Jump to content
tewfik

[réchauffé] Interconnexion entre AT & EE

Recommended Posts

bonjour tout le monde,

 

Le sujet de l'interconnexion entre providers a été abordé certes, mais l'adsl n'etait pas encore là ( pas à cette echelle du moins),

 

Je me disais que ça pourrait mériter une ptite mise à jour,

 

J'y ai pensé ce matin, et je me suis dis : tiens , aprés tout pourquoi - pas ?

 

J'ai eu du mal à trouver des arguments pour (virtuellement) convaincre AT et eepad de s'interconnecter : pas (peu) de contenu hébergé en algérie, peu de services à offrir

 

A votre avis, ça vaut le coup ou pas d'avoir une interconnexion entre les deux providers adsl ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salam,

 

Certes il n y pas assez de contenu qui demande de réaliser l'interconnexion entre les les FAIs ADSL, EEPAD, EASY, FARWI et ANIS. Je cite tous les fournisseurs car ceux de AT ne sont pas encore interconnectés entre eux.

 

L'interconnexion pourrait encourager les FAIs a proposer une offre de VOIP gratuite au niveau nationale pour tous les abonnés ADSL et pourquoi pas pour tout le fixe national (comme l'offre double play de AT)

 

L'interconnexion pourrait aussi faire profiter les clients des FAIs d'AT des offres TV et VOD de l'EEPAD

 

Enfin l'interconnexion serait une aubaine pour les gameurs DZ, de vrais serveurs algériens pourraient alors voir le jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je croix que si on attend la "rentabilité" de telle action par rapport au contenu local, on ne fera rien pour quelques années. Le revers de la médaille est que ce peering entre les ISP DZ va accelerer le dev de contenu local :).....alors, à mon avis, ça se sera plutôt une action de "politique / gouvernance" que l'état devra initier ET supporter (prendre en charge) par exemple dans le cadre du plan e-Algérie 2013.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui,

 

il est vrai que meme si il ya eu fusion entre les offres adsl, coté technique c est pareil ( certains en ip publique, les autres en nat)

 

l'option de la voip ne m'etait pas venue à l'esprit, je trouve que ce serait tres interessant ( petit delire : vous imaginez des taxi phone avec des telephone ip ? hehe)

 

 

c'est aussi vrai que c'est un chicken-egg problem, pas de contenu pas d interconnexion, pas d interconnexion pas de contenu

 

 

mais admettons,

admettons que sur le papier, on veuille interconnecter, on ferait ça comment ?

 

et puis, ça voudrait dire quoi, une inteconnection entre providers ? ( au sens technique je veux dire)

 

ils ne sont pas deja "intermachin" entre eux puisqu'ils se font arroser par les memes fibres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

eh bien ça fait plaisir que vous ayez parlé de ça, j'allais justement proposer par la suite une interconnexion forcée ^^

 

( pas de panique, je parle au conditionnel )

 

ok, mais au niveau ip ça donnerait quoi ? c'est un peu le bazard pour les adresses, y'a du 82.101, du 41.201, du 193.194

 

moi je pensais à quelque chose de moins sophistiqué, quelque chose dans le style :

 

- si plus de connection internet alors algérie $reseau local

ou

- moi pas obligé passer par espagne pour moi pinguer mon voisin (le verbe ping ça prend un 'u' ? ^^ )

 

enfin vous voyez le style, c'est ridicule quand même de faire transiter du traffic à des centaines de km pour l'acheminer dans le meme bled

 

de plus, je pense que l'interconnection tiendrait plus de la souvraineté de l'état que de motivations commerciales ( chuis pas contre non plus )

 

vous imaginez : connection internet coupée, toute l'algérie (enfin presque) est coupée, et surtout , toute l'algérie est inter-coupée ^^

 

au fait, quand y'a pas d'internet en algérie, et vue notre utilisation c'est dramatique ? ou c'est banal comme evenement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
au fait, quand y'a pas d'internet en algérie, et vue notre utilisation c'est dramatique ? ou c'est banal comme evenement ?

 

moi je vote pour le deux :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons déjà parlé de ce problème maintes fois dans ce forum mais pas de ces détails. ça serait bien de le dévelloper le sujet ici :) merci les gars.

 

Au fait, j'ai déjà fait une vidéo sommaire et générale, il y a 9 mois sur Youtube en parlant des GIX pour l'interconnexion des FAI :

 

Please watch my vidéo here :

 

http://fr.youtube.com/watch?v=yEGSxBM_vfk

 

J'ai essayé de ne pas compliquer les choses dans la vidéo et expliquer les choses terre à terre.

 

Maintenant les GIX ne servent pas juste de zones franches pour interconnecter les FAI mais on y associe aussi les hébergeurs web (type Djaweb Hosting, ou SLC Hosting), les instituts de Recherche, les universites (AREN Network) etc ...

 

Donc, les GIX interconnecte tout le réseau national.

 

Voici un exemple du centre nerveux des interconnexions en Europe situé à Lyon appellé : Lyonix

 

http://www.lyonix.net/

 

"Lyonix est le premier point d'échange de trafic Internet de Lyon et de la région Rhône-Alpes.Il permet aux opérateurs et aux prestataires de services internet de la région d'échanger du trafic en se raccordant sur ce point, évitant ainsi de passer par des infrastructures lointaines (Paris, Londres, Amsterdam ou même New-York...).

 

Lyonix n'interdit pas l'achat/vente de transit IP en back2back ou via son switch. Lyonix est donc un point de Peering mais également une place de marché (neutre) de bande passante internet (transit)."

 

Chez Iliad maison mère de Free, on retrouve FreeIX : http://www.freeix.net/

 

Voici une liste de GIX par pays et continent :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_Exchange_Point#Liste_des_IXP_et_de_leurs_op.C3.A9rateurs

 

Des points de peering permettent une fluidité et une rapidité de circulation de l'information évitant ainsi les points d'étranglement. Les GIX sont très loins d'être des points d'étranglement au contraire. Les GIX sont un peu les routeurs géants des wilayas.

 

En d'autres mots et terre à terre que pourrait-on faire avec les foutu GIX de merde ? Réponse : beaucoup de choses.

 

Donne nous des exemple ya ButterflyOfFire.

Okay : Imagine que tu as un hébergé ton site chez Djaweb sous le domaine :

 

zdekzdek.djaweb.dz

 

Tu es abonné chez EEPAD et tu veux accéder à ton site web hébergé chez Djaweb. Et comme par maleur ce jour là, il y a un problème sur le Backbone international. Un bateau de pêche chassant un couple de requins qui s'accouplaient percutent le Backbone et Zvan ! pas de traffic international chez EEPAD.

 

Tu feras comment pour mettre à jour ton site web : zdekzdek.djaweb.dz ? et si ton site se fait comme par hasard hacké le jour même ?

 

Donc la meilleur solution c'est de s'entreconnecter et de créer des peerings en local puis au niveau national.

 

Mais ce n'est pas aussi simple toute cette histoire les gars. Il faut une volonté politique énorme. Il faut que les gens qui nous gouvernent se rendent compte que nous sommes très en retard et qu'il faut d'urgence un plan pour la société d'information en Algérie ... oui d'URGENCE !

 

Et dans ce domaine, on ne rigole pas. Chaque faute est vite repérée et chaque faute est vite exploitée et chaque faute son responsable et vite fait punit.

 

Donc, il faut des conseillers de qualité pour penser un plan de TIC en Algérie : un plan qui regroupera tout les acteurs, AT, EEPAD hébergeurs, associations d'utilisateurs des TIC etc

 

S'inspirer des points positifs qui fonctionnent très bien dans d'autres sociétés devellopés et ne pas nous importer la mode "Khalidjienne" ou "Khamedjienne" hacha men s'ma3 en matière des TIC. (désolé pour l'impulsion incontrolable, ne m'en tenez pas compte :D )

 

Donc pour revenir un peu à cette histoire de peering des acteurs des TIC et de l'internet, je dirai que c'est presque incontournable de faire des GIX et ce n'est qu'une supposition personnelle ... à prendre en considération ou pas ... à vous de voir.

 

Ce qui fait la force des GIX c'est aussi le fait que même si l'Algérie est disconnectée complètement du reste du monde, elle reste quand même connecté avec elle même :)

 

Allez imaginez avec moi la planète terre ...

 

Maintenant vous voyez l'afrique ... ensuite un petit zoom vers la méditerranée ou l'ont disingue le Grand Maghreb et l'Europe et que d'un seul coup l'Europe plonge dans le noir ainsi que le reste du monde et que l'Algérie reste éclairée.

 

Avec cette metaphore je veux expliquer que même si l'Algérie sera déconnectée un jour du reste du réseau internet, les utilisateurs algériens pourront toujours accéder à des services nationaux et au contenu local hébergé chez nous ... et de ce fait le domaine zdekzdek.djaweb.dz sera accessbile même si l'on coupe le cordon ambilicale qui relie l'Algérie à Europe (les Backbones internationaux trans-méditérannéo-France-Telecommmmoo)

 

Il faut donc parler d'indépendance :) et oui le mot est fort mais c'est le mot à utiliser. Nous avons arraché une indépendance en 1962, un certain 5 juillet et bien il est temps d'être indépendant en matière de contenu.

 

Restons maintenant dans cette même situation : "Une Algérie éclairée de l'intérieur mais coupée du monde" on fera quoi pour le particulier et les entreprises ? On va arrêter la machine économique ? On va fermer les administrations ? Et bien non !

 

Il faut develloper les services : serveurs mails, sites web traitant de tout et de rien, de souks virtuels, des cafés virutels, des serveurs de jeux en Algérie, des services de VOD, des sites d'achat en ligne, des communautés virtuelles ... Bref! Une vie virtuelle ou le peuple communique, reste actif et travaille !

 

Je prends toujours comme exemple, un réseau d'un cybercafé.

 

Imaginons qu'un cybercafé c'est l'Algérie entière, c'est le réseau internet algérien avec un serveur et une connexion internet = Backbone.

 

Dans ce cybercafé, la connexion est mauvaise puis plus rien ... plus de connexion, tu feras comment pour que tu aies toujours des clients malgré qu'il n'y a pas de connexion de ton cybarcafé ?

 

Et bien il faut dévellopper d'autres services :

Exemple, tu installe un serveur de jeux, un forum local, pourquoi pas un site pour le cybercafé accessible en local, un serveur mail à titre d'exemple, un serveur chat irc ou Jabber ... bref ça parait bête et peu par rapport au net entier mais c'est déjà ça, tu as des services qui fonctionnent alors que tu es coupé du reste du monde mon ami, tu es out, nada seul au monde, personne ne t'entends.

 

A petite echelle ma proposition parait telle une merde mais à grande échelle ça crée le réseau des réseau : Internet.

 

Imagine qu'avec la même config que tu as dans ton cybercafé, tu offre un accès Wifi au voisins ou de tout l'immeuble ?

 

Pire, imagine que tu peux emettre en WiMAX ?

 

Ne me dis pas que les gens n'utiliseront pas tes services !

 

Maintenant pour revenir aux interconnexions entre FAI ...

 

Et si une autre personne ayant un autre cybercafé coupé du monde comme toi ayant des clients voulant contacter leur famille alors que les membre de cette dernière sont tes clients, tu feras comment pour que tes clients puissent d'interconnecter ?

 

Tu n'as plus de connexion internet et les deux familles + 2 cyber sont loins de plusieurs kilomètres ...

 

Et bien il faut créer un point d'échange tout simplement ... dans le cas des FAI il faut créer un GIX car si un troisième cybercafé veut connecter ses clients aussi et bien les traffic sera dispatché sur un seul point ou plusieurs GIX d'ailleurs au niveau national ainsi tout le monde peut continuer à utiliser www.mail.dz à surfer sur google.dz (sous conditions) à se connecter à son client de messagerie instantanée (exemple Jabber), consulter ses factures, régler ses factures, acheter des produits, vendre des produits, réserver un nom de domaine etc etc ...

 

Donc la vie continue ...

 

J'ai beaucoup écris les gars, je reprendrai ce sujet bientôt inchallah ;)

 

Sahitou et désolé pour les fautes, j'y reviendrai pour les corriger, le texte est saisi à l'arrache :)

 

Bon je sais que le sujet est très vaste

Edited by ButterflyOfFire

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour information, il existe déja des accords de peering en Algérie : au cerist.

 

celuici est directement connecté en peer to peer a Djaweb, mais uniquement pour les addresses IP locales des DEUX fournisseurs.

 

c'est le premier internet exchange en Algérie. Il relie aussi toutes les universités avec le service ARN :

 

carte.gif

 

 

http://www.arn.dz/

 

 

wassaaalllaaammmm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info Djoss :)

 

ça reste quand même insuffisant. Je m'explique :

 

Lorsque tu es abonné chez Djaweb à Ouargla et que tu veux accéder à www.cerist.dz ... ta requête sort quand même du territoire et du réseau national non ? Elle va en europe puis revient en Algérie et le serveur de du Cerist t'envois le site.

 

Et si j'étais utilisateur à Ouargla : ça serait plus simple de configurer les DNS de sorte à ce que si je tapes www.cerist.dz, le serveur DNS de Djaweb répond à ma requête et me renvois directement sur l'IP du serveur du site www.cerist.dz et le site me sera renvoyé et affiché sur mon écran sans que la transaction passe par des réseaux tiers hors territoire ou TROtoire.

Le transit vers et de l'étranger se feront dans le cas où le site web demandé est hébergé réellement à l'étranger, ou bien c'est un NDD en.dz redirigé et hébergé sur un serveur hors plage réseau national

 

exemple : www.zdekzdek.dz est un NDD acheté chez le cerist mais redirigé sur GoDaddy aux USA = ça sera donc une requête vers l'étranger.

 

Mais la messagerie instantanée genre MSN ou Skype ça doit être autrement :

Je t'envois un fichier avec MSN ou Skype et tu le récupère = P2P

 

Mais si cette requête doit passer entièrement par l'étranger et faire le tour du monde, ça revient au même problème.

 

Pour faire simple, lorsque tu téléphone à ton voisin, est ce que tu es obligé de passer par Alger alors que vous habitez tout les deux à Tamenrasset ?

 

Biensur que non, vous passez par la boucle locale ! et bien c'est la même chose qu'il doit se faire en matière d'interconnexion des acteurs des TIC qui ne concerne pas juste les FAI ...

 

Je vous invite à lire l'article P2P sur Wiki

 

A lire, à consulter :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Border_Gateway_Protocol

 

http://www.openbgpd.org/fr/

 

http://www.xorp.org/

 

BIRD

 

Quagga

 

Boucle locale

 

Dégroupage

 

AS

 

Site intéressant BGP Tools

 

etc etc

 

Sahitou

 

 

Edited by ButterflyOfFire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salam,

 

Le meilleur exemple pour illustrer ceci c'est la distance entre Djaweb et le CERIST:

 

Les deux instituion se trouvent a benaknoun a Alger et son separees par une route a doube sens et deux troitoire, soit a peu pres 20 metres

 

Lorrsque je suis au CERIST et que je ping Djaweb ma requette va se balader en espagne puis en france pour ensuite atterrir chez Djaweb soit un distance de quelques miliers de kilometres

 

On dit que le virtuel raccourcit les distances non ?

 

Chez nous il les allonge

 

 

 

Lorsque tu es abonné chez Djaweb à Ouargla et que tu veux accéder à www.cerist.dz ... ta requête sort quand même du territoire et du réseau national non ? Elle va en europe puis revient en Algérie et le serveur de du Cerist t'envois le site

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir tout le monde,

 

Vous avez exprimé ce que je pense effectivement.

Inutil de passer par l'exterieur lorsqu'on fait transiter du traffic de l'interieur vers l'interieur.

 

Je suis un fan ( certains dirons adepte ) des solutions qui commencent par un crayon et une feuille blanche.

 

Je pense que très souvent, nous algériens essayons d'appliquer des solutions qui sont surdimensionnées par rapport à nos problèmes.

 

Nous donnons parfois trop d'importance aux technologies, et nous croyons souvent que nos problèmes sont insurmontables. ( complexe du colonisé )

 

Je pense qu'avant d'évaluer telle ou telle solution au problème, on devrait d'abord ennoncer clairement celui-ci ( ce qui est deja fait je pense ), ensuite poser un cahier des charges ( ça serait très amusant comme exercice ).

 

Lorsqu'on parle d'interconnexion, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il faut que les providers sachent router le traffic destiné à un ip algérienne directement sans passer par la backbone.

 

Lorsqu'on regarde ce qui se fait ( en france par exemple ), on peut déja percevoir des solutions _eventuelles_, mais peut-etre que ces implémentations ne sont pas adéquates à nos realités.

 

Dans notre contexte, ça serait comment ?

 

Quel est le risque de commencer à zero ? Perdre du temps à effectuer un design que les autres ont déja construit ? Admettons. Ce temps là n'est guere compressible. Le transfert de technologie est une bonne blague, en achetant la gateway qui effectue la fonction désirée, je ne vais certainement pas maitriser ni la fonction ni la technologie. Ce sera certainement une bonne solution à court/moyen terme, mais je resterais dépendant. A la fin, on se retrouve à essayer de nous adapter à l'outil, alors que c'est l'outil qui s'adapte au problème.

 

Les occidentaux ont leurs problèmes, leurs contraintes, leurs contexts. Qui ne sont pas forcément les notres.

 

Ce que je souhaite exprimer est la chose suivante : pourquoi ne pas envisager d'abord des solutions low cost, low consumption, quelque chose qui demanderait certes de l'engineering, mais qui serait d'un impact minimal sur la strucuture même du réseau ?

 

 

azraïne dit :

 

Qu'ils nous connectent à internet avant de interconnecter leur connerie

 

 

Justement, c'est l'indépendance ( comme disait ButterflyOfFire ) qui est en question.

Il est vrai que la connexion internet ne cesse ( et ne cessera ) de subir des problèmes, et c'est pour cette raison que l'interconnexion est utile : ne pas dépendre de la pseudo backbone. Imaginez juste de mettre l'algérie dans un $réseau local.

 

Portez-vous bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je souhaite exprimer est la chose suivante : pourquoi ne pas envisager d'abord des solutions low cost, low consumption, quelque chose qui demanderait certes de l'engineering, mais qui serait d'un impact minimal sur la strucuture même du réseau ?

 

Je n'ai jamais participer personnellement à un projet de ce type, mais d'après mon expérience, techniquement ce n'est pas la mer à boire (à condition d'avoir les spécialistes) et mais le plus important (comme toujours) est la volonté politique (un gros mot...je veux dire une décision du Ministère par exemple) et une bonne gestion de projet. Dans la plupart des cas : 20% technique / 80 % management.

 

En fait, avoir telle interconnexion ne permet pas t-il d'avoir une résilience de notre accès Internet...si le lien de AT tombe, je passe d'une façon transparente par Eepad ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Erreur :

 

 

Merci pour l'info Djoss :)

 

ça reste quand même insuffisant. Je m'explique :

 

Lorsque tu es abonné chez Djaweb à Ouargla et que tu veux accéder à www.cerist.dz ... ta requête sort quand même du territoire et du réseau national non ? Elle va en europe puis revient en Algérie et le serveur de du Cerist t'envois le site.

 

 

 

 

 

Non justement .

 

comme je vous l'ai dit, une liaison des peering directe existe entre cerist et djaweb.

 

 

Salam,

 

Le meilleur exemple pour illustrer ceci c'est la distance entre Djaweb et le CERIST:

 

Les deux instituion se trouvent a benaknoun a Alger et son separees par une route a doube sens et deux troitoire, soit a peu pres 20 metres

 

Lorrsque je suis au CERIST et que je ping Djaweb ma requette va se balader en espagne puis en france pour ensuite atterrir chez Djaweb soit un distance de quelques miliers de kilometres

 

On dit que le virtuel raccourcit les distances non ?

 

Chez nous il les allonge

 

Négatif, mon cher , Assilabox, quand tu va d'un abonné Djaweb, a un abonné Cerist, ceux ci étant des IP locales de chacun des FAI , la connection NE PASSE PAS PAR l'INTERNATIONNAL.

 

 

pour information, il existe déja des accords de peering en Algérie : au cerist.

 

celuici est directement connecté en peer to peer a Djaweb, mais uniquement pour les addresses IP locales des DEUX fournisseurs.

 

wassaaalllaaammmm

 

 

wasssaallllaaammm

Edited by Djoss

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme je vous l'ai dit, une liaison des peering directe existe entre cerist et djaweb. Négatif, mon cher , Assilabox, quand tu va d'un abonné Djaweb, a un abonné Cerist, ceux ci étant des IP locales de chacun des FAI , la connection NE PASSE PAS PAR l'INTERNATIONNAL.

 

Salam

 

Possible. Mais il y a quelque mois ce n'était pas du tout le cas. Je te confirme ça demain ou après demain avec un traceroute

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salam,

 

Effectivement les choses ont changé depuis.

 

Il existe apparemment une liaison de peering entre CERIST et les serveurs d'hébergement de DJAWEB

 

Voici ce que donne une traceroute CERIST-> Djaweb

1 ******* (192.168.1.1)

2 193.194.***.*** (193.194.***.***)

3 10.2.0.25 (10.2.0.25)

4 gwp1-16214.cerist.dz (193.194.64.13)

5 192.168.250.9 (192.168.250.9)

 

Par contre aucune interconnexion n'existe entre le CERIST et les clients FAWRI, EASY ou ANIS et lorsqu'on trace les adresses des ces opérateurs on passe par l'international

 

1 ******* (192.168.1.1)

2 193.194.***.*** (193.194.***.***)

3 10.2.0.25 (10.2.0.25)

4 gwp1-16214.cerist.dz (193.194.64.13)

5 arn.rt1.mad.es.geant2.net

6 so-7-2-0.rt1.gen.ch.geant2.net

7 so-7-2-0.rt1.fra.de.geant2.net

8 TenGigabitEthernet7-3.ar1.FRA4.gblx.net

9 te7-4-10G.ar3.FRA3.gblx.net

10 64.208.110.230

11 pos0-7-0-0.auvtr1.Aubervilliers.opentransit.net

12 pos0-8-0-7.pastr1.Paris.opentransit.net

13 mptalgerie-8.GW.opentransit.net

14 193.251.169.182

15 193.251.169.202

Edited by assilabox

Share this post


Link to post
Share on other sites

vérifie ton deuxième trace route :

 

Détermination de l'itinéraire vers decst.cerist.dz [193.194.64.11]

avec un maximum de 30 sauts :

 

1 78 ms 100 ms 99 ms 192.168.1.254

2 224 ms 189 ms 215 ms 41.200.0.1

3 145 ms 82 ms 118 ms 193.251.169.221

4 250 ms 161 ms 215 ms 192.168.250.10

5 262 ms 328 ms 294 ms decst.cerist.dz [193.194.64.11]

 

 

ça reste en Algérie, d'un abonné vers le CERIST. apprès, faut voire comment est configuré le routeur gwp1-16214.cerist.dz . connait-il les tables de classes d'IP locales ?

 

 

waaasssaaallllaaaammm

Share this post


Link to post
Share on other sites
vérifie ton deuxième trace route

 

Je n'ai pas effectué le teste a partir d'un connexion AT et mais a partir du réseau ARN du CERIST plusieurs fois.

 

D'après ton test il y a interconnexion

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Et depuis 2008 il y a eu ... ce que nous assistons aujourd'hui en avril 2010 !

En d'autres termes de pire en pis !

 

Lorsqu'on a parlé de "réseau local", ils nous ont pris sur les mots et ils nous ont fait un "vrai cybercafé national" ! Je ne sais pas ce qu'il leur faut à nos ingénieurs ! Un crayon et stylo peut être et leur dessiner le réseau et les tables de routage et ... level_15 ?!

 

Bref ! Cette vieille discussion a été en tous cas très intéressante. Dommage que la fainéantise et l'à-peu-prizme reigne dans ce bled !

 

Vivement le Canada !

Sahitou

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous en parlions sur ForumDZ en 2008 et meme bien avant, voic qu'aujourdhui c'est un SCOOP, et une nouveauté technologique, une trouvaille de Tata Zohra :

 

Algérie - La lancement du GIX en 2015 devrait améliorer la navigation internet - (Derdouri)

 

Le point d'échange internet ou GIX (Global Internet Exchange) permettant une interconnexion directe entre les fournisseurs algériens d’accès au web sans passer par des réseaux étrangers, sera opérationnel au début de l'année 2015, a annoncé samedi à Alger la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Zohra Derdouri.

 

"Le GIX est prêt. La formation dans ce sens a été effectuée et nous espérons le lancement effectif de cette technologie au début de l'année 2015", a indiqué Mme Derdouri dans un entretien à l'APS. Elle a précisé que les cahiers des charges, "qui sont également prêts", concernent tous les opérateurs qui font du trafic internet comme ceux de la téléphonie mobile (Mobilis, Ooredoo et Djezzy) de la téléphonie fixe (Algérie Télécom) et des FAI (fournisseurs d'accès à internet).

 

La mise en place du GIX en Algérie, qui avait été annoncée il y a une année par Mme Derdouri, devra permettre un gain économique "extraordinaire" et des "avantages" dans le temps de latence (temps de réponse réduite au maximum entre deux internautes connectés) ainsi que dans la bande passante.

 

Ce point d’échange sera administré par l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT).

 

Pas de coûts supplémentaire pour le consommateur

Le point d’échange Internet au niveau local se fait sans coût supplémentaire. Le trafic passant par un point d’échange n’est pas facturé alors que les flux vers le fournisseur de trafic à l’étranger du fournisseur d’accès à l’Internet le sont.

 

L’interconnexion directe, souvent localisée dans la même ville, évite que les données n’aient à changer de ville, voire de continent, pour passer d’un réseau à un autre, ceci permet de réduire le temps de latence. Elle permet aussi le transfert des données de façon illimitée et gratuite, améliorant ainsi considérablement la bande passante entre clients de deux FAI voisins.

 

http://www.maghrebemergent.com/high-tech/internet/algerie-la-lancement-du-gix-en-2015-devrait-ameliorer-la-navigation-internet-derdouri.html

 

 

pour ceux qui veulent en savoire plus sur les GIX : lire cet article, http://mission-dti.inria.fr/Rapport/interconnexion.html ( surtout ses référencres )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...