Jump to content

Lemrid

Members
  • Content Count

    1,105
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

Everything posted by Lemrid

  1. Salam précision, la portée diminue selon le nombre de clients ( plus les clients sont nombreux, plus le rayon diminue)
  2. salam yo au faite besoin de deux pcs si dispo me contacter en mp
  3. hi, btw, looks like the original text is a mixture of more than one dialect (eastern; central and western regions) good luck
  4. salam ceci n'est pas un fait nouveau, des antécédents, notamment : - arriver à 100 mètres d'un secteur opérationnel (Ourgla) - attentat Tamenrasset etc etc etc espérons que cette défaillance ne soit pas un alibi pour justifier une éventuelle autorisation d'installation de firmes spécialisées en sécurité (PS : loi hydrocarbures)
  5. L’armement récupéré est composé 6 fusils mitrailleurs (FMPK), 21 Fusils PMAK, deux fusils à lunettes, 2 mortiers 60mm avec roquettes, 6 missiles de type C5 60mm avec rampes de lancement, 2 RPG7 avec 8 roquettes, 10 grenades disposées en ceintures explosives, - La récupération de tenues militaires étrangères, - La récupération d’un stock de munitions et d’explosifs. Au faite; ou sont passé les 10000 missiles SA-7 ????? pour rappel : Alain Juppé avait en effet été entendu à cette date par la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale. Répondant à un élu évoquant la présence de 10 000 missiles sol-air aux mains d’al-Qaïda au Maghreb islamique, le ministre avait alors confirmé l’inquiétude que suscitait la fuite vers le Sahel d’armes en provenance de la Libye. La presse algérienne via « Le Courrier d’Algérie » se voulait quant à elle encore plus directe, affirmant qu’Aqmi était désormais « plus forte maintenant qu’avant le début de la sédition», ajoutant que « la France et les rebelles de Benghazi en sont responsables dans une très large mesure ». De ce fait, poursuivait le journal, « les premières cibles concernées par les missiles SA-7 d’Aqmi sont justement les avions civiles français et occidental », avant d’asséner le coup final : « en deux mots directs, la France est dans la ligne de mire du terrorisme dans toute la vaste bande saharo-sahélienne. » En réaction, Nicolas Sarkozy avait envoyé des messages aux pays du Sahel, ciblant tout particulièrement l’Algérie, « locomotive des pays maghrébo- sahéliens dans la lutte contre Aqmi ». Toujours selon « Le Courrier d’Algérie », l’amiral Giampaolo Di Paola, président du Comité militaire qui regroupe les chefs d’état major des pays de l’Otan, aurait tenu une réunion secrète avec les députés allemands le 26 septembre 2011 devant lesquels il a exprimé les inquiétudes de l’Otan, faisant état de l’existence de « plus de 10.000 missiles sol-air qui représentent une sérieuse menace pour l’aviation civile et pourraient sortir de Libye pour se retrouver dans de mauvaises mains ». – Près de 5 000 missiles sol-air SAM-7 perdus « dans la nature » … selon le CNT Le général Mohamed Adia, chargé de l’armement au sein du ministère de la Défense du Conseil national de transition (CNT), estimait alors quant à lui à « environ 5 000 » le nombre de missiles sol-air SAM-7 « toujours manquants et dans la nature » , craignant lui aussi que ces armements ne tombent entre de « mauvaises mains. » Rappelant par ailleurs que la Libye de Kadhafi a acheté environ 20.000 missiles sol-air SAM-7, de fabrication soviétique ou bulgare. Certes plus de 14.000 de ces missiles ont été soit utilisés, soit détruits, ou sont aujourd’hui hors d’usage. La plupart étaient stockés dans la ville de Zenten (sud-ouest de Tripoli), mais beaucoup manquaient à l’appel en octobre 2011 … Or, soulignait alors le général, « ces missiles sont légers, de petite taille, faciles à manier et pourraient être utilisés pour détruire un avion civil ». Rappelons enfin que de nombreux stocks d’armes et de munitions de l’armée du colonel Kadhafi ont fait l’objet de pillage dans le pays depuis février 2011, date du début de la révolution libyenne, l’ancien Guide ayant également distribué une partie de ses armements à ses partisans en fuite. http://www.algerie1.com/flash-dactu/in-amenas-communique-du-ministere-de-linterieur/ http://www.fr.alakhbar.info/279-0-Aqmi-sexerce-au-maniement-des-missiles-sol-air.html
  6. en chiffres : 573 otages Algériens libérés, 110 otages étrangers libérés, 12 otages tués, 18 Terroristes tués et 5 capturés vivants, Sur une exploitation gazière d'une centaine d'hectares, la taille d'une ville prête a exploser d'une seconde a l'autre !
  7. vendredi 18 janvier 2013 Les détails sur l'assaut sur le complexe de Tiguentourine Mercredi 16 janvier, un groupe d'une trentaine de terroristes, provenant de Libye, s'attaque à un bus transportant des expatriés de divers nationalités appartenant tant aux entreprises Statoil que BP et JGC. L'attaque fait un mort parmi les forces de sécurité, deux expatriés sont mortellement blessés, mais la riposte énergique des gendarmes de l'escorte, vite rejoints par leurs collègues de la base, fait battre en retraite les terroristes. Saisissant l'occasion de la sortie en catastrophe des renforts de la base ils foncent vers les portes du complexe qui comporte plusieurs bases de vie et le centre de pompage et de traitement du Gaz. Arrivés au portes ils menacent le garde pour qu'il leur permette l'accès. Le jeune Amine Lahmar refuse catégoriquement et parviens même à donner l'alerte avant d'être exécuté par les terroristes d'une balle dans la tête. Porte fermés, le groupe criminel utilise un de véhicules comme voiture bélier, la barrière finit par céder, les terroristes se scindent en deux groupes, l'un se dirige vers la salle de supervision du site, l'autre vise en priorité le camps de base des japonais de JGC, ils seront les premiers à êtres sortis. S'en suivra une visite systématiques des chalets et autres cabines sahariennes se trouvant dans la zone résidentielle. Prenant conscience de l'ampleur de l'attaque les opérateurs de la salle de contrôle décident de couper la pression et mettre à l'abri les installations et éviter les explosions, au moins un Américain est dans la salle, il sera tout de suite capturé par les terroristes. Ils donnent l'ordre de remettre en marche les installation, les employés Algériens font face et disent non! Dehors la base est vite encerclée par les éléments de la Gendarmerie, le plan des assaillant qui voulaient pour une partie fuir avec des otages tombe à l'eau, ils se replient une seconde fois sur la zone résidentielle et se réorganisent. Commencent à trier les otages par nationalité, les nords américains, les français et les britanniques sont les plus recherchés, les philippins et les thailandais, nombreux sur le site sont enfermés dans leurs baraquements, les otages Algériens sont eux aussi enfermés. A Tiguentourine, il y a 650 travailleurs dont 132 étrangers. Très tôt un état-major de crise est installé à Alger, comprenant des envoyés des différents corps de sécurité et de renseignement ils comprennent rapidement qu'il faut agir, une consigne préliminaire est donnée pour empêcher la fuite des terroristes, la destruction des installation et la récupération de tous les otages. Il est décidé d'envoyer le groupe d'assaut du GIS Alger, ils seront rejoint par le groupe d'assaut du GIS Tamanrasset. Deux Hercules c130 et deux Casa décollent vers 11h de l'aéroport militaire de Boufarik, direction In Amenas. Tassili Airlines assure l'évacuation du personnel qui n'était pas sur le site ou qui a pu s'échapper, des avions sont dépêchés sur place et très vite l'Aéroport d'In Amenas est fermé pour saturation du parking. De Biskra deux Mi24 Superhind décollent pour In Amenas, des hélicoptères de transport ramènent dans leurs soutes des paras de Biskra et du matériel. Arrivés sur place, les hommes du GIS sont étonnés de trouver un détachement du DSI au complet en pleine préparation. Des ordres auraient été donnés par la haute hiérarchie de la gendarmerie pour faire participer le groupe d'assaut des "verts", un groupe très bien entraîné mais à qui manquait l'épreuve du feu. Les gendarmes se sentant coupables de défaillance promettent de régler l'affaire pour se rattraper. Ce qui aurait pu tourner à la guerre des services a été un grand moment de solidarité inter-armes. L'idée d'un assaut combiné GIS-DSI-Paras émerge à la nuit tombée. Une nuit de préparation et d'étude des cartes du site, qui est scruté et filmé depuis le ciel par des drones Algériens et des hélicoptères, n'a pas permis d'évaluer avec précision la puissance de feu des terroristes et leurs points de renfort. Des éclaireurs du GIS s'infiltrent à l'intérieur du site, ils doivent se faire voir et attirer le feu de l'ennemi pour pouvoir l'évaluer. Mission accomplie sans problèmes, mieux cette action a permis de reprendre le poste de police à l'entrée du site et libérer quelques otages dont des étrangers. A quelques dizaines de kilomètres des lieux, l'ANP se déploie en force, un bataillon de T90, venant probablement de Batna est déployé entre le site et la frontière libyenne, l'espace aérien est clos au dessus de la région et l'aviation est en alerte. l'on craint un coup tordu venant de Libye. La nuit permet au terroristes de se préparer, une stratégie se dessine dans leurs rang, revenir au plan initial, fuir avec les otages les plus "précieux" vers la Libye en jouant à fond la carte médiatique. Des otages Européens sont sommés d'appeler leurs proches, voir des médias de leurs pays pour transmettre un message d'apaisement et insister sur la nécessité de négocier. La pression internationale comme carburant. Les terroristes quant à eux contactent des médias "amis" comme Al Jazeera ou les agences Sahara Média ou ANI qui sont devenus les portes paroles de l'AQMI et du MUJAO. La deuxième partie du plan est de poursuivre avec un second groupe d'otages l'abcès de fixation à l'intérieur du complexe gazier avec une destruction du site à la clé. La nuit passe sans que les forces spéciales ne donnent l'assaut. Pas d'ordres d'en haut ou pas d'occasion franche, nul ne peux le dire pour le moment. En milieu de matinée, plusieurs groupes d'otages parviennent à s'enfuir, les terroristes sont tétanisés et ne quittent pas leurs positions, face à eux des tireurs d'élite tirent sans volonté de toucher pour marquer leur présence invisible et limiter les mouvements des "tangos". Des étrangers font partie des otages évadés. En milieu de journée, les terroristes préparent cinq Toyota Station, entassent des vivres et des munitions, ils placent dedans un nombre d'otages, tous portent une ceinture d'explosifs. Peu après 13h les véhicules qui ont démarrés en convoi espacé foncent en trombe vers la sortie du site et se retrouvent très vite dans le no man's land séparant la zone résidentielle du complexe gazier. A plusieurs centaines de mètres d'eux, presque invisible, un Mi 24 surveille la manœuvre grâce à ses puissantes caméras, l'officier d'armement reçoit l'ordre de détruire le convois, le terrain s'y prête il n'y a aucune installation sensible à proximité ni de regroupement de civils. Le Superhind tire deux, puis trois missiles à guidage laser Ingwee sur les trois véhicules de queue qui explosent sur le champs, pris de panique, ne voyant pas la provenance des tirs, les terroristes de tête se font exploser. L'ordre d'assaut est donné, pas le choix, l'hélicoptère opère un tir de saturation vers la zone résidentielle, il ne vise rien ni personne mais crée un mur de feu. Simultanément des snipers du GIS et du DSI lachent une salve de balles précisent et tuent sur le champs une partie du commando, des paras avancent en tirant eux aussi, les opérateurs du GIS profitent de cette diversion pour prendre à revers le reste du commando se trouvant dans la zone résidentielle. Les 11 terroristes présents sont abattus, le camps de base est totalement sous contrôle. 600 otages sont libérés suite à ce premier assaut, parmi lesquels une centaine d'étrangers, une trentaine d'otages sont perdus. Aucune blessé n'est à déplorer du coté des forces spéciales. Le DSI s'offre son baptême du feu aux cotés de certains opérateurs du GIS qui avaient traqué dix ans auparavant les preneurs d'otages des touristes suisses et allemands aux confins du Sahara. A l'heure où ces lignes sont écrites, le second groupe terroriste retranché dans les installations gazières est encerclé par les forces spéciales, qui cette fois privilégient la négociation vu la configuration du terrain. Une douzaine de terroristes retiennent toujours vingtaine d'otages. D'autres informations vous seront transmises lors du règlement de cette crise. Publié par secret-difa3 à 15:23
  8. Lemrid

    Gasland

    السلام عليكم حلال علينا حرام عليهم غاز الشيست ممنوع من التنقيب في فرنسا http://www.lesechos.fr/08/04/2011/LesEchos/20908-94-ECH_gaz-de-schiste---l-etat-decide-a-interdire-les-forages.htm Gaz de Schiste: Réserves mondiales par pays Toujours selon l'EIA (U.S. Energy Information Administration.) la Chine possèderait d’énormes réserves de Schiste tandis que l'Algérie serait la huitième réserve mondiale. Il faut dire que la carte énergétique mondiale va changer complètement puisque, fait nouveau, l'Europe deviendrait un pays exportateur d’Énergie. La France qui occuperait une place de choix dans cette nouvelle distribution interdit jusqu'à présent la prospection et l'exploration de cette nouvelle source d'énergie. La Grande Bretagne quant à elle, s'y est déjà mise. Des licences ont été déjà délivrées permettant la prospection de ce gaz... Notons que parmi les pays disposant actuellement de pétrole on ne trouve que le Brésil, la Libye, l'Algérie, l'Iran, le Canada, le Mexique ainsi que les USA. Les pays du golfe ne figurent pas dans ce nouveau tableau. Source: http://www.leblogenergie.com/2011/04/07/gaz-de-schistes-la-chine-possederait-denormes-reserves-la-france-ferait-partie-des-pays-privilegies/
  9. Salam Étudier le coté juridique de la chose est très important, et surtout comprendre les termes : perquisition, diffamation ... en voici un exemple :
  10. J'y suis allé molo je n'ai cité ni gestionnaire ni gouvernance pour ne pas brusquer les âmes sensibles
  11. les réserves de changes, les cadres compétents les les les ..... sont aussi cinq fois plus la connerie -analogique soit-elle ou numérique- est aussi cinq fois plus et enfin les entendeurs sont cinq fois plus ainsi que les râleurs edit : ah j'ai oublié que les bras cassés sont aussi cinq fois plus
  12. Lemrid

    Skype

    "La nouvelle est tombée comme un cheveu dans la soupe pour les défenseurs de "l'intimité" des internautes. L'entreprise Skype à l'origine du célèbre logiciel de messagerie instantanée portant le même nom aurait accepté de fournir en cas de besoin les conversations des utilisateurs aux services de sécurité gouvernementaux. Une vraie atteinte au respect de la vie privée des internautes et de la confidentialité des informations qu'ils échangent. Avec une base dépassant les 600 millions d'utilisateurs, Skype est à ce jour l'un des plus fameux outils de communication sur IP. Réputé pour être l'un des moyens les plus difficiles à tracer et à infiltrer par les gouvernements, Skype a souvent été utilisé comme moyen de communication lors des révolutions arabes. Il est en fait basé sur un protocole peer-to-peer ce qui garantit aux utilisateurs un meilleur cryptage des informations échangées vu qu'elles ne transiteront pas par des serveurs, mais sont directement transmises entre les ordinateurs membres. Cependant ombre au tableau, depuis le rachat de l'entreprise par Microsoft, la firme de Redmond aurait imposé le changement de l'architecture du réseau et serait en train d'aller vers une architecture centralisée avec le relais des informations, ce qu'on appelle des supernodes. Cette décision porte atteinte gravement à l'image de l'outil où ce que la firme souhaite faire passer pour une simple coopération avec les services de sécurités afin d'intercepter les pédophiles et jihadistes est interprété simplement comme une violation des droits d'expression. Un grand danger pour les activistes."
  13. نصرتم محمدا وهدمتم إسلاما رُبّ مُؤمِنٍ بِقَضيّة أشدُّ إضرارًا لَهَا مِن ألدِّ أعدَائِها لا أدري لما تذكرني هاته بما يرد مرارا عن تباين بين ردة فعل الرسول صلى الله عليه وسلم وردة فعل الصحابة ، فبينما يختار عمر بن الخطاب قطع الرؤوس كحل، يفضل النبي الأمي الحكمة كحل أمثل وأصلح للرسالة كَمَا أَرْسَلْنَا فِيكُمْ رَسُولاً مِّنكُمْ يَتْلُو عَلَيْكُمْ آيَاتِنَا وَيُزَكِّيكُمْ وَيُعَلِّمُكُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَيُعَلِّمُكُم مَّا لَمْ تَكُونُواْ تَعْلَمُونَ(151) سورة البقرة
  14. Classement de Davos il n'y a plus de place à l’innovation scientifique en Algérie sauf dans le domaine de l'obscurantisme et des fatawis ----------------------------------------------------------------------------- Dans le Global Competitiveness Report 2012-2013, le WEF compare la puissance concurrentielle de 144 économies dans le monde. Globalement, l’Algérie occupe la 110ème place, soit 3 rangs plus bas que l’année dernière. Notre pays est malgré tout classé 10eme pays d’Afrique derrière l’Afrique du sud, le Maroc, le Botswana, la Namibie, le Gabon, la Zambie, le Ghana, le Kenya (oui… le Kenya) et l’Egypte. - 93éme au niveau des soins de santé et de son système d’enseignement -89éme en matière d’ « exigences de base » avec un score de 4.22/7 - 144éme (pour ne pas dire dernière !) en matière de « facteurs d’innovation et de sophistication » avec un score déplorable de 2,31 (même nos chers amis éthiopiens ont fait mieux). Enfin, nous sommes 136e en terme de « efficiency enhancers » (indicateurs d’efficience). Histoire de laisser le meilleur pour la fin, notre pays est quand même classé 23e et avec un score appréciable de 5.71/7 en matière d’environnement macroéconomique, loin devant les U.S.A, l’Angleterre ou même le Japon . Capacité d’innovation : 143ème place Qualité de la recherche scientifique : 141ème place Recherche et développement : 144ème place Disponibilité des ingénieurs et scientifiques : 78ème place. Mais il s’agit là de quantité et non de qualité ! Qualité du système éducatif : 131ème place. Qualité de l’enseignement mathématique et les sciences : 129ème place. Management des écoles : 131ème place Formation du personnel : un désastre, 142ème Internet dans les écoles : 132ème ! Coopération dans les relations professionnelles : 143ème Rémunération (salaire) et productivité : 144ème Le recours à une gestion professionnelle : 144ème place. Fuite des cerveaux : 144 ème place. Participation des femmes au marché du travail : 144ème place. le Rapport complet sur : http://www3.weforum.org/docs/WEF_GlobalCompetitivenessReport_2012-13.pdf
  15. La démocratie à l’épreuve de la crise: du printemps arabe au printemps érable Les systèmes politiques se réclamant de la démocratie seront-ils bientôt victimes de la crise multiforme—financière, politique, idéologique—qui s’abat sur le monde occidental ? L’une après l’autre, les pays européens et, plus précisément les peuples de ces pays, assistent à une chute brutale de leurs conditions de vie et de travail, à l’érosion de leurs acquis sociaux, et à l’avancée de formations politiques populistes, nationalistes et ouvertement racistes, voire fascistes, dont les programmes consistent à s’en prendre aux gens pour ce qu’ils sont, et non pas pour ce qu’ils font.Ce discours sécuritaire, fondé sur la peur de l’autre—des immigrants, des personnes de couleur, des musulmans qui sont venus gruger ce qui « nous » reste—occupe de plus en plus d’espace, relayé par des puissances médiatiques à quelques exceptions près appartenant aux grands centres de pouvoir financier. http://presencemusulmane.com/?p=934
  16. salam un annuaire inversé si c'est possible
  17. salam On ne peut demander à un peuple creux et momifié d'être innovant http://www.shanghairanking.com/ARWU2012.html
  18. Lemrid

    Gasland

    Salam Le plus grave le devenir de l'eau قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِنْ أَصْبَحَ مَاؤُكُمْ غَوْرًا فَمَنْ يَأْتِيكُمْ بِمَاءٍ مَعِينٍ
  19. Lemrid

    Gasland

    Salam Gaz de schiste: L’Algérie creuse le filon Le groupe Sonatrach vient de forer son premier puits de gaz de schiste (shale gas) dans le bassin d’Ahnet, situé au sud d’In Salah. L’annonce a été faite depuis Kuala Lumpur, par le directeur central des associations de Sonatrach, Kamel Eddine Chikhi. Il a précisé notamment que cette découverte sera suivie de deux autres. suite : http://www.algerie360.com/algerie/gaz-de-schiste-l%E2%80%99algerie-creuse-le-filon/ http://www.dailymotion.com/video/xhfvhy_gasland_news
×
×
  • Create New...