Jump to content
subseven

Le Canard Enchainé, les 3 appartements parisiens de Cherif Rahmani

Recommended Posts

Sous le titre, « les refuges parisiens d’un ministre algérien », le journal français révèle les biens acquis par l’ex-gouverneur d’Alger. « Indéboulonnable au sommet de l’Etat depuis tente ans, cet ex-gouverneur d’Alger et ministre à répétition possède quelques bien dans le très chic XVIe arrondissement de Paris. Rue Singer, Rahmani dispose d’un 85m². A deux pas de là, rue Lekain, il est propriétaire d’un studio de 20m². Enfin rue des Sablons, d’un deux-pièces de 31m². La liste n’est peut-être pas close », écrit le journal français dans son édition de mercredi 16 février. « Ces trois appartements sont regroupés au sein d’une société civile immobilière, la SCI Fomm, au nom de Zoubida Bentahar, l’épouse de Rahmani », détaille Le Canard enchaîné.

Celui-ci note to^^^^ois une «bizarrerie ». « Tous ces biens ont été acquis à la fin des années 90 par des proches du ministre (y compris son chauffeur…), puis intégrés dans diverses SCI, dont les parts ont ensuite été recédées, en plusieurs étapes à des membres de la famille. Avant d’atterrir, in fine dans les mains de sa femme », explique le journal, l'un des plus anciens titres de la presse française

Mais ce ne sont pas simplement les acquisitions immobilières parisiennes de Cherif Rahmani, 66 ans, qui intéresse le Canard. « A Alger, personne ne connaît de fortune personnelle au couple Rahmani. Lui a effectué toute sa carrière de haut fonctionnaire à Alger. Elle a également passé sa vie dans l’administration, mais dans les étages au-dessous, en commençant par dactylo dans les années 70. Depuis Zoubida Bentahar est entrée dans la carrière, et son nom apparaît aujourd’hui, à côté de ceux des amis de son mari dans trois entreprises algériennes de promotion immobilière, d’hôtellerie ou autres », écrit encore Le Canard enchaîné.

Et de conclure : « Il y a une dizaine d’années, la famille Rahmani avait réalisé une belle opération à Alger : une propriété de l’Etat, située à proximité du palais de Bo^^^^^ika et abritant jadis l’ambassade du Pakistan, avait été cédée pour une poignée de dattes (quelques milliers d’euros) à un particulier. Lequel l’avait revendue à peine plus cher à Zoubida Bentahar, qui s’en était délestée pour quelques 800 000 euros. Une fort jolie culbute. Et de quoi continuer à investir modestement dans la pierre » .

En introduction de l'article,le journal laisse suggérer que la justice française serait édifiée si elle prenait le temps de scruter les biens immobiliers acquis par des dirigeant algériens. « Les algériens qui commencent à crier « Bo^^^^^ika dégage ! » ne seraient pas surpris si, un beau jour, la justice française venait à s’intéresser au patrimoine immobilier de leurs chers dirigeants, comme elle le fait déjà pour les familles Ben Ali, Bongo, Nguesso et compagnie », écrit l’hebdomadaire satirique.

Contacté par DNA pour confirmer ou infirmer les informations, Cherif Rahmani n’était pas joignable, nous dit-on. Premier coup de fil à 15 heures. Le département de communication du ministère de l’Environnement et de l’aménagement du territoire nous explique que le ministre est en déplacement à Monaco, dans le sud de la France, et nous prie d’envoyer un questionnaire par fax.

Nouvel appel téléphonique, cette-fois, au cabinet du ministre. Le téléphone sonne dans le vide.

Troisième appel au secrétariat du ministre. Là, un responsable nous répond enfin : « Le ministre est actuellement en réunion au Conseil du gouvernement. Laissez-nous vos coordonnées téléphoniques, ne nous les lui transmettrons. »

A 19 heures, point d’appel.

Source : http://dna-algerie.com/politique/42-...f-rahmani.html

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut

 

c bizarre que ce Monsieur à eté epargner jusqu'a la, alors que presque tout alger savait deja que lorsqu'il a été gouverneur il s'est deja payé une luxueuse villa a la perouse.

en ce temps l'argent coulait a flot avec son projet de l'epoque.

 

sauf que je dois dire qu'il ya une etrange coincidence,on a parler ces dernier jours de remaniement sinisteriel,et la presse a ecrit que mr rahmani a eté recu a la presidence,d'ou sa probable nomination a la place de ouyahia( ce n'est qu'une supposition).

donc je ne serais pas surpris que l'autre clan obscure fasse ressortir des dossiers le concernant .

 

je ne le defend nullement,mais ces manoeuvres se passent entres eux(clans)et ils croient nous faire savoir ce que nous savons deja c a dire que lui et ceux qui l'entourent ont detourner bien plus que ce qui est relevé par la presse.

 

a+

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est comme ci nous n'avons aucun ministre "propre" ou quoi

 

c plus une nouvelle caractéristique algerienne , du peuple entier!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...