Jump to content

Test : Réseau 4G LTE (Long Term Evolution) , Le Réseau Mobile Le Plus Rapide !


Recommended Posts

Nous avons testé le réseau mobile 4G

 

 


Conviés par Bouygues Telecom, nous avons pu tester in situ la nouvelle norme 4G qui équipera nos smartphones dans le courant de l'année 2013. Les usages que nous avons de nos appareils mobiles risquent d'en être bouleversés...

 


 

 

1332490138-insa.jpg

 

 

L’avenir de la téléphonie mobile, tout le monde le murmure : c’est la 4G ! Cette nouvelle norme, qui porte le nom de LTE (pour Long Term Evolution), est déjà en service dans les pays nordiques et au Japon. Tous ceux qui l’ont essayé parlent de débits phénoménaux : 150 Mbit/s théoriques. Là où elle est déployée, la 4G rencontre un succès indéniable auprès du public.

La bonne nouvelle, c’est qu’elle devrait prochainement débarquer dans nos contrées, au premier semestre 2013. Les terminaux – smartphones et tablettes – sont déjà prêts : on a pu les apercevoir notamment au Mobile World Congress 2012. Quant à l’infrastructure réseau, tous les opérateurs français sont sur le pied de guerre.

Pour preuve, Bouygues Telecom nous a conviés à Lyon, sa ville « laboratoire » pour les expérimentations 4G, pour une démonstration in situ de cette nouvelle technologie et des perspectives qu’elle laisse entrevoir en terme d’usages. Les équipes de Bouygues Telecom travaillent ici en collaboration avec les élèves ingénieurs de l’INSA (Institut national des sciences appliquées). L’école héberge une des toutes premières antennes du réseau 4G de l’opérateur.

 

Plus rapide que l'ADSL

 

Pour cette « matinée découverte », Bouygues Telecom a donc mis à notre disposition plusieurs PC munis de petits modules 4G branchés en USB, des tablettes ainsi que des smartphones, tous connectés à cette fameuse antenne-relais située à une centaine de mètres et elle-même reliée au cœur du réseau Bouygues Telecom.

Premier constat : bien qu’un faible nombre d’appareils soit connecté simultanément sur le site (nous sommes une quinzaine de journalistes présents), force est de constater que les débits sont… décoiffants. Le débit constant atteint en download est de plus de 90 Mbit/s. En upload, il se situe aux alentours de 60 Mbit/s ! Ramené à une utilisation « classique » du réseau, avec du trafic et un nombre connexions réalistes, l’opérateur affirme pouvoir maintenir des débits réels de l’ordre de 40 Mbit/s en descente et 20-30 Mbit/s en montée. Soit des valeurs qui devraient dépasser celles de l’ADSL actuelle.

Un temps de latence de gamer

 

Seconde surprise : le faible temps de latence. Ce « Graal », tant recherché par les adeptes du jeu en réseau, permet de diminuer le laps de temps entre le moment où le joueur effectue une action sur son ordinateur et où celle-ci est prise en compte et répercutée sur le serveur du jeu. Les mesures réalisées sur le dispositif expérimental mis à notre disposition montrent un temps de latence moyen de 40 millisecondes, soit ce que l’on a l’habitude d’observer sur les réseaux ADSL actuels. A terme, pour la date de commercialisation de ce type d’offre prévu début 2013, les ingénieurs espèrent l’abaisser à 30 millisecondes.

Des usages à (re)définir ?

 

Avec de tels débits et un si faible temps de latence, l’usage d’un smartphone ou d’une tablette prend une autre dimension. Sur les mobiles 4G présents dans la salle, les pages Web s’affichent instantanément dans les fenêtres des navigateurs.

Mais le plus probant est sans conteste la démonstration d’un jeu de course de voitures multijoueurs en réseau sur tablettes : bien que le chargement prenne un certain temps, la course proprement dite s’effectue, en revanche, de manière fluide, ce qui facilite l’interactivité entre les joueurs.

Même fluidité impressionnante pour les chargements de bandes annonces de films au format 1080p en streaming sur tablette ou sur PC. Dans le même registre, les temps de mise en cache des vidéos sur YouTube paraissent extrêmement courts. Sur un des PC présents, nous poussons l’expérience plus en avant en visionnant une vidéo en HD en même temps que nous effectuons une vidéoconférence sur Skype dans une autre fenêtre. Verdict : aucune saccade !

4G rime avec partager

 

La visite s’achève par le déploiement dans la salle d’un réseau Wi-Fi à l’aide d’un petit boîtier lui-même relié à Internet via l’antenne 4G située à l’extérieur. Et c’est avec cette sorte de « passerelle Internet » que la technologie 4G prend à nos yeux tout son sens…

Ce petit parallélépipède rectangle de la taille d’un paquet de cigarettes est en fait une « box Internet de voyage ». Elle permet lorsque vous n'êtes pas chez vous de connecter simultanément au Net votre PC portable, la tablette de madame et le petit boîtier, de type Apple TV, à relier au téléviseur pour louer des films en VOD. Et ce réseau haut débit nomade « familial » peut être déployé n'importe où, tant que la couverture 4G existe : sur votre lieu de villégiature, en déplacement professionnel ou pourquoi pas en voiture ou dans le train.

 

Après une journée passée avec la 4G, on se prend effectivement à rêver à une nouvelle vie numérique mobile et nomade. Si les performances promises sont réellement au rendez-vous et si les opérateurs ne sont pas trop gourmands, c’est sûr, la 4G va faire un tabac !


Source

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...