Jump to content

Le Cnes revendique un système d'évaluation fiable


Recommended Posts

Guest salimdz

Pour mesurer l'impact des programmes à appliquer sur le terrain

Le Cnes revendique un système d'évaluation fiable

 

vide.jpgL'étude de l'impact et l'évaluation des politiques publiques dans la lutte contre la pauvreté ont été au centre des débats initiés par le Conseil économique et social, en collaboration avec des experts de la Banque mondiale. Ce séminaire sur l'évolution et l'impact des politiques publiques, et la nécessité de tirer des enseignements sur ce qui donne des résultats et ce qui n'en donne pas, a pris fin, hier, au siège du Conseil national économique et social. En effet, l'évaluation des programmes et des politiques mis en place par les institutions est une étape capitale à mettre en œuvre et qui permettra de mesurer la réussite et l'utilité et l'impact des programmes à appliquer sur le terrain.

 

D'autre part, il vise à savoir si les objectifs assignés ont bien atteint les résultats escomptés. Et si ce n'est pas le cas, les institutions doivent réviser leurs stratégies, et corriger les insuffisances des politiques qui n'ont pas donné de résultats. En outre, et au niveau des institutions, plusieurs projets sont lancés dont l'emploi à travers l'Ansej et l'agriculture par le PDRA, et en terme de solidarité comme le micro-crédit, la question qui se pose avec acuité c'est de savoir si les objectifs de ces politiques sont atteints, et la réponse à cette question va déterminer la qualité de ces projets et leur impact sur la réalité sociale. Par ailleurs, l'évaluation des politiques publiques passe par les prévisions des études des programmes et leur impact en théorie. Or, la réalité dicte parfois, autre exigence qui suscite la correction des stratégies adoptées. A noter que l'étude d'impact des politiques publiques sert essentiellement à faire des économies sur les dépenses, et la bonne gouvernance. Cependant, la collaboration avec la Banque mondiale s'articule justement autour du renforcement des capacités d'analyse du Cnes sur les thèmes de la gouvernance, des libertés économiques et de la pauvreté ainsi que de la participation de la BM aux efforts d'information et de consultation qu'entreprend le Cnes. Il s'agit aussi de transformer le Cnes en un véritable lieu de concertation permanente et de le projeter au rang de pôle indépassable d'attraction, de captation et de capitalisation des systèmes internationaux d'évaluation, de contrôle et de suivi des politiques publiques.

 

source : http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=11165

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Algerie Eco       Accueil  économie numérique économie numérique la deux Algérie Télécom : Nouvelles offres promotionnelles sur les rechargements internet ADSL et fibre Par Rédaction AE - 15 avril 2021 / 17 :58 Le groupe public Algérie Télécom a annoncé, ce jeudi 15 avril 2021, de nouvelles offres promotionnelles consistant en des bonus sur les rechargements internet ADSL et fibre au profit de ses abonnés, à l’occasion du mois sacré du Ramadhan. Dans un communiqué repris par l’agence APS, Algérie Télécom a précisé que les clients résidentiels abonnés aux offres Idoom-fibre et Idoom-Adsl bénéficieront de 600 DA de bonus pour tout rechargement d’une carte ou ticket de 2 000 DA et de 1 200 DA de bonus pour tout rechargement d’une carte ou ticket de 3 000 DA.
    • @hunter Hier mon beau frère a allumé son modem et AT l'avait synchronisé à 12 megas sans rien demander ! Depuis 2016 il était à une sync de 10 megas ! Comme quoi c'est le hasard à 100%!!! @Hawks321 Aujourd'hui il fait froid il pleut.. J'ai pas de réseau ooredoo j'ai pas de signal sur mon Demo etc.. Et quand j'allume mon modem... Je sync à 23.4 megas... Un record ! Un speedtest me donne 20.1 megas!!!! On reconfirme qu'en algerie il n'y a aucune aucune aucune logique... Ni mathématique ni philosophique ni physique !!!
    • Ton débit descendant est légèrement supérieur ce qui montre que ce n'est pas une limitation d'AT, toute fois ya un truc qui m'échappe, tu as une "Line Attenuation" de 0.6 dB qui démontre que tu es à moins de 50 mètres du DSLAM, ce qui est juste exceptionnelle ! Du coup je pense que le câble utilisé est mauvais ? car a cette distance tu devrais facilement atteindre les 24 Mbps en max rate. Essaye de revoir ton installation et de voir si y a un truc a améliorer.. je pense qu'avec cette distance y a moyen.
    • maintenant je suis a 8 mo    SNR Margin (0.1dB): 153 150 Attenuation (0.1dB): 305 165 Output Power (dBm): 20.5 12.5 Attainable Rate (Kbps): 11280 832 Rate (Kbps): 10089
    • Vos derniers posts...... c'est le grand "nettoyage du printemps..........un peu en retard ! normalement c avant Ramdhan !!!!", chez AT........ Aujourd'hui (en fait hier)  : - Observé sur l'offre 4 Méga ( ampleur concernée?), abonnés qui avaient des profils de synchro (Actual/Line Rate) de 10 Méga ( là, j'ai lu aussi 8 ) ont été "rétrogadé" à un profil de 6 Méga, le min syndical pour avoir leur 4 !!!!! _ Sur l'offre 10 Méga, de plus en plus ( ampleur ?) de "bump up"du profil de synchro (Actual/Line Rate) de 10 à 12 Méga, pour enfin "caresser" les 10 Méga "promis" de l'offre. En attendant............... que le V évince le A d'adsl, et pourquoi pas la FTTH.............pas interdit de rêver éveillé !  
×
×
  • Create New...