Jump to content
Hicham

Arnold Schwarzenegger aux Oranais : «Le monde entier est jaloux de votre région !»

Recommended Posts

Arnold Schwarzenegger aux Oranais : «Le monde entier est jaloux de votre région !»

 

oran_1639234.jpg

 

Arnold Schwarzenegger a été l’hôte de la wilaya d’Oran, mardi dernier.

Arrivé à l’aéroport international Ahmed Ben Bella, en compagnie d’Amara Benyounès, ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire, le Monsieur Muscles d’Hollywood s’est ensuite dirigé vers le centre-ville d’Oran, plus précisément à place du 1er Novembre. Sous un soleil tapant, une foule nombreuse était venue voir de près celui que tout le monde connaît sous le sobriquet de «Terminator». Pour cela, un dispositif policier «conséquent» a été installé, et des barrières avaient été placées ici et là. Une fois arrivé, l’acteur américain a eu droit à un bain de foule égayé par la musique de «karkabous».

 

Quelque peu intrigué par ce type de musique propre à l’Algérie, Schwarzenegger avait tenu à s’approcher d’un des danseurs pour se prendre en photo avec lui. Les «youyous» pleuvaient de partout. Certains, ironiques, n’ont pas manqué de faire cette remarque : «Tout ça pour Monsieur Muscle ! On dirait la visite d’Etat du président américain !». D’autres ont soutenu : «Qu’on le veuille ou non, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Arnold Schwarzenegger fait partie de notre adolescence et même de notre enfance. Qui de nous, dans les années 90, n’a pas loué au moins une fois la K7 de Terminator dans le vidéoclub de son quartier ? ».

 

De la place du 1er Novembre, Schwarzenegger, en compagnie de la forte délégation, s’est rendu à pied jusqu’au boulevard de la Soummam où il fut accueilli par le maire d’Oran. Une visite de courtoisie, dans le nouveau siège de l’APC d’Oran, s’en est alors suivie, durant laquelle, les autorités locales ont offert à la star hollywoodienne un «burnous» ainsi qu’un cadre représentant la ville d’Oran. Par la suite, direction l’hôtel Méridien, au centre des Conventions Ahmed Ben Ahmed. Là encore, le public était venu nombreux acclamer l’ex-gouverneur de la Californie.

Dans la cour attenante au Centre des Conventions, un chapiteau a été dressé, duquel l’acteur américain a pu apprécier quelques spectacles folkloriques à même de lui faire découvrir la culture algérienne. Enfin, histoire de faire plaisir à l’hôte de la ville, l’équipe nationale culturiste algérienne a défilé, exposant ainsi leurs musculatures à l’homme qui a longtemps été considéré comme étant «le plus fort du monde».

Après le folklore, place au sérieux : une rencontre, dans une des salles du CCO, a été organisée par la suite avec la société civile. Arnold Schwarzenegger a déclaré à l’assistance, sans tambour ni trompette, que «le monde entier est jaloux de votre région». Une région qui, selon lui, «ressemble finalement assez à la Californie». Se lançant par la suite dans un long discours, où il a exposé, point par point, les risques de réchauffement planétaire si les gouvernements du monde restaient passifs, il a invité l’assistance à «penser autrement» et à faire preuve d’audace, en vue de contribuer au mieux à la réduction de gaz de carbone.

 

Il a alors affirmé que c’est toujours en bas de l’échelle que les changements les plus profonds commencent : «Qu’il s’agisse de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, de la lutte pour les droits des Indiens, de la lutte pour l’égalité hommes-femmes, ou encore de la lutte pour l’indépendance algérienne, cela a toujours commencé en bas de l’échelle». Lors de son discours, il a aussi mis dos à dos républicains et démocrates pour leur «hostilité» à mener à bien une politique environnementale.

 

«Peu importe le parti à qui on appartient, une chose est sûre : on boit tous la même eau et on respire tous le même air !», et d’affirmer, non sans fierté, qu’il avait «obligé» à la fois les démocrates et les républicains à signer des décrets pour réduire le gaz de carbone. «Ils ne savaient pas qu’ils avaient affaire à Terminator ! Vu leur hostilité, on les a traînés à la Cour suprême qui nous a donné raison !». S’adressant par la suite aux autorités algériennes, il dira : «Un pays aussi ambitieux que l’Algérie ne doit pas attendre pour agir. Quant à nous, nous sommes là pour l’aider, pour construire des bâtiments verts à travers toute l’Algérie».


Source

 

Arnold Schwarzenegger a déclaré à l’assistance, sans tambour ni trompette, que «le monde entier est jaloux de votre région». Une région qui, selon lui, «ressemble finalement assez à la Californie».

 

heh Oran ressemble à la californie ? face-surprise.png ahhhh en été peut être quand y a des incendies de partout :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pour caresser la populace dans le bon sens du poil , arrêtez de chercher la petite bête partout , c juste pour faire plaisir , bien sûr qu'il ne pense pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...