Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Le site de paiement en ligne Liberty Reserve accusé de blanchiment


rapture

Recommended Posts

3419965_5_82ed_liberty-reserve-etait-devenue-la-plaque_2f0a3c7270c0f7e4972cdf8a347ba6cb.jpg

 

[h=2]A l'issue de ce qui pourrait être la plus vaste enquête internationale jamais menée en matière de blanchiment d'argent, la justice new-yorkaise a annoncé, mardi 28 mai, la mise en accusation de l'émetteur de monnaie numérique Liberty Reserve et de sept de ses responsables accusés d'avoir blanchi six milliards de dollars.[/h]Créée en 2006, sise au Costa Rica, Liberty Reserve était une plate-forme de paiement électronique utilisant la monnaie numérique du même nom (LR), permettant à tout internaute d'envoyer de l'argent ou d'en recevoir, n'importe où dans le monde, en dehors de toute réglementation.

Cinq personnes ont été arrêtées vendredi en Espagne, au Costa Rica et à Brooklyn, et sept sont mises en accusation à New York, dont le fondateur de la plate-forme, Arthur Budovsky.

Elles sont accusées d'avoir dirigé un "programme de blanchiment de 6 milliards de dollars (...) Liberty Reserve aurait mené au moins cinquante-cinq millions de transactions illégales pour plus d'un million d'usagers à travers le monde", dont deux cent mille aux Etats-Unis, explique le procureur du district sud de New York,Preet Bharara, dans un communiqué.

Lire aussi (zone abonnés) : L'affaire Liberty Reserve révèle les liens entre monnaies virtuelles et criminalité

Les transactions étaient "anonymes et impossibles à tracer", les identités n'étaient pas vérifiées, établit l'acte d'accusation, et "Liberty Reserve était devenue la plaque tournante financière de la cybercriminalité, facilitant un grand nombre d'activités criminelles en ligne, dont les fraudes à la carte bancaire, les vols d'identité, les investissements frauduleux, le piratage informatique, la pornographie infantile et les trafic de drogue".

Pour ajouter à l'opacité, les utilisateurs de la plate-forme ne pouvaient pas y virerdirectement des fonds, mais devaient passer par un "tiers", baptisé "changeur", selon l'acte de mise en accusation.

Liberty Reserve, dont les services étaient utilisés dans de nombreux pays, dont leVietnam, le Nigeria, la Chine et les Etats-Unis, prenait en honoraires 1 % destransferts faits en LR. Son fondateur, aussi connu sous les noms d'Arthur Belanchuk et Eric Paltz, avait déjà été condamné en 2006 à New York pour avoirtenté de lancer une opération similaire, "Gold Age". Il avait en 2011 renoncé à la nationalité américaine pour devenir costaricien, "afin d'échapper aux lois américaines", selon l'acte d'accusation.

Parmi les personnes inculpées figure aussi le cofondateur de Liberty Reserve,Vladimir Kats, alias "Ragnar", qui en était parti en 2009 à la suite d'une dispute avec Budovsky, et Ahmed Yassine Abdelghani, alias "Alex", qui gérait les opérations de Liberty Reserve au jour le jour jusqu'en 2009, avant d'en partir lui aussi également en raison d'une dispute. Il avait alors été remplacé par Allan Esteban Hidalgo Jimenez, alias "Allan Garcia", également inculpé.

L'enquête, a poursuivi le procureur Preet Bharara, a impliqué les forces de l'ordre dans dix-sept pays et serait "la plus grande enquête internationale jamais menée sur du blanchiment d'argent". Les autorités ont également saisi cinq noms de domaine, celui de Liberty Reserve et de quatre sites "changeurs" contrôlés par certains des accusés. Quarante-cinq comptes bancaires ont également été saisis ou gelés.

 

source : http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/05/29/le-site-de-paiement-en-ligne-liberty-reserve-accuse-de-blanchiment_3419963_3234.html

 

le site est saisie par les states : http://www.libertyreserve.com/index.html

Link to comment
Share on other sites

  • Moderators
C'est vrai que tout les escrocs du net demandent a être payés en BTC ou en LR.

 

le btc est une monnaie alternative, LR est une plateforme d'echanges ou les monaies alternatives sont tradés, acheter et vendre sans passer par les banques, les usa n'aiment pas ça, a long terme ca serait mauvais pour leur business

 

d'ou la necessitée de detruire tout ce qui va a l'encontre de leurs interets

Link to comment
Share on other sites

le btc est une monnaie alternative, LR est une plateforme d'echanges ou les monaies alternatives sont tradés, acheter et vendre sans passer par les banques, les usa n'aiment pas ça, a long terme ca serait mauvais pour leur business

 

d'ou la necessitée de detruire tout ce qui va a l'encontre de leurs interets

 

 

Je sais, moi je ne parle pas de sa, je dis juste que LR et le BTC sont offshore donc utilisés pour tout ce qui est illégal ou immoral.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...