Jump to content
Sign in to follow this  
Samir_dz

Millionnaire grâce à Pizza.com

Recommended Posts

"C'est dingue, tout simplement dingue". Chris Clark n'en revient toujours pas. Il est devenu millionnaire en une semaine grâce à la vente d'un nom de domaine. Rappel des faits par le Baltimore Sun : en 1994, Chris Clark, alors âgé de 29 ans, débourse 20 dollars pour enregistrer le nom de domaine pizza.com. Le jeune homme est alors à la tête d'une entreprise de conseils en Internet et il pense pouvoir, grâce à cette url, décrocher un contrat auprès d'une chaîne ou d'un fabriquant de pizza.

 

Aucun client ne se manifeste. Clark ferme son agence en 2000 pour développer d'autres activités dans le domaine de l'informatique. Pour autant, il continue à payer les 20 dollars annuels pour conserver la propriété de pizza.com. Le site abrite d'abord quelques publicités avant de se transformer, il y a un an, en portail dédié à la pizza proposant principalement un annuaire des pizzerias aux Etats-Unis. Le site rapporte alors plus que les 5000 dollars de coûts nécessaires à sa maintenance.

 

Cinq zéros

 

Et puis, en 2006, une firme russe qui exporte de la vodka achète le nom de domaine vodka.com pour 3 millions de dollars. De quoi faire réfléchir Chris Clark. En janvier, pour tâter le terrain, l'entrepreneur indique qu'il est prêt à vendre l'url pizza.com et invite les acheteurs potentiels à se manifester. Il reçoit des propositions à "cinq zéros" ! Il décide alors de passer de lancer des enchères en ligne, le 27 mars. Mise à prix : 100 dollars. Le lendemain matin, le montant atteint un demi-million de dollars. En une semaine, la somme atteint 2,6 millions de dollars. Les enchères sont fermées. Le nom de l'acheteur n'a pas été révélé.

 

"C'est sûr que cela va faire une différence significative dans ma vie", déclare Chris Clark au Baltimore Sun. L'heureux homme ne sait pas encore ce qu'il va faire de son pactole mais il regrette de ne pas avoir acheté davantage de noms de domaines. "En 1994, on aurait pu enregistrer tout et rien, lâche-t-il. J'y pense, maintenant, ouais."

 

Et il peut y penser car, comme le souligne le journal américain, les noms de domaine "génériques qui couvrent l'ensemble [de l'activité] d'une industrie et qui se terminent par le très important ‘.com' peuvent rapporter des millions" et générer du trafic. Autre avantage : ces url coïncident avec des mots-clés et remontent donc plus facilement dans les moteurs de recherche. Bref, c'est tout bénéfice pour ceux qui les possèdent. C'est ainsi que business.com et diamond.com ont été vendus pour 7,5 millions de dollars, fund.com pour 10 millions, sex.com pour 12 millions...

 

Source

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  



×
×
  • Create New...