Jump to content

Le portugais Prébuild construira 20.000 logements en Algérie pour plus d’un milliard


anubis_1001
 Share

Recommended Posts

 

Le groupe portugais du BTP, Prébuild, construira 20.000 logements en Algérie d’ici 2018 pour plus d’un milliard de dollars (800 millions d’euros), selon un communiqué publié sur son site internet.

 

« Le secteur de la construction est précisément le point de départ de l'entrée du groupe sur ce marché, qui va construire 20.000 logements d'ici 2018, en vertu d'un contrat signé pour un montant de plus de 800 millions d'euros », a précisé le groupe portugais, ajoutant qu’il mettra « en service une usine de panneaux préfabriqués en béton, avec une capacité de production annuelle de 360.000 m2 de panneaux ».

 

Le premier chantier de logements du nouveau programme AADL et LPP sera lancé dans quelques jours à Alger par un groupe portugais de construction, a indiqué, ce jeudi 16 mai, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, cité par l’agence officielle APS.

 

« Le groupe portugais Prébuild a procédé à l’ouverture des chantiers de logements à Ouled Fayet (Alger) avant de commencer effectivement la réalisation des projets prévus sur ce site d’ici 15 à 20 jours au plus tard », a précisé M. Tebboune en marge de son entretien avec le secrétaire d’Etat portugais chargé de l’Entrepreneuriat, la Compétitivité et l’Innovation, Franquelim Alves.

 

Les Portugais sont les premiers étrangers à démarrer un chantier de logements à Alger, où l’AADL et l’Entreprise nationale de promotion immobilière (Enpi) prévoient la réalisation de respectivement 60.000 logements en « location-vente » et 45.000 logements promotionnels publics (LPP) en 2013 et 2014.

 

« Les Portugais sont les premiers en Europe à répondre à notre appel pour conclure des partenariats dans le secteur de l’habitat et ils sont aussi les premiers à lancer leurs projets de logements sur le terrain », a souligné le ministre.

 

Quatre joint-ventures (sociétés mixtes) en partenariat avec des entreprises portugaises ont été créées ces derniers mois pour réaliser une partie importante du programme de logements, qui vise la réalisation de plus de 800.000 logements en 2013 et 2014.

 

En outre, cinq groupes portugais sont sur la short-list des grandes entreprises qui prendront en charge l’étude et la réalisation d’ensembles intégrés de 2.000 à 5.000 logements avec les équipements d’accompagnement (écoles, centres de santé, centres de police, infrastructures de sports et de loisirs, jardins, etc.).

 

Cette liste, publiée mercredi, contient 60 entreprises et groupements de différentes nationalités retenus par le ministère de l’Habitat suite à l’appel à présélection national et international restreint lancé en février dernier.

La source

Link to comment
Share on other sites

  • Moderators

Entre donner le projet à des bras cassés, des entrepreneurs qui prennent une marge de ouf avec des magouilles, "etedrah et lakhde3", je préfère donner ce marché aux portugais qui n'ont plus de réputation à faire.

 

Maintenant, espérons que la qualité soit au RDV, et surtout, que les prix soient à la porté du citoyen lambda.

Link to comment
Share on other sites

Entre donner le projet à des bras cassés, des entrepreneurs qui prennent une marge de ouf avec des magouilles, "etedrah et lakhde3", je préfère donner ce marché aux portugais qui n'ont plus de réputation à faire.

 

Maintenant, espérons que la qualité soit au RDV, et surtout, que les prix soient à la porté du citoyen lambda.

 

Malheureusement, il y a du vrai dans ce que vous dîtes (reste à évaluer le sérieux des portugais aussi..). Pour ce qui est des prix, 50000$ ça fait déjà 500 millions de centimes (sans compter les marges).

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement, il y a du vrai dans ce que vous dîtes (reste à évaluer le sérieux des portugais aussi..). Pour ce qui est des prix, 50000$ ça fait déjà 500 millions de centimes (sans compter les marges).

 

Pour avoir travaillé avec des portugais pour une petite durée et constaté de visu leurs compétance, je peux dire que pour des projets de constructions ils seront largement mieux que les chinois question qualité de travail, je les trouves même meilleurs que les espagnoles. Leurs main d'oeuvre est largement qualifié pour ces travaux et leurs cadres sont au point question sérieux et savoir faire.

 

Maintenant, ça reste des méditéranéens facilement corruptible par notre si beau pays, il faudrait juste leurs assigner un organisme de suivi à la hauteur qui fait son boulot et tout ira pour le mieux.

 

Reste juste à savoir l'implication que ça aura sur l'économie, j'espère qu'il y'aura un bon degré d'implication de la main d'oeuvre local et des cadres ( ingénieurs) algériens...au moins, y'aura formation pour l'avenir.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...