Jump to content

[Moussa Benhamadi] Internet pour tous : les nouvelles formules


Recommended Posts

Moussa Benhamadi explique le projet de loi sur les Télécoms

Internet pour tous : les nouvelles formules

 

4_200_150.jpg

 

Le document validé mercredi dernier par le Conseil des ministres est annonciateur de nombreuses nouveautés, à commencer par le dégroupage, la portabilité du numéro et la densification de la fibre optique.

 

“À quelque chose malheur est bon.” L’adage semble bien s’appliquer au secteur des télécoms qui vient d’être apostrophé d’une nouvelle loi. Celle-ci était certes en chantier depuis un moment mais sa validation ne pouvait attendre davantage. Le Conseil des ministres, tenu mercredi dernier, a procédé, contre toute attente, à la validation du document en question annonciateur de nombreuses nouveautés à même de booster le secteur des télécoms et ô combien il en avait besoin. Aussitôt fait, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a choisi d’en rendre compte à la presse à plus forte raison que cela intervient quelques jours seulement après l’incendie intervenu dans la centrale téléphonique d’Algérie Télécom sise dans les sous-sols de la Grande-Poste. Faisant ressortir le rôle de la presse et la pertinence d’établir une nouvelle culture de l’information institutionnelle, M. Benhamadi a tenu a faire assister les responsables des plus importantes entités du secteur des télécoms, en l’occurrence le P-DG d’Algérie Télécom (AT) et sa filiale ATM Mobilis, le DG de la Poste, le SG du ministère, qui a présidé en personne la cellule de crise qui a géré l’incident, et le président de la commission nationale du haut et très haut débit et débattre ainsi du bilan et des perspectives du secteur. Il en ressort en substance la promulgation prochaine de nouvelles dispositions visant à consacrer la démocratisation de l’accès aux services de la Poste, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC). À ce titre, la nouvelle loi, qui devra être présentée au Parlement dans les prochaines semaines, vient compléter les absences et manquements et va encore plus loin en prenant en compte, entre autres, le dégroupage. Celui-ci permettra, à terme, l’ouverture du réseau d’AT aux ISP (fournisseurs d’accès à Internet). La nouvelle loi aborde aussi la portabilité du numéro (la possibilité de changer d’opérateur sans changer de numéro) et de la mutualisation de la fibre optique par le biais d’un nouvel opérateur. Ce nouveau projet de loi traite aussi de la bancarisation de la Poste et de l’activité postale en elle-même à travers le courrier hybride ou même électronique ainsi que l’introduction du nouveau chèque (plus sécurisé) et le développement de la carte monétique et l’accès au service universel.

 

Algérie Télécom : création prochaine de deux nouvelles filiales

 

Se passant la parole entre l’aspect politique et celui relatif au technique, M. Benhamadi, ministre en charge du secteur des télécoms, et Azouaou Mehmel, P-DG d’AT, se sont longuement étalés sur les attentes des citoyens qui constituent ainsi les défis futurs. Il est donc question de la densification de la fibre optique et, par conséquent, de la généralisation d’Internet ainsi que le lancement de la 4G (LTE) pour ce qui est du fixe. En d’autres termes, Internet pour tous devra être possible grâce à ces nouvelles formules qui sont Internet sans fil et la 3G+ pour ce qui est du mobile.

Pour cela, AT devra accentuer la cadence dans la modernisation de ses infrastructures et passer à une nouvelle technologie Msan avec l’introduction de la nouvelle plate-forme et assurer ainsi une architecture distribuée. Il est impératif aussi de remplacer les câbles en cuivre par des câbles en fibre optique. L’on parle alors de la création d’une nouvelle filiale qui sera consacrée au déploiement de la fibre optique et sa mutualisation en recourant à d’autres secteurs (plusieurs entreprises seront mises à contribution). La seconde s’attellera à développer le réseau sans fil qui est le Wimax en version plus évoluée.


Source

Link to post
Share on other sites

Je retiens :

 

1 - Dégroupage (total et/ou partiel)

2 - Algérie Télécom Infrastructure

3 - Algérie Télécom "Errihhh fi Errihhh"

 

Le dégroupage ... oui mais comment ? c'est à dire ouverture du dernier kilomètre aux ISP privés ... et pas que ! Il y a aussi les opérateurs neutres !

Pour "Algérie Télécom Infrastructure" chargée de l'infra, j'en suis pour à 1000 %. Elle va bosser ! Et elle doit bosser !

 

Sinon pour en finir avec la paire de cuivre ... c'est chimérique les gars ... le cuivre a devant lui ,encore , une bonne vingtaines d'années en Algérie.

L'essentiel ... que des promesses !

 

Qu'en est-il des services ?

 

Serveurs IRC, download, mail etc ... implantés en Algérie ... nous avons besoin d'ouvrir le marché pour créer des datacenters pour l'hébergement Web, la création de services DynDNS DZ, offre de comptes VPN etc etc !

Link to post
Share on other sites

si Algérie Télécom veut en finir avec le cuivre c'est parce qu'il est très convoité par les voleurs, et c'est con de passer à la fibre optique parce qu'il y a des voleurs , j'aurais aimé qu'on passe à la fibre optique pour une bonne raison (offrir du très haut débit et un service de qualité).

 

ce que Algérie Télécom ne sait pas c'est que les voleurs n'ont pas de préférence ils volent même la fibre optique :p

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...