Jump to content

« Les femmes pionnières en Algérie dans la technologie» le 9 mars à Alger


Recommended Posts

Conférence- « Les femmes pionnières en Algérie dans la technologie » le 9 mars à Alger

 

À l’occasion de la journée internationale de la femme, l’Office National de la Culture et de l’Information (ONCI) organise une conférence autour de l’apport des femmes dans le domaine des technologies.

 

shell1-620x465.jpg

 

 

C’est sous le thème «Les femmes pionnières en Algérie dans le domaine de la technologie» qu’une conférence se tiendra ce 9 mars à la Bibliothèque Malek Bennabi de Hammamet (Baïnem) (Alger). Elle reviendra sur l’apport des algériennes au domaine des nouvelles technologies et ce, depuis l’indépendance.

 

L’Algérie, premier pays en développement à créer un Commissariat à l’informatique et ce, en 1969, année qui a également vu la naissance du Centre d’études et de recherche en informatique (CERI), a, depuis son indépendance, formé plus de 100 000 spécialistes dans le domaine des technologies, dont nombre de femmes.

 

À l’instar d’autres disciplines, les femmes ont très tôt rejoint les rangs des Centres aux cotés de leurs homologues masculins, bien que les places étaient limitées. En 1977, le CERI, a ainsi fait subir des examens à 8500 jeunes à Oran, Constantine et Alger pour un besoin de recrutement de 192 étudiants.

 

Depuis, les femmes diplômées de l’ESI (ex CERI), de l’USTHB ou d’autres établissements de formation, trustent les plus hauts postes et multiplient les initiatives, à l’image de Sihem Amer-Yahia, directrice de recherche au CNRS, actuellement responsable de recherche au Qatar Computer Research Center, et contributrice au langage XML, de Celia Habita, diplômée en biotechnologie et détentrice de 6 brevets, de Maha Achour, responsable de recherche au Centre de Recherche de San Diego et bien d’autres.

Pour en découvrir plus autour de l’historique des nouvelles technologies en Algérie, et de l’apport des femmes à ces dernières, rendez-vous le samedi 9 mars à la bibliothèque Malek Bennabi, à 14:30.


Source

Link to post
Share on other sites
  • Moderators

L’Algérie, premier pays en développement à créer un Commissariat à l’informatique et ce, en 1969, année qui a également vu la naissance du Centre d’études et de recherche en informatique (CERI), a, depuis son indépendance, formé plus de 100 000 spécialistes dans le domaine des technologies, dont nombre de femmes.

Source

 

alors comme ça, l'Algérie dispose de 100.000 spécialistes dans le domaine des technologie :welcoming: !! mais qu'est ce qu'on va pas entendre comme connerie :D

 

Depuis, les femmes diplômées de l’ESI (ex CERI), de l’USTHB ou d’autres établissements de formation, trustent les plus hauts postes et multiplient les initiatives, à l’image de Sihem Amer-Yahia, directrice de recherche au CNRS, actuellement responsable de recherche au Qatar Computer Research Center,

 

 

Et l'Algérie dans tout ça ?

Link to post
Share on other sites
un 8 mars quelque soit X ! meme le 9.

cette année le vendredi n'est pas bien vue par certains femmes lol

 

si notre président avait une femme , il aurait changé la date de la célébration de la journée de la femme :(

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...