de transférer 10 millions de dollars ailleurs au moment où elle vivait une profonde crise financière ? Cela fait 20 ans que je travaille dans ce domaine je n’ai aucune raison de mettre en danger mon cabinet et ma réputation.» Le prévenu dénonce les conditions de son arrestation, sa détention «illégale de 20 jours» et les tortures qu’il dit avoir subi lors de sa garde à vue.

Après le jeu de questions réponses des avocats, le représentant du ministère public requiert une peine de 20 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 8 millions de dinars contre Chani Mejdoub et Mohamed Boukhari et une exclusion des marchés publics d’une durée de 5 ans contre les deux sociétés chinoises, poursuivies en tant que personnes morales, assortie d’une amende de 5 millions de dinars avec la confiscation de tous les biens saisis dans le cadre de cette affaire.

Link to comment
Share on other sites

Huwaei ...j'ai jamais pu blérer cette société

Deja rien qu'en changant de modem j'ai gagner 20% de latence sur plusieurs serveurs (j'avai 80 avec un de leur modem , quand je l'ai changer je suis descendu a 60 sur un serveur allemend)

Produits de mauvaise qualitée , Corruption...et les victimes c'est les clients chez AT ..

 

je vous le dit tout de suite , on est pas pré de voir le trés haut débit et une connexion de bonne qualitée en algerie , faire confiance aux chinois etait une trés grave éreur

 

Il ya un seul moyen de progresser de ce domaine : la concurrence comme en france par example,mais comme vous le savez deja on est pas pret d'en avoir

Link to comment
Share on other sites

c pas une question d'origine, plutot choix des produits, taux d'investissement, et controle du marché

un exemple dans le net dz: anis est equipé par le francais alcatel lucent, est ce que la connexion de anis est meilleur que les autres?? non

c aussi un probleme de competence, par exemple, on lance un marché, la plupart du temps, on selectionne le fournisseur le moins disant, sans trop s'etaler sur l'offre technique, puis on fait pas le suivi, alors il nous arnaque comme il veut, ou bien la solution n'est pas adaptée au marché

j veux dire que c pas un probleme d'equipementier seulement, pas un probleme de pots de vin seulement, car avec des pots de vin, ils pourraient prendre le haut de gamme

l'autre soucis c'est que les entreprises etatiques sont des mauvais payeurs, deja rien que le fait d'imposer le credit documentaire aux fournisseurs les decouragent, puis ils prennent tt leur temps pour payer, le resultat, on obtient des equiments depassés, en fin de vie, ou du reformé

eux l'installent et se tirent, les gens chargés du suivi s'en lavent les mains (exemple reel, la ou j bosse, ya eu un marché pour des liaisons sans fil longue distance, l'ingenieur chargée de l'etude et le suivi est partie au canada visiter les usines du fournisseur et voir les equipements, une fois installés, ils correspondaient pas aux besoins reels, ben l'ingenieur s'en ai lavé les mains, elle a dit que c pas son probleme, qu'elle a fait son etude et que les equipements marchent)

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas la relation entre cette affaire et le titre de ce post :)

 

Pour ce qui est de la connexion c'est une toute autre histoire.

 

Pour ce qui est de l'affaire; personnellement je m'en contre fiche (il nous font toujours ça, il balancent un truc sans grande importance pour nous détourner des vrais problèmes et affaires).

 

Moi, la question qui me revient à chaque fois que je lève mes yeux vers mon Speedtouch c'est :

 

Et l'affaire EEPAD kifeche ?!

Link to comment
Share on other sites

Et cette affaire ces uniquement les petits poissons pour nous faire croire qu'il y a une justice, mes ceux qui tirent les ficelles sont derrière et ne seront jamais inquiétés

 

Assassinat de Boudiaf

Affaire sonatrach

Commission enquête séisme boumerdes

Affaire autoroute Est-ouest

Stade du 5 juillet

etc..............................................

 

Tahia el djazair !!!

Link to comment
Share on other sites

Et cette affaire ces uniquement les petits poissons pour nous faire croire qu'il y a une justice, mes ceux qui tirent les ficelles sont derrière et ne seront jamais inquiétés

 

Assassinat de Boudiaf

Affaire sonatrach

Commission enquête séisme boumerdes

Affaire autoroute Est-ouest

Stade du 5 juillet

etc..............................................

 

Tahia el djazair !!!

salam,

Assassinat de Boudiaf = kalouna bouma3rafi :pirate:

Affaire sonatrach = algerie ga3 3elabaleha chekoun sereg (chakib khalil ou li me3ah )

Commission enquête séisme boumerdes =gadara ellah machaa fa3el ( rahoum yessenaw fi seisme wahedoukher)

Affaire autoroute Est-ouest = amar goul yakel chipa miliard fel conteur

Stade du 5 juillet = pour eux la faute a la pluie

etc..............................................

Tahia el djazair ou lehlib fe chekayer ou mazal wakfin !!!

Link to comment
Share on other sites

Huwaei ...j'ai jamais pu blérer cette société

Deja rien qu'en changant de modem j'ai gagner 20% de latence sur plusieurs serveurs (j'avai 80 avec un de leur modem , quand je l'ai changer je suis descendu a 60 sur un serveur allemend)

 

De plus leurs routeur, n'ont même pas la fonction wps activé par défaut, ce qui ne nous permet pas de les cra.cké "facilement", ah lalalala, maudit huawei :D

Link to comment
Share on other sites

salam,

Assassinat de Boudiaf = kalouna bouma3rafi :pirate:

Affaire sonatrach = algerie ga3 3elabaleha chekoun sereg (chakib khalil ou li me3ah )

Commission enquête séisme boumerdes =gadara ellah machaa fa3el ( rahoum yessenaw fi seisme wahedoukher)

Affaire autoroute Est-ouest = amar goul yakel chipa miliard fel conteur

Stade du 5 juillet = pour eux la faute a la pluie

etc..............................................

Tahia el djazair ou lehlib fe chekayer ou mazal wakfin !!!

 

Non Amar Ghoul a dit qu'il avait les mains propres, il n'a rien a se reprocher lol ! c'est normal ! Il touche du dollars et leur billet ne sont pas sale comme les notre.

 

Moi par contre la phrase qui m'a tué de rire : " D’ailleurs, sur ces comptes il y a encore 8 millions de dollars, je n’en ai utilisé qu’une petite partie " mmdr il a juste depensé 20 milliards TA3NA lol

Link to comment
Share on other sites

pour une fois que l'algérie fait un Geste et condamne un Crime, soyons reconnaissant, vivement la prochaine condamnation.

 

Boukhari reçoit alors de nombreux montants, atteignant les 10 millions de dollars. «C’est vrai que je n’avais jamais pensé recevoir une telle rémunération. Mais pour moi, il ne s’agissait pas de corruption. C’était mon salaire

 

oO le mec s'est prit pour Tim Cook ou quoi :D

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Bonsoir et merci a vous de votre réactivité. Je tiens a préciser que le voyons adsl s'allume direct après la mise sous tension sans câble de ligne téléphonique rg11. En fichier joint les capture aucun résultat je pense que c un problème hardware  
    • Salam moi j'ai la vdsl a kouba  testé aujourd'hui  
    • J'utilisais le firmware " V100R001C81B025" et tout fonctionnait parfaitement avec (d'ailleurs c'est avec celui la ou j'ai eu les meilleures stats de ma connexion) , le wifi aussi fonctionne sans soucis particulier.   Voici le lien : https://www.mediafire.com/file/ucri2us8j6kxf9w/HG532eV100R001C81B025.rar/file pour se connecter : Username : admin Password : @Hua1234
    • Si le problème est le même sur tout autre navigateur lancer un ping vers le modem depuis le pc  en mode DOS (invite de commande): ping 192.168.1.1 Si le modem ne répond pas vérifier qu 'un pare feu ou un antivirus ne bloque pas l'ip 192.168.1.1 Sinon essayer d'accéder au modem par telnet ( si ce service est activé sur le pc) en commençant part cette commande: telnet 192.168.1.1 et suivre la procédure comme sur cette vidéo
×
×
  • Create New...