Jump to content

Deux militants pour le droit au travail arrêtés à l'est d'Alger


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Deux militants pour le droit au travail arrêtés à l'est d'Alger

 

Le porte‑parole du Comité national pour les défense des droits des chômeurs (Cnddc), Tahar Belabès, ainsi que la première responsable du Comité du pré‑emploi et filet social, Malika Fallil, ont été arrêtés, dans l'après‑midi de ce mercredi 22 février, à Alger. Les deux militants pour le droit au travail observaient un rassemblement au Palais des expositions à l'ouverture du salon national de l’emploi, Salem 2012, sous le thème de "La promotion de la Micro‑Entreprise au service du développement local ».

 

« Dès que le ministre du Travail, Tayeb Louh, et le SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem, sont venus, nous avons commencé à scander des slogans. Ils nous ont arrêtés tout de suite après. Les deux responsables ont tout vu mais ne sont pas intervenus », indique Tahar Belabès, joint par TSA. Et d'ajouter : « Nous sommes actuellement au commissariat du Palais des expositions ».

 

source

Link to post
Share on other sites
Guest salimdz

Les membres du comité des chômeurs relâchés mercredi

 

le 23.02.12 | 11h46 trans.gif trans.gif

 

Après un interrogatoire au commissariat de Mohammadia à Alger qui a duré plus de quatre heures, mercredi 22 février, Tahar Bellabès, responsable de la coordination national des chômeurs ainsi que Malika Fallil, militante au sein du comité du pré emploi ont été libérés.

 

Ils ont été embarqués par la police mercredi vers 14h30, au moment où ils manifestaient devant cinq ministres présents aux Pins Maritimes pour le coup d’envoi du salon de l’emploi.

 

« Nous avons été relâchés vers 19h » nous dira au téléphone Tahar Bellabès. Avant d’ajouter « l’interrogatoire a été long et approfondi et parfois ils nous posaient des questions qui n'avait rien à voir avec notre cause et avec ce que nous faisons».

 

source

Link to post
Share on other sites
Deux militants pour le droit au travail arrêtés à l'est d'Alger

 

Le porte‑parole du Comité national pour les défense des droits des chômeurs (Cnddc), Tahar Belabès, ainsi que la première responsable du Comité du pré‑emploi et filet social, Malika Fallil, ont été arrêtés, dans l'après‑midi de ce mercredi 22 février, à Alger. Les deux militants pour le droit au travail observaient un rassemblement au Palais des expositions à l'ouverture du salon national de l’emploi, Salem 2012, sous le thème de "La promotion de la Micro‑Entreprise au service du développement local ».

 

« Dès que le ministre du Travail, Tayeb Louh, et le SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem, sont venus, nous avons commencé à scander des slogans. Ils nous ont arrêtés tout de suite après. Les deux responsables ont tout vu mais ne sont pas intervenus », indique Tahar Belabès, joint par TSA. Et d'ajouter : « Nous sommes actuellement au commissariat du Palais des expositions ».

 

source

 

Bien fait pour leur gueule !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...