Jump to content
Samir_dz

Téléphonie mobile 3G : Des prix d’entrée à 1000 DA le demi-giga

Recommended Posts

Chez nos voisins immédiats, l’accès à la 3G était timide, freiné par des prix jugés prohibitifs. C’était en 2007 pour le Maroc et en 2010 pour la Tunisie. Aujourd’hui, la 3G s’est démocratisée jusqu’à répondre parfaitement aux moyens financiers de chacun, dans

ces deux pays ! Que nous concoctent les trois opérateurs mobiles pour le 1er décembre ? Une question à laquelle il est très difficile de répondre au vu des enjeux commerciaux et de concurrence qui commandent et exigent des « laboratoires » marketing de chacun de travailler dans le plus grand secret. Néanmoins, nous pouvons d’ores et déjà espérer des forfaits ou des offres de base très accessibles, et ce, pour deux raisons : la première réside dans le «deal» passé entre les trois opérateurs télécoms et les autorités qui étaient en charge du dossier 3G, comprendre le ministère de la Poste et des TIC et l’ARPT principalement, de la façon la plus tacite, et nous nous souvenons encore des déclarations du précédent ministre du secteur en ce sens, en contrepartie d’un prix bas de la licence 3G, les futurs tarifs liés aux offres 3G devaient être accessibles au plus grand nombre, dans le sillage de la politique voulue de généralisation en masse de l’Internet. Si les opérateurs se sont tous «gaussés» depuis le début, du moins depuis le premier lancement avorté de la 3G en 2011, d’avoir une infrastructure prête techniquement, cela signifie que ces derniers ont récupéré au moins une partie de leurs investissements consentis dans la mise à niveau de leurs réseaux, à ce moment-là, jusqu’à la date du 1er décembre. Du coup, n’entreront en ligne de compte de la confection des forfaits à venir, à la lumière du diptyque Capex - Opex (dépenses d’investissements et d’exploitation) propre à chacun des opérateurs, que le prix de la licence, de 40 millions de dollars environ, et l’effort commercial qui sous-tend un lancement dans les meilleures conditions et dans la transparence aussi bien pour chacun des opérateurs que pour les abonnés. L’autre raison se situe dans la réaction de l’abonné lorsque, le 1er décembre, il découvrira, vraiment et officiellement, la nature ainsi que les prix des offres 3G et que toutes les questions qu’il se pose obtiendront une réponse.

C’est quasiment peine perdue de récupérer un client «refroidi» et les spécialistes du «churn» (taux de déperdition de clients d’une entreprise ou sur un produit) le savent très bien.

Nous en sommes encore loin, mais la pression est grande et les «inconnues» demeurent entières. Skype sera-t-il payant ? Dans une déclaration antérieure faite par le premier responsable de Mobilis, M. Damma, «oui, il le sera». En fait, le ministre Benhamadi, lorsqu’il répondait aux questions des députés à l’APN autour de «son» projet de loi télécoms, l’avait clairement laissé entendre en soufflant l’idée de taxer les ports servant aux communications IP de Skype… et éventuellement Viber.

 

Qualité de la connexion ?

Elle sera probablement au rendez-vous, à la mesure d’un parc d’abonnés à la 3G qui sera plus ou moins modeste. Cependant, s’il va crescendo, la qualité de service pourrait souffrir d’une courbe inverse.

A charge pour les opérateurs mobiles d’anticiper les besoins et de les identifier.

Bande passante suffisante ? Algérie Télécom possède tous les privilèges sur les liaisons internationales vu qu’il est le seul fournisseur du back-bone qui nous relie à l’Internet mondial avec une bande passante de 130 gigas. En tant que tel, il a déjà mis à la disposition des opérateurs mobiles les liaisons nationales, les liaisons IP, ainsi que les liaisons internationales. Mais à quel prix et avec quel impact ? Selon une récente analyse de TeleGeography, qui collecte les prix de vente du transit IP par les opérateurs sur les 5 continents, les prix d’accès ont baissé et cette baisse s’est même accélérée en 2012 et se poursuivra dans les années à venir.

Les prix de transit IP ont atteint des niveaux extrêmement faibles dans les marchés développés, mais ils demeurent élevés dans de nombreux marchés en développement et dans les pays qui sont éloignés des grands centres de transit IP. Néanmoins, il y a peu d’endroits où les prix de transit dépassent 100 dollars par Mb/s, écrit-il.

 

Quels forfaits, quelles offres et à combien ?

« Les prix d’entrée devraient se situer dans les 1000 DA pour 500 Mo, très suffisants pour consulter ses e-mails et son Facebook régulièrement, et jusqu’à 2 500 DA par mois pour des forfaits de 2 Go », affirme une source auprès d’un opérateur télécoms qui a requis l’anonymat pour les raisons que l’on devine. Plus précise, elle estime qu’il faut considérer ces offres en plus de ce que le client paie habituellement pour ses forfaits voix. S’il s’avère exact que les opérateurs télécoms ont décidé de dissocier du forfait les données et la voix, les futures offres risqueraient de créer un nouveau « poste de dépense » pour le client plutôt que d’assouplir et d’enrichir celui-ci. « Cependant, techniquement le réseau est très bon et très rapide, nous pouvons aller facilement à des débits de connexion de plus de 1 Mo », tempère-t-elle. « La seule vérité qui compte, c’est celle du business. S’il y a un rush, les prix baisseront et les offres s’enrichiront. C’est logique du point de vue commercial », finit-elle par reconnaître. C’est effectivement ce qui est arrivé lorsque de 25 DA la minute de communication « voix », aujourd’hui nous la payons un peu moins de 6 DA. Seul Internet n’a rien connu de tel, excepté une exonération de TVA. Cependant, payer une 3G à un prix équivalant à 10, voire 20% du SNMG, ne semble pas aller dans le sens d’une massification de l’Internet haut débit. Pour les professionnels, en revanche, ils auront beaucoup à gagner d’avoir accès à un point de connexion immédiat - sous réserve qu’ils se trouvent dans une wilaya couverte par son opérateur mobile habituel. Et les secteurs de la grande distribution, du transport de marchandises et de la livraison devraient être les premiers à en profiter à travers des offres de géo-localisation, de collecte et d’envoi de données, etc. Les développeurs aussi, pour peu qu’ils développent des applications ou des solutions qui répondent fidèlement aux besoins des utilisateurs, évitant les simples «portages» de solutions existantes. Rendez-vous au 1er décembre et au-delà !

 

Écrit par Samir Tazaïrt Samedi, 16 Novembre 2013 22:51

 

http://www.reporters.dz/index.php?option=com_content&view=article&id=9624:telephonie-mobile-3g-des-prix-dentree-a-1000-da-le-demi-giga-&catid=16:quatre-ouverture

Share this post


Link to post
Share on other sites

enfin une petite info sur le prix et le quota; je trouve personnellement que 2go par mois n est pas suffisant pour regarder des vidéo et télécharger et....

et puis a la fin des 2 go est-ce qu'on sera privé de connexion ou le débit sera-il juste réduit ?!

j'ai lu un jour dans un forum qu'il y avait des moyens de contourner ce quota; si quelqu'un peut le confirmer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis actuellement en Mauritanie, l'abonnement 3G++ illimite est a 2800 DA, j'ai teste la connexion, skype et viber marchent tres bien a condition de rester sur place, youtube qualite HD sur iPhone, mais des qu'on s'eloigne de la borne le signal devient faible. A l'interieur ils utilisent un kit cle USB 3G++ avec antenne WIFI, telechargement a 150 Ko/s

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfait 500 Mo: valable 24h pour 100 Da / Forfait 1 Go: valable 7 jours pour 250 da / Forfait 4Go: valable 30 jours pour 500 da / Forfait 500 Mo : valable 30 jours 200 da Forfait 2 Go : valable 30 jours pour 300 da .. j'ai proposé ca a Nedjma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Forfait 500 Mo: valable 24h pour 100 Da / Forfait 1 Go: valable 7 jours pour 250 da / Forfait 4Go: valable 30 jours pour 500 da / Forfait 500 Mo : valable 30 jours 200 da Forfait 2 Go : valable 30 jours pour 300 da .. j'ai proposé ca a Nedjma

 

Comment ça ? Proposé ? Tu bosses chez eux ? :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forfait 1 Go: valable 7 jours pour 250 da / Forfait 4Go: valable 30 jours pour 500 da

 

 

ça n'a pas de sens, pour la 1ère ça voudrait dire: 4go > 1 mois > 1000 da alors que tu dis après 4go > 1 mois > 500da

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Forfait 1 Go: valable 7 jours pour 250 da / Forfait 4Go: valable 30 jours pour 500 da

 

 

ça n'a pas de sens, pour la 1ère ça voudrait dire: 4go > 1 mois > 1000 da alors que tu dis après 4go > 1 mois > 500da

 

des stratégies marketing !! :) mon frere

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...